Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes d'auteur :
Jacques Debronckart, chanteur à texte très talentueux malheureusement meconnu:Des textes remarquables " Adélaïde" " je suis comédien" j'suis heureux".
Depuis que j'écris sur" le Corbeau ayant dans son bec un fromage" , ma vie a changé.

Je ne dors plus ou très peu, ma nuit est peuplée de points de suspension, de guillemets.

En conséquence, j'ai doublé ma consommation de tisane. Je ne consacre que peu de temps à ma famille.

Ma tendre et douce me tire une tronche !

Sans relever certaines de ses phrases acerbes " une pie comme rivale".

Je mange vite et peu, en l'occurrence, cela s'avère être un avantage indéniable au regard de l'inflation

J'adorais écouter de la musique et mes goûts étaient éclectiques.
Désormais, je passe en boucle la chanson de notre Serge national" l'histoire de Melody Nelson". Ça en devient obsessionnel.

Hier, malgré la chaleur caniculaire et un emploi du temps plus que chargé, je propose à mon épouse une promenade dans le jardin qui jouxte notre immeuble le "square Trafalgar".

Au centre de ce dernier un kiosque où un orchestre joue un air célèbre d'Henry Purcell" music for Queen Mary".

Mais toutes ces coïncidences m'interpellent, serais-je victime d'un Burnout ? .
Un excès de ponctuation, provoquerait -il des troubles cognitifs irréversibles ?

Et puis ma rigueur en matière d'entretien physique ! J'ai recouvert les vélos d'appartement et elliptique d'une bâche.

Je ne médite plus ou presque.

Mais comme le chantait le très talentueux mais trop méconnu Jacques Debronckart.

"J'suis heureux".
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.