Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

L'autre religieuse par Persis | Tout public
Le XVIIIe siècle s'achève. Des parents, des amis échangent par lettre des nouvelles qui ont toutes pour sujet Jeanne Delestang qui s'est fait chanoinesse pour d'obscures raisons.
Cette nouvelle épistolaire ne suit pas l'ordre chronologique. Prenez le soin de consulter les dates des lettres.

Catégorie(s) : Historique | Série : Aucun
Chapitres: 4 | Terminé : Oui
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle
Nombre de mots: 9398 | Lu 10487 fois
Publié le 19/02/2017 | Mis à jour le 21/02/2017

Story Notes:
Quand Diderot écrit son roman La religieuse, il le présente comme une satire des couvents. Il reprend un thème cher à son siècle, la vocation forcée, et force le trait, verse dans la caricature.

En 1967 l'adaptation cinématographique de Rivette soulève un tollé dans la bourgeoisie catholique de l'époque. Le film est frappé par la censure avant même d'avoir été visionné.On finit par l'autoriser, à condition qu'il soit interdit au moins de 18 ans. Le film de Rivette, très moderne pour l'époque suit le roman quasi à la lettre.

Nicloux en 2013 fait une nouvelle adaptation de l'oeuvre de Diderot. Il s'éloigne considérablement de la trame originelle et se base, comme il le dit lui-même sur un imaginaire collectif. Le réalisateur se démarque de la charge ironique du philosophe. Il ne semble pas faire la part de chose entre la réalité historique de l'époque et la façon dont l'a abordée Diderot.

En effet, si le thème de la vocation forcée est récurrent dans la littérature du XVIIIe, les faits restent tout de même marginaux et en net recul par rapport au siècle précédent.

La révolution française va tenter de mettre un terme à cette forme de vie qu'elle tient pour dépassée.
En 1789, on interdit aux novices de prononcer des voeux. Quelques mois plus tard, les biens du clergé sont nationalisés et les religieux sont invités à quitter les couvents. Ceux qui désirent continuer à y vivre y sont autorisés temporairement. Les voeux sont déclarés nuls et les ordres religieux dissous.En 1790, les religieux sont expulsés de leur maison.

Pourtant la vie religieuse finira par renaître de ses cendres, de façon semi-clandestine à la fin du Directoire et au début du consulat et reprendra timidement sous l'Empire.

1. Vêture par Persis [Commentaire(s) - 0] (1985 words)

2. Profession et persévérance par Persis [Commentaire(s) - 0] (2129 words)
L'ordre chronologique n'était pas respecté, veuillez vous en référer au date des lettres.

3. Tourments et renaissance par Persis [Commentaire(s) - 0] (2455 words)

4. Conclusion par Persis [Commentaire(s) - 0] (2829 words)