Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes d'auteur :
Hello !
J'ai un peu hésité à poster ce texte, mais maintenant que ça va mieux je lui trouve un côté presque réconfortant, dans un sens ?
Cela aussi passera
Je me dois de croire en une fin heureuse
Pour ne pas m'effondrer
Pour ne pas fléchir sous le poids de la solitude

Je dois croire qu'un jour je ne serais plus seule avec mes pensées
Dont la teinte crépusculaire tend vers la nuit sans étoiles

Cela aussi passera
Mais le temps présent s'étire à l'infini
J'avance à travers des plaines désertiques
Des montagnes désolées, des villages sans vie
L'horizon à ma vue se dérobe

A chaque pas
Je me demande pourquoi je continue à marcher

A chaque pas plus lasse

J'aimerais pouvoir un instant m'arrêter
M'allonger dans l'herbe grasse
Retenue par la peur seule de s'endormir dans le cresson
De ne faire plus qu'un
Avec le souffle tiède du vent


Et parfois le brouillard se lève
Sur des vallées
Des lacs des forêts
Des poissons des étoiles des lucioles
Des primevères des aurores des rochers des vagues
Des étreintes des feux de joie des oiseaux
Des voyages des chansons
Des baisers


Cela aussi passera
Note de fin de chapitre:
Merci d'avoir lu !
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.