Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes d'auteur :
Voilà un nouveau chapitre. Ils vont enfin découvrir à quoi ressemble le continent des Terres Enchantées.
J'espère que ce chapitre vous plaira.
Bonne lecture !
Chapitre 5 : Le port de la Wicca




À leur arrivée au port, ils remercièrent le capitaine du navire, ainsi que leurs Fées protectrices.

- Nous vous remercions pour tout ce que vous avez fait pour nous, leur dit Justin.
- Ne nous remerciez pas, jeune homme. Nous n’avons fait que notre devoir. Ce qui n’est pas toujours très simple, répondit Pétronille, d’un ton toujours aussi guindé.

Après quelques embrassades avec les autres Fées, ils descendirent du navire.

- Que fait-on ? demanda Aurore.
- Je propose de trouver un pub ou une taverne quelconque, pour en parler. Installons-nous quelque part où on pourra parler tranquillement.
- D’accord, firent-ils.


Ils trouvèrent rapidement une taverne. Elle n’était pas spécialement accueillante, mais ils n’avaient vraiment pas le temps de chercher quelque chose de mieux. Ils s’installèrent à une table du fond, et Evan alla chercher à boire. Une fois revenue avec les boissons, Zach dit :

- Ce que je voulais vous dire, c’est qu’on n’a pas encore décidé de qui allait commander, ou bien si quelqu’un doit le faire.
- Je ne pense pas qu’élire un chef soit une bonne idée. Tout le monde n’acceptera pas d’obéir aux ordres d’un presque inconnu, moi la première, dit Dina.
- Honnêtement, je suis assez d’accord avec toi, dit Zach.
- Si personne ne commande, on fait quoi ? Je veux bien qu’on prenne les décisions ensemble, mais suivant les endroits où on se trouvera, il y en aura forcément un qui sera mieux placé que les autres pour savoir ce qu’il faut faire, dit Evan.
- Explique-toi ! Je ne suis pas sûr de bien te suivre, lui dit Justin.
- Chacun d’entre nous à un savoir différent. Moi je suis mieux renseigné sur tout ce qui concerne les Magiciens, alors que Dina par exemple, c’est ici, à Sorcélia, que son savoir va nous être le plus utile.
- Tu as raison. Qu’est-ce que tu proposes ? Qu’on change de chef suivant l’endroit où on se trouve ? demanda Justin.
- Pas vraiment, dit Evan.
- Quoi, alors ? demanda Zach.
- Disons plutôt, que suivant l'endroit où l'on est, une personne sera chargée de prendre certaines décisions, quand les autres ne le peuvent pas. Par exemple, là, on est à Sorcélia, se sera donc à Dina de prendre certaines décisions que nous ne pourrons pas prendre à sa place.
- D’accord, mais il ne faudra quand même pas oublier de demander son avis aux autres, dit Aurore.
- Oui, surtout que ça ne fait pas de nous des spécialistes. N’oublions pas que nous sommes dans un monde que l’on ne connaît pas. Je ne prétends pas tout
savoir des Sorcières et de leur magie, dit Dina avec justesse.
- C’est vrai. Disons qu’on adopte un système démocratique, mais que là, ton opinion Dina compte davantage, parce que nous sommes au Pays des Sorcières, et que tu en es une. Est-ce que ça vous convient ? demanda Evan.
- C’est pas mal, je suis d’accord avec ce système, dit Zach.
- Nous aussi.
- Bien, puisque nous sommes sur les terres de ton ancêtre Dina, qu’est ce qu’on fait, maintenant ? Tu as une suggestion, avant de partir pour la ville souterraine des Sorcières ? demanda Evan.
- Oui, il serait peut-être judicieux de chercher des renseignements sur cette ville. Demandez aux habitants d’ici ! Moi j’ai quelques achats à effectuer, déclara Dina.



Pendant que Dina faisait le tour des boutiques de magie, les autres demandaient des renseignements aux habitants de la ville portuaire.

- Alors, comme ça, vous voulez vous rendre à la cité des Sorciers ? Depuis quelques jours, il y a des rumeurs qui courent. Il paraîtrait que de nouveaux membres de la Guilde aurait été envoyé en mission. À vous voir, j’en conclus que c’était vrai, dit le patron d’une taverne.
- Les nouvelles vont vite. Mais qu’est-ce qui vous fait croire que nous sommes des nouveaux membres ? Vous les connaissez tous, peut-être ? demanda Evan.
- C'est-à-dire que d’habitude, ils ne sont pas si jeunes. Et puis, ça fait longtemps qu’on n’en a pas vu par ici.
- Vraiment ? Pourquoi ? Vous avez rarement besoin d’eux ? demanda Justin.
- C’est pas ça. C’est juste qu’il y en a de moins en moins. Ils se font tous tuer. Il y en avait une centaine avant. Maintenant, si vous êtes vingt, se serait déjà pas mal, fit-il d'un ton bourru.
- Je vois. Est-ce que la cité des Sorciers est difficile à trouver ?
- À vrai dire, personne ne va plus là-bas. Il parait que des Trolls ont pris le contrôle de la ville. Mais elle est pas très loin d’ici. À, à peine un jour et demi de marche, vers l’ouest. Mais il n’y a qu’un Sorcier ou une Sorcière qui puisse trouver l’entrée. J’espère que c’est le cas de l’un d’entre vous, sinon je vois pas comment vous allez faire. Personne ne voudra vous accompagner maintenant.
- Ne vous inquiétez pas, ce ne sera pas un problème. Merci beaucoup, dit Justin en lui donnant un peu de l’argent que la reine Présine leur avait donné.


Ils interrogèrent encore d’autres personnes, mais ils n’apprirent rien de plus. Ils retournèrent sur le port pour y attendre Dina, mais cette dernière était déjà là.

- Tu es là depuis longtemps ? lui demanda Justin.
- Non, depuis dix minutes à peine. Qu’est-ce que vous avez appris ?
- Que les autres membres ont presque tous étaient tués, et que d’après les rumeurs, les Trolls ont pris possession de la cité des Sorciers, répondit Evan.
- Super ! C’est de plus en plus compliqué, dit Dina d’un air sombre.
- Le tavernier nous a aussi dit que seul un Sorcier ou une Sorcière peut trouver l’entrée de la cité, continua Zach.
- A priori, ça ne devrait pas poser trop de problèmes, dit Aurore en regardant Dina.
- Dis-moi, qu’est ce que tu as acheté ? demanda Zach à Dina.
- Des choses qui, je pense, nous serons bien utiles.
- Madame la Sorcière est énigmatique ! dit Evan.
- Bon, si on se mettait en route ! On a un jour de marche apparemment, dit Aurore.
- Oui, mais quelqu’un sait où est l’ouest ? Je dois reconnaître que ce n’est pas mon cas, dit Evan.
- T’inquiètes pas, moi je sais, dit Justin.

Ils se mirent en route. Ils sortirent de la ville, et marchèrent jusqu’à ce que la nuit tombe.

Ils arrivèrent ensuite dans une clairière où ils décidèrent d’établir leur camp.

- Bon, il faudrait ramasser du bois et faire du feu, dit Evan.
- D’accord pour le bois. Je m’occuperai de créer un feu par la magie, dit Justin.
- Je m’occupe du bois. Je vais demander aux arbres où trouver du bois mort, dit Aurore.
- Tu peux vraiment parler aux arbres ? demanda Evan interloqué.
- Au départ, je les entendais chuchoter, je ne comprenais pas ce qu’il disait, mais depuis que nous sommes ici, je les entends clairement. Je comprends leur langage.
- Ok. Prends tes armes, je viens avec toi, dit Evan.
- Je n’ai pas besoin d’être protégée ! répliqua-t-elle.
- Il a raison. Il peut y avoir des Trolls dans le coin, dit Zach.
- D’accord allons-y, se résigna-t-elle.

Ils prirent tous les deux leurs armes et allèrent dans le petit bois qui se trouvait à côté.

- Pourquoi on ne va pas camper dans le bois ? On ne serait pas à découvert au moins, dit Dina.
- Oui, mais là, au moins, on peut voir venir le danger. Dans le bois, ce ne serait pas possible. Se serait dangereux, je pense, expliqua Zach.
- Oui, tu as sans doute raison. Je n’y avais pas pensé. Mais faire du feu n’est pas prudent non plus. On risquerait de se faire repérer.
- Oui, mais on n’a pas trop le choix, tu as vu le froid qu’il fait, dit Justin.
- Je pense pouvoir empêcher la fumée de trahir notre présence. Je pourrai la rendre invisible grâce un sort simple, et qui ne me coûtera pas trop d’énergie, fit Dina.
- Si tu y arrives, tant mieux, mais fais quand même attention. Nous ne savons pas jusqu’où nous pouvons aller avec nos pouvoirs, lui dit Justin.
- Je crois qu’il va falloir prendre quelques risques de ce côté-là, dit Zach. Nous devenons plus fort de jour en jour. Il faudra apprendre à repousser nos limites, si on veut accomplir notre mission, et gagner la guerre.
- Mais, est-ce que ça suffira ? Pour le moment, on n’est que cinq. On est à peine adulte
et on est seuls. Si on arrive à placer les pièces au bon endroit, qu’est-ce qui se passera après ? La reine Présine n’a pas été très bavarde à ce sujet, dit Dina.
- C’est vrai, j’avais oublié. Peut-être que ça réveillera une ancienne créature très puissante, dit Justin avec espoir.
- Je crois que tu fantasmes un peu. Elle n’a pas voulu nous le dire. C’est parce que l’ennemi n’est pas au courant. Ils savent que le conseil à cacher quelque chose, mais ils ne savent pas quoi, ni où, dit Zach.
- Quelque chose ou quelqu’un, s’obstina Justin.
- Comment veux-tu que le conseil cache une personne, ou une créature. Ce n’est pas très logique, dit Dina.
- Cite-moi un truc de logique dans cette histoire, lui demanda-t-il.

Après un instant de silence, Dina reprit :

- Depuis combien de temps sont-ils partis ?
- Pas loin d’une demie heure. Mais ne nous affolons pas, ils ont peut-être eu du mal à trouver du bois mort, répondit Justin.
- Pourquoi du bois mort ? demanda Dina.
- Je ne crois pas qu'une Nymphe veuille tuer un arbre, lui dit Justin.
- C'est juste, lui dit-elle.
- S'ils ne sont pas là dans dix minutes, j’irai voir, dit Zach.

Pendant ce temps, dans le bois, Aurore et Evan marchaient en silence. Au bout d’un moment, Aurore s’arrêta devant un chêne. Elle parla dans une langue qu’Evan ne comprit pas. D’ailleurs, ça ne ressemblait pas vraiment à une langue. C’était plus une suite de sons étranges, qui ressemblait à des craquements de branches, puis l’instant d’après, il entendit un bruit ressemblant au souffle du vent dans les feuilles. Evan aurait juré que l’arbre lui répondait.
Après quelques minutes de conversation avec le chêne, Aurore se tourna vers Evan :


- Il dit que vers le sud, à cinq minutes d’ici, un arbre a été foudroyé il y a quelques temps. Il dit que l’on peut se servir du bois de cet arbre.
- Très bien, je te suis. Mais faisons vite. Je sens qu’on nous observe, et je n’aime pas ça.

Comme lui avait dit le chêne, cinq minutes s’écoulèrent avant qu’ils aient trouvé l’arbre mort.

- Je vais grimper pour couper des brindilles. Je te les jetterai après, dit Evan.
- D’accord, mais fais attention.

Il lui fallut dix minutes, pour accomplir sa tâche. Ensuite, chacun pris un tas, et ils rebroussèrent chemin.
- Tu crois qu’on est les seuls membres vivant de la Guilde ? Après tout, au port de la Wicca, ça fait longtemps qu’ils n’en ont pas vu, dit Evan.
- Je préfère ne pas y penser et rester concentrée sur ce que nous allons affronter demain, répondit-elle.
- Tu as raison, dit-il l’air anxieux. Il faudrait penser à organiser notre défense pour ce soir. Je peux créer un champ magnétique autour du camp. Pour éloigner les animaux sauvages ça devrait suffire, mais pour des Trolls ou autres choses dans le genre, ça, je ne sais pas. En tout cas si quelqu’un essaye de le franchir, ça devrait me réveiller. En principe.
- Au premier abord tu n’as pas l’air, mais tu manques de confiance en toi et en tes pouvoirs.
- Quoi, n’importe quoi ! Ce n’est pas parce que contrairement à toi, je ne frime pas avec mes pouvoirs, que je manque de confiance en moi ! s’énerva-t-il.
- Ce n’est pas la peine de crier. Et puis, je ne suis pas du genre à frimer, comme tu dis, s’enflamma-t-elle.
- Je suis désolé. C’est juste que tu as l’air de mieux maîtriser tes pouvoirs que moi et…
- Je suis sûre que tu es doué, tu dois seulement maîtriser tes émotions, si tu ne veux pas que ça se retourne contre toi.
- C’est à peu près ce qu’Enoch m’a dit quand il m’a évalué, grogna-t-il.
- C’est le Magicien qui siège au Conseil ?
- Oui.
- Alors, écoute-le. Il a l'air sage et avisé.
- On arrive au camp, dit-il pour changer de sujet.
- Où vous étiez ? Zach était sur le point d’aller à votre recherche, dit Dina.
- Aurore était en grande conversation avec un arbre, répondit Evan, sarcastique.
- Vous avez le bois, c’est bien. Donnez-moi un tas, demanda Justin.

Justin fit un petit tas avec les brindilles. Puis il mit ses mains au-dessus, et bientôt un feu crépitait.

- Bien joué ! dit Zach.
- Maintenant, à mon tour, dit Dina.

Elle se mit face au feu, se concentra sur la fumée qui s’en dégagée, et qui disparut progressivement.

- Evan a eu une idée pour assurer notre défense cette nuit, leur dit Aurore.

Le jeune Magicien leur expliqua en quelques mots son plan. Les autres acquiescèrent, et Evan se mit au travail. Après un moment de concentration, un cercle brillant se mit à les entourer.

- C’est bon ! On en aura besoin. Quand on était dans le bois, j’ai senti qu’on nous observé, dit Evan.
- Il faudrait qu’on monte la garde chacun notre tour, suggéra Dina.
- On a qu’à se relayer toutes les heures. Je commence, leur proposa Zach.


Aux alentours de minuit, alors que Justin montait la garde, il entendit des bruits provenant du bois. Le cercle magnétique d’Evan était assez large, sa limite n’était pas loin du bois.

Justin espérait que ce n’était que des animaux, et que le cercle suffirait à les protéger, mais les bruits se rapprochaient. Soudain, Evan se réveilla en sursaut.

- On a pénétré le champ magnétique ! cria-t-il.
- Tu es sûr ? Je n’ai rien vu. J’ai juste entendu des bruits qui provenaient de la forêt.
- Réveillez-vous ! dit Evan.
- Qu’est-ce qu’il y a ? demanda Zach en prenant son épée.
- Vous sentez cette odeur ? C’est l’odeur du sang, dit Dina en prenant ses armes.

À présent, chacun tenait son arme fermement. Ils observaient chaque côté, mais ne voyaient rien.

- Ce sont des Trolls, affirma-t-elle.
- Tu es sûre ? J’ai feuilleté le livre qu’on nous a donné. Il y avait des informations sur eux. Ce n'était pas marqué qu’ils pouvaient se rendre invisible, dit Aurore.
- Oui, je les sens. Ils sont tous près.
- Il n’y en aurait pas un d’entre vous qui aurait la capacité de voir les choses invisibles par hasard ? Se serait utile, dit Evan.

Ils entendirent à ce moment un rire. Un rire fort et gras. L’odeur de sang était de plus en plus écœurante. Evan fut soudain projeté en arrière. Puis, il fut soulevé de terre, il se tenait la gorge. On aurait dit qu’une main invisible essayé de l’étrangler. Avant que les autres aient pu faire le moindre mouvement pour l’aider, de l’électricité jaillit de la main de leur compagnon.

Le Troll, à présent visible, fit un vol de plusieurs mètres, avant d’atterrir lourdement sur le sol.

D’autres Trolls apparurent. Il y en avait quatre de plus. Ils mesuraient tous dans les deux mètres de haut, avaient une horrible tête hirsute, et devaient peser pas loin de cent kilos.

Evan ramassa son arme qui était tombée plus loin, et trancha net la tête du Troll qui était encore sonné par la décharge qu’il venait de recevoir. Voyant que les ennemis ne revenaient toujours pas de leur surprise, les autres en profitèrent pour attaquer.

Justin rassembla ses pouvoirs, et grâce au feu de camp qui brûlait encore, envoya une boule de feu sur l’un d’eux qui s’enflamma aussitôt.

Aurore se montra très habile au tir-à-l’arc. Elle tua un Troll en lui envoyant une première flèche dans le cou, et une autre dans le cœur. Il s’écroula, mort.

Zach était pris dans un combat à l’épée. Au début, le Troll semblait avoir le dessus, mais au fur et à mesure, Zach montrait plus d’agilité que précédemment, sa vitesse semblait augmenter aussi. Il finit part avoir le dessus, et planta son épée dans le ventre de la créature.

Dina, elle, se mouvait avec une grâce certaine. Elle n’avait que deux dagues, mais la façon dont elle repoussait les assauts de son ennemi montrait qu'elle était bien plus forte qu’elle ne le laissait supposer. Elle finit par avoir le dessus, et enfonça une de ses dagues dans la tempe du monstre.

Le combat était terminé. Ils venaient d’avoir un aperçut de ce qui les attendait. Ils avaient pu également se rendre compte de leurs capacités en situation dangereuse. Ils avaient été grisés par le combat. Ils n’avaient plus doutés, ils n’avaient pas hésité. Leur instinct avait pris le dessus.

Des bruits insolites leur parvinrent tout à coup. On aurait dit des gémissements qui provenaient du Troll qu’Evan avait terrassé.

- Ne me dites pas qu’il est vivant ! s’exclama Evan.

Ils s’approchèrent tous lentement du corps. Quelque chose remuait dans le petit sac qui était accroché à la ceinture du monstre.

- Qu’est-ce que c’est encore ? demanda Dina.


Aurore approcha sa main du sac, et l’ouvrit. Une petite créature sauta à terre. Elle avait deux petites cornes sur une tête couverte de poils.
Note de fin de chapitre:
Alors qu'en avez-vous pensé ?
Le prochain chapitre s'intitule : L'entrée de la cité des Sorciers.
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.