Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes d'auteur :
Tu sais, le froid, les odeurs et toutes ces petites choses de l'hiver que j'aime tant...
Bientôt, il y aura le froid et le temps gris. Les matins brumeux et les journées raccourcies. Bientôt, il y aura les arbres givrés, tu sais, et certainement de la neige, aussi.

Il y aura les odeurs de suie, les odeurs du froid. Celles qu’on voudrait pouvoir respirer à pleins poumons mais qui nous piquent la gorge et les sinus si l’on essaye. Mais on tentera quand même, doucement, délicatement, de s’imprégner de ces parfums uniques qui rendent cette saison plus belle.


Et j’avoue, parfois j’aimerais que tu sois là.

Bientôt, ce sera le temps gris et silencieux, celui qui annonce un épisode neigeux. L’excitation des petits qui regardent par la fenêtre dans l’attente du premier flocon, les rires et les joies de l’école annulée. L’inquiétude des plus grands qui devront quand-même prendre la route pour aller travailler.

Bientôt, s’il y a des belles journées, ce sera l’heure des promenades. Les plus appréciées, quand le soleil ne suffit pas à réchauffer le corps mais semble entrer dans tout le coeur. Marcher, bien emmitouflés. Rentrer le nez froid et les doigts engourdis. Ce sera le bon moment pour un thé ou un chocolat chaud et, bien-sûr, quelques gâteaux.

Bientôt, il y aura cette espèce d’union bizarre, sereine et douce, même, parfois. L’ambiance des fêtes, qui nous prendra un à un. On commencera les cadeaux de Noël et l’élaboration des menus. On se surprendra à sourire sans raison.

Les rues commerçantes bondées de passants frigorifiés mais heureux. Ça sentira les marrons chauds, les gaufres et autres friandises de saison. Il y aura peut-être même du vin chaud.

Il me semble que je sens déjà cette odeur de cannelle…

Et toi dans tout ça…

J’ignore quand tu arriveras, mais j’me doute que si l’hiver approche, c’est que tu te rapproches, toi aussi.

Bientôt, à coup sûr, il y aura le froid sec et cassant, la neige, le Père Noël et ses rennes…

Et bientôt, qui sait, ma main dans la tienne.

Note de fin de chapitre:
A demain !
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.