Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

D'humeurs égales par via_ferata | Tout public
... trois, quatre. Il y en a bien quatre.
Mais ça ne leur donne pas raison pour autant.


Catégorie(s) : Romance | Série : Aucun
Chapitres: 4 | Terminé : Oui
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle
Nombre de mots: 4634 | Lu 26963 fois
Publié le 21/05/2011 | Mis à jour le 20/08/2011

1. Atrabile par via_ferata [Commentaire(s) - 6] (1140 words)
la chanson à laquelle je fais référence est J'attendrai de Rina Ketty. Si vous aimez la musique des années 30, je vous la conseille fortement. Et si non, je parie que vous ne connaissez pas, alors je vous la conseille fortement quand même. Sait-on jamais que ça puisse vous plaire !


Ah, et sinon : je compte écrire quatre chapitres en tout, de mille mots chacun. Les autres ne sont pas encore écrits, et viendront probablement après les examens. Sinon, vous aurez le droit de me dire que c'est mal.

Et enfin : vous ne serez pas étonnés d'apprendre qu'ici encore j'emploie les talents correctatoires de Vërowyn sans la moindre vergogne.

2. Bile par via_ferata [Commentaire(s) - 4] (1149 words)
Blabla… Vërowyn… correction…

J’avais annoncé que j’écrirais la suite après mes examens… oui… bon… au moins ne m’en reste-t-il que quatre. J’aurais pu tout écrire en début de session.
Le prochain chapitre, Lymphe, est en cours d’écriture (comprendre : j’ai déjà 33/1000 mots), et devrait arriver fin juin ou début juillet.

3. Lymphe par via_ferata [Commentaire(s) - 4] (1189 words)
L'autre jour, alors que j'avais laissé reposer ce texte durant bien deux semaines, j'ai été prise de... je ne sais quoi, toujours est-il que j'ai écrit dans la journée plus que depuis janvier...
J'en ai donc profité pour finir ce chapitre. Le reste a été rédigé pour l'atelier d'écriture, dont je vous invite à lire (et critiquer) les textes ^^

4. Sang par via_ferata [Commentaire(s) - 4] (1156 words)
Oh mon dieu, je suis enfin venue à bout de ce texte !
Je vous avoue que ce dernier chapitre a été difficile à écrire, j’ai vraiment cru que je n’y arriverais pas.

Encore une fois, quoi qu'en dise le compteur du Héron, ce chapitre fait tout pile mille mot d'après Word.

Alors, oui, sinon, il faut quand même que je vous parle de ma bêta, Verowyn, qui relit tous mes textes sitôt que je les ai finis et est toujours la première à subir mes doutes et à me dire que mais non, celui-là non plus n’est pas mauvais sans jamais m’étriper. Mille merci !!