Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Nom sur le Héron : dreamer [Contacter]
Prénom :
Membre depuis : 10/06/2018
Statut : Membre
Bio:

"Tu n'es plus là où tu étais,
mais tu es partout
là où je suis"


Victor Hugo


- - -


"Parler de ses peines, c'est déjà se consoler"


Albert Camus


- - -


"Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants."


Jean D'Ormesson


 



davestrick sur giphy


Relecteur / correcteur: Non
Sexe: féminin
[Signaler ceci]
commentaire de dreamer
Hear Me Roar par Catie Déconseillé - 16 ans [Commentaire(s) - 2]

Bones64 sur Pixabay - Libre de droits

 

Si j'étais un homme, si on inversait les rôles

Je soulèverai ta robe, garderais-tu le contrôle ?

Si j'étais un homme, si on échangeait de peau

Je t'appellerai "Salope", me tournerais-tu le dos ?

Chilla - Si j'étais un homme

 

Pour toutes les femmes, celles qui se battent et celles qui n'en ont plus la force.

Pour celles qui méritent les mêmes droits que les hommes.

 

Women's march 2022



Categories: Féminisme | Series: Aucun
Complet : Non | 10 chapitre | 7588 mots | Lu 2613 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 01/03/2022 | Mis à jour le : 11/03/2022 [Signaler ceci]
Reviewer: dreamer Signé
Date: 11/03/2022 Title: Chapitre 10: 10 mars : Vagues

Coucou Catie ! 

Juste un petit commentaire rapide pour dire que je trouve ton recueil toujours aussi sympa, c'est vraiment chouette d'avoir des textes centrés uniquement sur des femmes. Je crois que mon préféré pour le moment reste "Clair de Lune" car il m'a fait découvrir un métier que je ne connaissais même pas, et je l'avais trouvé très bien écrit ! 

Au plaisir de te lire !

Dreamer

Élémentaire par Pruls Tout public [Commentaire(s) - 6]




Brûler pour toi

Éclore dans tes bras

S’envoyer en l’air

Reprendre enfin la mer



Crédits : Montage réalisé par mes soins à partir d'images libres de droits

Categories: Romance, Contemporain | Series: Poésies
Complet : Oui | 4 chapitre | 458 mots | Lu 806 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Poésie (vers)

Table des matières

Publié le : 29/04/2022 | Mis à jour le : 09/05/2022 [Signaler ceci]
Reviewer: dreamer Signé
Date: 09/05/2022 Title: Chapitre 4: Reprendre la mer

Hello,

Merci  pour ce poème. C'est toujours un plaisir de te lire, mais je t'avoue que j'ai un coup de cœur pour ce texte, la musicalité et les émotions qui s'en dégagent me parlent beaucoup ! Et je trouve sa conclusion très belle également <3



Réponse de l'auteur: Coucou ♥ Eh bien je suis ravie que ce poème-là te plaise ! C'est vrai que la conclusion peut sembler un peu en demi-teinte, mais j'espère avoir réussi à présenter ça comme une relation positive et constructive pour chaque personne.

Ça m'a fait très plaisir de recevoir tes reviews, n'hésite pas à recommencer aussi souvent que tu le veux !





La pluie tombe drue

Moi je saute dans les flaques

Moi la peine je la tue

Lové dans mon anorak


Crédits : Image libre de droits (Pixabay)

Categories: Tragique, drame, Contemporain | Series: Poésies
Complet : Oui | 1 chapitre | 422 mots | Lu 74 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Poésie (vers)

Table des matières

Publié le : 09/05/2022 | Mis à jour le : 09/05/2022 [Signaler ceci]
Reviewer: dreamer Signé
Date: 09/05/2022 Title: Chapitre 1: Chapitre unique

Très jolie ballade, j'ai bien aimé ton travail sur les rimes et la légèreté "enfantine" que tu as réussi à insuffler dans un texte qui dépeint plus graves/adultes. La façon dont tu mêles ça à l'imaginaire d'enfant devenu chevalier (en plus, il s'appelle Guillaume, ça parle à la normande que je suis :D) est très bien faite aussi. Merci pour ton texte ! 



Réponse de l'auteur: Oh comme c'est gentil de ta part ! Merci Dreamer, ça fait très chaud au cœur ! Je pense que l'imaginaire est une manière très efficace de se protéger de la réalité. J'aime beaucoup la naïveté et la légèreté enfantines. A vrai dire, je les envie souvent. Ça doit être pour ça que j'écris beaucoup sur des enfants.

J'aimerais bien dire que la référence à Guillaume le Conquérant était un clin d'œil délibéré à mon lectorat normand xD En vrai, il m'a surtout servi pour la rime, et puis je l'ai bien aimé dans le contexte alors je l'ai laissé. A te lire, je suis ravie de l'avoir fait !

Encore merci pour ton adorable commentaire !