Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Nom sur le Héron : R_Even [Contacter]
Prénom : laurie
Membre depuis : 23/07/2015
Statut : Membre
Bio:

Bonjour à tous !


 


Je sui Rhéa Even, petite goutte d'eau dans l'univers de la littérature. Je suis tombée dans le fantastique et les dystopies étant petite et je me suis d'abord essayé à la fanfiction, publiée ou non, avant de commencer à rêver mes propres histoires, remplis de ma magie et de mes folies.


 


Relecteur / correcteur: Non
Sexe: féminin
[Signaler ceci]
commentaire de R_Even
Fleurs fanées par AgatheK Déconseillé - 16 ans [Commentaire(s) - 22]

Photo originale par Angel

Regarde donc cette petite fleur, si belle mais si fragile, que l'on cueille car qu'on la veut pour soi, mais qui, gagnée par la mélancolie de son champs natal, se fane bien vite dans son vase... Cette fleur est comme toi, toi qui reste avec un homme alors que ton coeur est ailleurs.

Recueil de nouvelles ayant pour thème commun l'homosexualité féminine.

Categories: Romance, Société, Textes engagés | Series: Aucun
Complet : Non | 3 chapitre | 4882 mots | Lu 13921 fois
Avertissement: Contrainte (chantage, viol...), Discrimination (racisme, sexisme, homophobie, xénophobie)
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 08/11/2009 | Mis à jour le : 15/11/2010 [Signaler ceci]
Reviewer: R_Even Signé
Date: 11/03/2017 Title: Chapitre 1: A mes deux mamans

C'est beau. Et tellement juste.

C'est d'autant plus important qu'avec toute cette histoire de manif pour tous, les gens ont tendances à oublier que le fond du problème c'est l'intolérance, la haine entre les gens et que les enfants ont avant tous besoin d'amour et d'un cadre de vie structuré.

J'adore cette lettre et les quatre personages que tu évoques (même si je suis surprise qu'Eric ne se soit pas battu un peu plus pour son fils).

C'est une belle lettre pour toutes les parents du monde :)

Reviewer: R_Even Signé
Date: 11/03/2017 Title: Chapitre 2: C'est terminé

Encore une fois, je trouve ton texte très juste et frappant.

C'est un thème rarement abordé et pourtant grave que tu évoques ici. L'avant, le viol, la réaction des voisins (par contre, il avait un fusil de chasse le voisin ?!), le tribunal, la reconstruction, tout est juste. On ressent l'impression un peu "cotoneuse" d'Eve qui repense avec difficulté à tout ce qu'elle a traversé, comme si elle voyait sa propre vie à distance.

Et cette fin, où, au final, il n'y a pas de soulagement dans le jugement parce que la seule vraie chose qui peut la réparer c'est l'amour de Sarah....c'est tellement fort ! Et beau, d'une certaine façon. C'est la lumière au bout du tunnel qui nous rappel qu'il ne faut pas desespérer.

Ce n'est ni la revanche, ni la haine, ni même la justice qui peut réparer, seulement l'amour.

Bref, c'est juste et je ne trouve aucun autre adjectif pour décrire ce que je ressent.

Merci pour ces textes.

Reviewer: R_Even Signé
Date: 11/03/2017 Title: Chapitre 3: Tabula Rasa

Décidèment, juste est le mot qui me vient pour chacun de tes textes. Tu concentres une grande période de temps sur peu de lignes et c'est parfois frustrant parce que j'aimerais en savoir d'avantage mais l'essentiel et là et c'est prenant.

Le coup du bébé chat m'a fait sourire.

Estelle qui a mal, qui s'accroche et qui s'en sort, ce n'est pas seulement l'histoire d'une lesbienne, c'est l'histoire de toutes les personnes que l'on rejette, de tous ceux qui se battent pour surnager.

Et cette fin étonnante ou elle fait son deuil est juste parfaite. Elle ne hait pas sa mère, elle regrette juste de ne pas avoir été aimée.

bref...J'adore tes textes. Merci pour ça.

A N G E par meghvn Tout public [Commentaire(s) - 3]
"On dirait un ange. Pourtant sa cruauté se lit dans ses yeux, s’entend dans son rire, se perçoit à travers ses mots."

Categories: Contemporain | Series: Aucun
Complet : Oui | 1 chapitre | 547 mots | Lu 1225 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 22/02/2017 | Mis à jour le : 24/02/2017 [Signaler ceci]
Reviewer: R_Even Signé
Date: 11/03/2017 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

C'est plutôt sympa :)

Bon, j'avoue que, du fait qu'on ne sait presque rien de ton personnage ni de son histoire, je reste un peu sur ma faim...

Mais on comprend bien l'urgence de la situation et la douleur du fugitif.

Bref, ca mériterais une suite :)

Les hommes de sa vie par MC Baron Déconseillé - 16 ans [Commentaire(s) - 4]
Sélection Flamboyante

 

Juliette Truchon. Pathétique vieille fille qui se trouve être à la fois trop intelligente et trop conne ; trop chaude et trop frigide ; trop bonne et trop moche pour qu'un mec décent l'accepte dans sa jolie petite vie de type parfait sous tous rapports.

Création personnelle ; image libre de droits



Categories: H/F, Romance, Humour, Contemporain | Series: Aucun
Complet : Oui | 1 chapitre | 1644 mots | Lu 2263 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 06/01/2019 | Mis à jour le : 09/01/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: R_Even Signé
Date: 06/08/2019 Title: Chapitre 1: Les hommes de sa vie

Bon, j'avais compris que "l'inconnu" était un chat assez rapidement mais j'ai quand même trouvé le texte très drôle. C'est un triste de voir la solitude de Juliette mais elle l'air de ne pas trop mal le vivre alors ça me va.

Bref, c'est cool :)



Réponse de l'auteur:

Re-bonjour,

J'avais dans l'idée que certains lecteurs comprennent que le fameux inconnu n'est autre qu'un chat errant. Ce qui m'importait le plus était que le récit demeure comique, ce qui semble être le cas donc je suis ravie. 

Effectivement, Juliette est seule, sentimentalement parlant, mais cela ne la dérange pas outre mesure.

Je te remercie de nouveau pour ta lecture et ton commentaire. Cela me fait très plaisir que mes deux nouvelles t'aient plu.

Encore merci à toi et peut-être à bientôt ! :)

MCB

Chaque soir, Inès inspire l'odeur infâme du Lilas, se demandant inlassablement si, cette nuit-là, elle rentrera.



Création personnelle ; image libre de droits



Categories: Tragique, drame, Contemporain, Société, Textes engagés | Series: Oiseaux de nuit – Textes non-retenus
Complet : Oui | 1 chapitre | 803 mots | Lu 16 fois
Avertissement: Contrainte (chantage, viol...), Violence physique
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 29/07/2019 | Mis à jour le : 04/08/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: R_Even Signé
Date: 06/08/2019 Title: Chapitre 1: La délicatesse du Lilas

C'est assez rude (et un peu démoralisant, c'est vrai). J'aime bien l'idée de la descente aux enfers néanmoins et le fait que la spirale infernale ne semble pas pouvoir s'arrêter. En particulier, j'aime la fin, où le Lilas finit par la pièger en lui faisant croire qu'elle va s'en sortir. En fait, je trouve qu'il manquerait presque un paragraphe pour montrer qu'elle s'enhardit et qu'elle prend confiance: un paragraphe qui suggererait un peu plus l'influence de l'habitude et le fait que son relâchement l'a trahi. Aussi, j'ai un peu du mal avec le fait que tu précise le pourquoi elle est morte (le viol collectif). J'ai l'impression que c'est un peu trop cru pour le paragraphe et qu'un "Cette nuit là, elle ne revint pas" aurait suffit. 

En tout cas, bravo pour ton texte, il est très poignant.



Réponse de l'auteur:

Bonsoir R_Even,

Il est certain que ce texte n'est pas le plus joyeux et réjouissant qui puisse exister !

Je suis contente que tu en aies, malgré tout, apprécié plusieurs aspects, notamment la fin.

Concernant ta suggestion, tu as raison, j'aurais pu développer ce passage. Cela aurait sans doute davantage accentué le côté pathétique de l'histoire. Néanmoins, je trouvais intéressant de connaître la raison de la mort d'Inès justement pour que l'on sache comment le Lilas est parvenu à la « vaincre ».

Je te remercie pour tes compliments et, bien entendu, pour avoir pris le temps de lire mon texte et de l'avoir commenté. J'ai vu que tu avais également reviewé une autre de mes nouvelles, je vais te répondre de ce pas.

Encore merci ! :)

MCB