PEF 3 - Épreuve 6 - Des magies spécifiques by flodalys
Summary:

Après un circuit d'étude, un quidam narre différentes magies examinées.


Categories: Concours Characters: Aucun
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Aucun
Challenges:
Series: Plume en Folie 3 : La Revanche des Plumes
Chapters: 1 Completed: Oui Word count: 849 Read: 48 Published: 15/11/2021 Updated: 15/11/2021
Story Notes:

pas de O ni ne L.

1. Chapitre 1 by flodalys

Chapitre 1 by flodalys

Je reviens d’une errance enrichissante à travers quantité de pays magiques, j’ai pu assister à différents actes aussi fascinants que différents : certains stupéfiants, d’autres discrets. Tant de manières de pratiquer ces sciences secrètes…


J’ai débuté par Pijamie, j'ai pu étudier un shaman en train de pratiquer des rites enchantés. C'est du grand art. Grâce à cette pratique, ces incantateurs peuvent entrer dans une transe dévastatrice qui extermine des menaces authentiques. Cette Terre n'a jamais vu de guerre grâce à ces magiciens psychiques. Une intense énergie se dégage du représentant mystique quand ce dernier entre en transe. Ce n'est pas fantastique à regarder, mais ceci amène un ressenti unique, un battement qui prend chaque spectateur aux tripes. J’ai eu cette chance, rien ne m’a préparé à ressentir cette puissance.


Puis je suis parti en Argustanzie, afin d'acquérir des certitudes sur une branche de magie spécifique. Cette magie est dite maritime et puise sa puissance au sein des marées. Chaque septième vague est chargée d'une féerie qui permet au mysticisme du mage d'augmenter. Une surprenante aura verte se dégage du mage suprême quand cet enchantement se passe. Cette puissance permet aux bateaux de revenir sains et saufs après une équipée de pêche. J’ai pu assister à cet événement intense et prestigieux. J'ai eu une faveur puisque j’étais invité par un éminent enchanteur. Je sais que peu de chanceux peuvent être présents pendant ce rite sacré. Cette magie permet aussi d’immuniser chaque habitant ennuyé par des maux de ventre dus au ressac.


Ensuite je me suis rendu au Tsuganima. Ce pays abrite un site sacré majestueux, empreint d'une capacité rare : c'est ici que chaque habitant fait un trajet initiatique au quinzième anniversaire, après un rite purificateur. Cet itinéraire est suivi minutieusement, jusqu'au terrain mystique, afin d'y rester assis à méditer durant deux nuitées. Cet acte permet aux tsuganimans d'acquérir une capacité enchantée unique. Pas un ne revient de cette prière sans un avantage magique.

C'est à distance que j’ai dû faire mes recherches magiques. Cette puissance rejette ceux qui ne suivent pas ces pratiques. Enfreindre ce sacrement est une infamie, rien ne peut perturber un rite aussi puissant.


Je suis aux regrets de dire que de mauvaises magies existent aussi. En Fragicasse, vit une ethnie qui tue par nécessité magique dans un but macabre. Chaque mage détient une aura grise dévastatrice. J'ai assisté à une attaque sur une tribu pacifique attenante. Un mage du pays avait sacrifié quatre détenus, engrangeant par ce fait une capacité magique puissante qui engendra une vague de puissance pure, anéantissant chaque miette de vie. 


Après cette étude, je me suis rendu au Suzikumu, j’ai pu admirer une magie bien différente. Mais je ne saurai pas dire ce qui m'a surpris. En ce pays, cette magie est féminine. Chacune née avec une capacité spécifique : guérir ceux qui demandent. Cette capacité se manifeste de différentes manières.  J'ai vu une très jeune suzikumute suturer une peau déchirée par une suite de gestes que je n'ai pu retenir. Ensuite une aura jaune se manifesta, quand cette aura se dissipa, aucune cicatrice ne subsistait.

Chez d'autres cet art apparaît autrement, je garde en tête une femme qui apaisait une parturiente pendant un enfantement épuisant. J’ai pu aussi admirer cette dame âgée détenant une puissance qui permet de supprimer chaque dermatite.

Cette magie de paix, riche en empathie, m'a subjugué.


Au Baufinak, j’ai appris une quantité de paramètres sur une magie d’espace-temps. Dans ce pays, mages et magiciennes ajustent temps et espace aux nécessités des demandeurs. Grâce à cet art, j'ai pu traîner sans m'inquiéter de prendre du retard. Cette magie permet aussi de venir instantanément dans un autre espace défini.

Cependant, cette magie est fatigante à subir, c'est fastidieux d'encaisser ces vagues de magie. Bien que très avantageux, emprunter fréquemment ces canaux magiques devient néfaste. Un grand temps de pause est astreint aux usagers de ce service magique.


Enfin, j’ai pu atteindre ma dernière étape, ce beau pays de Gerpinam qui use une magie de feu. Cette magie peut être aussi bénéfique que dévastatrice. C'est une magie qui peut aussi bien réchauffer que détruire. Aucun habitant de ce pays n'endure des températures fraîches, chaque bâtiment, chaque vêtement est enchanté afin de faire face aux terrifiants hivers. Mais des accidents arrivent fréquemment car cette magie est capricieuse. Un rien suffit à enrayer ces démarches magiques. Je suis tenu de dire que cette puissance sert aussi à mauvais escient. J'ai assisté à un terrifiant incendie engendré par une sphère de feu, jetée exprès sur une cabane et attisée par un mage néfaste.


Je suis maintenant revenu. C’était un trajet épuisant mais aussi très enrichissant qui a duré un an. Ces magies existent et revêtent divers aspects à travers ces pays. Je suis un peu triste depuis que cette maraude a pris fin. Ici pas d’énergie mystique, je me sens vide. J'aurai tant désiré ramener un peu de ces pratiques secrètes mais c'est une chimère. En revanche je peux envisager d’intercepter une nature magique intrinsèque au pays. Une puissance de cet art mystérieux resté inexprimé jusqu’à maintenant et ne demande qu’à être démasqué.



Cette histoire est archivée sur http://www.le-heron.com/fr/viewstory.php?sid=2305