Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Nom sur le Héron : Ocee [Contacter]
Prénom :
Membre depuis : 19/10/2012
Statut : Membre
Bio:
Je suis encore trop jeune pour écrire ma bio, attendons que mes dents tombent pour ça ^^



*Badge-cadeau réalisé par lalaulau *
Relecteur / correcteur: Non
Sexe: féminin
[Signaler ceci]
commentaire de Ocee
Atelier d'écriture #9 : Lien

Vide
Tu étais le dernier lien qui me rattachait à cette existence. Que me reste-t-il désormais ?

Contrainte : Votre texte sera une poésie en vers de 300 mots au minimum.

Categories: Projets/Activités HPF | Series: #9 - Lien
Complet : Oui | 1 chapitre | 355 mots | Lu 2433 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Poésie (vers)

Table des matières

Publié le : 09/11/2012 | Mis à jour le : 09/11/2012 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 09/12/2012 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Je dois avouer que la poésie et moi font deux donc mon avis ne va pas être d’une grande utilité. Je n’y connais rien et c’est très rare que je n’y sois pas hermétique. À part pour les rimes qui ont tendance à m’emporter, ce qui a été le cas ici. J’ai donc lu ce texte avec une certaine fluidité mais je me laisse porter par la musicalité et je perds le fil des pensées, d’autant si le poème est long. J’ai vraiment essayé de mieux rentrer dedans mais ce n’est pas encore pour aujourd’hui, moi et la poésie…

Réponse de l'auteur: "les rimes qui ont tendance à m’emporter, ce qui a été le cas ici" et "musicalité" est un compliment pour moi. Je crois que c'est un premier niveau de lecture de poésie, et que tu n'es donc pas totalement hermétique.
Pour moi les sonorités sont très importantes, alors si tu les as senties, j'en suis heureuse.




Votre correspondant est occupé et ne peut pas vous répondre. Veuillez laisser un message après le signal sonore.

Categories: Projets/Activités HPF | Series: #9 - Lien
Complet : Oui | 1 chapitre | 281 mots | Lu 2438 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Poésie (prose)

Table des matières

Publié le : 09/11/2012 | Mis à jour le : 09/11/2012 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 09/12/2012 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Percutant ! J’ai particulièrement aimé le « souhaitez-vous harceler votre correspondant ? Pour continuer, patienter, sinon… » et « Votre correspondant ne vous comprend pas, pour tenter d’être plus intelligible, tapez. » et puis cette chute avec ce très approprié « décrocher ». Une idée bien exploitée je trouve !

Réponse de l'auteur: merci. =) c'est sympa d'avoir pris le temps de laisser tes impressions. :)

Participation à l'atelier #9 - Lien

Captif

Je me réveille dans le noir, pieds et poings liés. Je ne me rappelle de rien.
Contrainte : Vous devez faire apparaitre dans votre texte le champ lexical de la blancheur.

Categories: Société, Textes engagés, Projets/Activités HPF | Series: #9 - Lien
Complet : Oui | 1 chapitre | 1140 mots | Lu 2289 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 17/11/2012 | Mis à jour le : 17/11/2012 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 02/08/2014 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Ce matin, j'avais envie de profiter du défi de la team commentateurs pour venir écrire des reviews que je n'avais pas pu laisser pour cet atelier. Je t'avoue que le thème de départ n'était pas un de mes préférés, je suis rarement fan des contraintes qui forcent à caser des mots et, du coup, toute cette blancheur est un peu too much à mon goût. Mais à part ça, ça se lit bien, c'est fluide, sans fautes et on a envie d'aller jusqu'au bout pour avoir le fin mot de l'histoire. Bon, je pense qu'à la place du gars, j'aurais davantage réfléchi (du genre, si les intentions de ses ravisseurs étaient vraiment mauvaises, ils l'auraient sans doute attaché un peu mieux et n'auraient pas laissé une fenêtre qui puisse s'ouvrir si facilement ou alors ils auraient mis un système de surveillance... mais, bref, on va mettre ça sur le compte du lendemain de fête et du somnifère XD Comme d'autres, la narration du dernier paragraphe m'a un peu surprise, je croyais qu'il croisait ses amis dans la rue au début (qu'ils s'étaient rendu compte de son échappée et qu'ils ouvraient la porte du bâtiment en bas...) avant de comprendre qu'il racontait ce qui se passait en haut sans qu'il soit là. En tout cas, ils ont dû bien se trouver bêtes ses amis (amis à l'humour assez douteux d'ailleurs ou juste mal organisés ^^')

Film noir, nuit blanche par litsiu Déconseillé - 16 ans [Commentaire(s) - 14]

Illustration : litsiu


Mauvaise passe...

Categories: Projets/Activités HPF, Roman noir | Series: #9 - Lien
Complet : Oui | 1 chapitre | 980 mots | Lu 2282 fois
Avertissement: Contrainte (chantage, viol...), Violence physique
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 17/11/2012 | Mis à jour le : 17/11/2012 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 14/12/2012 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

C'est pas le genre de texte qui m'attire particulièrement et j'ai été un peu déroutée par le début (bon, après, c'est voulu puisqu'on est dans la tête du perso mais je ne sais pas, j'ai pas trop accroché). Après, j'ai pas tout compris à l'histoire avec l'introduction de la prostituée mais cette part de mystère gardée est sans doute voulue. Et puis ça se lit bien quand même, j'ai quand même voulu aller au bout pour connaître le dénouement même si le début ne m'a pas emballée.

Réponse de l'auteur: "pute" ne se met pas au masculin à ma connaissance, d'où la confusion - que je n'avais pas anticipée évidemment. Mais je me doutais bien par contre que le côté macabre ne plairait pas à tout le monde. ^^'
Merci pour ta critique! :)


Crédits image : Marin Wibaux © wallpaper-photo-dessin.com


C’est la banlieue, triste, celle des labyrinthes d’immeubles qui se ressemblent.

Categories: Société, Textes engagés, Projets/Activités HPF | Series: #9 - Lien
Complet : Oui | 1 chapitre | 966 mots | Lu 2016 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 18/11/2012 | Mis à jour le : 18/11/2012 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 14/12/2012 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

J'ai bien aimé ce texte, le parallèle avec le mythe. Je trouve qu'il est bien écrit et se lit tout seul et, même si j'ai trouvé la cité/la situation un peu innocente, je suis restée accrochée pour voir ce qui allait se passer et la fin ne m'a pas déçue.

Réponse de l'auteur: Merci pour la critique. :)

Le clan par litsiu Tout public [Commentaire(s) - 18]

Illustration : litsiu


L'ADN est tout ce qu'ils partagent. Une poignée d'individus, si différents, réunis par les liens du sang.
La mère appelle ça le clan.

Categories: Société, Textes engagés, Projets/Activités HPF | Series: #9 - Lien
Complet : Oui | 1 chapitre | 860 mots | Lu 2374 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 18/11/2012 | Mis à jour le : 18/11/2012 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 14/12/2012 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

J'ai beaucoup aimé le début sur le clan, la façon dont il fonctionne. La chute me laisse un peu indifférente... ou peut-être sur ma faim. Mais j'ai trouvé que c'était vraiment bien écrit avec certaines tournures bien sympas et la description du perso incompris parmi cet entourage se lit très bien, on compatit.

Réponse de l'auteur: C'est vrai que la chute ne couvre pas vraiment toute l'ampleur de la réaction de la famille, mais bon, une chute c'est bien peu de mots... ^^
Merci pour ta critique! :)

Lamashtu par Vifdor Tout public [Commentaire(s) - 10]
Participation à l'atelier d'écriture #10 - Réécritures.




Sa tête est la tête d'un lion
Son corps est le corps d'un singe
Elle rugit comme un lion
Elle hurle sans cesse comme un démon-chien.


Categories: Horreur, Conte, Fable, Mythologie, Projets/Activités HPF | Series: #10 : Réécritures
Complet : Oui | 1 chapitre | 933 mots | Lu 2407 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 02/03/2013 | Mis à jour le : 02/03/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 02/03/2013 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Je ne connais pas du tout l'histoire de base donc j'avoue ne pas pouvoir apprécier la réécriture à sa juste valeur et je me demande ce qui est inventé ou repris ^^' Est-ce que c'est seulement la traduction de la fin qui est connue ? L'histoire en elle-même ne me botte pas plus que ça (les monstres hideux mangeurs de bébé et moi, on n'a pas plus d'affinités que ça) mais côté écriture, le style a su maintenir mon attention. Il y a une certaine musicalité, un rythme, des tournures qui nous accrochent (enfin, m'ont accrochée en tout cas ^^)

Réponse de l'auteur: Tout est repris d'après des sources archéologique, je n'ai rien inventé. =) A la limite certaines choses sont juste reformulées.
Tu n'aimes pas les mangeurs de bébés? c'est dommage, ils mettent bien l'ambiance dans les soirées généralement. *je sors*
Merci pour la critique. =)

Barenton par verowyn Déconseillé - 12 ans [Commentaire(s) - 14]


Enfermer un homme, dans une prison d’air, sans portes ni pierres, toute de verre.


Love that catches the breeze, by vampire-zombie


Categories: Conte, Fable, Mythologie, Projets/Activités HPF | Series: #10 : Réécritures
Complet : Oui | 1 chapitre | 914 mots | Lu 2276 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 02/03/2013 | Mis à jour le : 02/03/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 02/03/2013 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

J'avoue qu'au début, je me suis dit "flûte ! encore une histoire que je ne connais pas" donc j'ai eu peur de ne pas accrocher parce que je ne saisissais pas tout mais quand je suis arrivée au prénom Viviane, je me suis sentie toute con et donc j'ai recommencé ma lecture au début parce que ça devenait tout de suite plus intéressant pour moi XD Il y a quelque chose s'ensorcelant dans ce texte (c'est le cas de le dire ^^') Même si je n'ai pas adhéré à tous les mots, surtout au début en fait, la plupart ont fait mouche et j'ai beaucoup aimé l'ambiance générale, la sensualité qui se dégage, les visions de Merlin sur le sort qui l'attend, le rythme... Au final, c'était vraiment un bon moment cette lecture :D

Essicran par Hana Lee Tout public [Commentaire(s) - 7]
Participation à l'atelier d'écriture #10 - Réécritures.

Mythologies

Grec, romain, aztèque ou autre, réinventez un mythe de votre choix.


Echo et Narcisse, John William Waterhouse.
Contrainte 2 :
Mots imposés (3/5) : porte, ouvert, béant, grille, entrebâillé.

Categories: Conte, Fable, Mythologie, Projets/Activités HPF | Series: #10 : Réécritures
Complet : Oui | 1 chapitre | 2186 mots | Lu 2246 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 03/03/2013 | Mis à jour le : 03/03/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 09/03/2013 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Bon, je suis désolée, c'est la troisième fois que j'essaye de rentrer dans l'histoire mais je n'y arrive pas. Le style théâtral antique comme ça, c'est vraiment pas pour moi XD Je dois me forcer et ça me saoule et je décroche à chaque fois (mais ça m'aurait fait pareil avec le vrai Ovide, j'en suis sûre, hein, ce n'est pas contre ton style en particulier XD) Donc voilà, je ne suis pas capable de laisser vraiment un commentaire sur ton texte en tant que tel, sur ton idée de réécriture, et j'en suis désolée parce que j'aime beaucoup ce mythe. Mais je tenais quand même à laisser une trace de mon passage pour que tu saches que ce n'est pas parce que j'ai trouvé ça sans intérêt ou mauvais, c'est juste que je suis incompatible avec le style et pas assez maso pour me forcer à le lire jusqu'au bout ^^' *pars se cacher*

Réponse de l'auteur: J'aime beaucoup votre honnêteté, je suis désolée de n'avoir pas réussi à vous "accrocher" à mon histoire. J'ai repris le mythe de Narcisse des Métamorphoses d'Ovide et j'ai vraiment voulu garder le côté "antiquité" grecque. Maintenant que j'y pense, c'est vrai que c'est un peu lourd. Encore désolée.



Thunor the Thunderer, carved on a Scandinavian font about the year 1000, George Stephens, 1878.

Neuf sociétés modernes issues d'Yggdrasil, celle à la base de tout. Toutes ont leur puissance, toutes ont leurs dirigeants charismatiques.

Le marteau Mjöllnir est l'attribut de Thor. Ceux qui ne connaissent pas la vérité pensent que c'est lui qui l'a créé. Ils croient que sa toute puissance a pu créer cette merveille.
Pourtant, à l'origine de Mjöllnir, il y a Loki...

Participation à l'atelier d'écriture #10 - Réécritures. Sujet 1 - contrainte 2.



Categories: Ateliers, Fantastique, Conte, Fable, Mythologie | Series: #10 : Réécritures, Les branches d'Yggdrasil
Complet : Oui | 1 chapitre | 5749 mots | Lu 1699 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 04/03/2013 | Mis à jour le : 04/03/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 09/03/2013 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Hey ! Bon, je ne connais pas le mythe d'origine et je n'ai vu qu'Avengers niveau Marvel (Thor va y passer ce week-end, je crois, j'ai le DVD qui me fait de l’œil depuis un moment). Du coup, je ne sais pas trop ce que tu as réécrit ou non mais j'avais sans arrêt en tête l'image des films ^^' (la muselière, je l'ai vu sur des fanarts par exemple, mais je ne sais pas si elle existe dans le mythe et/ou dans les comics et le film...)

L'adaptation avec les sociétés, j'aime bien, mais j'avoue que je n'arrivais pas trop à me situer niveau époque/univers alternatif. Parce qu'il semble y avoir encore une dose de magie ou de technologie très avancée mais, en même temps, je trouve que la manière de communiquer entre eux fait très vieille époque. J'ai bien aimé ce style d'écriture d'ailleurs, ça se lit bien, c'est fluide et ça m'a fait bizarre quand, à deux ou trois reprises, les persos parlent de façon plus "moderne" (sans la négation *cherche* voilà Loki au début "mais j’en crois rien" et Odin à la fin "C’est pas cette fois-ci que tu partiras pour Nifhel"). Mais, du coup, ça a contribué à ma confusion ce langage assez soutenu, j'étais toujours partagée entre la vision mythologique noms originels gardés/niveau de langage/relations hiérarchiques très vieille école et la vision plus moderne/futuriste haute technologie ?/entreprises. Je pense que tu aurais pu pousser la transposition dans une société moderne encore plus loin pour casser complètement avec l'impression divine qui persiste mais bon, ce n'était peut-être pas le but non plus XD

Après, au niveau de l'histoire, je suis un peu comme Hina pour la facilité avec laquelle les nains se plient à la demande et je me suis fait la même réflexion pour sa tête et son cou.

Mais j'ai moi aussi beaucoup aimé être du côté du "méchant" de l'histoire et j'ai inévitablement compati avec lui (m'enfin, d'office à cause de toi, je le trouve trop choupi le pauvre - même s'il a un sale caractère, son besoin de reconnaissance et d'amour, c'est émouvant XD je changerai peut-être d'avis après avoir vu Thor, cela dit ^^') Et on comprend parfaitement l'impact de l'humiliation finale et on a envie de porter un tee-shirt "Loki's team" :mg: Bref, c'était un bon moment de lecture =D

Réponse de l'auteur: On en avait déjà discuté par mp mais je te réponds à nouveau ici, comme ça les potentiels lecteurs verront aussi ma réponse^^
Alors je vais reprendre paragraphe par paragraphe. D'abord, concernant les films Marvel et la "muselière". Disons que j'ai tout fait pour absolument éviter la ressemblance avec les comics, parce que je ne me suis basée que sur des récits de la mythologie nordique. De ce que je vois d'après les commentaires que je n'ai pas tout à fait réussi cela. J'ai bien quelques raisons en tête, et notamment la première : le fait que les personnages des comics sont eux aussi des réécritures, d'où l'inévitable ressemblance. Et sûrement aussi qu'en tant que fan de comics, je les avais en tête, de toute évidence.
Et la muselière... eh bien je crois que je t'avais dit que je voulais adapter "technologiquement parlant" la version mythologie qui cout les lèvres de Loki dans ce passage. Je voulais éviter ce côté un peu sanglant et le caser dans un contexte moderne. Du coup, c'est vrai que ça se rapproche de la version film, j'avoue que je n'avais pas réalisé à quel point ça ressemblait au film. Et comme je t’avais dit, j’avais plus envie de montrer une humiliation publique du gars qui sait créer plein de trucs et qui se fait avoir par une technologie qu’il ne maîtrise pas et qui en plus, s’est fait piéger alors qu’il croyait piéger depuis le départ.

Concernant le fait que l’époque ne soit pas déterminée, c’était assez volontaire parce que la situer, ça me rendait trop dans une pure SF, un genre que je ne maîtrise pas tant que ça. Du coup, ça m’arrangeait un peu, je l’avoue, de laisser le flou. Disons que c’est dans un futur indéterminé, un lieu indéterminé aussi. Du coup, la question de la magie, comme tu le fis, me chiffonne un peu. Je ne me vois pas du tout expliquer ça scientifiquement, j’ai pas du tout les compétences nécessaires ! ;)
C’est vrai que c’est un peu une facilité mais c’est quand on veut créer quelque chose qu’on se rend compte de sa difficulté, je n’avais pas tellement le temps de trop me pencher sur ce point-là (ah, les dead-lines !) et surtout, je voulais me concentrer sur la création de Mjöllnir.
Et merci de ta remarque sur le niveau de langage, parce que c’était une boulette. Plein de relectures et je ne l’ai pas vu. Hem… C’est corrigé^^
J'avais envie du contraste langage soutenu/modernité, j'ai tout voulu écrire en ce sens. J'aimais bien l'idée, cela dit. J'aime bien l'idée que dans un lointain futur, on puisse parler ainsi. Du coup, c’est peut-être là l’influence qu’ont eu les comics sur moi, en fait.

Pour la facilité dont tu parles à propos des Nains et la rapidité avec laquelle ils offrent ces cadeaux magnifiques et du cou, en fait, j’ai exactement suivi la mythologie.
Là où le bât blesse chez moi, je le reconnais, c'est que je n'ai pas assez développé le fait que Odin et Thor soient très connus, leur probable emprise et puissance sur toutes les sociétés. Merci d'avoir pointé cela, j'étais trop axée sur le mythe, là où Asgard est un monde puissant et Odin le plus puissant de tous dans ce monde. Ce sont des dieux après tout là-bas. Bon comme de toute façon, j'ai tellement aimé écrire sur cet univers recréé que je vais poursuivre alors je pourrai développer un texte sur Asgard et sur eux (si je m’y tiens, j’en ai très envie mais j’ai peur d’avoir été ambitieuse et de me décourager…)
Et pour le cou et la tête ? Bon euh, oui je sais, moi aussi je trouve ça facile. C'est pile ça dans le mythe de la création de Mjöllnir et j'ai pas su faire autrement. Dans le mythe, c'est aussi facile et peu clair, je le ressentais mais je n'ai pas été capable de trouver mieux.

Je suis contente que tu aies apprécié ce point de vue du « méchant », je mets entre guillemets parce que tant dans la mythologie que dans les comics, Loki est un personnages difficile à cerner et pas 100% noir. Dans la mythologie, il oscille beaucoup entre les mauvaises farces et les coups de main aux autres Dieux. C’est pour cela que je l’apprécie (et dans la version film des comics, il a encore quelque chose de plus, de tragique qui me frappe totalement.) Du coup, okay, je vais nous commander des t-shirts « Loki Team »

Merci beaucoup beaucoup pour cette review encourageante, je suis ravie que tu aies apprécié et surtout merci d’avoir pointé quelques imperfections parce que même si j’en avais remarqué certaines, ça va m’aider pour apporter quelques autres petits trucs dans les autres potentiels textes (comme je le disais, si j’ose aller au bout) Merci beaucoup !

Participation à l'atelier d'écriture #10 - Réécritures.


L'éternelle idole, 1889, Auguste Rodin


"A deux genoux devant ton beau corps que j’étreins."

Categories: Romance, Conte, Fable, Mythologie, Projets/Activités HPF | Series: #10 : Réécritures
Complet : Oui | 1 chapitre | 1111 mots | Lu 1885 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 04/03/2013 | Mis à jour le : 04/03/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 09/03/2013 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

J'ai beaucoup aimé ! Certains ont été gênés par le style par rapport à l'époque moderne mais je ne trouve pas que ça gêne ici parce qu'il n'y a pas de référence à l'histoire originelle et que c'est un narrateur extérieur. Bref, la narration m'a happée dès le début. Quelqu'un a réagi aux prénoms mais pour moi, c'était justement le but. Je n'ai pas deviné de qui il s'agissait avant d'y arriver (je ne cherchais pas du tout du côté de la Bible ^^') et quand ça a fait jour, j'ai trouvé l'idée très bonne et la relecture encore meilleure. Par contre, je n'aurais pas cité les deux prénoms dans la même phrase, ça appuie un peu trop sur la révélation, alors que Caïn aurait suffi pour comprendre (à la rigueur, mettre Abel en dessous, dans le paragraphe qui suit pour confirmer). Il reste quelques petites coquilles ("de/que l’idole lui donnait", "s'allumait/èrent les réverbères", "d’avantage à l’un") et j'ai du mal saisir la dernière phrase avec ce "auquel il avait surmonté" mais, à part ces détails, c'est une réécriture qui m'a vraiment plu :D

Réponse de l'auteur: Désolé pour les coquilles, j'aurai du mieux relire. -__-
Pour le fait que les deux noms soit cité dans la même phrase, je n'y peux rien, j'ai repris la phrase biblique. ^^
Content que mon texte t'ait plu, merci d'avoir pris le temps de m'écrire tes impressions.

Médée par via_ferata Tout public [Commentaire(s) - 8]
Participation à l'atelier d'écriture #10 - Réécritures.

Mythologies

Grec, romain, aztèque ou autre, réinventez un mythe de votre choix.


Echo et Narcisse, John William Waterhouse.
Contrainte 2 :
Mots imposés (3/5) : porte, ouvert, béant, grille, entrebâillé.

Categories: Conte, Fable, Mythologie, Projets/Activités HPF | Series: Hybris, #10 : Réécritures
Complet : Non | 2 chapitre | 1722 mots | Lu 5409 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 05/03/2013 | Mis à jour le : 06/03/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 23/03/2013 Title: Chapitre 1: I

Norya a très bien retranscrit ce que je ressens sur ce premier chapitre. Les phrases sont travaillées avec un style bien particulier qui demande davantage de concentration que la plupart des textes pour bien les saisir. Du coup, j'avoue que c'est plus dur à lire. Parfois, certaines coulent toutes seules et je les trouve vraiment jolies mais j'ai dû en relire plusieurs et ça alourdit la lecture. Pour la toute première phrase par contre, pour rebondir sur le premier commentaire, je pense que le "des arbres" est correct (il aurait peut-être juste fallu mettre "dont grouillent les entrailles" entre virgules pour que ce soit plus clair ?) Je ne sais pas si ça fait partie du mythe, mais je n'ai pas trop compris le truc avec les vers XD Mais je ne connais que vaguement l'histoire de Médée de toute façon donc je vais aller lire le deuxième chapitre pour voir ce qu'il se passe ensuite...

Réponse de l'auteur: Pour la première phrase, tu as raison, elle est correcte, et j'aurais effectivement pu mettre "dont grouillent les vers" en incise, cela dit, je trouve que ça aurait coupé le rythme dès les premiers mots, j'aurais trouvé ça dommage. Même si effectivement elle est vraiment assez compliquée. Cruel dilemme.
Pour les vers, ils ne font pas partie de l'histoire de Médée. On dit qu'elle est l'élève de Circé, et j'ai essayé d'imaginer une magie "plausible", dans laquelle il faut sentir chaque chose avant d'agir sur elle, et j'ai estimé que c'était le genre de chose qui fascinerait Médée, la vie dans la vie, le répugnant, tout ça, une fois qu'elle en aurait conscience.

Merci pour ton commentaire, j'espère que ça t'aura quand même plu !

Reviewer: Ocee Signé
Date: 23/03/2013 Title: Chapitre 2: II

Il y a quelques petites fautes d'inattention qui m'ont forcé à relire certaines phrases mais globalement, la lecture de ce chapitre était plus fluide pour moi et je reste un peu sur ma faim avec cette très bonne chute.

Réponse de l'auteur: Oh, des fautes ? Si tu les as notées, tu pourrais me les envoyer ? Je les corrigerai avec plaisir ^^

Sinon, une suite est prévue quand j'aurai réussi à l'écrire (j'avoue avoir un peu triché en remettant un texte inachevé ou semi-achevé pour cet atelier...)

Merci pour ton commentaire !

Participations à l'atelier #10 - Réécritures

Contes et légendes
Des contes de Perrault à ceux des frères Grimm en passant par les textes arthuriens, donnez une tournure nouvelle aux histoires qui ont bercé votre enfance.


Red Riding Hood, par Admira Wijaya


Contrainte 1 :
Vous inverserez les rôles du héros et de l’opposant : c’est le « méchant » du conte habituel qui devient héros, tandis que « le gentil » montre dans votre conte un visage plus sombre.

Categories: Conte, Fable, Mythologie, Projets/Activités HPF | Series: #10 : Réécritures
Complet : Oui | 1 chapitre | 6772 mots | Lu 1587 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 06/03/2013 | Mis à jour le : 06/03/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 23/03/2013 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

C'est le dernier texte que j'avais à lire pour cet atelier et je dois dire que j'étais plutôt contente de tomber sur celui-là parce qu'il est vraiment sympa ! J'ai adoré toutes les touches d'humour qui le ponctuent et qui rendent le style narratif du type "conte" super léger ici par rapport à la lourdeur que ça peut avoir parfois. Les seuls petits défauts que j'ai trouvés :
- l'italique tout du long qui, du coup, me semble inutile et pique les yeux ;
- les éternelles dernières fautes d'inattention à corriger (notamment sur la troisième personne du pluriel) ;
- tu aurais peut-être dû le couper en deux chapitres parce que j'ai oublié la moitié des choses que je voulais te dire au passage avant d'arriver à la fin XD (*boulet*)
Après, j'ai pas compris pourquoi P'pa Ogre ne reconnaît pas facilement le Petit Trollet parce que j'avais retenu qu'il était vraiment plus petit que les autres Trolls (à moins que j'aie loupé une étape de croissance XD) Et la fin manque peut-être un poil d'un petit quelque chose pour faire une super chute. Mais pour le reste, c'était vraiment une chouette réécriture bien agréable à lire :D

Réponse de l'auteur: Pour les italiques, c'est un oublie de ma part, désolé. Il avait été mis sur la première version et j'ai complètement oublié de les retirer sur la seconde (boulet je suis...). Les fautes d'inattentions... Pareil ^^. J'essaierai de les corriger mais comme je ne suis pas sûr de les repérer... Enfin, j'essaierai quoi (... boulet je resterai XD). Par contre, je n'ai pas ressenti le besoin de couper l'histoire. Peut-être que j'aurais dû mais moi, à ma lecture, la longueur ne m'a pas trop gênée :/. Enfin, c'est une question de point de vu ^^.
Le Petit Trollet est en effet beaucoup plus petit que ses frères. Pourquoi son père ne le reconnait-il pas ? Et bien, je dirais parce que P'pa Troll est un troll et que les trolls ne sont pas des flèches lol.
Concernant la fin, je compte la retravaillé. J'ai énormément galérer pour l'écrire (la version que vous avez eu doit être la cinquième ou la sixième, je sais plus ^^) et j'espère, maintenant que j'ai un peu de recul, en trouver une meilleure.
Sinon, merci beaucoup pour ton commentaire qui me fait vachement plaisir :D
A la prochaine,
Yoguany

Participations à l'atelier #10 - Réécritures

Contes et légendes
Des contes de Perrault à ceux des frères Grimm en passant par les textes arthuriens, donnez une tournure nouvelle aux histoires qui ont bercé votre enfance.


Red Riding Hood, par Admira Wijaya


Contrainte 2 :
Votre texte contiendra la description d'une porte.

Ou comment revisiter une légende bretonne se déroulant vers les IV-Ve siècles.

Categories: Conte, Fable, Mythologie, Projets/Activités HPF | Series: #10 : Réécritures
Complet : Oui | 1 chapitre | 1009 mots | Lu 1799 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 07/03/2013 | Mis à jour le : 07/03/2013 [Signaler ceci]
Reviewer: Ocee Signé
Date: 23/03/2013 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

Comme les filles avant moi, j'ai d'abord pensé au dahu(t) l'animal donc je ne voyais pas trop où ça allait mener. Et puis, je ne connais pas du tout cette légende bretonne, du coup... la chute tombe super à plat pour moi parce que j'ignore à quoi ça fait référence ^^' Ça finit vraiment comme ça ou il y a un autre chapitre de prévu ? (flemme de vérifier si c'est complet XD) Après, ça se lit bien, j'ai juste dû relire une ou deux phrases pour bien les comprendre à cause de la ponctuation mais j'avoue être assez perplexe quant au pourquoi du comment de l'histoire faute de connaissances...

Réponse de l'auteur: La légende à laquelle je fais référence est celle de la ville d'Is : http://www.quimper-tourisme.com/fr/quimper-et-son-pays/quimper-ville-capitale/ville-de-legendes.html (tu en trouveras un résumé, avec la variante du masque qui n'est pas très répandu). Elle se termine bel et bien par la disparition de Ahès/Dahut dans la mer, après qu'elle ait répondu aux avances du diable.
Merci pour ton commentaire.