Lieu mortel by Sylea
Summary:

SYNOPSIS
C’est l’histoire de quelques amis qui projettent d’aller sur un spot photo en urbex (faire de "l'exploration urbaine" pour photographier des endroits abandonnés) pour faire un shooting photo : 2 photographes, 1 guide, 1 modèle et l’amie de la modèle qui est une personne de petite taille (détail important pour comprendre certaines repliques).
La modèle flippe, c’est une trouillarde et pour lui faire une blague, ses amis vont mettre en scène des meurtres dans le château. Juste pour s’amuser. Mais ça on ne le sait qu’à la fin de l’histoire.
C’est de la bonne humeur et de la rigolade jusqu’au dénouement final qui n’est pas ce à quoi on s’attendait car tout bascule.


Categories: Humour, Horreur Characters: Aucun
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle
Challenges:
Series: Aucun
Chapters: 1 Completed: Non Word count: 3388 Read: 593 Published: 04/07/2018 Updated: 24/08/2018
Story Notes:

C'est un court-métrage. Ne pas lire ce texte comme une nouvelle.

1. Chapitre 1 by Sylea

Chapitre 1 by Sylea
SYNOPSIS
C’est l’histoire de quelques amis qui projettent d’aller sur un spot photo en urbex pour faire un shooting photo : 2 photographes, 1 guide, 1 modèle et l’amie de la modèle qui est une personne de petite taille (détail important pour comprendre certaines repliques).
La modèle flippe, c’est une trouillarde et pour lui faire une blague, ses amis vont mettre en scène des meurtres dans le château. Juste pour s’amuser. Mais ça on ne le sait qu’à la fin de l’histoire.
C’est de la bonne humeur et de la rigolade jusqu’au dénouement final qui n’est pas ce à quoi on s’attendait car tout bascule.

Personnages :
Syléa : la modèle
Sonia : l’amie de Syléa
Fab : photographe 1
Stéph : photographe 2
Phil : l’ami, l’assistant, le guide

Lieu :
Salon à Neuilly-Plaisance
Forêt du château
Château (urbex)

Dès le début du court-métrage, avant la première scène, on entend des essoufflements de gens qui courent et des cris (pour mettre dans l’ambiance du scénario) puis on se trouve dans un salon.

Scène 1
Dans le salon chez Syléa

(Les personnages sont assis dans un canapé et discutent)

Sonia : Phil, tu peux toujours nous conduire au spot urbex dont tu nous avais parlé ?
Fab : Ouais pour faire un putain de shooting photo, mon appareil me démange trop.
Stéph : Si vous y allez, je veux en être. Je connais pas l’endroit mais on m’en a parlé. Il parait que c’est une tuerie.
Phil : Et comment que je peux. Ca serait vraiment top d’y aller. Syl tu veux en être ?
Fab (en regardant Syl) : Ouais un spot trop mortel pour faire de la photo !
Syl (enjouée) : Oui super, j’ai trop envie de poser avec ces beaux jours.
Stéph : Alors si tout le monde est d’accord, on s’organise ça !
Sonia (en appuyant sur les mots) : Ouais ça va être vraiment mortel !
Fab (avec une voix d’outre-tombe) : le spot de la mort qui tue !!!
Syl : Hé mortel comment ? J’suis pas aventurière moi. Tous ces lieux vieillots et abandonnés ça me fait trop flipper.
Phil : Ha ha pas courageuse notre modèle photo ?
Syl : Ouais ben la dernière fois que j’ai fait un shooting dans ce style de lieu, je me suis déchiquetée la main sur des barbelés et j’ai été piquée 7 fois à la jambe par des bestioles alors c’est bon……..
Stéph (moqueur) Déchiquetée ! La blague ! Pourquoi pas amputée tant que t’y es !!!!
Sonia (moqueuse) : Ha ha tu ferais pas Koh Lanta toi, trop occupée à faire ta belle !
Fab : Ouais, t’as toujours peur de tout toi !

(Ca fait rire tout le monde sauf Syl qui boude un peu.)


Scène 2
Dans la rue devant château

(Tout le monde s’est garé : Sonia, Syl et Stéph sont dans la même voiture. Ils se retrouvent tous devant le muret)

Syl : Hé putain, vous m’aviez pas dit qu’il fallait escalader un muret, je le sens moyen.
Phil : Non mais tu croyais quoi sérieux ! Qu’on avait la clé du portail ?

(Tout le monde se marre)

Sonia : Pffff mais t’arrête de faire ta chochotte. C’que t’es trouillarde !
Stéph : Ouais c’est plutôt marrant.
Syl (pleurnichant presque) : Marrant ! Mais t’es un ouf toi ! Je vais jamais y arriver.
Sonia : Si j’y arrive, tu vas y arriver crois-moi. Du haut de tes 1m80 !!!

(Tout le monde rit)

Syl : Mais j’fais pas 1m80, et j’ai peuuuur ! Et pis je vais me faire mal ! Et pis je vais salir mon jean !
Fab : Mais vas-y pense aux putains de photos qu’on va faire.
Stéph (enjoué) : Grave, comment j’ai hâte d’y être !
Phil : Viens, je vais t’aider.
Syl : J’y vais mais j’ai peur.



Scène 3
Ils passent le muret et tombent sur une forêt épaisse.

(Syl tombe par terre en passant le muret)

Syl (se relève) : Aïe ! C’est vraiment flippant c’te forêt. Spécial film d’horreur. On n’y voit rien. J’le sens pas ce spot.
Sonia (lui faisant peur) : Bouh !
Syl (sursaute) : Mais t’en con, j’ai eu peur !
Stéph : De toute façon, Madame a toujours peur alors ça changera pas. (en insistant sur le mot «toujours»)

(Tout le monde rit sauf Syl)


Syl : Moi j’vous préviens, j’me tire si c’est trop flippant !
Fab : Toi ? Te tirer ? Mort de rire, tu s’rais même pas capable de retrouver ton chemin et pis t’aurais trop peur toute seule. (En levant ses mains devant elle comme s’il faisait le zombie)
Phil : Et pis on n’a pas fait tout ça pour rien. On a besoin de toi pour poser. Je reste près de toi si tu veux.
Stéph (moqueur) : Et moi ? Qui est ce qui reste près de moi ? Je meurs de peuuuur.
Sonia : Moiiiiiiii ! Je vais te protéger des zombies qui hantent cette forêt mon p’tit lapin !

(Tout le monde rit sauf Syl. Ils se mettent en marche.)



Scène 4
Le long du trajet

(On voit marcher les personnages dans la forêt)
Syl : Mais putain, on va où là. C’est trop flippant. On dirait qu’il y a un serial killer qui va surgir. On pourrait tourner un film d’horreur ici.
Sonia (lui faisant peur): Bouh !
Syl : Mais t’es con, j’ai eu peur !
Stéph : Pour pas changer lol !!
Fab : C’est encore loin ?
Phil : Non, on arrive. Juste la grille à passer et c’est là. Ouvrez grands vos yeux !
Syl (en se plaignant) : Moi j’les ouvre déjà grand mes yeux pour pas me faire griffer par les ronces. Grrrr
Sonia : Et gna gna gna chochotte !! T’arrête de te plaindre un peu.

(Ils voient le château.)

Tous : Wahou c’est trop mortel. C’est trop beau. Ca envoie du lourd, on va faire des photos de ouf.


(Ils se pressent tous sauf Syl qui traine un peu la patte.)


Syl : Hé attendez-moi, après tout c’est moi la modèle.
Fab : Vas-y, grouille-toi, tu fais chier ! Lol
Sonia : J’avance plus vite que toi avec mes petites pattes ! (rire)
Syl : Et gna gna gna pffff !



Scène 5
L’arrivée dans le château

(Ils sont tout excités par le lieu : original, étrange, flippant comme ils aiment. Ils explorent partout à la fois et ils s’extasient.)

Phil : Alors, je vous avais pas menti, il est génial ce lieu !
Sonia (prenant des photos avec son portable) : Plus que génial. Chaque pièce raconte une histoire : j’adore !
Fab : Dommage qu’il y ait plein de graffitis !
Syl (agacée) : Bon les gars, on peut se dépêcher, cet endroit me fout la chair de poule. Je veux foutre le camp d’ici le plus vite possible.
Stéph : Mais tu vas avoir des putains de photo ma Syl.



Scène 6
Le shooting photo


(Fab et Stéph prennent des photos du lieu et de la modèle, la modèle se change et pose, Sonia aide son amie à se mettre en place, Phil les guide et observe. Ils blaguent entre eux.)


Sonia (en s’adressant à Syl en se moquant gentiment) : Et ben : faux cheveux, faux cils… Quelle arnaque ! T’as quoi de vrai en fait ?
Syl : Mes jambes ! (temps d’arrêt) Quoi que c’est même pas sûr parce que je les ai louées pour la journée lol (rire ensemble)

(Tout à coup, il manque Fab, on ne le trouve plus.)

Sonia : Hé les gars, ça fait un petit moment que j’ai pas vu Fab !
Stéph : Ben il doit tourner dans le château à la recherche d’une super photo.
Sonia (inquiète) : Non sans déconner je l’ai pas vu depuis trop longtemps.
Syl (flippée) : Arrêtez de faire les cons, vous me foutez la trouille !
Phil : Bon je vais le chercher, continuez vos photos, on arrive. Sonia, tu viens avec moi ?
Sonia : Yes.


(Un petit moment s’écoule, Phil et Sonia reviennent l’air inquiet sans Fab. Tout à coup, le portable
de Stéph sonne : c’est un sms de Fab qui dit qu’il a dû partir en urgence, qu’on ne s’inquiète pas pour lui, de toute façon il avait pris assez de photos.)

Syl : Purée, il aurait pu nous le dire. Non mais sérieux, ça se fait pas ça. Nous on s’est inquiété pour lui, et lui, il est parti sans nous prévenir. Putain il va avoir de mes nouvelles ce soir au téléphone.
Stéph : De toute façon, on a bientôt terminé. Encore quelques photos du lieu et on s’en va.
Sonia : Hey c’est bon, il a prévenu non ! Il a peut-être pas pu faire autrement. Viens Syl, je vais t’aider à te changer, tu vas te sentir plus légère pour passer le mur une fois tes faux-cils et tes faux cheveux enlevés ha ha !
Syl : Gna gna gna
Phil : Faudrait pas se faire enfermer ici pour la nuit lol.

(Ils rient tous sauf Syl)

Syl : Quoi ? C’est possible ça. Alors même pas en rêve, moi je meurs direct d’une crise cardiaque.
Sonia : Tiens, je ne sais pas pourquoi mais ça, ça ne m’étonne pas de toi lol !
Syl : Genre, toi tu pourrais rester ici toute la nuit sans flipper !
Sonia : Si c’est avec les potes ouais, ça ne me dérangerait pas, ça pourrait être marrant.
(Et moqueuse) Et pis : les serial killers, ils tuent pas les demi-portions comme moi, ça les intéresse pas. Par contre, une grande fille comme toi ….
Syl (peureuse) : Arrête : tu me fais grave flipper !



Scène 7
Le retour dans la forêt

Syl : Pfff dire qu’il faut qu’on se retape tout ça et qu’on escalade encore une fois le mur.
Phil : Ca va être facile, tu l’as déjà fait et t’es légère comme une plume maintenant.
Stéph (fouille ses poches) : Merde, j’trouve pas mon portable. Personne l’a ? (tout le monde fouille les sacs et les poches mais rien) Je crois que je l’ai oublié au château.
Sonia : T’es sûr ?
Stéph : Ouais, je crois qu’il est sur la cheminée.
Syl : Non…. Tu déconnes !!
Stéph : J’y vais vite fait.
Phil : Tu veux que je vienne avec toi ? Tu vas arriver à retrouver ton chemin ?
Stéph : T’inquiète, je me repère bien et j’irai plus vite tout seul.
Syl (s’adressant à Phil) : Et pis tu vas pas nous laisser toutes seules quand même… Parce que Sonia comme garde du corps…
Sonia : Ah ben merci, t’es cool toi !
Syl (en regardant Sonia de haut en bas) : Ben quoi ? C’est vrai !


(Un long moment passe et personne ne revient. Syl s’angoisse, elle regarde l’heure sur son portable)


Syl : Putain mais qu’est-ce qu’il fout. Ca fait 20 minutes qu’il est parti, il aurait dû être revenu. Moi je veux me tirer d’ici le plus vite possible et lui il traîne.
Phil : Il a dû s’égarer, j’aurais dû aller avec lui, on serait déjà revenus. On se perd vite dans cette forêt quand on ne la connait pas. Je file et je vous le ramène.
Syl : Fais vite, je t’en prie. J’suis pas rassurée moi dans cet endroit sinistre.
Sonia : Ms t’es vraiment une flippée toi !

Syl fait signe à Sonia de se mettre derrière elle dos à dos.
Sonia : Mais qu’est-ce que tu fous ?
Syl : Viens derrière moi pour une vision circulaire, je l’ai vu dans : « The walking dead », comme ça si un rodeur arrive on le verra.
Sonia : Non mais toi ça va pas mieux hein ! T’es complètement barge !
Syl : Viens derrière moi j’te dis. Putain, si on se fait trucider ça sera de ta faute.
Sonia : Non mais sérieux, faut que t’arrête hein, t’es complètement à la masse. Mais tu crois vraiment à ce que tu racontes ? Tu fais peur sérieux !



(Un long moment passe encore et personne ne revient. Syl s’angoisse et regarde à nouveau l’heure sur son portable. Elle essaie d’appeler les gars mais il n’y a pas de réseau.)


Syl (sur le point de pleurer) : Putain y a jamais de réseau quand on en a besoin. Mais à quoi ils jouent ces cons. Je commence vraiment à me sentir mal. Je veux rentrer chez moi.
Sonia : Viens, on va les chercher.
Syl : T’es folle, moi je bouge pas d’ici, je traverse pas cette forêt toute seule.
Sonia : Mais t’es pas toute seule ! T’es avec moi !
Syl (en la regardant de haut) : Ben justement !
Sonia : Allez, ça va… On va pas les attendre là pendant 107 ans comme 2 cruches. Et on peut pas se barrer sans eux. De toute façon, c’est Stéph qui à la clé de la bagnole, alors.
Syl : Ouhais ben moi j’préfère être une cruche vivante qu’une meuf morte. Si ça se trouve, ils se sont fait assassiner…
Sonia : Ben oui bien sûr, et moi j’suis Meghan et je viens d’épouser le prince Harry. (elle rit)



Scène 8
Les 2 filles retournent au château


Syl : Hé ho, les gars vous êtes où, merde ! C’est pas drôle. (elle regarde dans la direction de Sonia qui s’éloigne d’elle). Hey Sonia reste près de moi, ne t’éloigne pas.
Sonia : Tiens, je croyais qu’il avait mieux que moi comme garde du corps !
Syl : Ouais ben y a personne d’autre alors j’ai pas trop le choix figure-toi !
Sonia : Ah ok, t’es toujours aussi sympa toi.

(Elles se marrent toutes les deux, surtout pour faire passer leur angoisse grandissante et leur peur. Puis elles descendent les marches en appelant les garçons. C’est là qu’elle voit Stéph étendu par terre avec la gorge tranchée et plein de sang.)


Syl (terrorisée) : C’est pas vrai, c’est pas vrai, nooooon.

(Elles remontent les marches à toute vitesse et passe par une pièce où elles voient Phil par terre, mort, le tee-shirt plein de sang au niveau du ventre.
Elles hurlent et courent à toute vitesse pour échapper à ce carnage. C’est là qu’elles voient un homme avec un masque, une chasuble et un couteau les poursuivre. Elles courent affolées dans la forêt. Elles crient. Sonia trébuche, Syl veut lui venir en aide et l’aider à se relever mais l’homme les rattrape et poignarde Sonia. Syl voit son amie se faire tuer sous ses yeux, elle court pour tenter de sauver sa vie, s’arrache de partout sur les branches, se tord la cheville, trébuche, se relève. On sent toute l’horreur qu’elle est en train de vivre. Elle est horrifiée, terrorisée. Mais quand elle se rend compte qu’elle ne peut rien faire pour sa pote, elle court pour essayer de sauver sa vie.
Elle panique et ne retrouve pas le bon chemin pour atteindre la faille la plus basse du muret.
Elle angoisse tellement qu’elle escalade une partie haute du mur. On la voit essayer de descendre du mur de l’autre côté. Mais c’est très haut. Elle a tellement peur qu’elle se lance dans le vide en essayant de bien se recevoir.

Derrière le mur on entend ses amis rigoler, c’était une blague qu’ils lui faisaient. Rien de tout ça n’est vrai, juste du faux sang et une bonne mise en scène.)

(Petit retour caméra sur ce qui s’est passé en coulisses pour comprendre :
1) - cette après-midi pendant que les autres continuaient à prendre des photos, Fab est parti se cacher pour se préparer, il a commencé à enfiler la chasuble et à sortir le maquillage pour le faux sang, puis il a envoyé un SMS à Stéph pour dire qu’il devait partir plus tôt que prévu. On voit Stéph recevoir le SMS.
2) - Ensuite, on voit Stéph dans la forêt avec ses amis puis repartir vers le château pour aller chercher son soit-disant portable oublié. Il arrive au château et se prépare avec l’aide de Fab.
3) - Puis on voit Phil partir à la recherche de Stéph. Il arrive au château et se prépare avec l’aide de Stéph et Fab.
4) - Puis on voit Fab mettre le masque.)



Stéph : Ah ah vous avez vu sa tête ? Alors là on peut dire qu’elle a flippé notre Syl.
Sonia : Quelle rigolade ! T’as bien tout filmé Fab ? On va se regarder ça ce soir.
Fab : Oui tout est dans la boite. Ca va nous faire un putain de film pour les réseaux sociaux. Prix du jury à Cannes l’an prochain, section : film d’horreur, sauf que le nôtre il aura l’air plus vrai que vrai lol.
Phil : Ouais et pour cause. On est trop forts quand même. Elle a même pas capté tellement elle a eu peur.
Sonia : C’était trop facile avec elle, elle est tellement flippée de nature.
Stéph : En tout cas, on aura bien rigolé.
Tous : Ouais !


(Tout le monde rit fort. Ils appellent Syl qui a passé le mur)
(Sauf que ça a mal tourné et la modèle croyant avoir affaire à un serial killer, a paniqué et s’est enfuit. En passant le mur, qu’ils avaient escaladé pour entrer dans la propriété, elle est tombée, sa tête a heurté une grosse pierre : elle est morte sur le coup.)


La dernière image du film : c’est la caméra qui passe le mur et s’arrête sur le corps sans vie de Syl, sur ses yeux grand ouverts et sur sa tête pleine de sang. En passant le muret, elle s’est mal reçue de l’autre côté et sa tête a heurté une grosse pierre.
Elle a eu tellement peur, qu’elle en a perdu la vie.

C’est une blague horrible, trop mortelle !


____________________________
Cette histoire est archivée sur http://www.le-heron.com/fr/viewstory.php?sid=1730