Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes d'auteur :
Voici l'avant dernier chapitre, j'espère qu'il vous plaira.
Bonne lecture !
Chapitre 25 : Les sept armes




Il ne leur fallut pas longtemps pour atteindre le désert. Zach et Aurore arrivèrent les premiers devant le temple où se trouvait leur arme. L’Ondin n'avait pas dit grand-chose depuis qu'ils avaient quitté le palais de l'Impératrice Péroline. Aurore s'inquiétait pour lui, elle se demandait ce qui lui était bien arrivé. Il marchait devant elle dans le désert, suivant les indications de Malouan qui lui, était perché sur l'épaule de Zach. Aurore mourait d'envie de questionner son ami, mais elle n'osait pas. Celui-ci dut le sentir car il ne tarda pas à se retourner vers elle.

- Qu'est-ce que tu as ? Je sens que tu me fixes, alors parle ! fit-il agacé.
- Je m'inquiète seulement pour toi, je me demandais simplement ce qui c'était passé là-bas, c'est tout.
- Ne t'inquiète pas pour moi, fit-il agressif, je vais très bien. Et puis, qu'est-ce que ça peut faire ?
- Tu sais Zach, dit Aurore, un peu froide, au cas où tu n'aurais pas remarqué, tous les cinq nous sommes amis.
- Depuis quand ? Aurore, on n'est pas amis, on se connait à peine, on est juste obligés d’accomplir une mission ensemble, c'est tout.
- Si on te connait peu, c'est ta faute, tu ne te livres pas beaucoup. Dina est mon amie, je commence à la connaître, tout comme Evan. J'aime beaucoup Justin aussi. Mais toi, plus on avance, plus tu recules, Zach.
- Si on changeait de sujet. Malouan, sommes-nous encore loin ?
- Non, en réalité nous sommes juste en face du temple, fit celui-ci.
- Je ne vois rien, fit le jeune homme, énervé.
- C'est normal que ne voyez rien, pour l'instant en tout cas. Et je vous prierais, mon ami, de changer de ton. Elle s'inquiète pour vous, tout comme moi je dois l'avouer. Peut-être, cher Zach, n'avez-vous pas d'amis dans votre monde, mais ici, vous en avez. Alors, faîtes un effort, fit Malouan, sec.
- Je crois que je vois le temple, dit Aurore. Mais il est très flou, ajouta-t-elle en plissant les yeux.
- Je ne vois toujours rien, dit Zach, un peu calmé.
- Il faut faire un effort d'imagination pour le voir. C'est une qualité importante pour un Guildéen. Concentrez-vous.

Quelques minutes plus tard, Zach et Aurore virent entièrement et clairement le temple. Il y avait des colonnes de marbre tout autour. Le temple était somptueux. Aurore reconnut le style des Fées, mélangé apparemment à celui des Elfes.

Ils pénétrèrent à l'intérieur, examinant leur nouvel environnement, en vue d'un danger possible.

- Malouan, comment saviez-vous où se trouvait le temple ? Est-ce Enoch qui vous l'a indiqué ? lui demanda Aurore.
- Oui, c'est Enoch qui m'en a informé. Il en a fait de même avec Kerof, Sony et Louka. Je dois avouer que je suis impatient de voir ses armes, fit-il en se frottant la barbe.
- Vous n'êtes pas le seul, fit Zach. Regardez, c'est un autel non ? fit Zach en désignant le fond du temple.
- Oui, on dirait, lui répondit Aurore.

Ils s'approchèrent lentement de l'autel. Le temple était faiblement éclairé, sauf vers le fond, qui s'illumina subitement dès qu'ils en furent proche.

Alors qu'ils s'attendaient à voir leurs armes entreposées sur l'autel, celui-ci était vide. Il n'y avait rien, ni arme, ni même les pièces.

- Ne me dites pas qu'on va encore devoir subir des épreuves, fit Zach, lassé.

Aurore examina attentivement l'autel et posa sa main dessus. Tout à coup, les armes apparurent sous des cloches en verre. Les pièces se trouvaient dans une encoche, sur l'autel, face aux armes.

Zach et Aurore reconnurent leur pièce respective et ils se placèrent devant chacune d’elle. Aurore saisit la sienne et la cloche en verre se volatilisa. Ainsi, elle put mieux admirer son arme.

C'était un arc avec son carquois de flèches. L'arc était fait en bois verni, avec des symboles gravés dessus. Les flèches, elles, étaient faites en argent, très fines et très légères. Elle vit également une pointe d'argent à chaque extrémité de l'arc, permettant ainsi d’occasionner des dégâts face à un adversaire trop proche. C'était vraiment un équipement magnifique.

Zach l'imita, il prit sa pièce et aussitôt le globe de verre disparut, laissant voir son arme. Il fut assez surpris par son aspect, elle ne ressemblait pas du tout à une arme. On aurait dit une flûte, sauf qu'il n'y avait rien pour souffler à l'intérieur et qu'elle était deux fois plus petite. Sur elle aussi il y avait des inscriptions, semblables à celles gravées sur l'arc d'Aurore.

- Une flûte ! Non mais je rêve ! fit Zach, abasourdi.
- Ne te fie pas aux apparences, lui dit Aurore.
- Oui, peut-être, fit-il dubitatif. Euh..., Aurore, dit-il, mal-à-l’aise, je suis désolé pour tout à l'heure. C'est juste, qu’en venant dans ce monde, je m'étais dit de ne pas trop m'attacher aux gens. Parce que quand se sera fini, je ne vous reverrai plus et je ne reviendrai plus ici. Mais tu avais raison, on est devenus amis, même si c'est par la force des choses. Et puis, j'étais un peu secoué parce que j'ai subi dans le trou, près des coraux. J'ai vu plein de choses et on aurait dit que c'était réel. On m'a fait voir des choses qui auraient pu arriver, ou qui pourraient arriver. À vous quatre en particulier, expliqua-t-il.
- Je comprends et je ne t'en veux pas, le rassura-t-elle.
- Si on allait rejoindre les autres ? proposa-t-il, gêné.
- Bonne idée, approuva Aurore en prenant son arc et son carquois.


Pendant ce temps-là, Dina et Evan avaient eux aussi, guidés par Kerof, trouvé un temple. Ils venaient de s'introduire à l'intérieur, admirant la décoration, plutôt tape-à-l'œil, dans le style des Amazones. L'architecture, elle, était de style Ondin, l'extérieur était fait, comme le palais de l'Impératrice, en coquillages et en corail. Voir ce temple au milieu du désert était vraiment insolite, avaient-ils pensé.

Ils s'étaient approchés d'un autel, situé au fond du temple, guettant les alentours, car ils s'attendaient visiblement à un piège. Lorsqu'ils furent devant l'autel, Dina posa Kerof dessus, et deux globes de verres apparurent avec, en face de chacun d'entre eux, une pièce en or. Dina prit la sienne et le globe s'évanouit dans les airs. La Sorcière vit alors ce qu'il renfermait, deux dagues, semblables à celles qu'elle avait choisies des mois auparavant, sur le bateau qui les avait conduis au port de la Wicca. Seulement, ces dagues-là avaient une poignée en or et des pierres précieuses y étaient incrustées. Un rubis, plus gros que les autres pierres était posé au centre de chaque poignée. Leurs lames aussi, n'étaient pas communes. Elles n’étaient pas droites, mais formaient des sortes de zigzag, faisant ainsi plus de dégâts sur leurs victimes.

Evan s'empara à son tour de sa pièce, son arme à lui était des plus étranges. Elle possédait un manche assez court et, sortait d'une de ses extrémités, une lame semblable à celle d’une hache, mais arrondie d’un côté, alors que des dents de métal sortaient de l’autre. À l’autre extrémité du manche se trouvait une longue tige en métal. C’était une arme double, meurtrière.

- Je n'avais jamais vu une arme pareille ! s'exclama Evan.
- Je suis d'accord, fit Dina, impressionnée.
- Bon, dépêchons-nous, allons rejoindre Justin, fit Evan en prenant son arme.

Justin se tenait lui-aussi devant un autel. Sony et Louka l'avaient guidé tant bien que mal, étant donné que Justin ne pouvait les comprendre aussi bien qu'Aurore. Comme ses amis, Justin avait touché l'autel et trois globes de verre était apparus. Justin reconnut sa pièce parmi les trois placées devant chaque globe et dès qu'il l'eut prise dans sa main, le dôme du centre disparut. Il vit une magnifique épée, merveilleusement ouvragée apparaître. Des inscriptions étaient gravées dans la lame, remarqua-t-il. Il se demanda quel genre d'arme ses amis avaient reçue.

Lorsqu'il se saisit de l'épée, il s'aperçut qu'elle était extrêmement légère. Un étrange fourmillement lui parcourut le bras et il sentit la puissance qui émanait d'elle. Il sentait à présent qu'elle était magique, bien qu'il ignorait encore tout de ses pouvoirs.

Pendant qu'il attendait les autres, il entreprit de faire mieux connaissance avec elle. Il fit quelques passes, fit siffler l'épée dans les airs, sous les regards des chiens, intrigués.

Zach et Aurore arrivèrent les premiers auprès de Justin, bientôt suivis d’Evan et Dina.

- Vous avez senti la puissance qui vient de votre arme ? demanda Justin, enthousiaste.
- Oui, répondit Evan, c'était intense. Dis-moi Zach, je pensais que mon arme était vraiment étrange, mais la tienne, elle l'est encore plus, fit-t-il, moqueur.

Zach tenait à la main sa flûte, qui, l'instant d'après, changea de taille et se transforma en javelot.

- Je ne sais pas qui a créé ses armes, mais il avait une sacré imagination, fit Justin.
- Bon, Justin, il faut qu'on prenne les deux autres armes, lui rappela Dina.
- C'est vrai, tu as raison, lui dit-il.

Ils prirent chacun une pièce, celles qui auraient dû appartenir aux ancêtres de Pétronille et Elfy. Les deux derniers globes disparurent, laissant apparaître un médaillon en or, en forme de losange, sertit de cinq émeraudes et, une bague en or gris, avec en son centre un saphir. Comme il s'agissait de deux bijoux, les garçons les laissèrent aux filles volontiers. Dina mit la bague à son majeur et Aurore accrocha le médaillon à son cou.

En les mettant, elles savaient qu'il s'agissait de plus que de simples bijoux. Ils sortirent tous du temple, qui, comme les deux autres, disparut de la même façon que les globes de verres. Il fut éparpillé dans les airs, comme s'il avait éclaté, finissant en poussière.

Après avoir admiré ce spectacle, ils s'aperçurent qu'ils n'étaient plus seuls. Un comité d'accueil les attendait. Il était composé d'Astrya ainsi que de Fador, qui avait repris une taille humaine maintenant qu'il était en dehors du Champ des Elfes. Bien évidemment, ils n'étaient pas venus seuls. Ils étaient encadrés par une dizaine de Trolls et deux Chimères, créatures semblables à des lions faméliques et pourvues d'ailes.

- Je suis bien contente de te revoir Aurore, fit Astrya de sa voix douce. Tu m'as manqué tu sais, tes pouvoirs également d'ailleurs. Mais, de toute façon, ils seront bientôt à moi, ce n'est plus qu'une question de temps, à présent.
- Aurore et moi, on s'occupe d'eux, fit Zach, tenant son javelot d’une main sûre. Allez aider les troupes, dit-il aux autres.
- Tu es sûr ? lui demanda Evan.
- Oui, fit Aurore. Partez !
- Vous n'irez nulle part, fit Fador, ses yeux les foudroyant du regard.

Tout se passa très vite. Dina, qui avait Kerof sur son épaule, le mit dans sa poche, puis elle prit la main de Justin et s'envola, l'entraînant avec elle vers leur aigle qui se trouvait plus loin. Au même moment, Evan fit un saut impressionnant se perdant dans les airs, Malouan dans sa main. Lorsqu'il revint à terre, Dina et Justin venaient de se poser juste à côté des aigles. Ils montèrent immédiatement sur eux et ces derniers décollèrent, cherchant de leur regard perçant les troupes alliées. Ils repérèrent une bataille qui faisait rage à la frontière du désert et de Forestia. Ils atterrirent rapidement près de la bataille et s'y jetèrent à corps perdus.

Ils avaient laissé à terre Kerof et Malouan, les chargeant en premier lieu de trouver des membres du Conseil pour les avertir de la réussite de leur mission et pour les prévenir de leur présence à tous les trois ici.

En se battant, Dina, Justin et Evan apprirent à se servir de leurs nouvelles armes. Ils s'aperçurent que tout leur venait naturellement, comme avec leurs pouvoirs. Il leur suffisait de s'en servir, pour connaître leurs secrets. C'est comme si c'était eux-mêmes qui les avaient conçu.

Ainsi, Dina vit que ses dagues, lorsqu'elle appuyait sur la pierre centrale, faisaient apparaître des pointes le long de chaque lame, à peine plus épaisses que des aiguilles, rendant chaque coup qu’elle portait, encore plus mortel. Elle savait également, que toutes ses pointes, lorsque Dina le désirait, pouvaient libérer un poison mortel et instantané. Sa bague aussi, réservait une surprise. Quand Dina se sentait en danger, de fines mailles apparurent de celle-ci, formant un gant d'argent à chaque main, avec de fines aiguilles dessus, si Dina le lui ordonnait.

Justin, lui, comprit en combattant, qu'une partie de son épée pouvait se détacher. Effectivement, les deux losanges en métal, qui ornaient son manche, pouvaient se décrocher. Justin pouvait, selon sa volonté, les détacher de l'épée et les envoyer sur n'importe quelle cible tranchant tout sur leur passage et, tels deux boomerangs, ils revenaient toujours vers Justin. Mais lorsque ses deux losanges étaient de nouveau sur l'épée, le Druide pouvait séparer l'épée en deux parties, créant ainsi deux fines lames au lieu d’une seule épée.

L'arme d'Evan, elle, ne réservait pas autant de surprises que celles de ses amis. Il suffisait de la voir pour la craindre, avec sa longue lame, ses pointes acérées, son côté semblable à une hache arrondie, ses multiples usages étaient visibles. Evan s'en servait avec adresse et tua nombre d'ennemis.

À eux trois, ils firent énormément de dégâts dans le camp adverse, qui, jusque là, avait le dessus sur l'armée des Fées et des Forestiens, qui furent soulagés de voir le nouveau tournant que prenait la bataille. Voir les Guildéens se battre avec autant d’ardeur leur remontèrent le moral et ils attaquèrent l’ennemi avec plus de force.

De leur côté, Aurore, Zach et les chiens qui étaient restés avec eux, ne tardèrent pas à se débarrasser de leurs ennemis. Avant même qu'Astrya n’ait pu réagir à la sortie aérienne qu'avaient pratiqué ses compagnons, Aurore décocha une flèche sur l’un des Trolls et planta
la pointe de son arc dans l'abdomen d'Astrya. Les Trolls voulurent se jeter sur la Nymphe, mais Sony et Louka leur sautèrent à la gorge.

Zach engagea le duel avec Fador, qui fut vite en mauvaise posture. Astrya voulut répliquer, la fureur déformant ses traits, mais Aurore ne lui en laissa pas le temps. Elle retira la pointe de son arc de son ventre, pour pouvoir la plonger en pleine tête. Aurore n'eut pas à forcer, la pointe pénétra dans son crâne, avec une facilité effrayante. Aurore retira son arc de la tête d'Astrya et réalisa qu'elle venait d'ôter la vie à une de ses semblables. Cette pensée la frappa en plein cœur et une vague de nausée l'emplit comme un nuage toxique. Elle avait déjà dû tuer depuis qu'elle était à Faeria, mais jamais une Nymphe comme elle. Mais elle dut vite faire abstraction de son malaise, car des Trolls se précipitaient sur elle.

Elle décocha plusieurs flèches à une vitesse impressionnante, qui en tuèrent quatre sur le coup. Elle savait depuis qu'elle avait posé ses mains sur cet arc, que les flèches ne rataient jamais leur cible. Non loin d'elle, Zach combattait toujours contre Fador, lequel, voyant qu'il n'aurait jamais le dessus, essaya de prendre la fuite. Mais l'arme de Zach, transformée en javelot, alla se ficher en plein dans son cœur. Son esprit ordonna alors au javelot de revenir vers lui, puis Zach le relança, mais cette fois-ci sur l'une des Chimères. Aurore tua la seconde. Elle dut tirer trois flèches pour que celle-ci meure. Les quatre Trolls qui restaient avaient pris la fuite, voyant leurs compagnons tomber un à un.

Aurore et Zach allèrent vers le dernier aigle qui les attendait, ils montèrent dessus, tandis que chacune de ses deux pattes agrippait un des chiens. L'aigle prit son envol, mais ne se dirigea pas vers la bataille de Forestia, Dina avait réussi à parler à Aurore, en communiquant par la pensée et lui avait dit, où Justin, Evan, et elle se trouvaient. Aurore lui avait répondu qu'ils allaient aider du côté de Sorcélia, là où une autre bataille se déroulait.

Là-bas s'affrontaient d'autres Trolls avec d'autres Chimères, contre les Amazones, les Druides et le peu de Magiciens qui restaient sur les Terres Enchantées.
Note de fin de chapitre:
J'ai eu beaucoup de mal avec le passage qui décrit leurs armes, j'espère qu'il est assez clair et que vous arrivez à imaginer à quoi elles ressemblent.
N'hésitez pas à me donner votre avis.
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.