Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

« Le haïku capture l'instantané. Il célèbre la beauté présente dans les plus petites choses de la vie. La baguette de pain chaude qui craque ? L'odeur du sol après la pluie ? Le rythme du clavier qui s'accélère avec l'inspiration ? Ce nuage qui prend soudainement la forme d'une colombe ? Ce chat qui miaule pour rentrer alors que vous venez de lui ouvrir ? Ou peut-être ce calme qui vous envahit une fois au sommet d'une montagne ? Qui sait ce que vous avez envie de raconter...

Le haïku suscite, le haïku suggère... En même temps, en dix-sept syllabes on ne peut pas tout dire. »
- Pruls, le 12 janvier 2023

 

J'ai choisi de (tenter de) suggérer l'instantané et la beauté des manifestations et autres mouvements de lutte.



Catégorie(s) : Société, Textes engagés | Série : Aucun
Chapitres: 1 | Terminé : Non
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Poésie (vers)
Nombre de mots: 40 | Lu 923 fois
Publié le 13/02/2023 | Mis à jour le 14/02/2023

Story Notes:

Il y a un mois, Pruls-la-grande-pouètesse a lancé sur le forum HPF un défi Haïku, pour les aèdes expérimentées et les apprenties bardes (je suis de la deuxième catégorie).

Je pensais ne le suivre qu'en observatrice, et puis il a suffi d'une première manifestation contre la réforme des retraites, quelques jours plus tard, pour m'inspirer ces petites vers en 5, 7 et 5 syllabes.

Loin d'être une publication régulière, ce recueil sera mis à jour au gré de mon inspiration… Ou peut-être ne comptera-t-il qu'un unique chapitre. Et peut-être même qu'à l'occasion on parlera d'autres choses que de lutte sociale.

Pour plus de haïkus, lisez les copines !

 

1. 19 janvier 2023 par Violety [Commentaire(s) - 2] (40 words)

19 janvier 2023, première grande mobilisation parisienne contre la réforme des retraites. Trajet : République-Nation, par Bastille.