Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes d'auteur :
Hola !
Ce texte est basé sur un texte des Nuits de l'année dernière, poursuivi sur L'or de sa vapeur rouge de Georgio !
Les mythes n'existent que pour être rêvés.
Celui qui s'évanouit sous ses yeux dans le brouillard à l'aube n'est rien d'autre.
Un rêve.

Et pourtant... Pourtant il y a les mots qui résonnent dans la douleur qui envahit son crâne. Les discussions sans fin, assis sur le toit, à contempler la ville à leurs pieds. Les questions. La vérité qui glisse sur ses lèvres par torrents. Les histoires. Les siennes, celles des autres.
L'oublier, ça serait trahir le monde entier, et pourtant, lorsqu'il ouvre les yeux, tout disparait.

Les journées passent. Perdu entre le réel et l'illusion, il doute chaque jour un peu plus.
Et pourtant...

Elle le regarde.
Elle le regarde comme si elle le connaissait par coeur, comme s'il s'était passé quelque chose qui avait changé le monde et qu'il en gardait le secret. Alors il espère.



La soirée avait commencé par un verre, il s'en souvient. L'appartement était noir de monde et il cherchait son visage dans la foule. Il y avait un second verre, puis il l'avait trouvée. Un troisième verre, pour le courage, et ses pensées s'étaient dissoutes dans l'or de sa vapeur rouge. Elle lui avait souri, et il avait perdu pied.

Puis il s'est réveillé, le fantôme de ses lèvres sur les siennes.
Dans le monde réel, les années ont passé.
Dans le monde réel, elle dort à ses côtés.
Note de fin de chapitre:
Merci d'avoir lu !
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.