Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Nom sur le Héron : Antasy [Contacter]
Prénom : Helena
Membre depuis : 14/05/2013
Statut : Membre
Bio:

Sexe: masculin
[Signaler ceci]
commentaire de Antasy
L'Oxymore par Aaurora Tout public [Commentaire(s) - 8]

Oxymore, nm : Combinaison dans un même groupe syntaxique de deux notions contradictoires.


Categories: Contemporain | Series: Aucun
Complet : Oui | 1 chapitre | 1156 mots | Lu 2263 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 25/03/2013 | Mis à jour le : 04/04/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Antasy Signé
Date: 14/05/2013 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Bonsour ! (mélange de bonjour et bonsoir, ça dépend quand tu liras mon commentaire)
Bon, je vais commencer par dire que j'adore le mot "oxymore" parmi tant d'autres, que j'adore le prénom "Clara" parce que c'est celui de ma soeur et que j'adore ton style d'écriture.
Je peux continuer par développer pourquoi j'aime le mot "oxymore" autant que sa signification que tu as bien expliqué "Parce que son port de reine contrastait avec ses rires farouches" et "Parce que son visage était trop calme, et que ses yeux brillaient avec trop de fougue". Et dire que Clara est un personnage bien travaillé, très bien travaillé et que j'aime bien les personnages bien travaillés qui ont leurs caractéristiques.
Puis, je peux aussi continuer sur ton style d'écriture parce que j'aime tes mots, la façon que tu as de les mettre en scène et de décrire le théâtre et les sentiments et la vie. Là, je peux pas trop expliquer le pourquoi du comment, c'est l'alchimie de tes mots sur mon esprit. Et il y a ce "Tu" et j'avoue que je suis fan du "Tu" qui offre une narration différente et très plaisante.
Bref, très beau texte, pas de point négatif... A part peut-être d'approfondir encore plus le côté "contradiction" de Clara ? ^-^

Evita par verowyn Tout public [Commentaire(s) - 9]
Et puis c'est pas bien grave, Eva, Evita, parce que moi non plus j'y croyais pas.


Nocturnal Ashes, by iNeedChemicalX


Categories: Romance, Contemporain, Projets/Activités HPF | Series: #11 - Nocturne
Complet : Oui | 1 chapitre | 917 mots | Lu 4116 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 04/07/2013 | Mis à jour le : 04/07/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Antasy Signé
Date: 25/12/2013 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Ce texte est l'un de ceux que j'ai le plus lus et je profite de Nowel pour te laisser un commentaire.
J'adore tes mots. Voilà, c'est dit, c'est avoué. Tu les poses et il y a un sacré rythme, qui nous accompagnent avec, en plus, le Eva, Evita comme un slogan. ça se lit bien et pour l'avoir fait pas mal de fois, ça se relit tout aussi bien. J'ai toujours l'impression de trouver d'autres mots, d'autres nuances quand je relis. Puis, il y a des jolis phrases, des petites perles et des grandes que j'apprécie énormément. Alors, je lis et je me dis que t'écris vachement bien. Merci pour ça.

Pawssou

C'est l'histoire du jour où j'ai compris que même ma mère ne pourrait plus me supporter. C'est tout.



Categories: Société, Textes engagés | Series: Aucun
Complet : Oui | 1 chapitre | 725 mots | Lu 1973 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 15/09/2013 | Mis à jour le : 16/09/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Antasy Signé
Date: 19/09/2013 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Outch. C'est un peu marrant et à la fois pas trop un peu marrant. Voilà comment je pourrais résumer mon avis, si je ne devais pas un peu développer mes termes pour que tu piges ce que je veux dire par là
Un peu marrant parce que j'ai tendance à dire que des chaussures couinent et que c'est d'ailleurs la première raison pour la quelle je laisse (pour une fois) un commentaire. Hier, mon prof de français avait des chaussures qui couinaient/gloussaient et j'ai pensé à ton texte.
Pas trop un peu marrant parce que le sujet, j'le connais, j'l'ai effleuré moi-même dans mes écrits, dans mes pensées. Donc, j'dois dire que je dois accorder une émotion un peu trop virulente, peut-être, à ma vision de tes mots et que ça pourrait presque m'énerver, de voir que j'interprète ton texte en mode "égocentrisme". Pour une fois, j'ai une autre version et quelle version, bordel. Limite ça fait un peu mal parce que je suis incapable de lire ton petit texte sans penser à l'image que j'ai dans la tête. Mon image. Raah, pas trop un peu marrant parce que tu écris et à la fin, il y a ta phrase "Je lève un peu la main comme pour faire coucou mais à quoi bon ?" qui vient me toucher là, entre mes yeux, dans mon coeur. C'est idiot, ouais mais j'sais pas c'est ta phrase et les chaussures qui gloussent. Il y a aussi l'Autre, qui vient ajouter sa pierre à l'édifice du "pourquoi donc j'ai aimé ce texte" C'est bien, trs bien, hein, j'vois pas trop de négatif dans ton texte.
Et puis, bon... Bravo, Hugo. C'est p't'être rien, c'est p't'être pas important mais j'm'en fous, moi, j'ai beaucoup adoré. (Trop adoré, en fait.)

Réponse de l'auteur: Hello Antasy, Recevoir un commentaire de toi est en soi un compliment parce que tu as pris la peine d'en laisser un et de lire le texte. Alors que tu l'ais apprécié à ce point-là, ça me fait vraiment plaisir. Je crois que j'ai à peu près saisi ce que tu voulais dire mais y avait une telle touche personnelle que c'est peut-être mieux que je te laisse adorer avec ta propre image sans chercher plus loin. Ca m'a énormément touché ce que tu as dit, vraiment, merci.

Le géant de lianes par Hugo Déconseillé - 12 ans [Commentaire(s) - 2]
Gundega Dege

Il lui arrivait parfois d'oublier le dehors, enfoui dans la graisse de la terre et caché dans un de ses boyaux, il se recroquevillait sur lui-même et nichait ses mains tout près de son sexe pour ne pas en perdre les doigts. Il écoutait les longs fredonnements de Linthier assis sur les sacs de toile et les crachats de l'artillerie allemande qui faisaient vibrer son tympan encore valide. Et malgré la fureur de la guerre, il pensait alors à l'ami Barrès et puis, la petite Almaide dans ses lettres, son énorme crâne nu et son visage fantôme. Francis pouvait y penser des heures, quand il n'était pas coupé par un balbutiement de la part de Gaillot. Puis, sans prévenir, l'appel du géant de lianes et tous se ruaient pour mourir au milieu du chaos.


Categories: Tragique, drame | Series: Aucun
Complet : Non | 1 chapitre | 1767 mots | Lu 1435 fois
Avertissement: Violence psychologique
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 08/01/2014 | Mis à jour le : 11/01/2014 [Signaler ceci]
Reviewer: Antasy Signé
Date: 18/01/2014 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Allez, j'arrête de faire ma lectrice fantôme pour une fois ! Donc, voilà, Hugo, je vais commencer par te féliciter pour ce premier "chapitre" que je trouve très réussi.
Il faut que tu saches que la première guerre, c'est pas mon truc mais pourtant t'as réussi à accaparer mon attention. J'y connais pas grand chose donc niveau détails, je peux pas t'assurer que c'est crédible mais en tous cas, de mon opinion, ça rend extrêmement réaliste. D'ailleurs, moi qui suis allergique au réalisme (à un certain degré), j'ai été étonnée d'apprécier ton texte. Tu es parvenu à m'emmener dans la guerre, dans le passé et ça, c'est pas si évident à faire que ça.
Ensuite, je trouve que tu as la capacité de raconter les histoires, en plus d'écrire très bien. Raconter des histoires, c'est pas facile, je connais quelques personnes qui savent écrire sans savoir raconter, je sais pas si tu vois la différence, bah toi, t'y parviens et c'est assez admirable. Quant à ton style d'écriture, même si tu ne le retrouves pas, il me semble l'avoir croisé personnellement, c'est un truc diffus, dans la façon d'enchaîner les actions ou les noms qui me fait dire que c'est toi qui a écrit ce texte (en plus de voir ton pseudo et d'avoir lu d’autres textes).
Petit détail superflu, il n'y a pas de tirets pour les dialogues, j'ignore si c'est voulu ou quoi et c'est pas dérangeant mais voilà, je préviens.
Bref, merci pour cette lecture et à tôtbien o/

Hebergeur d'image
SlevinAaron



Elle ne voulait plus rien toucher dans le grand appartement. Il y avait des souvenirs, accrochés ça et là comme de la poussière sur les meubles. C'était un peu comme marcher sur des éclats de verre alors elle ne bougeait plus, figée au milieu de sa vie, de la pièce.



Categories: H/F, Romance, Tragique, drame | Series: Aucun
Complet : Oui | 1 chapitre | 2212 mots | Lu 1772 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 11/01/2014 | Mis à jour le : 13/01/2014 [Signaler ceci]
Reviewer: Antasy Signé
Date: 05/02/2014 Title: Chapitre 1: Poussière

Hello !
Tu sais, j'ai un peu de mal à commenter ton texte... ça fait plusieurs fois que je le relis et j'ai eu du mal à tout comprendre, qui était triste, pourquoi, comment, quand ça se passait, les pertes s’additionnaient-elles... C'est peut-être un soucis de construction de récit ou moi qui sais pas lire (et c'est fort probable) mais, voilà, j'ai pas tout suivi et c'est assez dérangeant.
Ensuite, l'histoire en elle-même, je peux rien dire dessus, tu vois parce que ça me paraît trop personnel pour que je dise c'est bien, c'est pas bien.
Par contre, pour le style d'écriture, je dois t'avouer que j'ai parfois eu du mal. J'ai bien aimé comment t'avais retransmis les sentiments, j'ai senti que ça venait du cœur mais y'avait trop de comparaisons. Je me sens idiote de te dire ça, j'en fais moi-même énormément et elles sont jolies, tes comparaisons, bien trouvées mais, trop, c'est trop. Je pense que ton texte aurait gagné en... jsaispastropquoi si t'avais supprimé quelques "comme". Y'a des jolies images, néanmoins, parfois un peu convenues mais qui me transpercent.
Bref, je ne suis pas très logique dans mon commentaire mais j'espère que t'auras saisi l'essentiel. Moi, je t'offre un gros câlin pour les livres qui contiennent des histoires pas si simples et je te souhaite du courage pour tes futurs textes. :calin:

Participation à l'atelier #13 - Pirates

Ah ! Ah ! Ah! Là-bas ils se battent !
Ah ! Ah ! Ah! Nous, nous construisons !
Ah ! Ah ! Ah! Nous étions des pirates !
Ah ! Ah ! Ah! Et nous voici compagnons !


Categories: Projets/Activités HPF | Series: #13 : Pirates
Complet : Oui | 1 chapitre | 999 mots | Lu 1459 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Aucun

Table des matières

Publié le : 01/03/2014 | Mis à jour le : 01/03/2014 [Signaler ceci]
Reviewer: Antasy Signé
Date: 19/03/2014 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

J'aime beaucoup comme tu as intégré la chanson dans le texte et la chanson en elle-même est très bien écrite. C'est l'idée que je me faisais d'une chanson pirate (sans réussir à l'écrire). Puis écrire sur ce qui s'est vraiment passé, c'est intelligent et réaliste. Bref, j'aime beaucoup apprécié ^-^

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta critique, content que tu ais aimé. :D

Participation à l'atelier #13 - Pirates

Libre

Texte libre sur le thème pirate.

Categories: Projets/Activités HPF | Series: #13 : Pirates
Complet : Oui | 1 chapitre | 1267 mots | Lu 1456 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 07/03/2014 | Mis à jour le : 07/03/2014 [Signaler ceci]
Reviewer: Antasy Signé
Date: 19/03/2014 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

J'suis pas trop fan des dates, comme ça... C'est un avis purement subjectif parce que les chronologies c'est très pratique pour quiconque aime savoir ce qui s'est passé et quand mais moi j'arrive pas à me le représenter dans la tête, préfère le flou des dates (c'est parce que je suis incapable d'ne isnérer dans mes récits donc je suis jalouse, voilà).
A part ça, je ne peux pas dire que le sujet n'est pas respecté, que le récit n'est pas écrit d'une façon telle qu'il m'est impossible de ne pas m'imaginer comment l'histoire s'est passé. J'admire ton talent de mettre des détails, comme ça, rendre le récit propable et me le faire apprécier, entre deux dates. ^^

L’Antraezh par Avel Tout public [Commentaire(s) - 3]
Participation à l'atelier #13 - Pirates

Stranded




Crédit : Sailing the desert by Gate-to-Nowhere

Contrainte : y aura une chanson de pirates de votre invention dans votre texte.

Categories: Projets/Activités HPF | Series: #13 : Pirates
Complet : Non | 1 chapitre | 1514 mots | Lu 1811 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Aucun

Table des matières

Publié le : 10/03/2014 | Mis à jour le : 10/03/2014 [Signaler ceci]
Reviewer: Antasy Signé
Date: 19/03/2014 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

J'aime bien même si c'est pas ce que je lis habituellement. La narration, la manière d’amener le récit sont très bien menées, assez plaisantes à lire. Puis, les Piratesses, le secret comme gage, j'adore.

Vieux Pete par verowyn Tout public [Commentaire(s) - 5]
Participation à l'atelier #13 - Pirates

Libre


Texte libre sur le thème pirates.

Categories: Historique, Projets/Activités HPF | Series: #13 : Pirates
Complet : Oui | 1 chapitre | 1092 mots | Lu 1714 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 10/03/2014 | Mis à jour le : 10/03/2014 [Signaler ceci]
Reviewer: Antasy Signé
Date: 19/03/2014 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Aaah, j'adore les textes comme ça, les paroles retranscrites à l'écrit, l'histoire contée, surtout avec le vocabulaire que t'as utilisé, qui correspond tellement bien.
Sincèrement, ça doit être l'un de mes textes préférés de cet atelier, bravo !