Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes d'auteur :
Voici un nouveau chapitre !
Bonne lecture !
Chapitre 9 : La forêt noire




Justin et Aurore avaient réussi à fuir par un tunnel se trouvant derrière l'autel, avant que tout ne s'écroule. Aurore était toujours inconsciente, mais Justin préférait ne pas trop y penser. Avant de partir, il comprit que les bruits de pas qu'il avait entendu, étaient produits par des Trolls. Maintenant qu'ils avaient réussi à mettre la pièce en place, le sort qui interdisait à l’ennemi d'approcher avaient dû être brisé.

La sortie menait encore à un tunnel, lequel était plus étroit que l'autre. Justin essayait d'aller le plus vite possible, car la galerie où ils se trouvaient commencé à s'effondrer elle aussi. Aurore remua faiblement, ce qui rassura quelque peu Justin. Contrairement au tunnel par lequel ils étaient arrivés tous les six, celui là ne montait pas, mais descendait. Justin se demandait où il allait encore atterrir, et si Dina et Evan avaient pu sortir d'ici. Le fait de les imaginer tous les deux, livraient à eux-mêmes lui arracha un sourire, malgré les circonstances.

Au bout de ce qu'il semblait être des heures de marches, Justin vit enfin poindre la lumière du jour. Ils franchirent la sortie, et arrivèrent au pied d'une montagne.

Il déposa Aurore à terre, et s'assit près d'elle. Il observa attentivement les alentours. Au pied de la montagne s'étendait un lac. Il pouvait entendre le bruit d'une cascade, mais ne la voyait pas d'où il était. En face d'eux, de l'autre côté du lac, se trouvait une forêt qui n'avait pas l'air des plus amicales. Justin pensa qu'il s'agissait surement de la forêt noire. Il fouilla dans sa poche et sortit le plan qu'il possédait de Faeria. Chaque étape de leur voyage avait été numérotée. La prochaine était le manoir hanté d’Inglesfield. Une pièce était cachée là-bas.

Mais pour s'y rendre, il fallait traverser la forêt noire. Kerof leur en avait un peu parlé. Plus personne n'osait s'approcher de cet endroit. Il était soit disant maudit.


Justin s'approcha du lac et y remplit sa gourde. Il revint ensuite vers Aurore et lui versa le contenu sur le visage pour tenter de la réanimer. Elle se mit à remuer, et bientôt elle ouvrit les yeux.

– Comment tu te sens ? lui demanda Justin.
– Un peu sonnée, mais ça va, je survivrai.
– J'espère bien. Tu m'as fait une sacrée peur, tu sais !
– Où sommes-nous ? Et où sont les autres ? demanda-t-elle en regardant autour d'elle.
– Je pense qu'on est au-dessus de la ville souterraine. La grotte s'est écroulée après que Dina ait mis la pièce en place.
– On a réussi ?
– Oui. Mais on a été séparé à cause d'un éboulement. Dina et Evan ont dû trouver un autre moyen pour sortir de la grotte.
– Et Zach et Kerof ?
– Je ne sais pas, lui dit-il avec un regard triste. Ils n'ont pas répondu quand on les a appelés. Et on ne les a pas vu.
– Oh ! Non ! Ne me dis pas qu'ils sont morts !
– Je n'en sais rien. Tout ce que je sais, c'est que des Trolls sont arrivés dans la grotte peu de temps après que la pièce ait été mise sur l'autel. Dina et Evan nous attendront près du manoir.
– Comment les Trolls ont fait pour entrer ? Et par où ils sont arrivés ?
– Sûrement par les galeries qu'ils ont creusées. Ils devaient y en avoir caché à l'intérieur, attendant qu'on vienne. Le sort qui les tenait éloigné a dû se rompre à partir du moment où notre mission était accomplie. C'est comme ça qu'ils ont pu atteindre la grotte.
– Comment savaient-ils ce que l'on devait y faire?
– Ils ne le savaient peut-être pas. Ils sont certainement au courant pour les pièces, sinon ils n'auraient pas été là, mais ils ne devaient pas savoir ce que nous sommes censés faire avec. Ni de ce qu'il se passera après.

Des bruits de voix les firent s'interrompre. Elles provenaient de l'autre côté de la montagne.
Ils entendaient des cris et des grognements. C'était des Trolls, probablement ceux qui étaient dans la grotte. Justin et Aurore ne pouvaient pas les voir, mais ils reconnurent deux autres voix, même si elles étaient moins puissantes que celles des Trolls. C'était les voix de Zach et Kerof.

– Tu entends ? On dirait Zach et Kerof qui crient, dit Aurore soulagée de les savoir en vie.
– Oui, mais qu'est ce qu'on peut faire ? On ne peut pas les secourir pour l'instant.
– Tu te souviens de ce que le Nain nous a dit. Ils emmènent les prisonniers dans les Montagnes du Nord. Ils vont les torturer pour savoir ce qu'ils faisaient dans la grotte, continua Aurore, dont le soulagement se changea en horreur.
– Regarde, de l'autre côté du lac. Il y a quelqu'un. On dirait qu'ils sont deux. Tu les vois, derrière les buissons.
– Oui, je les vois. Se doit être Evan et Dina. De l'autre côté, ils doivent apercevoir les Trolls. Se doit être pour cela qu'ils se cachent.
– Parfait, on est tous vivant, dit Justin.
– Tu trouves ça parfait toi ! Zach et Kerof sont prisonniers et on est tous séparés.
– Désolé, « parfait », n'est peut-être pas le mot qui convient. Je suis juste content qu'on soit tous en vie. Pour le moment. Écoute, on doit faire le tour du lac pour arriver devant la forêt noire qui est en face. On doit ensuite la traverser, et aller au village d'Inglesfield. Un peu en dehors du village, il y a un manoir. C'est là qu'on doit se rendre pour trouver la pièce. Ensuite on devra aller dans les Montagnes du Nord. Et là-bas, on fera tout pour sauver nos amis. D’accord ?
– On n'a pas vraiment le choix, soupira-t-elle. Mais ça me rend malade, j'ai l'impression de les abandonner, dit-elle des larmes pleins les yeux.
- Je sais. Mais on n’a pas d'autres solutions. Et il ne faut pas oublier notre mission, lui rappela Justin.
– Si on se mettait en route, Evan et Dina seront arrivés avant nous. Autant ne pas trop les faire attendre, dit Justin après une pause.

Alors qu’ils s’apprêtaient à partir, ils entendirent une voix leur parler dans leur esprit.

De l'autre côté du lac, Dina et Evan se demandaient ce qu'ils allaient devoir encore affronter dans l'avenir. Ils s’interrogeaient aussi sur ce qu'ils feraient au cas où Aurore et Justin ne les rejoindraient pas.

– Pourquoi veux-tu qu'ils ne viennent pas au manoir ? On s'est donné rendez-vous là-bas, dit Dina.
– Oui, mais imagine que l'état d'Aurore ne s'améliore pas, et que Justin ne puisse pas l'aider.
– Tu crois qu'il l'abandonnerait ?
– Non, je ne crois pas. Même si notre mission est une priorité, on n'abandonne personne.
– Pourtant, c'est ce qu'on a fait avec Zach et Kerof, lui rappela-t-elle.
– C'est différent, on ne savait pas où ils étaient, et ça aurait été dangereux de rester là. Justin viendra avec Aurore. Même s'il doit la porter tout au long du chemin. Si on ne les voit pas arriver, on va chercher la pièce tous les deux. Et si en sortant ils ne sont pas là, on leur laissera un message au cas où. D'accord ? lui demanda-t-il.
– C'est d'accord.

Ils restèrent un moment en silence, à méditer sur leur sort, et celui de leurs amis. Un bruit attira soudain leur attention. Il provenait de l'autre côté du lac, vers la montagne. Dina empoigna Evan et l'attira à l'abri des regards, derrière des buissons qui bordaient le lac. De là, ils pouvaient observer ce qu'il se passait sans être vu. Ils remarquèrent les entrées de plusieurs galeries dans la montagne. Devant l'une d'elles, ils pouvaient voir trois grandes silhouettes trapus. Ils entendaient aussi des voix rocailleuses au loin.

– Ce sont des Trolls ? demanda Evan à Dina.
– Apparemment. Justin avait raison quand il nous a dit qu'il avait entendu des bruits de pas quand la caverne s'effondrait.
– Regarde, il y a quelqu'un d'autre avec eux. On dirait un humain, mais on ne voit pas bien à cette distance.

Dina fouilla dans son sac et en sortit une sorte de longue vue. En réalité, c’était un verre épais entouré de cuir, ayant la forme d’une longue vue.

– D'où tu sors ça ?
– Ça fait partie des choses que j'ai achetées quand on était au port de la Wicca. Au nom d'Hatari, c'est Zach ! s’exclama-t-elle. Et je vois Kerof aussi. Ils sont vivants, mais comment allons-nous faire pour les délivrer ?
– Montre s'il-te-plaît !

Dina passa la longue vue à Evan qui constata par lui-même la véracité de ses dires.

– Ils vont sûrement être emmenés dans les Montagnes du Nord. Le Nain qu'on a rencontré dans le tunnel nous a bien dit qu'ils avaient fait une sorte de prison là-bas.
– Exact. C'est vrai. Mais, pense qu'ils vont certainement être sévèrement interrogé pour avoir des informations sur nos activités.
– « sévèrement interrogé » est-il un euphémisme pour dire torturé ? interrogea Evan.
– On peut dire ça, oui. Et ça, ce n'est pas bon pour nous, dit-elle l'air grave.
– Tu crois qu'ils nous trahiraient ?
– Je n'en sais rien. Tout dépendra de ce qu'ils pourront endurer.
– Qu'est-ce qu'on peut faire alors ? On ne peut pas les laisser comme ça !
– Pour le moment on ne peut rien faire. Il faut continuer comme prévu. On traverse la forêt, et on se rend au manoir. Après, direction les Montagnes du Nord. On essaiera de les sauver une fois là-bas.
– Oui, mais il y a une chose que tu sembles oublier ma Sorcière. La pièce de Zach. Il l'a Peut-être perdu, et s’il l'a, les Trolls ont dû mettre la main dessus. Et quand ils verront le motif dessus, ils enverront un comité d'accueil au manoir.

Dina jura entre ses dents.

- Tu as raison, je n’y avais pas pensé.
- Je vois ça. Désolé de te le rappeler, mais tu n'es pas la seule à posséder une pièce, on en a une chacun.
– Épargne-moi tes commentaires, grinça-t-elle. J'ai une idée. Je vais essayer de rentrer en communication avec Zach par télépathie.

Un long silence s'ensuivit pendant lequel Dina se concentra de toutes ses forces pour parvenir à parler à Zach. Pendant ce temps-là, Evan continua d'observer les alentours avec les jumelles.

– Il m’a dit avoir laissé tomber la pièce à l'entrée du tunnel par où ils sont sortit. Il va falloir allé la chercher. Je lui ai expliqué qu'on viendrait le chercher dans les montagnes plus tard. Il a compris pourquoi.
– Très bien, on attend qu'ils soient partis et j'irai la chercher. Mais avant, sache qu’Aurore et Justin sont sur la rive d'en face, du côté opposé de la montagne où sont les Trolls. Et ils nous ont vus. Je pense qu'ils ont dû entendre les Trolls, et ils ont compris que nos deux amis étaient vivants, mais capturés. Tu ne peux pas leur dire qu'on continue comme prévu ?
Pendant ce temps je rapporterai la pièce. Ce côté-là de la rive n’est pas trop loin, comparé au coin où se trouvent Justin et Aurore.
– D'accord, vas-y, je m'occupe de les rassurer, dit-elle d'un air las.

Les Trolls s'étant éloignés, Evan nagea jusqu'à la rive d'en face. Il lui fallut un certain pour l'atteindre.

Pendant ce temps-là, Dina communiqua avec Aurore par télépathie juste au moment où tous les deux s'apprêtaient à partir. Dina leur expliqua brièvement qu'ils allaient récupérer la pièce de Zach, et qu'ils s'en tenaient a leur plan. Ils libéreraient Zach et Kerof quand ils passeraient dans les montagnes. Elle lui dit aussi qu'ils les attendraient quatre heures seulement près du manoir, et que, passé se laps de temps, ils iraient chercher la pièce seuls.
Ils ne pouvaient se permettre de perdre du temps.

Lorsque Evan revint, Dina lui fit un résumé de ce qu'elle avait dit à Aurore. Evan n'avait eu aucun mal à trouver la pièce. Ils décidèrent de se mettre tout de suite en route, sachant qu'ils venaient de perdre au moins une heure.

Après avoir reçu le message de Dina, Aurore le répéta à Justin. Ils se dirent qu'effectivement ils ne devaient pas traîner en route. Ils marchèrent des heures durant, en essayant de se presser, mais après le choc électrique qu'elle avait reçu, Aurore ne pouvait marcher aussi vite qu'elle l'aurait voulu au début. Heureusement, au fur et à mesure de leur marche, la jeune femme semblait aller mieux et accéléra le pas.

– On aurait plus vite fait de traverser à la nage ! soupira Justin.
– Je ne peux pas aller dans le lac. J'ai peur de l'eau, avoua-t-elle sans le regarder.
– Quoi ? Une fille qui a du sang de Nymphe et qui ne peut pas aller dans l'eau ! Tu es sérieuse ?
– Extrêmement sérieuse. Le plus ironique, c'est que je vis dans les Caraïbes.
– Pourquoi tu as peur de l'eau ? Reconnaît que c'est bizarre.
– Oui, c'est bizarre. Et ça ne vient pas d'un traumatisme quand j'étais petite. J'ai peur de l'eau
depuis que je suis née. Déjà bébé, je ne supportais pas de prendre un bain. J'ai comme une réaction allergique à l'eau. Je ne l'explique pas, et mes parents n'y ont jamais rien compris. Les docteurs non plus.
– Qui sait, tu trouveras peut-être la réponse ici, dit-il en souriant.
– Honnêtement, je pense que c'est très probable.

Le soleil commençait à se coucher lorsqu'ils atteignirent l'orée de la forêt noire.

Il fallut quand même quelques minutes pour permettre à Evan de reprendre son souffle.

Ensuite, ils décidèrent de partir, et entrèrent presque immédiatement dans la forêt.

L'atmosphère qui y régnait, était oppressante. Rien à voir non plus avec le paysage qu'ils avaient au bord du lac. Ici, tout était sombre, comme s'il faisait nuit. Il n'y avait également aucun bruit, pas un souffle de vent dans les branches, pas un oiseau en train de pépier. Le néant. Dina frissonna.

– Je n'aime pas cet endroit. Cette forêt à des yeux, dit-elle.
– C'est vrai que ce n'est pas franchement accueillant. Je me sens comme le petit chaperon rouge qui sent le loup en train de la guetter, murmura Evan.
– Le petit chaperon rouge ? dit Dina en souriant.
– Laisse tombé ! Oublie ce que je viens de dire.

Ils s'enfoncèrent davantage dans ce paysage obscur, pas rassuré du tout.

– Il faudrait une boussole, déclara Evan.
– Pas besoin.

Dina fit apparaître au creux de sa main une petite lueur verte.

– C'est elle qui va nous guider. Le manoir se trouve vers le sud-ouest. Il n'y a qu'à la suivre.
– Et Aurore et Justin ? Comment ils feront pour se repérer là-dedans ?
– Ne t’inquiète pas pour ça. Justin est Druide, il sait où se trouve le sud-ouest, et il sait parfaitement se repérer dans une forêt, même s'il ne la connait pas.
– J'avais oublié qu'il était Druide.
– Comment ça, tu pensais que tu étais le seul à avoir des pouvoirs ? fit-elle moqueuse.
– Très drôle. Mais je l'ai mérité. Et puis, s'ils se perdent, Aurore demandera son chemin aux arbres.
– Je ne crois pas qu'ils soient très communicatifs ici, dit Dina tout en continuant à marcher.

Au bout d'un moment, Evan n'y tenant plus, lui dit :

– On n’y voit plus rien ! Déjà en plein jour il fait très sombre ici, mais là j'ai même du mal à voir ton espèce de luciole verte !
– Je sais bien, mais on n’a pas le temps de s'arrêter !
– Dina, on n’a pas le choix ! On n’a aucune visibilité ! Il faut dormir un peu aussi, dit-il avec justesse.
– D'accord ! fit-elle agacé.

Evan fit comme la première fois où ils avaient campé, il créa un champ magnétique pour repousser l'ennemi. Dina prit le premier tour de garde, Evan finit par s'endormir, malgré le froid, et les ténèbres de la forêt.

Lorsque Justin et Aurore y entrèrent à leur tour, une sensation glaciale les pénétrèrent.

– Je n'aime pas ça ! s'exclama Aurore.
– Je te comprends, ce n'est pas ici que quelqu'un viendrait pour une promenade, dit Justin.
– Non, tu ne comprends pas, ce que je n'aime pas, ce n'est pas qu'elle soit lugubre, mais qu'elle soit silencieuse. Je n'entends même pas le murmure des arbres. Il y a quelque chose d'anormal, il a dû se passer des choses affreuses ici, pour que même les oiseaux se
taisent.

– Continuons d'avancer, et restons sur nos gardes ! D'après la carte, il faut se diriger vers le Sud-ouest. C'est par là, dit il en montrant sa droite.
– Tu peux te repérer alors que tu ne connais pas l'endroit ?
– Je suis Druide, déjà à huit ans, mon père m'emmenait dans les bois et je devais retrouver seul le chemin jusqu'au campement.
– Quoi ? À huit ans !
– Mon père n'est pas un monstre, il restait près de moi. Il disait qu'il devait m'entraîner plus sévèrement qu'on l'avait fait avec lui, parce que je suis spécial. C'est ce qu'il disait.

Aurore trouvait tout de même cruel d’abandonner ainsi un enfant dans les bois, mais préféra ne rien dire.

Soudain, un cri déchira la nuit. Ce ne pouvait être un cri humain. Il dura longtemps, avant de s'éteindre subitement. Et le silence qui suivit était plus effrayant que tout ce qu'ils avaient entendu jusque là.
Note de fin de chapitre:
Alors qu'en pensez-vous ?
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.