Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Nom d'auteur : MC Baron [Contacter] Prénom : Margot C. Baron
Membre depuis : 20/08/2018
Statut : Membre
Bio:

 


Bonjour à tou(te)s !


Margot C. Baron ; née en 1996 ; écrit depuis septembre 2016. (« Devenue une boulimique de l'écriture depuis septembre 2016 » serait plus exacte...)


J'ai débuté l'écriture par le biais de la fanfiction HarryPotterienne, et je propose désormais des textes originaux en parallèle.


Du point de vue des thèmes abordés, j'écris majoritairement de la romance (sous toutes ses « formes et ses coutures ») et je suis une adepte des textes réalistes. Que cela soit du point de vue de la fanfiction ou de l'original. Néanmoins, mon crédo est de ne m'imposer aucune limite. Il peut ainsi m'arriver de proposer de la parodie juste après avoir rédigé un texte où mon personnage principal se suicide...


Je précise, par ailleurs, que la romance érotique fait partie de mon registre.


Lauréate de plusieurs défis d'écriture, j'organise, depuis l'été 2018, mon propre concours de Fanfictions Harry Potter. Très modestement nommé, Les Chalusse d'Ébène entend récompenser la qualité et l'originalité.


L'échange avec les lecteurs/les autres auteurs est primordial pour moi. Raison pour laquelle, je vous invite à me retrouver sur mes réseaux sociaux si vous souhaitez blablater et/ou être avisés de diverses informations concernant mes textes (mais pas seulement) :



Vous pouvez également me contacter directement par e-mail à cette adresse : m.c.baron@orange.fr


En outre, vous pouvez retrouver mes Fanfictions sur HPFanfiction et Fanfiction.net où je publie sous le pseudonyme de « Chalusse ». Voici la page FB associée : https://www.facebook.com/Chalusse.FF/


Je rappelle que le plagiat est un délit et que je refuse, en toute logique, que mes textes soient repris intégralement ou partiellement.


Un immense merci à ceux qui prendront le temps de venir découvrir mes textes et me laisseront un petit commentaire/une review pour me donner leur avis. :)


Je réponds à l'intégralité des commentaires/reviews/e-mails/MPs envoyés.


Bonne lecture ! :)


M.C. Baron





Mes textes originaux :















Sexe: féminin
[Signaler ceci]
commentaire de MC Baron

Photo de Evan Rail (Eurail.com), montage par moi.

Amanda, une jeune femme de 20 ans, raconte un souvenir assez récent qui a marqué sa vie et son
coeur à tout jamais au point qu’elle haïsse le train et ne l’emprunte sous aucun prétexte.


Categories: Romance, Tragique, Société | Series: Aucun
Complet : Oui | 1 chapitre(s) | 2627 mots | Lu 610 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 03/10/2017 | Mis à jour le : 11/10/2017 [Signaler ceci]
Reviewer: MC Baron Signé
Date: 28/08/2018 Title: Chapitre 1: Chapitre unique

 

Bonjour MelHp7 !

 

Je suis tombée sur ta nouvelle un petit peu par hasard. (Il s'agit, en fait, de la première que je lis sur HPF et donc de la première que je commente.)

Je ne vais pas faire durer le suspens très longtemps : j'ai A-DO-RÉ ! Il faut savoir que je ne lis quasiment jamais de romance homosexuelle, donc, encore une fois, c'était une « petite première ». Cet aspect-là ne m'a absolument pas dérangée, bien au contraire.

Je trouve que de ton texte ressort un sentiment d'intimité surpuissant. Comme si on était réellement plongés dans ton passé/dans le passé de l'auteure (je suppose que tu es une femme...). Je ne sais pas si c'est le cas ou non et, en définitive, cela importe peu car le sentiment est bien là. Un sentiment qui rend, à mon sens, la lecture très agréable.

Ton texte est assez « simple » en termes de trame, il parle certainement à beaucoup, et je considère que c'est cela, avant tout le reste, qui en fait sa force. Je pense que tout un chacun peut s'y retrouver. Tu décris la société avec beaucoup de réalisme et de clairvoyance ; de même que les sentiments éprouvés par tes personnages... C'est tout ce que j'aime. Vraiment.

Ajouté à cela un style très maîtrisé, extrêmement fluide et bien pensé : c'est une réussite. Je suis un peu étonnée que tu n'aies pas soumis ce texte au concours. Je ne sais pas de quel type de concours il s'agissait mais je pense que tu aurais eu toutes tes chances.

Pour la comparaison train/amour : je n'étais pas forcément totalement d'accord avec toi au tout début mais le fait que tu décrives un « presque coup de foudre » par la suite me permet de mieux comprendre tes choix, notamment lorsque tu écris : « N'est-ce pas de la même façon qu'au bout de quelques secondes à peine, presque instinctivement, nous nous intéressons à un être parmi une foule d'autres, et avant même de se demander pourquoi, nous lui succombons ? ». Cela résume bien ce qu'il se passe pour tes personnages. Cela étant, je ne pense pas que l'on puisse en faire une généralité. ;)

En ce qui concerne ta chute : je l'avais un peu anticipée. Disons que je m'attendais à ce qu'il y ait un drame et à ce que les deux femmes ne se rencontrent jamais. Toutefois, jusqu'au bout je me suis demandée si tu n'allais pas proposer l'idée d'une attaque terroriste dans le train. Compte tenu de ton rapport à la société, des différents rappels au « monde réel », etc., j'avais cela en tête. Mais qu'il n'y ait pas eu d'attaque, ou que j'ai pu anticiper une fin dramatique, n'a pas gâché ma lecture, au contraire. Je pense que j'aurais été « frustrée » que cela se termine bien. (Je suis un peu sadique...)

 

Bref ! Tout cela pour te dire que j'ai passé un excellent moment. Merci beaucoup pour cette nouvelle. :)

Bonne continuation et peut-être à une prochaine fois, sur un autre texte !

MCB



Réponse de l'auteur: Excuse-moi de ne répondre que maintenant ! J'avais dû remettre ma réponse à plus tard et puis j'ai oublié.

Je suis ravie que ce texte t'aie plu. Pour répondre à ton intérrogation, il ne s'agit pas du passé de l'auteure (que je suis) mais de celui de la narratrice. Néanmoins, il est vrai que cette fiction emprunté à ma réalité en plusieurs points dont il est inutile de faire la liste.
Sache que le but de cet écrit n'était pas du tout d'en faire une romance homosexuelle même si je souhaitais faire ressentir au lecteur qu'une telle histoire peut toucher, peu importe le sexe des amoureux/amoureuses.
A l'époque le thème du concours était "Le train", et le fantastique, la science fiction ou encore la fantasy n'étaient pas des genres acceptés, d'où mon histoire réaliste à souhait. Mais je crois qu'il s'agit d'un domaine que je maîtrise bien mieux.

Merci en tout cas pour ton retour, ça me fait plaisir !

Le jour est mort par Wapa Tout public [Commentaire(s) - 7]

@Darkcloud013

Dans un monde dévasté, l'humanité a quitté la surface de la Terre pour se réfugier dans ses entrailles. Personne n'est autorisé à sortir mais Lucinda et Sezni bravent cet interdit pour se retrouver une nuit par semaine.

Categories: Science-Fiction | Series: Oiseaux de nuit – Textes non-retenus
Complet : Oui | 1 chapitre(s) | 1245 mots | Lu 275 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 03/07/2019 | Mis à jour le : 04/07/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: MC Baron Signé
Date: 21/10/2019 Title: Chapitre 1: Le jour est mort

 

Bonjour Wapa,

Premièrement, merci d'avoir ajouté ton texte à la série de l'AT ! J'ai ajouté ton pseudo à la liste, dans le résumé ! :)

 

Concernant ta nouvelle, elle m'a interpellée car j'ai eu le sentiment de retrouver une sorte de mélange entre deux univers de série : The 100 (pour le côté post-apocalyptique et d'autres détails) et peut-être aussi The Handmaid's Tale (pour le côté « repopulation de la planète/le système impose des partenaires »). Ne sachant pas si tu connais ces séries, je ne sais pas si ça te parlera ou si tu les avais effectivement en tête lorsque tu as écrit ton texte. Mais peu importe ! ^^

J'ai trouvé que l'ambiance ainsi que les descriptions étaient très cohérentes avec l'univers. Dans ce genre de récit, les protagonistes se font souvent prendre dans les dernières lignes et j'ai vraiment apprécié que ce ne soit pas le cas ici ! Tu leur laisses une chance de s'en sortir et je trouve que tu as très bien géré le truc pour que ce soit original et que cette fin ne tombe pas dans la « mièvrerie ».

Bref, c'était un chouette texte que je suis ravie d'avoir découvert ! Merci ! :)

 

À une prochaine fois !

MCB/Chalusse



Réponse de l'auteur: Coucou Chalusse ! Merci à toi d'avoir créé la série, c'était une super idée (j'avais eu exactement la même il y a quelques mois mais je n'ai absolument pas pensé à la créer moi-même... no comment). Et merci beaucoup pour ta lecture et ton commentaire ! Alors je connais TB les séries The 100 et Handmaid's Tale (♥) qui ont des problématiques que j’adore et qui sont finalement assez récurrentes dans l’univers de la science-fiction : l'écologie, la maîtrise des naissances, la fin de l'humanité, la prise de pouvoir par un groupuscule au nom de cette survie et la liberté. Du coup, je ne dirais pas que j'ai pensé spécifiquement à ces 2 séries mais plutôt à l'ambiance SF de manière générale. ça me fait super plaisir en tout cas de savoir que l'ambiance et la fin t'ont plu ! MERCI et à bientôt :)


Photo par urbex_bialystok sur DeviantArt


 


Nouvelle écrite pour l'Appel à Textes "Oiseaux de Nuit"


Je filais vers l'ennui à la vitesse révolutionnaire de ces nouveaux moteurs à vapeur. Me voici, isolée pour la saison à des milles de Londres, mes livres confisqués et mes lettres surveillées, dépendante d'un oncle dont j'ignorais tout. Mes parents confiaient à la campagne la tâche titanesque de rattraper mon éducation. J'étais cependant prête à jouer mon rôle si ce manoir acceptait de m'ouvrir les portes de la liberté.


Mes espérances, comme mes craintes, furent trompées.


 


 


 



Categories: Historique, Fantastique | Series: Oiseaux de nuit – Textes non-retenus
Complet : Oui | 1 chapitre(s) | 9699 mots | Lu 323 fois
Avertissement: Violence physique
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 05/07/2019 | Mis à jour le : 06/07/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: MC Baron Signé
Date: 21/10/2019 Title: Chapitre 1: Chapitre unique

Bonjour Ella C,


 


Tout d'abord, merci d'avoir pris le temps d'ajouter ton récit à la série de l'AT ! J'ai ajouté ton pseudo à la liste des auteurs, dans le résumé. :)


 


Franchement, je n'ai pas été étonnée un seul instant lorsque tu as mentionné tes inspirations. Dès le début, j'ai ressenti le style « Austenien », que j'adore, par ailleurs. Tu écris très bien, bravo. C'est fluide, les phrases sont longues mais très bien construites. Cela étant dit, je me demande si c'était réellement le style le plus adapté à ce type de récit. Dans le sens où j'ai le sentiment qu'il manque quelques éléments à l'histoire/qu'elle n'est pas forcément complète. J'ai presque l'impression qu'il faudrait un « chapitre 2 » qui reprenne l'histoire mais sous un PDV différent pour que le lecteur ait véritablement une compréhension globale et totale du contexte, etc. J'avoue que la raison pour laquelle ses parents envoient Élisabeth dans cette maison est très obscure pour moi (hormis si j'ai raté un passage, auquel cas : mea culpa !) D'un côté, on a donc un style vraiment très fouillé qui offre une kyrielle de détails, mais en même temps, sur le fond de l'histoire, il me manque des éléments pour tout comprendre. La fin ma semblée un poil précipitée aussi.


Mais sinon, franchement je n'ai rien à dire ! Le fantastique est très bien maîtrisé et « s'incorpore » peu à peu à la nouvelle. De même, le vocabulaire est tout à fait cohérent avec l'époque présentée ! Well done !


Bref : tu l'auras compris, pour moi, il manque quelques éléments (ou bien l'histoire était-elle initialement trop complexe pour pouvoir donner le sentiment d'être finalisée en 10 000 mots ?). MAIS cela reste un excellent texte que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ! Encore félicitations pour le style qui m'a graaaave emballée ! Merci ! :)


 


À une prochaine fois !


MCB/Chalusse

Coeur de Pierre par Seonne Tout public [Commentaire(s) - 3]


La nuit tombée, Jade s'élance dans les couloirs du château pour une course contre la montre. Le plus vite possible, elle arpente corridors et escaliers, à la recherche de quelque chose - ou quelqu'un. Car la jeune fille le sait : ce soir sera sa dernière chance.

Texte ayant participé à l'AT Oiseaux de Nuit


Image libre de droits (Luigi Boccardo sur Unsplash)

Categories: Romance, Tragique, Fantasy | Series: Oiseaux de nuit – Textes non-retenus
Complet : Oui | 1 chapitre(s) | 3006 mots | Lu 224 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 20/08/2019 | Mis à jour le : 22/08/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: MC Baron Signé
Date: 14/10/2019 Title: Chapitre 1: Chapitre unique

 

Coucou Seonne !

 

C'est assez drôle car j'ai lu ta nouvelle cette nuit durant l'une de mes insomnies et j'attendais d'être sur mon PC pour pouvoir reviewer. J'ai donc été très surprise et ravie lorsque j'ai vu ce matin que tu souhaitais l'ajouter à la série des textes non-retenus pour l'AT. Bref, tout cela pour te dire que c'est fait et que j'ai modifié le résumé afin de t'inclure. :)

 

Anyway ! Alors je crois que c'est le premier texte que je lis de toi. J'aime beaucoup ton style recherché au vocabulaire fouillé. Pour une nouvelle écrite le jour J de l'envoi, franchement, bravo !

Concernant la romance en elle-même j'ai eu un peu peur car, tout au long du récit, je la trouvais légèrement « simple » (dans le sens où tout tournait bien pour Jade). Quel plaisir de découvrir la fin ! (J'ai une tendance sadique, oui...) En parlant de celle-ci, d'ailleurs : bravo encore car je n'aurais pas parié sur des statues. Toute cette histoire de magie/pouvoirs m'avait complètement larguée et, quand tu as mentionné l'aube comme une « fin », j'ai pensé « Vampires ». Mais ton choix est bien plus original !

Après, je t'avoue que je n'aurais pas été contre quelques détails supplémentaires. Notamment vis-à-vis de la relation Jade/Alan ou seulement des pouvoirs/aptitudes/de la malédiction de Jade.

Je trouve que Jade a un côté franchement égoïste. C'est elle qui choisit le lieu et le moment de leur mort (visiblement ils ne se « réveilleront » pas après cette journée) sans l'expliciter clairement. J'espère pour Alan qu'il l'a compris et qu'il n'a pas pensé jusqu'au bout qu'elle avait peut-être un plan B pour lever la malédiction. Cela étant dit, son égoïsme ne me dérange pas plus que ça.

 

Néanmoins, une question majeure demeure, pour moi, sans réponse : là où elle était, Jade se « réveillait » la nuit. Désormais, après être devenue une statue hors du château, elle le restera. À quoi est-ce lié ? Est-ce que quelqu'un doit la réveiller chaque nuit pour rompre momentanément la malédiction ? Est-ce lié au lieu ? Je t'avoue que ceci reste très confus pour moi. (Ou bien j'ai raté un élément-clé... :/)

 

Je terminerai en te disant que j'ai eu le sentiment que beaucoup d'Harry Potter avait inspiré ton texte ! Le château, la malédiction, les sortilèges, les pouvoirs et même les gargouilles ! Cet aspect m'a beaucoup amusée et plu. (Tu n'avais peut-être pas cette intention, d'ailleurs, mais c'est l'impression que j'ai eue.)

 

Voilà ! Je te félicite pour ton texte car même si l'on peut parfois en douter au long de la lecture, il est très original ! Bravo pour le style également qui rend l'ensemble vraiment très agréable à lire. J'en aurais juste aimé encore un peu plus... :D

 

À très bientôt,

Bises.

MCB - Chalusse