Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Nom d'auteur : Wapa [Contacter] Prénom :
Membre depuis : 26/05/2019
Statut : Membre
Bio:

[Signaler ceci]
commentaire de Wapa
Histoire d'un héron.... et de sa plume XD Parce que vous n'aime quand même !

Categories: Conte, Fable, Mythologie | Series: Aucun
Complet : Oui | 1 chapitre(s) | 598 mots | Lu 2443 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 17/09/2009 | Mis à jour le : 09/11/2009 [Signaler ceci]
Reviewer: Wapa Signé
Date: 10/03/2021 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Oh c'est tout mignon cette histoire. J'aime bien tout l'attachement exprimé à la communauté HPF, le fait que ce soit ouvert à tous, que cette plume fasse naître des étincelles, il y a de jolis parallèles. La symbolique est adorable. Merci pour cette lecture :)

Sélection Flamboyante



Et il y a aussi ça à dire sur Lara, et c’est quand même assez capital, c’est qu’elle est belle à en crever un peu. A en mourir tout doucement sur le bord de la route quand elle se retourne et qu’elle me regarde et tous les Baudelaire du monde n’expliqueront pas ça : comment juste en me regardant comme ça elle peut me faire brûler, comme une putain de torche qui s’enflamme toute seule parce que l’air est trop sec.


Crédit : Mosh, par Tigg-stock



Categories: Romance, Contemporain | Series: Lara, Liv, et cætera
Complet : Oui | 7 chapitre(s) | 8122 mots | Lu 20781 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 09/05/2012 | Mis à jour le : 14/03/2014 [Signaler ceci]
Reviewer: Wapa Signé
Date: 07/08/2019 Title: Chapitre 1: On the side

C’est Dedellia qui a conseillé ton texte sur le forum et je dois dire que ce premier chapitre donne envie d’en savoir plus.

J’aime beaucoup ton style, le ton de cette histoire, à la fois simple sous les mots de ton héroïne et en même temps avec des phrases superbes et poétiques (elle est belle à en crever un peu...). J’aime beaucoup cette thématique autour des noms aussi au départ. C’est intrigant et original.

Reviewer: Wapa Signé
Date: 07/08/2019 Title: Chapitre 2: Mitraillette

C’est dingue comme ce style oralisé renforce notre impression d’être dans la tête de l’héroïne. Ça rend super bien ! On a vraiment l’impression d’être au coeur de son introspection, de la vivre avec elle.

On sent qu’elle est indécise, qu’elle aimerait ne poser aucun choix et se laisser conduire et pourtant au fond la réponse est là. Elle l’effleure puis l’évite, la contourne. Et on est balloté avec elle au gré de ses pensées. On suit son cheminement.

Le coeur et l’esprit s’affrontent. Il y a Alex qui semble représenter la stabilité, la vie qu’elle avait imaginée et il y a Lara qui est tellement plus. Mais elle ne s’autorise pas à y songer vraiment. C’est très crédible comme situation et comme excuse qu’elle se donne.

Reviewer: Wapa Signé
Date: 07/08/2019 Title: Chapitre 3: Sel

Aaaah mais du coup l’héroïne écrit ! Je ne sais pas si on le savait avant mais je n’avais pas percuté en tout cas. J’adore cette idée ! Est-ce que c’est un journal intime ? Une lettre à quelqu’un ? De l’écriture thérapeutique ? Rien de tel pour essayer d’y voir plus clair lorsqu’on est paumé en tout cas. Peut-être que ça va l’aider à avancer.

C’est impressionnant comme elle se voile la face, comme elle tente de se convaincre qu’elle n’y est pour rien et en même temps (je me répète) c’est totalement crédible. Cette plongée dans son esprit est captivante.

Reviewer: Wapa Signé
Date: 07/08/2019 Title: Chapitre 4: Interdit

Donc elle écrit dans un cahier offert par son gars. Ah elle n’est pas rendue quand même XD J’ai bien aimé en apprendre un peu plus sur les débuts avec Lara, il y a juste ce qu’il faut pour qu’on se représente la situation. Lara qui prend tout l’espace, elle ne parle quasiment que d’elle. Ça semble se préciser un peu dans ses pensées, c’est moins confus... mais va-t-elle s’écouter ?

Reviewer: Wapa Signé
Date: 07/08/2019 Title: Chapitre 7: Postscriptum

Oh punaise. Quelle fin ! J’ai des frissons partout. C’était superbe. Waouh. Le style qui change, le drame qui se joue, l’horreur de la situation. On se met totalement à la place d’Alex. À nouveau, il y a toutes ces questions, tous ces possibles qui sont ouverts et on se demande lequel il va finalement choisir. Ça clôt magnifiquement.

J’ai beaucoup aimé cette histoire (d’ailleurs j’ai craqué et lu les derniers chapitres d’affilée sans commenter à la recherche d’un peu de bonheur pour Liv). Merci pour ce beau moment :)

Réponse de l'auteur: Merci énormément pour tous tes commentaires ! Ça me fait très plaisir que tu aies lu ce texte et qu'il t'ait plu ! Je dois dire que je ne pensais plus à ce texte et je me suis un peu replongée dedans du coup, ça donne envie de se remettre à écrire ! ^^


Illustration : litsiu


Le papillon dans ta poche gauche. La came dans ta poche droite.

Categories: Tragique, Atelier, concours | Series: #9 - Lien
Complet : Oui | 1 chapitre(s) | 1155 mots | Lu 2037 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 11/11/2012 | Mis à jour le : 11/11/2012 [Signaler ceci]
Reviewer: Wapa Signé
Date: 24/07/2019 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Hey Litsiu ! C’est un plaisir de retrouver ta plume et je remercie le défi farfelu du Héron d’Or (commenter un texte qui commence par H, K ou O).

Brr, ce texte est vraiment glaçant. Assez rapidement on comprend de quoi il en retourne et on sent totalement ce brouillard qui enveloppe ton personnage à travers tes descriptions incongrues, et les sensations évoquées. J’aime beaucoup. Le discours du chien est savoureux, complètement décalé, ça ajoute encore à cette ambiance étrange.

Je ne m’attendais pas du tout à ce braquage dans l’ascenseur. Mais qui s’en prend aux handicapés ? Franchement, y a plus de respect XD La fin est brute, beaucoup plus explicite, comme s’il sortait un bref instant du brouillard pour mieux y retourner.

Un très beau texte, sombre et presque poétique. Merci :)

Réponse de l'auteur: Beaucoup de lecteurs sont surpris par cette agression, mais c'est évident qu'un type désespéré (et probablement esquinté par la came) va s'en prendre à une proie facile, donc non, ni morale ni respect ne rentrent en ligne de compte. Juste l'instinct.
C'est totalement un exercice de style et je me suis beaucoup amusé à l'écrire, alors je suis vraiment content quand des lecteurs exhument ce texte. Merci d'avoir lu et commenté ! :)

 


corollari sur DA


Participation à l'atelier d'écriture #9 - Lien

Incongru

Un chien qui parle, une paire de lunettes cassées, le portrait d’une inconnue, un type en fauteuil roulant. Quel est le lien entre tout ça ? A vous de l’imaginer.



Categories: Policier, Espionnage, Atelier, concours | Series: #9 - Lien
Complet : Oui | 1 chapitre(s) | 3920 mots | Lu 1508 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 17/11/2012 | Mis à jour le : 17/11/2012 [Signaler ceci]
Reviewer: Wapa Signé
Date: 11/09/2019 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Oh mais comme ce texte est beau ! Et la fin est splendide, j’en ai encore des frissons.

Je suis ravie que mes petites recherches sur le thème « animaux » m’aient conduite jusqu’ici, surtout que je commençais à enchaîner les textes pas très exaltants... et là, paf, dès les premières lignes j’ai été embarquée. J’aime vraiment ton style !

Le texte est très bien ficelé, particulièrement intrigant au départ, on a qu’une hâte, avoir le fin mot de l’histoire.

C’est sombre. Froid. Avec cette grande cage blanche, ces ombres. Et ce chien, punaise. J’aime ce que tu en as fait.

Vraiment, je suis toute retournée. MERCI pour cette belle lecture !

Amour, mon Amour par Ewie Tout public [Commentaire(s) - 33]
Participation à l'atelier d'écriture #10 - Réécritures.

Image hébergée par servimg.com
Libération – Raphaël par Alistair Taylor-Young

Sasha a vingt ans, il est étudiant à Tolbiac.
Sasha a un secret. Trois fois par semaine, il rejoint son amant dans une chambre d'hôtel.
Il n'a jamais vu son visage, Amour lui demande toujours de se bander les yeux.
Mais la curiosité se fait de plus en plus forte. D'autant plus qu'un beau jeune homme fait soudainement son apparition à l'université.
Qui est Amour, son Amour ?


Categories: Romance, Conte, Fable, Mythologie, Atelier, concours | Series: #10 : Réécritures
Complet : Oui | 4 chapitre(s) | 9752 mots | Lu 9502 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 03/03/2013 | Mis à jour le : 19/07/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Wapa Signé
Date: 20/07/2019 Title: Chapitre 1: Le mari invisible

Grâce au Héron d’Or je fais des découvertes trèèès intéressantes !

Un premier chapitre vraiment alléchant, enveloppé d’un brin de mystère. Ça se lit tout seul, c’est fluide. J’adore toute l’ambiance étudiante avec le vocabulaire spécifique, on s’y croirait.

Reviewer: Wapa Signé
Date: 21/07/2019 Title: Chapitre 2: Le projet funeste des soeurs

Aaah ça se corse un peu... le père ou le fils ? J’espère pour Sasha que ce n’est pas le père XD J’accroche toujours autant à l’ambiance. J’aime beaucoup ces potes qui jouent les enquêteurs du dimanche, leurs petites réflexions.

Reviewer: Wapa Signé
Date: 21/07/2019 Title: Chapitre 3: Le dévoilement d'Amour

Ah ben c’est malin. Pff... c’était vraiment pas l’idée du siècle ce plan ! Mais bon, je soupçonne Amour d’être un peu de mauvaise foi quand même. Le happy-ending ne semble pas vraiment se profiler là... Je file lire la suite !

Reviewer: Wapa Signé
Date: 21/07/2019 Title: Chapitre 4: Le baiser de l'Amour

Oh. Mais. Non. Nooooooon ! Mais c’est quoi cette fin ?! *.* Bon alors comme je n’ai pas envie (du tout du tout) que ça se termine aussi stupidement, je vais partir du principe que les pompiers ont réussi à le réanimer (oui, c’est mon droit de lecteur, na !).

J’ai beaucoup aimé cette petite nouvelle, je ne connais pas suffisamment le mythe pour repérer toutes les références mais ça n’a pas gêné ma lecture. Toute l’ambiance, le côté incongru et même cette fin étrange. C’était super sympa ! Merci pour ce bon moment passé en compagnie de Sasha.



Thunor the Thunderer, carved on a Scandinavian font about the year 1000, George Stephens, 1878.

Neuf sociétés modernes issues d'Yggdrasil, celle à la base de tout. Toutes ont leur puissance, toutes ont leurs dirigeants charismatiques.

Le marteau Mjöllnir est l'attribut de Thor. Ceux qui ne connaissent pas la vérité pensent que c'est lui qui l'a créé. Ils croient que sa toute puissance a pu créer cette merveille.
Pourtant, à l'origine de Mjöllnir, il y a Loki...

Participation à l'atelier d'écriture #10 - Réécritures. Sujet 1 - contrainte 2.

Categories: Fantastique, Conte, Fable, Mythologie, Atelier, concours | Series: #10 : Réécritures, Les branches d'Yggdrasil
Complet : Oui | 1 chapitre(s) | 5749 mots | Lu 1342 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 04/03/2013 | Mis à jour le : 04/03/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Wapa Signé
Date: 16/03/2021 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Coucou Norya !

Je ne suis pas très familière des mythes nordiques et l'introduction m'a un peu perdue mais ensuite j'ai bien accroché à l'histoire de Loki, les rivalités, son côté sans scrupule qui se retourne contre lui. Forcément, il fallait qu'il y ait un couac dans la transaction finale xD

J'ai bien aimé cette chute et comme Loki reste jusqu'au bout fidèle à lui même, avide de vengeance et de reconnaissance.

Merci pour cette découverte :)

Participation à l'atelier d'écriture #10 - Réécritures

Contes et légendes / Contrainte 1 : Donnez une tournure nouvelle aux histoires qui ont bercé votre enfance en inversant les rôles du héros et de l’opposant : c’est le « méchant » du conte habituel qui devient héros, tandis que « le gentil » montre dans votre conte un visage plus sombre.


Montage maison réalisé à partir d'une photo libre de droit


Pour dépanner son frangin, un geek adorable sort de sa tanière et se retrouve coincé chez une beauté au caractère bien trempé... Mais est-elle aussi glaciale que le laisse penser cette façade ? Et que cache ce dossier qu'elle cherche à tout prix à récupérer en un temps imparti ?



Categories: Romance, Conte, Fable, Mythologie | Series: #10 : Réécritures
Complet : Oui | 5 chapitre(s) | 13989 mots | Lu 7839 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 06/03/2013 | Mis à jour le : 18/02/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: Wapa Signé
Date: 16/07/2019 Title: Chapitre 1: Fichier 1.0

Grâce au Héron d’Or, je suis obligée de fouiller un peu... et mes recherches m’ont conduite droit ici ! (Texte des ateliers check, youpi). Il y a un moment, j’avais vu passer le titre sur le fo’ et je m’étais déjà fait la réflexion que ça avait l’air sympa. Et sympa... ça l’est !

Je suis assez impressionnée par ce chapitre que tu dis avoir écrit quasiment d’une traite... c’est totalement fluide, on ne le ressent pas du tout à la lecture (je n’ose même pas imaginer la différence avec les textes que tu « travailles » plus !). C’est léger. Intrigant. J’ai trop aimé la référence à HP avec la capacité émotionnelle d’une petite cuillère et l’histoire de Photoshop.

Réponse de l'auteur: Oh, merci Wapa ! Je viens de voir sur le forum que tu avais lu cette histoire et ça me fait super plaisir qu'elle ne t'ait pas déçue. Je ne sais pas si mes chapitres plus travaillés sont meilleurs, tu sais. Au final, la procrastination, ça a toujours eu du bon chez moi ^^' Merci d'avoir pris le temps de détaillé les petites choses qui t'ont plu dans chaque chapitre, j'adore avoir ce genre de retours pour voir ce qui n'a fait sourire que moi en l'écrivant ou les autres aussi à la lecture :D

Reviewer: Wapa Signé
Date: 16/07/2019 Title: Chapitre 2: Fichier 2.0

Heu... on reste en contact ? Mouhaha c’est trop drôle ! Et le syndrome de Stockholm XD Mais oui, en fait je n’avais jamais réalisé que Belle tombait amoureuse de la Bête à cause de ça ! C’est affreux. Tu viens de piétiner mon Disney préféré !

J’aime bien toutes ces petites références de geek que tu glisses de-ci de-là. Qui aurait cru que cette bimbo porterait ce genre de pyjama ?

Il y a juste un moment où je n’ai pas compris «j’avais un peu raccourci le délai pour les disques durs», le délai de quoi ? :/

Réponse de l'auteur: Ah, ah, désolée XD Mais c'est pas grave pour le syndrome de Stockholm, en vrai, ce ne sont que les mauvaises langues qui le reprochent à La Belle et la Bête, tous les fans savent bien que c'était leur destin ^^ (et je ne m'y connais pas assez sur ce syndrome pour savoir si ça colle vraiment ou si c'est une critique facile/rapide). Le délai, c'était celui qu'elle lui avait donné soi-disant parce qu'elle en avait besoin pour une date butoir. En fait, elle s'était donné un peu de marge pour un plan B donc en utilisant cette marge, il a finalement plus de temps que prévu pour finir le travail ;)