Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière




Vingt-quatre textes indépendants. Ou presque.
Paris a mis son manteau blanc.
Un manteau fait de fils rouges.


Calendrier de l'Avent du Héron 2019




Crédits : Alcidestoste (DeviantArt) Montage réalisé par mes soins

Catégorie(s) : Calendrier de l’avent, Contemporain, Société, Textes engagés | Série : Aucun
Chapitres: 25 | Terminé : Oui
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle
Nombre de mots: 13193 | Lu 31170 fois
Publié le 16/11/2019 | Mis à jour le 30/12/2019

Story Notes:
Bonjour chers lecteurs et chères lectrices !

J'écris ces mots quelques temps avant la publication du premier chapitre, le 16 novembre, mais ce que je veux vous dire est tout aussi valable maintenant : j'espère que vous ferez une bonne lecture, et j'espère aussi que vous passerez de très belles fêtes auprès des personnes que vous aimez. Et si cette période de l'année est une période compliquée pour vous, pour tout un tas de raisons qui vous appartiennent, je vous souhaite également le meilleur et j'espère que cette évasion momentanée du quotidien vous mettra du baume au cœur.

Je remercie la Beigie pour le travail colossal qui va être abattu ce mois-ci afin de mener à bien la publication de tous les calendriers.

Dans le cadre du Calendrier de l'Avent du Héron, j'ai choisi de participer en écrivant 24 courts textes sur chacun des thèmes qui m'étaient imposés. Pour rappel, j'ai décidé de suivre l'idée du "calendrier musical", en prenant les 24 premières chansons de ma playlist en mode aléatoire pour en faire mes thèmes. La plupart du temps je me suis surtout basée sur les titres en eux-mêmes plutôt que sur les contenus, mais si vous voulez lire en musique c'est totalement possible.

Un bon nombre ont été écrits durant les Nuits d'HPF, alors il est possible que vous en ayez déjà lu quelques uns.

Ce sont des OS tous indépendants les uns des autres... même si cela peut s'inscrire dans un univers commun. Je vous laisse en juger par vous-mêmes !

1. 1er décembre — Untitled 1 par Pruls [Commentaire(s) - 5] (414 words)
Un texte inspiré de la chanson "Untitled 1" (littéralement Sans titre 1), de Keane. Une première case du calendrier qui tombait plutôt bien, et finalement assez introspective. Bonne lecture !

2. 2 décembre — Peuple manifestant par Pruls [Commentaire(s) - 3] (1455 words)
Un texte inspiré de la chanson "Peuple manifestant", de Saez. Un texte pas trop léger dans l'esprit, parfois vulgaire sur la forme, je vous souhaite tout de même une bonne lecture !

3. 3 décembre — wish you were gay par Pruls [Commentaire(s) - 4] (468 words)
Un texte inspiré de la chanson "wish you were gay" (littéralement (j'aurais) souhaité que tu sois gay), de Billie Eilish. Bonne lecture !

4. 4 décembre — Dinosaures par Pruls [Commentaire(s) - 3] (287 words)
Un texte inspiré de la chanson "Dinosaures", de Gaël Faye. Il est également issu d'un thème des Nuits classiques d'HPF du 23 novembre : "Constante". Bonne lecture à vous !

5. 5 décembre — Dans ma ville, on traîne par Pruls [Commentaire(s) - 4] (297 words)
Un texte inspiré de la chanson "Dans ma ville, on traîne", d'OrelSan. Bonne lecture à vous !

6. 6 décembre — Hahaha par Pruls [Commentaire(s) - 2] (840 words)
Un texte inspiré de la chanson "Hahaha" (Pt. 2), de Kishi Bashi. Il est également issu de deux thèmes des Nuits d'HPF du 19 octobre : "Saltimbanques" et "Artiste". Bonne lecture à vous !

7. 7 décembre — Leave a Light On par Pruls [Commentaire(s) - 3] (359 words)
Un texte inspiré de la chanson "Leave a Light On" (littéralement laisse(r) une lumière allumée), de Tom Walker. En vous souhaitant une excellente lecture !

8. 8 décembre — Snap Out Of It par Pruls [Commentaire(s) - 2] (446 words)
Un texte inspiré de la chanson "Snap Out Of It" (littéralement tire-toi de là/réveille-toi/secoue-toi...), des Arctic Monkeys. Bonne lecture !

9. 9 décembre — If I Fall par Pruls [Commentaire(s) - 1] (366 words)
Un texte inspiré de la chanson "If I Fall" (littéralement si je tombe), de Isaac Delusion. Il est également inspiré du thème de 23h des Nuits d'HPF du 28 septembre : "Mission" et l'image d'une main d'enfant dans une main d'adulte. Bonne lecture à vous !

10. 10 décembre — Island In The Sun par Pruls [Commentaire(s) - 2] (358 words)
Un texte inspiré de la chanson "Island In The Sun" (littéralement île au soleil), de Weezer. Il est également issu d'un défi stylistique des Nuits insolites d'HPF du 7 septembre : "incluez les mots il, ils, île, îles dans votre texte.". Bonne lecture à vous !

11. 11 décembre — Hanoï café par Pruls [Commentaire(s) - 1] (725 words)
Un texte inspiré de la chanson "Hanoï café", de Bleu Toucan. Bonne lecture à vous !

12. 12 décembre — Me faire la belle par Pruls [Commentaire(s) - 1] (368 words)
Un texte inspiré de la chanson "Me faire la belle", de Dooz Kawa. Aucun rapport avec le sujet de la chanson (DK ayant lui-même détourné l'expression), j'ai juste repris le titre en tant que tel. Il est également issu d'un thème des Nuits d'HPF du 31 août : "Fuite". Bonne lecture à vous !

13. 13 décembre — Bateau ivre par Pruls [Commentaire(s) - 1] (759 words)
Un texte inspiré de la chanson "Bateau ivre", de Columbine. Il est également issu d'un thème des Nuits d'HPF du 28 septembre : "Épave". Bonne lecture à vous !

14. Pluie de flocons par Pruls [Commentaire(s) - 0] (759 words)
On a un peu de neige dans les turbines et mon calendrier est tout buggé.

14. 14 décembre — Le long du Léthé par Pruls [Commentaire(s) - 1] (438 words)
Un texte inspiré de la chanson "Le long du Léthé", de Feu! Chatterton. Dans la mythologie grecque, Léthé est la personnification de l'Oubli. On surnomme parfois le fleuve Léthé des Enfers comme "le fleuve de l'oubli". Le texte est également inspiré de deux thèmes des Nuits d'HPF du 31 août : "Mémoire" et image d'une girouette. Bonne lecture à vous !

15. 15 décembre — List Of People (To Try And Forget About) par Pruls [Commentaire(s) - 1] (746 words)
Un texte inspiré de la chanson "List Of People (To Try And Forget About)", de Tame Impala. Bonne lecture à vous !

16. 16 décembre — Piece Of My Heart par Pruls [Commentaire(s) - 1] (157 words)
Un texte inspiré de la chanson "Piece Of My Heart", de Janis Joplin. Bonne lecture !

17. 17 décembre — 73 ans par Pruls [Commentaire(s) - 1] (575 words)
Un texte inspiré de la chanson "73 ans", de Ben Mazué. Il est également inspiré des Nuits classiques d'HPF du 23 novembre et de l'image de 20h (Tickets de tombola). Bonne lecture à vous !

18. 18 décembre — La lune à 3h du mat par Pruls [Commentaire(s) - 1] (807 words)
Un texte inspiré de la chanson "La lune à 3h du mat", de Maxenss. Il est également issu de deux thèmes des Nuits d'HPF du 19 octobre : "Bulle" et image de lune brillante. Bonne lecture à vous !

19. 19 décembre — La décadanse (-16) par Pruls [Commentaire(s) - 1] (494 words)
Un texte inspiré de la chanson "La décadanse", de Serge Gainsbourg et de Jane Birkin. Rien n'est explicite dans les descriptions, mais ce texte aborde des thématiques plus "adultes" en évoquant notamment la question de la prostitution (je déconseille donc aux -16 ans par précaution). Bonne lecture !

20. 20 décembre — Tieduprightnow par Pruls [Commentaire(s) - 1] (738 words)
Un texte inspiré de la chanson "Tieduprightnow" (littéralement tied up right now/lié en ce moment), de Parcels. Il est également inspiré de l'image de minuit des Nuits classiques d'HPF du 23 novembre (Couple sous la neige). Bonne lecture à vous !

22. 21 décembre — Turn Down for What? par Pruls [Commentaire(s) - 1] (285 words)
Un texte inspiré de la chanson "Turn Down for What?" (littéralement refuser pour quoi/pourquoi s'en priver), de DJ Snake. Bonne lecture !

23. 22 décembre — L'homme trottoir par Pruls [Commentaire(s) - 1] (406 words)
Un texte inspiré de la chanson "L'homme trottoir", de Govrache. Bonne lecture !

24. 23 décembre — Different Pulses par Pruls [Commentaire(s) - 1] (141 words)
Un texte inspiré de la chanson "Different Pulses", d'Asaf Avidan. Très bonne lecture !

25. 24 décembre — Post Scriptum par Pruls [Commentaire(s) - 1] (505 words)
Ayant conservé l'ordre d'apparition de chacun de mes thèmes, celui-là est particulièrement bien tombé. Une lettre inspirée de la chanson "Post Scriptum", de Kery James, qui vient clore l'ensemble de ce calendrier.