Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes d'auteur :
Voilà un nouveau chapitre. J'espère qu'il vous plaira.
Bonne lecture !
Chapitre 3 Tests d’aptitudes





Le lendemain matin, Dina se leva très tôt, vers 7h00, après avoir dormi seulement cinq heures. Elle avait pris un bain, et c’était habillé, lorsque Mélita toqua à sa porte.

- Entrer !
- Bonjour Dina, as-tu bien dormi ?
- Non, pas vraiment. Je n’ai pas arrêté de me demander ce qu’on allait nous faire faire aux tests de capacités.
- Ne te pose pas trop de questions. Le Conseil veut juste vous évaluer. Ils veulent simplement voir de quoi vous êtes capables. Soit tranquille, et si j’ai un conseil, suis ton instinct. L’instinct chez les Sorcières est primordial.
- C’est ce que ma mère m’a souvent dit.
- Elle sait de quoi elle parle. À présent, suis-moi ! Tu dois manger avant de passer ces tests.


En arrivant dans la salle de réception, elle vit qu’il n’y avait qu’Aurore et Evan en train de déjeuner. C’était étrangement calme et vide comparait à la veille. Mélita la laissa à l’entrée et repartit.

- Bonjour, dit Dina.
- Salut, répondirent-ils.
- Vous avez bien dormi ? À voir vos têtes, on ne dirait pas, dit elle en prenant un toast.
- Très bonne observation, madame la Sorcière ! fit Evan de mauvaise humeur.
- Qu’est ce qu’il y a ? Monsieur le Druide a mal dormi lui aussi ? Il s’inquiète pour tout à l’heure ? ironisa Dina.

Aurore esquissa un sourire.

- Bluette, la Fée qui m’a amené jusqu’ici, n’a pas vraiment répondu à mes questions, dit Aurore.
- Mélita non plus n’a pas dit grand-chose, à part de ne pas me faire de soucis, leur dit Dina.

À ce moment-là, Justin et Zach firent leur entrée. Tous les deux étaient pâles et affichaient un air grave. Manifestement ils n’avaient pas passés une nuit des plus agréables eux aussi. Ils firent aux autres un signe de tête pour les saluer.

– De quoi vous parliez ? demanda Justin.
- On disait que nos chères Fées n'étaient pas des plus bavardes en ce qui concerne les tests que l’on doit passer tout-à-l’heure, répondit Evan en se servant du café.
– Les nôtres non plus, dit Zach. Mais je ne pense pas que l’on devrait s’inquiéter. Il faut garder la tête froide.
– Zach a raison. C’est vrai qu’à priori, on a un sacré fardeau sur les épaules, mais il faut rester calme. Je ne connais pas vos pouvoirs, et d’ailleurs, je ne vous connais pas non plus. Vous avez déjà remarqué, je pense, que parfois je peux avoir mauvais caractère. Malgré tout, il va falloir se supporter, dit Evan.
– Il va falloir faire plus que se supporter, il faudra qu’on soit solidaire, qu’on puisse se faire confiance les uns les autres. Sinon, on n’y passera tous, dit Aurore avec raison.
– Tu ne fais pas un peu dans le mélodrame ! s’exclama Justin, qui pourtant, savait qu’elle avait vu juste.
– Non, elle a raison, dit Dina. On est censé être les descendants de membres de la Guilde. Et je ne pense pas qu’ils devaient travailler en solitaire, mais plutôt en équipe.
– Tu as sans doute raison, mais faire ce qu’on nous demande, alors qu’on ne sait pratiquement rien de ce monde et de ses habitants, ça ne va pas être facile, dit Zach. Mais je crois qu’on n’a pas vraiment le choix.

Les portes s’ouvrirent sur les cinq Fées les ayant amenés à Faeria. Elles étaient différentes, elles avaient pris une taille humaine.

- Bonjour, dit la Fée Pernelle d’un ton guindé. Il est temps de vous rendre dans le jardin royal pour votre évaluation.

Arrivé dans le jardin, chacun sentit la pression montait d’un cran. Ils s’arrêtèrent près d’une marre, à la droite de celle-ci, ils voyaient une immense table dressée avec une vingtaine de personnes qui y siégeaient tout le long. La reine Présine se leva et leur demanda de s’avancer devant la table. Ils s’inclinèrent tous les cinq devant eux, sachant que le Conseil ne comprenait que d’éminents personnages.

- Au nom du Conseil des Anciens, je vous souhaite la bienvenue dans notre monde. Il est bien sûr aussi le vôtre à présent. Nous allons procéder à votre évaluation, dit la reine des Fées. Chacun d’entre vous va être appelé par un membre du Conseil, les autres membres prendront des notes. En raison de l’importance de ces examens le Conseil est venu presque au complet aujourd'hui. Et comme vous pouvez sans doute le voir, je suis la seule à être
physiquement présente. Ils utilisent leurs pouvoirs afin que leurs esprits puissent entrer en communication avec nous depuis leurs cités respectives. Maintenant, commençons. Bonne chance à tous.

Ils pouvaient effectivement s'apercevoir, que tous les membres du Conseil hormis la reine Présine, étaient quasiment transparents. Ils ressemblaient à des spectres.

Un grand homme avec une longue barbe blanche se leva et appela Justin. Puis une petite femme brune avec une robe verte aux motifs floraux se leva et fit signe à Aurore d’approcher.

Ce fut ensuite le tour d’Evan, qui se dirigea vers un vieil homme aux cheveux blancs, vêtu d’une tunique et d’un pantalon de toile blanche. Tout de suite après, Dina fut appelée par une femme qui avait l’air plus jeune que les autres membres du Conseil. Elle était brune, portait
un corsage et un pantalon de cuir noir. Elle semblait avoir seulement une trentaine d’années. Zach fut ensuite appelé par une femme blonde aux yeux bleus très clairs, elle était d’une incroyable beauté.

Chacun dû raconter ce qu’il avait appris, par qui, et dans quelles circonstances. Ils durent montrer ensuite ce qu’ils savaient faire.

Dina s’adressait à la Haute Conseillère des Sorciers, Aviva. À côté de celle-ci, deux autres membres du Conseil prenaient des notes. La reine des Amazones, Gena, qui était vêtu d’une sorte de robe faite en peau de bêtes. À la droite d’Aviva se trouvait le chef des Gobelins, Hurth, qui devait mesurer dans les 40 centimètres, avec une grosse tête sur un corps fluet, et des oreilles longues et pointus. Il était plutôt ridicule, mais avait un air redoutable.

Dina expliqua lors de son entretien, qu’elle pouvait communiquer avec les morts, qu’elle savait aussi chasser les mauvais esprits, et qu’elle avait déjà, avec l’aide de sa mère, exorciser quelques démons. Elle dut ensuite leur faire une démonstration de télékinésie en soulevant la Sorcière à deux mètres du sol.

- Quel est l’objet le plus lourd, que tu aies pu soulever ? demanda Aviva.
- Mon lit, fit-elle en se disant que ce ne devait pas être grand-chose en comparaison des pouvoirs que devait posséder Aviva.
- As-tu d’autres pouvoirs ?
- Oui, j’arrive à voler jusqu’à six mètres de haut environ.
- Pendant combien de temps ? demanda-t-elle.
- Honnêtement, je ne peux pas vous répondre. Dans mon monde, il fallait être prudent avec la magie. Je n’ai jamais volé en dehors de chez moi. Si quelqu’un m’avais vu…
- Je comprends, fit Aviva l’air un peu déçu, ce qui mit encore plus mal-à-l’aise Dina. Quels sorts connais-tu ?

La jeune femme cita tous les sorts qu’elle connaissait, ou du moins ceux dont elle se souvenait.
Durant l’entretien, elle dut se retourner, car elle avait entendu quelqu’un plonger dans la marre. Elle vit à côté de celle-ci la femme blonde aux yeux délavés de tout à l’heure, c’était en fait l'impératrice des Ondins, Péroline, comme elle allait l’apprendre un peu plus tard. Elle en avait conclu que c’était Zach qui venait de plonger. Après cette petite interruption, Aviva lui demanda de s’envoler dans le jardin. Elle devait voler aussi longtemps qu’elle en aurait la force.

- Lorsque tu ne pourras plus continuer, si tu vois qu’il n’y a plus personne ici, alors tu reviendras au château. Une Fée t’y attendra pour te conduire à la salle de réception, lui dit Aviva.

Et après avoir écouté ces dernières instructions, Dina s’envola.

Pendant le temps que dura l’entretien de la jeune Sorcière, les autres aussi durent répondre à des questions, et faire la démonstration de leurs pouvoirs.
Aurore alla un peu plus loin dans le jardin, avec Léna, la représentante des Nymphes. Deux autres membres du Conseil les avaient accompagnés afin de prendre des notes. Ticky, le chef des lutins, mesurait environ 30 centimètres, il portait une espèce de chemise marron et un pantalon vert. Ses oreilles étaient anormalement longues, et pendantes. Il avait des yeux ronds et pétillants, et il était armé d’un arc. À ses côtés se trouvaient le représentant du Peuple des Lichenides, Maloch, qui ressemblait à une branche de taille humaine, couvert de mousses, et de lichens.

Aurore montra qu’elle pouvait parler aux animaux, mais aussi qu’elle pouvait faire pousser certaines plantes. Elle avait remarqué que depuis qu’elle était arrivée à Faeria, elle se sentait plus en phase avec la nature. Elle ressentait la vie en chaque plante, en chaque fleur, et en chaque arbre. Elle les entendait murmurer à son oreille. Elle avait ressentit tout cela déjà dans son monde, mais ici c’était plus fort. D’ailleurs, elle aussi, se sentait plus forte. Elle en fit part à Léna qui lui dit en souriant :

- C’est normal Aurore. En venant ici, vos pouvoirs vont se développer plus vite que dans votre monde. Faeria déborde de magie, elle est partout. Tu verras qu’il est même possible que vous vous découvriez de nouveaux pouvoirs. Plus le temps va passer, plus vous serez puissants.
- Tant mieux, parce que sincèrement, avec mes pouvoirs actuels, je doute de réussir ma mission.
- Ne doute jamais de tes capacités ! lui dit-elle le regard sévère. Tu es forte, et il faut que tu crois en toi. Il faudra même que tu crois en tes nouveaux compagnons. Je sais que tu ne les connais pas vraiment, mais il vous faudra apprendre à compter les uns sur les autres.

Au même moment, à la table du Conseil, Justin montrait lui aussi ses talents. L’homme qui était assis en face de lui était Dakin, le chef des Druides, qui était entouré de deux autres membres du Conseil des Anciens. La reine Présine, et le roi des Gnomes, une petite créature aussi grande que la main de Justin, très laid, et apparemment de mauvais caractère. Il était aussi couvert de poils, et avait de petits yeux globuleux.

- Connais-tu les étoiles et les constellations de Faeria ? lui demanda Dakin.
- Oui, mon père m’a appris à reconnaître les étoiles et les constellations de mon monde, mais aussi celles de Faeria.

Dakin fit apparaître au-dessus de sa main la reproduction d’une portion de ciel où l’on pouvait voir des étoiles.

- Parmi ces étoiles, il y a une constellation. Trouve là, et donne-moi son nom. Prends ton temps.

Justin ne mis pas longtemps à reconnaître Centaurus, la constellation ayant comme son nom l’indique, la forme d’un centaure. Justin relia les étoiles avec son doigt.

- C’est Centaurus, monsieur, répondit Justin.
- Très bien. C’était l’une des plus difficiles à trouver. Je n’ai pas besoin de t’en montrer d’autres. Je vois tout de suite que tu les connais. Cela ne servirait donc à rien. Maintenant, montre-moi quels sont tes pouvoirs.

Justin s’exécuta. Il pouvait contrôler, du moins jusqu’à un certain point, les quatre éléments. Il se débrouillait plutôt bien avec la terre et le feu, mais avait plus de difficultés avec l'air et l’eau. Il dû ensuite répondre à des questions concernant les plantes, et leurs propriétés.

- Je peux vous poser quelques questions maintenant que nous avons terminé, monsieur ? demanda Justin.
- Pose tes questions. Mais je ne promets pas d’y répondre, répondit le Druide.
- Est-ce que la Guilde Enchantée existe toujours ?
- Bien sur ! Tu oublies que tu en fais partis.
- Vraiment ? Mais à par mes amis et moi ?
- À part vous, il reste une dizaine de membres de la Guilde Enchantée.
- Alors pourquoi souhaitez-vous nous confier une mission ? Les autres membres connaissent mieux Faeria que nous. Ils doivent même être plus puissants et surtout plus expérimentés.
- Pour cette mission, connaître ce monde et avoir plus d’expérience ne suffit pas. Mais qui te dit que les autres membres sont plus puissants que vous cinq ? Tu ne sais même pas de quoi tes amis sont capables !
- C’est vrai. Vous avez raison. Mais je sais quels sont mes pouvoirs, et je ne pense pas pouvoir rivaliser avec les autres membres.
- Tu as tort de penser cela. Vous avez quelque chose que les autres n’ont pas.
- Qu’est-ce que c’est ? demanda Justin sceptique.
- C’est à vous de le découvrir. Si vous ne le savez pas encore, vous le saurez bientôt.

Sur ces paroles énigmatiques, il disparut, le roi des Gnomes avec lui. La reine Présine rebroussa chemin, laissant Justin dans ses réflexions.

De son côté, Evan faisait aussi une démonstration de ses dons. Il faisait face au chef des Magiciens, Enoch, qui avait un air plutôt sévère et à deux des trois chefs de clans des Nains. Ils ressemblaient en tout point à l’opinion qu’Evan se faisait d’eux. Ils avaient la taille d’un enfant, et portaient un bonnet, l'un le portait rouge, l'autre vert.

Evan, en tant que Magicien, pouvait contrôler et créer certaines énergies comme l’électricité, mais c’était très dur et épuisant. Pour le jeune homme c’était un échec, et il ne supportait pas de perdre. Il se sentait très frustré, et Enoch s’en aperçut immédiatement.

- Tu dois contrôler tes émotions mieux que ça si tu veux survivre pendant ta mission. Tu dois également évité de laisser des pensées négatives t’envahir, sinon tu cours droit à la catastrophe, le sermonna-t-il.
- Vous avez raison, dit-il, non sans amertume.
- Tu es doué tu sais. Et ce n’est pas quelque chose que j’ai l’habitude de dire. Evan lui lança un regard interrogateur.
- Je parle de faire des compliments et de t’encourager. Je ne le fais jamais avec personne.
- Pourquoi ?
- Parce que certains des apprentis deviennent orgueilleux, et c’est quelque chose qui peut devenir dangereux.
- Pourquoi le faire avec moi alors ?
- Parce que j’ai dans l’idée que tu n’es pas habitué à ce que l’on t’encourage. Et c’est bien dommage.
- Merci, monsieur.
- Ne me remercie pas. Si je te dis que tu es doué c’est que cela est vrai. Tu ne t’en es peut-être pas encore aperçus, car tu n'es là que depuis peu, mais tes pouvoirs se sont accrus depuis que tu es arrivé. Et tu ne vas cesser de devenir de plus en plus fort. Je te laisse à présent, lui dit-il après un moment de silence. Nous nous reverrons bientôt.

Et il disparut, les deux chefs de clans des Nains s'étaient déjà éclipsés.

Près de la marre, Zach dû montrer ses talents aquatiques. Il nageait avec aisance, et pouvait respirer sous l’eau. Il fut ensuite rappelé à la table du Conseil par Péroline, l'impératrice des Ondins, sous l’œil inquisiteur du chef des Koboldes, Karkan, d’apparence humaine. Zach savait d’après son père que les Koboldes pouvaient prendre l’apparence qu’ils voulaient, et particulièrement celles des animaux. Le chef des Farfadets était également présent, Joyin, qui avait l’air de remarquablement bien porter son nom. Il était de la taille d’une chaise, et arborai un air joyeux, et ses yeux respiraient une grande bonté.

- Avant de voir combien de temps tu peux tenir sous l’eau, j’aimerais que tu me dises quels sont tes pouvoirs, fit l’Impératrice.
- Je peux parler avec les animaux marins, et récemment j’ai découvert que je pouvais me transformer en flaque d’eau.
- Tu peux te transformer en eau ? demanda Péroline, l’air abasourdi. Montre-moi !

Zach se leva et se concentra pendant quelques minutes avant de se liquéfier sous les regards incrédules des membres du Conseil. Il lui fallut cinq minutes de plus pour retrouver son état normal.

- D’habitude il me faut me concentrer pendant une demie heure avant d’arriver à un résultat ! s’exclama Zach surpris par sa propre performance.
- Félicitation Zach ! Très peu d’Ondin arrive à le faire. Tu verras que la magie qui règne dans ce monde t’aidera à évoluer plus vite que dans le tien. Maintenant, fais ce que je t’aie demandé tout à l’heure, et retourne dans la marre, s’il te plaît. Je t'attendrais. Bonne chance !
Note de fin de chapitre:
Vous en avez pensé quoi ?
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.