Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Polaroid
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Omicronn Signé [Signaler ceci]
Date: 25/12/2015 23:29 Title: Polaroid

Contrairement à ce que dit ta note d'auteur, je ne trouve pas du tout que ce texte est incompréhensible. Au contraire, il l'est bien trop. Je pense que le fil conducteur saute aux yeux, mais que la manière de le tourner passe par milles chemins. J'aime ce déroulement de pensée sans queue ni tête (sans tête surtout*) et je lis enfin un texte où j'ai vraiment l'impression d'être dans des pensées. Non pour moi ce ne sont pas des belles tournures de phrases et des envolées lyriques de haut niveau. Non, pour moi c'est ça, des mots bruts, des phrases courtes, sans verbe parfois. Parlant d'un sujet, puis d'un autre, parfois avec un lien et parfois sans, on fait pas tous les mêmes associations. Des réflexions sur la vie aussi, des sujets très sérieux, et d'autres un peu moins, des promesses.

Au final, il n'a peut-être aucun sens et que c'est juste un enchainement de mots. Mais le plus c'est la libre interprétation qu'on en fait, que j'en fait. Ton texte nous emporte avec lui, et j'ai aimé me balader dans les pensées du personnage. Merci beaucoup pour cela !

Reviewer: Erylia Signé [Signaler ceci]
Date: 16/08/2015 10:11 Title: Polaroid

Il est des textes qui sont écrits pour nous, voués à rester dans notre ordinateur ou dans nos carnets. On les écrit parce qu'on en ressent le besoin, un truc un peu irrépressible. Faut poser des mots sur ce qu'il y a dans nos têtes. Alors on le fait mais ça reste perdu, dans un coin de nos dossiers électroniques ou dans nos têtes.

Toi, tu as pris le risque de publier ce texte et ce risque est carrément payant pour moi. Je suis pas vraiment d'accord avec les critiques que tu as reçues (oui, je suis allée lire les commentaires avant d'écrire le mien, je voulais vérifier si d'autres avaient été aussi emballé par ton texte que moi).

On se fiche de l'histoire, du personnage. Ce texte est un petit bijou, ancré dans son espace temps qui lui est propre. Pourquoi essayer de faire quelque chose de plus construit, de plus normé? Tu as mis des mots sur des sentiments, des idées noires, et ça, c'est fort.

Je ne sais pas si tu écoutes/apprécies Fauve (un collectif de musiciens). Personnellement, malgré toutes les critiques qu'ils reçoivent, moi, j'adore. Ca m'emballe, ça me parle, leurs textes. Et le tien m'a vachement rappelé ça, ce côté flot de pensées ininterrompues. C'est un texte assez sauvage que tu as écrit, dans le sens où j'ai eu l'impression d'être dans le courant d'un fleuve. Un truc impétueux. Faut que ça sorte et tu te sers des mots pour ça.

Après, j'avoue que certains paragraphes m'ont laissée perplexe, parce que ça faisait vraiment trop "je dis ce qui me passe par la tête pour combler". Je parle des paragraphes 11, 12 et 13. Ce qui est dommage, ce qu'on trouve également dans ces paragraphes des phrases percutantes, des phrases puissantes, mais je les trouve noyées au milieu de commentaires un peu surfaits. Après, si tu l'as écrit, c'est que tu en avais besoin, du coup jamais je pourrai te reprocher ça!

J'ignore si ce texte est à mettre en relation avec ta vie, mais, en tous cas, il a trouvé en moi un écho vraiment fort et pour ça, merci.

Bravo pour ton écriture, pour ton texte, pour tes mots et surtout, bravo d'avoir publié ça. Parce que même si certains textes sont faits pour rester au fond de nos ordis, il faut parfois avoir le courage d'aller à contre-courant et de publier ce qu'on attend pas.

Reviewer: Bluelea Signé [Signaler ceci]
Date: 30/03/2015 00:11 Title: Polaroid

Wouaw. Ça laisse sans voix.
J'ai pas grand chose à te dire, ton texte m'a ému. Je vais le méditer. Et encore et encore. C'est grand et fort ce que tu écris. Et surtout c'est ÇA. Qu'est ce que le ça, aucune idée mais je le sais, c'est tout. C'est le genre de texte dont j'aurai envie de lire des extraits si je faisais partie du cercle des poètes disparus.

Reviewer: litsiu Signé [Signaler ceci]
Date: 17/04/2014 09:37 Title: Polaroid

Je ne suis pas trop fan de poèmes structurés, je préfère les vers très libres et la prose... alors j'aime bien ce que tu as écrit. Il y a de jolies formulations qui m'ont tapé dans l'oeil, comme celle-ci : Je n'ai jamais lu Machiavel. Je préfère les annuaires. Juste génial, quoi !
Après, pour la forme, longueur, tout ça... Oui, ça peut faire un peu genre j'ai pris des notes sur un carnet et j'ai tout recraché en vrac, parce que le fil conducteur n'est pas évident. Peut-être que sauter autant de lignes accentue le problème parce que ça casse la lecture. Enfin c'est pas grand-chose. Bref, ne te laisse pas décourager. Je préfère mille fois lire un texte comme ça qu'une nouvelle pleine de guimauve, quoi ! Jouer avec la langue c'est vachement plus excitant. ^^
Plus risqué aussi. La plupart des lecteurs veulent - et c'est légitime - lire une histoire, même quand c'est un poème. Parfois on n'a pas envie de faire l'effort de décoder un texte subtil, il faut des évidences (enfin des évidences évidentes, souvent quand je crois écrire en mode Captain Obvious on me dit "j'ai rien compris", baaaaaah, flûte quoi. Ma narration conceptuelle était trop cool pourtant. Mais non. Si le message n'est pas passé c'est juste du branlage de clavier. Bon, on prend les mêmes et on recommence). On ne lit pas pour le style : le style est au service de l'histoire. Et pas l'inverse. Après la lecture on devrait pouvoir dire de quoi ça parle et résumer en une phrase. Là si je dois résumer il me vient juste : moments d'introspection d'une personne tourmentée. Et c'est exactement ce que tu voulais faire, non ? Donc en cela ton texte est réussi, même s'il sort des formats et des attentes classiques. ^^

Reviewer: Saam Signé [Signaler ceci]
Date: 16/04/2014 06:37 Title: Polaroid

Hey !

Je trouve que la thématique de "l'instantané" c'est intéressant. Le problème c'est que dans ton texte je ressens deux courants contraires. Un qui exploite le côté instantané, les paragraphes courts, les suites de mots, les sentiments assez vifs. Et l'autre que j'ai ressenti un peu moralisateur, un peu narcissique.

Je n'ai pas aimé l'utilisation du "tu" et du "on". Je pense que ce texte serait mieux si il n'y avait pas d'interpellation. Ensuite je trouve dommage qu'on ait rien sur le personnage, celui qui blablate, je trouve que ça rend tes phrases vides de sens. Ensuite je trouve que c'est trop long pour un texte de ce genre. J'ai lu les premières phrases avec intérêt puis je me suis lassée. S'il y en avait moins ce serait plus percutant. Pareil pour les paragraphes que de mots. Je n'adhère pas du tout, je les ai sautés. Un mot ou deux ou trois ou quatre, ça peut être percutant, quand il y en a trop c'est rébarbatif.

Voilà c'était les critiques maintenant je vais me permettre quelques conseils.
Je pense sincèrement que tu devrais reprendre ton texte, ou en faire un autre inspiré de celui-là et essayé de l'encrer à un personnage, un contexte, une histoire. En fait si tu veux ce qui m'a gêné c'est que tu as débité des "instantané" d'émotions mais que comme on n'a pas de référent c'était pas du tout... émouvant. Voilà c'est dit x)

Après si tu veux partir sur des "instantané" et ne pas relier à un personnage, une histoire ... tu peux faire un truc à la Cioran. Je sais pas si tu connais mais il a fait des recueils de ce qu'on appelle des aphorismes et ça pourrait t’intéresser. En fait tu devrais vraiment aller en lire quelques uns XD Mais si tu pars sur cette voie là il faut que tu saches que ce sera certainement moins bien que lui et que ça risque surtout de faire ado en pleine rébellion.

Bref, je me suis un peu éparpillée donc j'en reviens à toi. Quelque chose qui pourrait être très sympa ce serait un personnage, qui raconte quelque chose par le biais d'aphorisme. Comme un dialogue intérieur.

Donc voilà, ce sont justes quelques conseils à prendre ou à laisser. Pour finir sur une note un peu plus positive je tiens à te dire que tu devrais vraiment persévérer car tu as une jolie écriture. Certains procédés d'écriture sont vraiment très parlants.

Bon courage et ne te vexe pas de cette critique ! :)

Reviewer: Ewie Anonyme [Signaler ceci]
Date: 15/04/2014 21:25 Title: Polaroid

Je n'ai absolument rien compris...
C'était quoi le but de ce texte en fait ?
Pour moi, un texte doit transmettre quelque chose, même si ce n'est pas une histoire à proprement parler mais là... je reste un peu WTF sans trouver l'intérêt.
Enfin bon pourquoi pas...

Réponse de l'auteur: Ouais, je crois qu'au final, je devrais m'en tenir à la poésie, parce que les textes longs c'est pas vraiment pour moi. Je ne sais pas faire de textes construits avec les codes traditionnels, situation initiale, péripéties et autres, alors j'ai voulu essayer sans et c'est pas vraiment réussi...

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.