Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes d'auteur :
Voici la suite !
Chapitre 7 La ville souterraine.




À part les Trolls, peu de Sorciers étaient dehors. Les volets des maisons étaient clos, et les boutiques fermaient, ou dévastaient. Aurore et Kerof arrivèrent les premiers devant le grand bâtiment. Ils avaient longé la rue sans encombre. Kerof se tenait perché sur son épaule.

Les portes de la bâtisse étaient gardées par quatre Trolls encore plus grand que les autres, semblait-il à Aurore. Ils restèrent tous les deux assis sur la première marche du bâtiment, pour éviter que les ennemis ne finissent par sentir leurs présences.

Ils entendirent bientôt des bruits de pas rapides, qui provenaient de la rue d’en face.
Pourtant, ils ne voyaient personne arriver.

- Aurore ! chuchota la voix essoufflée d’Evan.

Evan et Zach les entraînèrent à l’écart pour ne pas être entendu par les Trolls.

- Qu’est ce qui se passe ? demanda Aurore inquiète.
- Dina et Justin se sont fait prendre. On a entendu un cri venant de la rue de droite. On a coupé par une ruelle, et on les a vu se faire capturer par des Trolls. On a couru le plus vite possible pour vous avertir.
- Ils étaient visibles ? Et comment ils ont fait pour se faire prendre ? demanda Aurore.
- Oui, ils étaient visibles, sinon on n’aurait pas pu les voir, fit-il agacé. Et on ne sait pas comment ils se sont fait prendre, continua t-il énervé. Mais je pense qu’ils les emmènent par ici.
- Arrête d’être aussi désagréable, s’il te plaît, répliqua Aurore.
- Calmez-vous ! Tout ceci est fâcheux ! Oui, extrêmement fâcheux, dit Kerof, soucieux.
- Fâcheux ! C’est catastrophique oui ! Qu’est ce qu’on va faire ? demanda Evan.
- Regardez ! Les voilà ! s’exclama Aurore.

En effet, Dina et Justin arrivaient vers eux, encadré par six Trolls à l’air réjouis. Ils passèrent devant leurs quatre amis, montèrent les marches, et s’arrêtèrent devant les Trolls qui montaient la garde. Ils expliquèrent à leurs collègues la situation, et ceux-ci éclatèrent de rire.

Celui qui se trouvait à gauche de l’une des deux portes l’ouvrit, et les laissa passer.

- Il faut qu’on arrive à entrer, dit Zach.
- On devait déjà rentrer de toute manière, dit Evan.
- Ils n’ont pas l’air de se demander s'ils n’étaient que deux, fit remarquer Kerof.
- Oui, c’est bien vu. Mais ils finiront par se poser la question, dit Aurore.
- Il faudrait faire diversion, dit Zach.
- Comment ? demanda Evan.
- Je ne sais pas ! Réfléchissons.
- Je vais vous aider. Je vais attirer leur attention sur moi. Vous vous dépêcherez de rentrer à l’intérieur.
- C’est trop dangereux ! s’exclama Aurore.
- Ma chère, je n’ai pas peur du danger. Et se serait un honneur de vous venir en aide. Seulement, si je venais à mourir, ma magie ne fonctionnerait plus. Vous seriez à nouveau visibles. Vous seriez seuls. À présent, laissez-moi faire.
- Merci beaucoup de nous aider. Nous vous promettons de faire tout notre possible pour aider votre peuple, déclara Evan.
- Je vous fais confiance.

Et il s’en fut. Quelques minutes plus tard, de la fumée se dégageait d’une boutique abandonnée. Deux Trolls allèrent voir ce qui se passait. Les deux autres furent bientôt appelés. Les trois compagnons en profitèrent pour entrer.

Le hall d’entrée était désert. Une porte se trouvait sur leur droite, et un escalier sur leur gauche. Ils optèrent pour les escaliers. Ils arrivèrent au premier étage, celui-ci était désert.

- Continuons, il doit y avoir des tas de Trolls pour les garder, dit Zach.

Ils grimpèrent jusqu’au deuxième étage, qui lui, n’était pas désert. Huit Trolls discutaient près d’une porte, d’où des cris s’échappaient.

- On dirait la voix de Dina, dit Aurore.
- On n’a pas le temps de trouver un plan, on fonce, dit Evan joignant le geste à la parole.

Il sortit son épée et s’approcha doucement du Troll le plus proche. Aurore lui attrapa la main. Elle prit une flèche, et banda son arc. Elle visa le grand lustre au-dessus du hall, et tira.

Le lustre se détacha du premier coup et vint atterrir avec pertes et fracas sur le sol.

Les Trolls se précipitèrent dans les escaliers. Un autre sortit la tête de l’entrebâillement de la porte, qui, à présent, n’était plus gardée. Evan vit qu’il n’y avait que quatre monstres dans la pièce. Il fonça sur celui qui se trouvait à la porte, et lui planta son épée dans le cœur. Le Troll s’écroula à terre. Les trois autres vinrent voir ce qu'il se passait. Aurore planta une flèche dans l’œil de l’un d’entre eux, tandis que Zach abattit son épée sur un autre.

Aurore se rua dans la pièce et vit Dina et Justin ligoté à une chaise. Dina avait été rouée de coups et semblait au bord de l’inconscience. Justin avait une vilaine plaie à la tête. Aurore les détacha, pendant que Zach et Evan réglaient son compte au dernier Troll.

Des bruits de pas précipités résonnèrent dans les escaliers.

- Faut pas traîner ! Elle peut marcher ? demanda Evan.
- Je vais la porter, déclara Justin.
- Trop tard, il faut se barricader ! cria Zach.

Zach ferma la porte. Ils rassemblèrent les chaises et une armoire devant elle. Justin, qui portait Dina, observa par la fenêtre ce qui se passait dehors.

- On ne peut pas passer par là ! À moins que vous vouliez mourir ! Il y a pleins de cadavres dans la cour. C’est ignoble, déclara-t-il.
- Attendez ! J’ai une idée, leur dit Evan.

Il s’approcha du mur opposé à la porte. Des éclairs sortirent de ses mains et le mur explosa.
Ils passèrent tous dans la pièce d’à côté, et sortirent par la porte. Evan éleva un mur d’énergie pour empêcher les Trolls de les suivre.

- Courrez ! Je vais les retarder, hurla-t-il.

Ils dévalèrent tous les escaliers. Evan faiblissait. Il entendait Aurore lui crier de venir. Il baissa les mains, et le mur se dissipa. Il se mit à courir, et sauta par-dessus la rambarde des escaliers. Sa chute lui sembla interminable. Avec le peu de force qui lui restait, il parvint à faire apparaître un champ d’énergie sous lui, qui freina considérablement sa chute. Il finit par atterrir sur le sol, sans trop de dégâts.

Les autres venaient d’arrivée dans le hall. Mais des Trolls étaient devant les sorties. Aurore
se précipita vers Evan, et l’aida à se relever.

- Foncer vers la porte ! cria Zach en montrant celle qui se trouvait à droite de la sortie.

Ils se mirent tous à courir vers elle, avant de la franchir. Ils venaient d’entrée dans la salle du conseil. Il y avait une autre porte tout au fond. Ils se précipitèrent vers elle, et l’ouvrirent.

Un escalier descendait vers, ce qui semblait être, le sous-sol.

- Qu’est ce qu’on fait ? demanda Justin.
- Descend ! On n’a pas le choix, dit Evan.

Lorsqu’ils arrivèrent en bas, ils ne virent que des cellules. Elles étaient pleines de Sorciers et de Sorcières.

- Aviva, murmura Dina qui reprenait conscience.
- Comment tu te sens ? lui demanda Justin.
- Ça va, merci. Pose-moi, s’il te plaît.

Des cris provinrent de la salle du conseil. Dina se retourna et bloqua la porte, grâce à sa
magie.

- Trouvez Aviva ! ordonna-t-elle.
- Nous cherchons Aviva ! Nous sommes des membres de la Guilde Enchantée, cria Aurore.
- Je suis là, dit une voix.

Aurore s’approcha de la cellule d’où provenait la voix. Elle reconnue tout de suite la Haute Conseillère des Sorciers. Elle avait les mains liées par des menottes, qui n’étaient pas faites de métal apparemment, mais qui brillaient étrangement. Pourtant, elles possédaient une serrure.

- Pourquoi ne pas vous échapper ? demanda Aurore.
- Ce sont des entraves magiques. Elles nous empêchent de nous servir de nos pouvoirs.
- Dépêchez-vous ! Je vais lâcher, leur dit Dina.

Evan vint l’aider. Il utilisa ses pouvoirs pour bloquer avec elle la porte, grâce à un champ magnétique.

- Les clefs sont dans l’armoire derrière vous, dit Aviva à Aurore.

Aurore se précipita vers l’armoire, Justin vint l’aider. Il y avait une trentaine de clefs. Ils prirent les plus grosses qui devaient ouvrir les portes des cellules. Ils libérèrent les prisonniers, et leurs enlevèrent leurs entraves tant bien que mal.

À ce moment-là, Dina et Evan cédèrent. Les Trolls débarquèrent. Aviva ouvrit une autre armoire qui contenait des armes. Une bataille s’ensuivit. Il y eut des morts, beaucoup de morts. Chacun se battait avec acharnement. Les cinq Guildéens se montrèrent finalement très doués au corps à corps, et aussi avec des armes, comme l’avait prédit Gena, la reine des Amazones.

C’était comme s'ils avaient appris à se battre il y a très longtemps, et que leur mémoire et leurs réflexes revenaient petit à petit.

Tout à coup, le mur du sous-sol qui faisait face à la porte explosa. Les combats cessèrent soudainement. Kerof apparut dans un nuage de poussière.

- Sortons ! hurla Aviva.

Tous prirent la fuite. Aurore prit Kerof au passage. Lorsqu’ils furent tous sorti, et avant que les Trolls ne fassent de même, Aviva fit apparaître une petite boule étrange dans sa main, de la taille d’une bille, et la jeta. Le sous-sol du bâtiment explosa à son tour.
C’était terminé. Ils avaient vaincu les Trolls. En tout cas, pour le moment.



Les quelques monstres qui avaient réussi à sortir avant l’explosion, furent emprisonnés dans un magasin. Les blessés et les morts furent acheminés vers un autre grand bâtiment qui servait d’hôpital. Les autres retournèrent chez eux, voir les dégâts que les Trolls avaient causé.

Aviva conduisit leur six sauveurs chez elle. Elle possédait une très grande maison, et chacun pu avoir sa chambre. Dina et Justin furent soignés. Dina souffrait de diverses contusions et d’une légère hémorragie interne que le dernier Sorcier guérisseur restant dans la cité put soigner de suite. Justin avait une plaie à la tête, et une côte cassée qui fut vite ressoudée par le Sorcier guérisseur également.

Aviva les laissa se reposer un moment, puis une fois qu’elle eut réglé les affaires les plus urgentes, elle les convoqua dans son bureau. Elle possédait un grand bureau en pierre, et six chaises de la même matière étaient disposées en face de celui-ci. Il y avait une bibliothèque, et sur le mur de gauche, des pierres précieuses et semi-précieuses avaient été suspendus dans le vide.

- Avant tout, je tiens à vous remercier pour nous avoir libérés, dit elle.
- Nous n’avons fait que notre devoir, Haute Conseillère Aviva, répondit Dina en s’inclinant légèrement.
- Malheureusement, d’autres Trolls viendront sûrement. Plus nombreux, et certainement accompagnés de Chimères, voir pire, continua Aviva.
- À ce propos, euh… Madame, il y a deux Chimères qui montent la garde à l’entrée du tunnel, dit Zach.

- Nous nous en sommes chargés. Ce qui m’inquiète, c’est qu’il n’y a aucune trace des Nains. Je ne sais pas ce que les Trolls ont fait d’eux. Beaucoup des miens ont été massacré. Leurs corps gisent dans la cour du Hah Sodac. Mais pas de corps de nos précieux amis.
- Pardonnez mon ignorance, euh… Haute Conseillère, mais qu’est-ce que le « Hah Sodac » ? Et puis, je ne savais pas qu’il y avait des Nains qui vivaient dans cette cité. Je croyais qu’ils vivaient dans des grottes, fit Justin.
- Le Hah Sodac est le nom du lieu où vous nous avez libérés. C’est là que les membres du Haut Conseil des Sorciers ont leurs bureaux et se réunissent, expliqua-t-elle. Quand aux Nains, nous avons fait alliance avec le clan des Nains mineurs. Ils ont été capturés par les Trolls. Beaucoup d'autres ont été enlevés, surtout ceux qui font partie des petits peuples. Celui qui les commande, et dont nous ignorons l'identité, veut faire
prisonnier toutes les petites créatures, mais nous ne savons pas pourquoi. En échange de notre protection, les Nains ont construit cette ville souterraine.

- Vous ne savez donc pas qui est leur chef ? Qui les dirigent ? On nous a dit que les Créatures maléfiques ne s’entendaient pas entre eux. Il faut bien quelqu’un de très puissant pour les commander tous ? Ce n’est pas une coïncidence si des créatures maléfiques aussi diverses envahissent simultanément plusieurs pays, plusieurs terres de Faeria ? demanda Aurore.
- Non, tu as raison. Ce n’est pas une coïncidence. Mais j’ignore qui peut-être aussi puissant. Tous les membres du Conseil des Anciens et de la Guilde se posent la question. À notre connaissance, aucune créature, quelle qu’elle soit, n’a autant de pouvoirs et d’influence. Le plus étrange, c’est que personne n’a senti de nouvelles créatures émerger.
Tout ce que nous savons, c’est que les Terres Enchantées ont été les premières à être envahis. Les derniers habitants des Montagnes du Nord ont été tués, il n'y a aucun survivant à notre connaissance. Mais nous n’en sommes pas sûr.
Nous avions envoyé trois membres de la Guilde sur les lieux pour savoir se qu’il en était, mais personne n’est jamais revenu, nous avons perdu le contact avec eux. Ensuite, un traître de Magicien, qui s’est allié à notre ennemi inconnu, a combattu la reine Présine à la frontière du Pays des Fées. La reine a été obligée de s’exiler, comme vous le savez. Le Magicien dont je vous parle, était l'un des plus doués de sa génération, d'après ce que m'a dit Enoch. Sa traîtrise a été un coup rude pour nous tous.
Heureusement, il n’a pas pu prendre pleine possession du Pays des Fées. Pour le moment en tout cas. Durant l’absence de la reine, c’est sa fille, la princesse Mélusine, qui règne, et empêche Pelham d'avancer. Ici, à Sorcélia, seule cette cité a été touchée.
Il ne reste plus énormément de Sorciers, c’est pour ça que nous nous sommes réfugiés sous terre. Par contre, jusqu’à présent, Forestia, et le Pays Celte, n’ont pas subi de dommages. Ils ne sont pas encore arrivés jusque là-bas. Mais, ça ne saurait tarder.
Voilà, pour l’essentiel de la situation.
- Et le désert ? Quelle est la situation de ce côté-là ? demanda Evan.
- Nous n’en avons aucune idée. Une équipe de la Guilde devait aller voir, mais eux aussi ne sont jamais revenus.
- Rassurez-nous, et dites-nous que nous ne sommes pas les seuls membres de la Guilde ? demanda Justin, inquiet de connaître la réponse.
- Je n’en sais rien. Je suis désolée. Je ne l’espère vraiment pas. Mais il est temps pour vous de faire ce que vous êtes venu faire ici. Je vais vous indiquer le chemin pour vous rendre jusqu’à l’autel où devra être placée la pièce.
- Pourriez-vous nous dire, Haute Conseillère Aviva, ce qu’il se passera, lorsque les pièces seront toutes placées ? demanda Dina.
- Je suis désolée, mais je n’en sais rien. À présent, suivez-moi.

Ils sortirent de la maison, Kerof toujours assis sur l’épaule d’Aurore, n’avait pas dit un mot depuis qu’il avait fait sauter le mur du sous-sol.

- Vous êtes bien silencieux, Kerof, vous vous sentez bien ? lui demanda Aurore.
- Oui, rassurez-vous, je vais bien. Je réfléchis seulement à tout ce que l’on vient d’apprendre.

Ils sortirent de la ville, Aviva les conduisit à l’entrée d’un tunnel. D’autres Sorciers les encadraient.

- Je vous avertis tout de suite, il ne sera pas aisé de mettre la pièce à sa place. L’autel est entouré de pièges et de sortilèges pour empêcher quelqu’un de mal intentionné de le faire à votre place. C’est une protection que l’on a jugée nécessaire, au cas où on vous aurait volé la pièce.
- Nous comprenons, dit Justin.
- Mon cher Kerof, je vois que vous vous êtes liés d’amitié avec ces jeunes gens. Vous pouvez, soit resté ici avec nous, soit les accompagné dans leur mission. Vous avez montré beaucoup de courage et de ruse, et je suis sûre qu’ils auront encore besoin de vous. Je suis certaine que le Conseil des Anciens n’y verrait aucune objection.
- Je serais ravi de les accompagner dans leur mission, si, bien sûr, ils ne se lassent pas encore de moi.
- Nous serions enchantés de vous voir rester avec nous. Vous nous avez beaucoup aidés. Nous ne l’oublions pas, répondit Dina.
- Bien. Dina, voici un objet qui te permettra de communiquer avec moi si besoin est.

Elle lui donna un petit miroir. Avant qu'elle ait pu lui demander comment il fonctionnait, la Haute Conseillère enchaîna.

- J’aimerais que vous me teniez au courant, si vous avez des nouvelles des Nains. Je souhaiterai aussi, savoir où vous en êtes de vos déplacements. Dès que j’aurai des nouvelles, j’en informerai le Conseil des Anciens. Maintenant, partez. Que la déesse Hatari vous protège.
- Un instant, Haute Conseillère, j’ai deux questions à vous poser, si vous n’y voyez pas d’inconvénients, lui demanda Zach.
- Parle ! Je t’écoute.
- Que se passe-t-il, en dehors des terres enchantées ? Je suppose qu’il y a d’autres Pays, d'autres Terres ?
- Il y a d’autres Terres, et d’autres îles. Mais, nous ne savons pas qu’elle est la situation là-bas. Nous avons perdu le contact avec eux, depuis plusieurs mois maintenant. Et quelle est ta deuxième question ?
- À Avalon, la reine Présine nous a dit ne pas connaître la raison exact pour laquelle le Conseil avait décidé d'envoyer nos ancêtres dans notre monde. Elle ne savait pas quel danger allait menacer Faeria. Je me demandais comment se pouvait être possible.
- Il existe un livre où le Conseil des Anciens y note soigneusement tous les évènements importants qui se passent à Faeria. Seulement, ce livre a disparu il y a longtemps. C'est pour cela que nous ne connaissons pas l'histoire entière.
- Je vois, nos ennemis avaient bien préparé leurs arrières, commenta Zach.
- Maintenant que j'ai répondu à toutes vos questions, il vous faut partir, fit la Haute Conseillère.
Note de fin de chapitre:
Alors votre opinion ?
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.