Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes d'auteur :

Et voici le thème "Saut-de-chat" !! 

Bourgeons d'Arlequines

 

Des rubans de soie rouges et dorés décorent les badines avec lesquelles les Arlequines frappent le sol pour réveiller la terre gelée par les frimas de l'hiver.

Comme le sourcier à la recherche de rivières souterraines avec son morceau de bois un rien magique, elles tapent; leurs chaussons noirs et fins moulent leurs pieds dansants et semblent crier dans leurs rapides caresses « Réveilles-toi Printemps ! »

Pas de polka, pas de polka ; les baguettes tourbillonnent et frappent encore, les danseuses glissent sur le sol pour le réchauffer tout en faisant mine de semer.

Saut de chat à gauche, changement de talons, saut de chat à droite, changement de talons ; le joyeux quadrille soulève les jupons de tulle noire et les collerettes assorties ; les jupes aux couleurs éclatantes jouent avec la brise, les tricornes sombres menacent de s'envoler ; les perce-neiges pointent le bout de leur nez, suivis par les jonquilles.

Pas frappé, moucheté, dégagé, moucheté, fouetté ; pas tombé, moucheté jeté, moucheté, jeté, piqué-pointé, assemblée ; jupes et jupons s'affolent ; les mimosas embaument, les amandiers sont en fleurs les prunus et les cerisiers aussi.

Pas de polka, écart, entrechat, pas de polka, écart entrechat, brisé, entrechat, brisé, entrechat ; toujours plus haut les Arlequines s'envolent, leurs jupes tourbillonnent ; pomme, poires, cerises, prunes, pêches et abricots brillent au soleil comme le plus précieux des trésors.

 

Les applaudissements saluent la danse et le charme est rompu; le sol est toujours dur, un peu de neige grise s'accroche encore aux tuiles rouges des maisons, mais doucement, la sève du printemps réveillée par le Carnaval recommence à bouillir sous la surface de la terre.  

Note de fin de chapitre:

L'arlequine est l'une des danses de Carnaval qui, traditionellement, marquent la fin de l'hiver et le début du printemps. 

Cette danse en particulier commence ras du sol, les pas des danseuses vont progressivement "vers le haut" pour symboliser les plantes qui repoussent. 

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.