Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes :

Je me décide enfin à publier le texte que j'avais soumis il y a 4 ans à l'appel à textes "En quête d'enquêtes", qui n'avait pas été retenu (honnêtement je m'y attendais, il ne collait pas suffisamment au thème et puis j'avais bâclé la fin parce que l'inspi m'était venue le dernier jour avant la deadline, donc là déjà on est sur des chances très minimes de succès XD).

Je me suis enfin décidée à le reprendre, le retravailler un peu, et le voici ! :) Il y a beaaaaucoup de mythologie irlandaise, j'espère que ça ne perdra pas les lecteurs, j'ai a priori expliqué chaque terme un peu "technique" ou en tout cas on comprend avec le contexte...

Bonne lecture !

Notes d'auteur :
Un court prologue pour commencer :)
L’Irlande. Ses vertes étendues, ses lacs, ses pierres levées et ses montagnes. Imaginez cette terre, il y a plus de trois mille ans. Sentez le vent qui s’engouffre dans vos vêtements, dans vos cheveux. Les embruns qui s’accrochent à votre peau, lui donnant un goût de sel sauvage. Les herbes de la lande à vos pieds qui murmurent des histoires, chantent des légendes. Des noms vous parviennent, que vous connaissez peut-être ou n’avez jamais entendus….

Túatha Dé Danann. Ces dieux venus des îles au nord du Monde, qui ont combattu les Fir Bolg pour conquérir l’Irlande. Des magiciens, des druides, des héros. Leurs noms vous diront peut-être quelque chose… Dagda. Le druide, détenteur du chaudron d’abondance, de la harpe Dur da Blá. Núada. Le roi au bras d’argent et au glaive invincible. Lug. Le dieu-roi dont la lance mortelle tue à chaque coup donné.

D’autres noms sont évoqués, ceux de guerriers, de magiciennes, mais vous tendez l’oreille et alors vous en entendez un, plus faible, chuchoté comme un secret. Airmid. Pourquoi le dire tout bas ? Comme si elle était moins importante, comme si son histoire ne méritait pas d’être écoutée comme celle des autres. Pourtant elle est entrée dans la légende, comme eux. Et la légende, c’est l’histoire « qui doit être lue ». Plus vous y songez, plus la lande semble ne prononcer qu’un seul mot autour de vous, comme pour vous pousser à entendre cette histoire. Alors vous vous allongez au milieu des bruyères et des genêts, et vous les écoutez murmurer, agités par le vent. Airmid. Airmid. Airmid
Note de fin de chapitre:
C'est succinct, mais j'espère que cette petite entrée en matière vous aura plu et vous donnera envie de lire la suite :) Cette histoire fera 4-5 chapitres (j'ai découpé la nouvelle, pour que ce soit plus digeste), déjà tous écrits donc, que je posterai tous les 2-3 jours je pense !
N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé :)
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.