Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Nom sur le Héron : AliceJeanne [Contacter]
Prénom :
Membre depuis : 15/05/2019
Statut : Membre
Bio:

[Signaler ceci]
commentaire de AliceJeanne
Gare de Lyon par LilTangerine Déconseillé - 16 ans [Commentaire(s) - 9]


Michal Parzuchowski sur Unsplash

Louis a un train à prendre.
Antoine est à gare de Lyon, peut-être par hasard.

Texte écrit dans le cadre du Korongo Writing Universe organisé par les Beiges



Categories: Contemporain, Romance, H/H | Series: Korongo Writing Universe
Complet : Oui | 1 chapitre | 733 mots | Lu 951 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 17/05/2019 | Mis à jour le : 18/05/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 28/05/2019 Title: Chapitre 1: Gare de Lyon

Waw! Juste bravo! Ton texte est super prenant c’est fou! Et la frustration à la fin, tu es super cruelle avec nous. Après nous avoir emmené pendant plusieurs paragraphes dans les pensées des personnages tu nous laisses comme ça?! Nan mais t’as pas honte :P

Comme tu t’en doutes j’ai beaucoup aimé ma lecture et je n’ai pas grand chose à rajouter hormis le fait que j’ai été littéralement absorbée par le récit (ce qui m’arrive super rarement lorsque tous les protagonistes sont masculins parce que j’ai plus de mal à m’identifier). Merci du coup! :D

Tu m'as appelée, Nathalie, et tu ne savais pas encore pourquoi. Mais cela n'a rien changé de toute façon. C'était déjà fini.

Participation au Korongo Writing Universe organisé par les merveilleux beiges.



Categories: Policier, Thriller, Espionnage, Tragique, drame | Series: Korongo Writing Universe
Complet : Oui | 1 chapitre | 836 mots | Lu 596 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 17/05/2019 | Mis à jour le : 18/05/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 01/06/2019 Title: Chapitre 1: Chapitre unique

Coucou!

Je suis assez impressionnée par la longueur de ton texte alors que ta contrainte était vraiment très limitative (c'était de très loin celle que je trouvais la plus effrayante!). J'admets que j'ai du m'y reprendre à deux fois pour tout saisir et je ne suis pas encore certaine d'avoir deviné ce qui s'était réellement passé... quoique, avec l'avant dernier paragraphe je pense savoir! J'ai beaucoup aimé le cadre historique post seconde guerre mondiale, c'est ma partie de l'histoire de l'Europe préférée alors merci beaucoup d'avoir écrit là-dessus :) En plus cela part un peu en complot/coup monté sur la fin et je trouve ça génial. J'espère que tu pourras nous en dire un peu plus car ton texte m'a intriguée!

A bientôt!

Sébastien s'est inscrit à un cours de yoga sans savoir ce qui l'attend.

 

Participation au concours officiel Korongo Writing Universe organisé par la modération.

 

image extraite de "Many Sketches of Monty Fiske" par ScereyahaDreamweaver sur Deviantart



Categories: Contemporain | Series: Korongo Writing Universe
Complet : Oui | 1 chapitre | 922 mots | Lu 918 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Aucun
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 18/05/2019 | Mis à jour le : 18/05/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 01/06/2019 Title: Chapitre 1: Chapitre 1 : Première séance

Coucou!

C'est assez drôle car lorsque je lis ton texte cela me rappelle ma première séance de yoga, qui a d'ailleurs eu lieu il n'y a pas si longtemps que cela. Je me souviens, m'être, comme le pauvre Sébastien, demandée pourquoi j'étais là, comment j'allais survivre et si j'allais pouvoir regagner mon logement par la suite tellement j'avais l'impression d'étirer mes muscles plus que raison. J'ai beaucoup sourit durant ma lecture et je compatis à la douleur de ton personnage et je pense que la dernière phrase est ce que tout à chacun se dit après une séance de sport XD La prof a l'air un peu barrée... Va savoir pourquoi je l'ai imaginée avec la même tête que le professeur Trelawney.

Je dois t'avouer que lorsque Sébastien "se lâche" j'ai tout d'abord pensé à tout à fait autre chose qu'un fou-rire (ça doit être la fatigue hu hu^^), donc bien joué je me suis payée un joli délire toute seule et l'image mentale était très satisfaisante pour mes nerfs!

A bientôt!



Réponse de l'auteur:

Merci pour ta compassion lol

La prof en version Trelawney, ça me plait bien comme idée, je l'imagine bien ;)

Et pour le "se lâche" je t'avoue qu'après avoir publié le texte (au dernier moment) j'ai relu mon texte et j'ai aussi pensé à cet autre chose... Donc je comprends tout à fait de quoi tu parles ^^ Je n'ai pas voulu changer, après tout c'était trop tard et puis je me dis aussi que c'est tout à fait possible... si ça t'a fait rire, j'ai envie de dire : tant mieux ;)

Merci à toi pour tes gentils commentaires :)


A la fin, il n'y eut plus que la lumière.


 


Participation au concours Korongo Writing Universe


Crédit image : KR-2Y-51-3K sur DA, retouchée par mes soins



Categories: Conte, Fable, Mythologie | Series: Korongo Writing Universe
Complet : Oui | 1 chapitre | 574 mots | Lu 1041 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 18/05/2019 | Mis à jour le : 18/05/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 22/05/2019 Title: Chapitre 1: Conte

Coucou!

Déjà je te tire mon chapeau pour avoir réussi à respecter ta contrainte! Parce qu'avant de lire ton texte et celui de Bella je ne voyais pas du tout comment écrire un texte de façon anti-chronologique. Je t'avoue qu'au début cela m'a un peu perturbé puis que l'action se fait dans un sens et le développement du personnage dans l'autre, mais au final je trouve que c'est super intéressant comme construction! :)

J'ai beaucoup aimé ton texte avec tous les jeux de lumières et l'univers que tu as créé, j'aimerais bien en savoir plus! Bref, c'était très beau et poétique j'ai trouvé.

Bonne soirée!

AliceJeanne



Réponse de l'auteur:

Coucou !

Ah tu fais la même remarque qu'Albus, mais j'ai toujours pas compris cette histoire d'action et de développement du personnage, c'est totalement fortuit, hihi !

En tout cas, je suis cotnente que ça t'ait plu, merci pour ta review !

Sélection Flamboyante


https://media.discordapp.net/attachments/457985316087660558/579408087677534229/book_of_thel.jpg

 

 

 

Solange m'a dit d'écrire, alors j'écris.  

 

 

 

Hors Concours du Korongo Writing Universe 

 

( avec une moitié de Formule 3 haha ) 

 

( c ) image : William Blake 



Categories: Science-Fiction | Series: Korongo Writing Universe
Complet : Oui | 1 chapitre | 1551 mots | Lu 573 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 18/05/2019 | Mis à jour le : 20/05/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 27/05/2019 Title: Chapitre 1: Une minute après Solange

Coucou!

Pour tout te dire, j'ai adoré ton texte! Et je suis horriblement sur ma faim à la fin de celui-ci. Si je te supplie, on pourra savoir de quoi il en retourne exactement?

J'ai beaucoup aimé l'univers que tu nous présentes, avec ses humains sans saveur et ses machines qui, tel Thanos avec un claquement de doigts, transforment le monde d façon irrémédiable. Je me suis vraiment mise dedans et franchement, bien joué! J'ai eu de l'empathie pour Solange, elle doit vraiment se sentir très seule à être l'unique personne capable de ressentir et on sent vraiment bien son désarrois!

J'aime la gradation au fur et à mesure du texte, durant laquelle on pressent que tout va à nouveau changer. Solange a-t-elle enfin réussi à finir l'anti-ihnibiteur? L'image du réveil me plait beaucoup aussi :)

Bref, je trouve ton texte vraiment très agréable à lire et je ne serais certainement pas contre une suite!



Réponse de l'auteur:

Coucou ! Desolee pour les deux ans de retard de reponse ( j'avais oublie l'existence de ce texte :/ ) 

En fait la fin de l'histoire implique que Solange meurt, d'ou la reprise de conscience des gens autour ( et les gens autour ! ) ( desolee pour la reponse mille ans plus tard) 

Et merci pour tous tes gentils compliments ! E je comprends aue tu aies ete sur ta faim, moi aussi en ecrivant je l'ai ete haha ! ) 

 


Crédit : Camelid sur DA.

 

 

Dans un mélange de plumes, d’écailles et d’eau, le monde se met à changer.

Participation au Korongo Writing Universe.

 



Categories: Fantasy, Conte, Fable, Mythologie, Concours, Urban Fantasy | Series: Korongo Writing Universe
Complet : Oui | 1 chapitre | 565 mots | Lu 736 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Aucun

Table des matières

Publié le : 18/05/2019 | Mis à jour le : 20/05/2019 [Signaler ceci]
Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 28/05/2019 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Coucou!

Et bien, malgré le fait que ce soit court, j’ai beaucoup apprécié ce texte et sa construction. La contrainte que tu avais me faisait super peur alors je suis impressionnée lorsque je vois ce que certains en font :D

J’aime beaucoup le fait de commencer et terminer par la même phrase, je trouve cela très joli et cela va bien avec tout le reste du texte que je trouve assez poétique. Un chouette petit conte au final! :)



Réponse de l'auteur:

Coucou !

C'est bien trop court, oui, et j'en suis la première désolée parce que j'aurais aimé en faire plus mais j'avais peur que cela dépasse les limites de la contrainte. Cette contrainte ne me semblait pas si évidente au début mais ce n'était pas non plus la plus difficile (et comme elle était dans mes choix, je devais m'y attendre aussi ^^).

Je voulais une phrase qui servirait de boucle, pour montrer qu'on peut le lire dans les deux sens, avec cet effet de répétition. Je suis contente de voir que ce petit conte peut plaire :)

Merci pour ton commentaire !

La Conteuse d'histoires par CacheCoeur Déconseillé - 12 ans [Commentaire(s) - 31]

Bannière réalisée par mes soins à partir de photos libres de droit sur unsplash (@TomMorrel)

Quand il fait jour, il ne fait pas nuit. Quand nous sommes vivants, nous ne sommes pas morts. Quand nous sommes en guerre, il n’y a pas de paix. Quand nous sommes humains, nous ne sommes pas Conteurs d’histoires. Quand nous sommes Conteurs d’histoires, nous ne sommes pas humains.

Il y a des vérités évidentes.

Des vérités qu’Aliénor va ébranler du simple fait de son existence.

 

Si tu penses qu’écrire n’est pas magique, parle à Aliénor Damencours. Tu la trouveras à la Bouquinerie, où elle travaille. Parce que c'est une héroïne clichée qui aime lire et ne vit qu'à travers les mots. Si elle n’y est pas, c’est qu’elle est probablement fourrée dans un bar de Paris, avec sa petite bande d’amis sur le point de se disloquer à tout jamais à cause d'une guerre mondiale vieille de plusieurs décennies. Si tu arrives à l’éloigner de ses proches, à lui faire lever le nez de son livre, ou à le lui faire baisser du ciel, bravo à toi.

Après ça, dis-lui qu’écrire n’est pas magique. Sur le bout de ses doigts, tu remarqueras peut-être de la poussière dorée. Dans ses yeux, tu verras peut-être des lettres prendre vie, sortir du papier et te montrer ce qu’elles racontent. Tu comprendras peut-être que ce sont en fait les mots, qui vivent à travers cette héroïne clichée.

 

Que dirais-tu, si je t'apprenais que ta vie entière tient sur les pages d'un livre que quelqu'un doit lire tous les jours ? 

Tu ne peux pas mentir à ton Conteur d'histoires. Il écrit ta vie et ta vérité. 

Et si tu apprends l’existence des Conteurs d’histoires, il te faudra garder tous leurs secrets et le silence à tout jamais. 

 

(Projet bidule-truc)



Categories: Amitié/Famille, Fantastique, Guerre, H/F | Series: Aucun
Complet : Non | 14 chapitre | 49599 mots | Lu 4102 fois
Avertissement: Scènes érotiques, Violence physique, Violence psychologique
Langue: Français
Genre Narratif: Roman

Table des matières

Publié le : 26/07/2021 | Mis à jour le : 22/12/2022 [Signaler ceci]
Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 19/11/2022 Title: Chapitre 1: Prologue - Comment les histoires commencent

Coucou!

J'ai décidé de commencer à commenter par-ici ! Il faut dire que tu nous as carrément bien vendu ce projet (qui est le projet truc bidule si je ne me trompe pas et sera donc quelque chose en beaucoup de pages, beaucoup de volumes et beaucoup de tomes !) J'ai failli rater cette première partie car comme une boulette je suis allée directement sur le chapitre 1 avant de voir un petit "2" inscrit --> Ceci étant dit, passons au coeur du sujet qui nous intéresse.

Déjà, je crois que je te l'ai déjà dit, mais je suis ARCHI MEGA FAN DE L'IDEE, je pense que tu tiens vraiment un truc de ouf avec cette histoire de Conteurs d'histoires et de Faiseurs d'histoires. Parce qu'encore... le fait que notre destin soit écrit c'est quelque chose qui peut se retrouver de temps en temps en SF et Fantasy mais de créer carrément plusieurs types d'écrivains d'histoires c'est carrément bien pensé et cela fait toute la différence à mon sens. Bravo pour cette idée, j'espère que tout ce projet aboutira et aura la réception qu'il mérite <3

Ce prologue est efficace à mon sens, il pose le contexte, les bases de l'univers et il pousse à lire la suite. On devine facilement que l'enfant dont le livre n'est écrit qu'une fois par an sera l'héroïne et que cette particularité sera sans doute centrale dans l'histoire. Je suis déjà triste pour elle par contre parce qu'être forcée de tuer c'est ultra violent surtout si cela sort d'un peu nulle part. Et je me demande du coup pourquoi il a fait tuer quelqu'un via elle... et pas celui de son père qui est son pantin consentant (enfin si on peut parler de consemment... ) Je me demande aussi si elle verra son père à un moment dans l'histoire ? Et de comment le livre de l'homme triste s'est retrouvé dans les mains du Faiseur d'histoire. Il l'a volé ? Comment un livre apparait-il dans les mains des Conteurs d'histoires ? Qui sont les Conteurs d'histoires ? Qui écrit le livre des Conteurs d'histoire ? Est-ce qu'il y a une inception de livres écrits par des Conteurs d'histoire de Conteurs d'histoire ? En tout cas l'homme puissant est un grand psychopathe... Je trouve sa façon d'agir abominable. Quel intérêt avait-il à se révéler sinon de torturer psychologiquement un peu plus l'homme triste ? Qu'est-ce qu'il se passe si on tue son Conteur d'histoire ? (c'est juste une suggestion pour l'héroïne comme ça en passant -->)

Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 20/11/2022 Title: Chapitre 2: Chapitre 1

Grosse ambiance par-ici dis donc X) Mais c'est dans la continuité du prologue. J'avoue que je suis de plus en plus curieuse et j'ai hâte d'en savoir un peu plus sur les circonstances du décès et tout ce qui s'en suit... Aliénor m'a l'air très humaine et assez ordinaire (ce n'est pas une critique dans le sens dans lequel je le dis, bien au contraire, cela aidera à l'identification au personnage dans la suite de l'histoire).

J'ai oublié de dire quelque chose dans ma review précédente, boulet que je suis... mais je suis assez emballée par cette histoire d'absence de libre arbitre et je trouve que cela peut parfaitement faire écho à beaucoup de situation de nos propres existences, nous qui n'avons pas de Conteur d'histoire (enfin... à notre connaissance). Bref, je voulais revenir là-dessus. Je trouve toujours très chouette d'aborder des sujets et sentiments importants par le biais de la fiction. C'est vraiment la force des récits SF et Fanfastique/Fantasy, enfin des récits de l'imaginaire quoi ^^ Désolée je m'égare souvent en review et je dérive sur d'autres sujets... Ce qui explique qu'elles soient si longues parfois et dénues de sens --> En espérant que mon bla-bla te plaira tout de même :)

Je suis un peu perdue pour le moment avec les personnages, mais je suis sûre qu'une fois bien dedans je serais incollable ! Au moins j'ai retenu le prénom de la principale victime de ta plume. J'aime la façon dont tu traites la thématique de la mort de quelqu'un que l'on avait du mal à aimer/que l'on aimait par obligation/que l'on a pas su aimer comme on l'aurait voulu/qui ne nous aimait pas. Je trouve que c'est un sujet délicat et j'apprécie le traitement ici, c'est simple et efficace. J'aime les émotions décrites et les intéractions entre les personnages aussi, je suis assez curieuse de vois comment tout cela va s'agencer. Pour le moment je ne m'égare pas dans des pronostics parce que je préfère garder pour moi mes réflexions surprises O:)

Je me suis posée la même question tout le long du chapitre : pourquoi diable Aliénor saigne-t-elle du nez ? Et pourquoi a-t-elle cettre frénésie d'écriture ? Les Conteurs d'histoires peuvent-ils se reproduire avec les gens dont ils content les histoires ?

Sinon, sache que j'ai cherché "feuilles à calque" pendant 10 minutes sur google avant d'aller voir si quelqu'un en parlait en review, de frustration de faire chou blanc. Je te hais. Parce que j'en aurais pas acheté, ça a l'air génial !

Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 20/11/2022 Title: Chapitre 3: Chapitre 2

Moi qui me demandais justement à quelle époque exactement ce récit se passait et dans quel contexte géographique et culturel, j'ai à présent ma réponse ! Donc c'est dans le futur par rapport à notre époque... Très intéressant. C'est la guerre, d'autant plus intéressant. Et le contexte que tu décris est la fois sympathique (enfin on s'entend bien, dans le sens scénaristique) et glaçant car... on pourrait l'ancrer dans notre réalité d'une certaine façon. C'est presque politique en fait, je trouve, ah ah Tu classes ton histoire plutôt dans le genre fantastique ou le genre SF ? Parce... pour le coup cela pourrait presque entrer dans une dystopie avec le premier passage de présentation ? Je ne sais pas... Oui cette question, bien qu'absolument pas importante, me taraude. L'aspect enclavé de la France est intéressant aussi, de même que ce "on ne sort pas de Paris si facilement" je me demande bien pourquoi et surtout si toute l'intrigue va se dérouler à Paris ou si justement on verra un peu également d'autres lieux.

PS : comme le chapitre est long j'écris ma review au fur et à mesure, j'espère que cela ne sera pas trop décousu.

Je suis particulièrement ravie que ce long chapitre pose bien le contexte, j'aime beaucoup les passages introductifs, contemplatifs, juste d'exposition. C'est très utile pour mieux se projeter et situer. Je trouve le contexte d'Aliénor intéressant et je pense que tu as fait ici une héroïne à laquelle il va être assez facile de s'identifier car elle parait presque normale par rapport au reste de l'entourage que tu nous présentes. Je pense que tu y as mis beaucoup de toi, non ? J'aime bien les personnages un peu complexes, pas franchement à l'aise en société parce que... mais tu le sais, je ne suis pas non plus à l'aise, alors pouvoir lire sur un personnage qui l'est également, c'est réconfortant ! Elle m'est sympathique et je suis intriguée par les mystères qui vont certainement continuer de graviter autour d'elle.

– Si ça ne tenait qu’à moi, j’irais nu ne serait-ce que pour leur offrir un divertissement digne de ce nom ! Mais les conventions sociales m’en empêchent … grimace-t-il. Ah ah, j'adore Adrien X) Je suis plutôt emballée pour le moment par la relation qu'il entretient avec Aliénor, elle a l'air jolie et fraternelle et j'espère qu'elle le restera... à moins que tu aies prévu quelque chose de spécial pour eux ?

Je me demande si le titre de ton roman est pour qualifier le travail d'Aliénor qui conte justement des histoires aux enfants ou pour le fait que des Conteurs d'histoires content les histoires de vie des gens. D'ailleurs est-ce que l'on né Conteur d'histoire ou bien est-ce qu'on le devient d'une façon ou d'une autre ? Il y a des écoles de Conteurs d'histoires ? --> Ou alors peut-être est-ce pour un peu des deux ?

Ses parents lui ont donné son prénom pour la ville de La Rochelle, dont est originaire sa mère. Rochelle dit souvent avec humour qu’elle est contente que sa mère ne vienne pas de Strasbourg ou de Grenoble. Alors que Rochelle se rassure, il y a bien pire, elle aurait pu s'appeller Montcuq ou Hébécrevon --> C'est plutôt insolite comme façon de prénommer un enfant mais pourquoi pas après tout !

Vérécondieuse, tu viens de m'apprendre un nouveau mot ! Je ne l'avais encore jamais vu celui-ci ! J'ajoute ça immédiatement à ma liste de vocabulaire, merci :)

Personnellement je ne te trouve pas du tout lente ! J'aime beaucoup, comme dit précédemment que les bases d'un univers soient plutôt bien posées dès le début pour pouvoir plus facilement m'y glisser et cela ne m'ennuie pas les chapitres de ce genre, je trouve au contraire qu'ils sont très instructifs. Et tant pis pour la frustration et les questions, c'est aussi ça le jeu et ce qui pousse à lire la suite !

Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 20/11/2022 Title: Chapitre 4: Chapitre 3

Je continue à écrire mes reviews au fil de ma lecture, tu as donc mes réactions en direct live.

Après le contexte historique et culturel, ainsi que familial d'Aliénor, voici donc son contexte amical ! Ce beau monde parait fort sympathique ma foi.

Il a toujours un petit carnet dans l’une de ses poches, et le sort dès que je sors un mot qu’il ne connaît pas. Je vais très probablement faire comme Lilian si tu m'apprends trop de nouveaux mots également :p

Elle n'aurait pas des vues sur Lilian l'esprit libre la petite Aliénor par hasard ? --> Elle passe beaucoup trop de temps à le regarder et l'analyser pour que cela soit innocent, si tu vois ce que je veux dire... 

J'ai hâte de voir comment ce petit groupe va évoluer et comment les destins de chacun vont se tisser, surtout dans ce contexte de guerre qui conduira visiblement sous peu à des séparations. En tous cas, malgré sa poisse, Aliénor semble bien entourée !

Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 20/11/2022 Title: Chapitre 5: Chapitre 4

Les pénuries de chocolat sont de plus en plus fréquentes… Les bars ou les restaurants qui en vendent sont très rares. Mais quel monde atroce!!! Comment as-tu osé ?! Je suis scandalisée. On peut toucher à tout... SAUF AU CHOCOLAT. Tu es un monstre de presque priver tes personnages de chocolat cela devrait être interdit par la convention de Genève et puni de 3 ans d'emprisonnement avec torture d'une heure hebdomadaire par léchage d'orteils par une chèvre.

J'ai une foule de jeux de mots très pourris à faire sur les gens qui fantasment sur les fleuristes mais je compte t'épargner pour cette fois, ne me remercie pas. Cela serait très très amusant que le bouquet soit pour Rochelle ou Aliénor.

Anémone n'a pas l'air très sympathique... Rien qu'à voir la tension de Rochelle... c'est un signe qui bien souvent ne trompe pas!

Je rectifie, en fait c'est une connasse. Elle mérite de se prendre la petite cuillière quelque part, cela la détendrait un peu et lui apprendrait sûrement les bonnes manières, non mais. C'est quoi ça ? Ouste.

Anxiété sociale en plus de son hypersensiblité à la petite Aliénor ? Bien bien, voilà qui est intéressant. Hâte de voir comment celle qui n'en a aucune caractéristique classique va devenir une héroïne ! Je valide tous tes choix pour ce personnage principal pour le moment, je lis religieusement la suite pour voir comment tout ceci va s'articuler...

Mais où va donc Anémone ? Non pas que cela m'intéresse, mais j'aimerais bien dévisser une plaque d'égouts pour la faire tomber dedans sur son passage O:)

Le vernis n'est ni pour les filles ni pour les garçons. C'est pour les ongles. Excellente punchline, j'adore.

Comment fait-il pour être si désirable et mignon à la fois ?  Ainsi donc, j'étais très loin de me faire des idées concernant Lilian!

Le moment où ils sont tous les deux avec Aliénor est très sympathique à lire, on sent la confiance qu'ils ont l'un pour l'autre notamment lorsqu'ils se confient même si j'ai l'impression que c'est avec beaucoup de retenue. Le moment festif/familial est également très plaisant. J'espère que leur repas de Noël se passera bien ! (quoi que non en fait... j'espère qu'il y aura du drama! On aime le drama O:) )

Reviewer: AliceJeanne Signé
Date: 20/11/2022 Title: Chapitre 6: Chapitre 5

– Personne n’a jamais ses menstruations dans les romans. Personne ne va jamais faire pipi ou caca non plus --> Je plaisante, j'ai beaucoup ri à cette phrase et Aliénor a toute ma compassion.

Mais que quelqu'un aille secourir ce pauvre Lilian des griffes de la terrifiante Anémone bon dieu! Que fait la police?!

Je l'avoue j'ai un peu souri lors de l'intervention d'Aliénor, c'est maladroit et adorable. Par contre va falloir les cloîtrer dans une pièce avec Lilian là, ce n'est pas possible cette tension sexuelle permanante, y en a un qui va finir par exploser ! (je plaisante évidemment)

Je me demande bien ce qu'a fait Lilian pour contrarier Mr Roi... Je suppose que nous le saurons plus tard ?

Question : Rochelle sait-elle faire ses lacets ? Parce que sinon il existe des solutions, les chaussures à scratchs par exemple ! -->

Cela avait tout l'air d'un réveillon fort sympathique, cependant tes derniers mots ne me disent rien qui vaillent... En même temps je m'en doutais, il faut bien qu'un élément perturbateur vienne faire accélérer l'histoire à un moment ou un autre, mais j'avais espéré un Happy Ending ? Je ne sais pas si je pousse déjà l'audace à demander qui va mourir sachant que tu ne me répondras pas et que tu auras bien raison :p C'est à la fois joli et triste cette ancre pour eux-deux, dans l'existence. J'espère qu'ils en trouveront une autre si celle-ci vient à disparaître et que c'est juste l'abandon d'un souvenir d'enfant pour une nouvelle vie.