Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Les quatre Paladins par ARD_Guillaume | Déconseillé - 12 ans

https://i37.servimg.com/u/f37/11/66/29/43/couver17.jpg

Crédits : Images de Packwood, DA - Montage par mes soins

 

Au nombre de quatre ils sont. Pas plus, pas moins. Sont-ils annonciateurs de l'Apocalypse ? Sont-ils les signes d'une fin du monde imminente ? Sont-ils porteurs de fléaux ? Ou sont-ils les personnifications des maux causés par l'Homme ? Telle est la légende des quatre Paladins.

 

Participation aux concours RedynaMYTHEr de Fleur d'épine



Catégorie(s) : Concours, Fantasy, Conte, Fable, Mythologie | Série : RedynaMYTHEr [Concours]
Chapitres: 1 | Terminé : Oui
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle
Nombre de mots: 3575 | Lu 217 fois
Publié le 31/10/2020 | Mis à jour le 31/10/2020

Story Notes:

Coucou tout le monde !

Je reviens vers vous avec un texte tout frai tout chaud ! Lorsque Fleur a lancé son cours en avril dernier, j'ai tout de suite été inspiré par plusieurs histoires, mais je ne pensais pas pouvoir y participer du fait des nombreux projets en cours (et toujours pas finis).

Toutefois, par la grâce des reports de la date butoir, et afin de me changer un peu les idées, j'ai enfin pu écrire cette histoire dans le cadre du concours !

Le but du concours de Fleur était de réécrire un mythe dans un contexte plus moderne. Et il s'avère qu'après quelques semaines de réflexion, un mythe en particulier commençait à m'imprégner : celui des Quatre Cavaliers de l'Apocalypse. J'ai voulu m'essayer au conte, et peu à peu une bride d'histoire s'est formée. Si le résultat n'est peut-être pas ce à quoi je m'attendais, j'en suis tout de même très satisfait !

Je vous laisse donc découvrir ce texte et cette réécriture de ces quatres cavaliers mythiques.

1. Les quatre Paladins par ARD_Guillaume [Commentaire(s) - 6] (3575 words)

Vous vous en rendez compte vite, le texte est plutôt court pour mes standards ^^' Comme demandez par les contraintes, les phrases en italique sont tirés du texte biblique "L'Apocalypse" de Saint-Jean.

Bonne lecture !