Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Victoire
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Ocee Signé [Signaler ceci]
Date: 22/08/2014 17:35 Title: Chapitre 1

Hey ! Je participe au projet de la team commentaires et comme c'était ton anniversaire, j'ai eu envie de venir lire un de tes textes :D L'illu de celui-là m'a bien attirée et je n'ai pas été déçue de ma découverte. C'était étrange dans un sens parce qu'on se connaît sans se connaître mais j'ai vraiment eu l'impression de te retrouver dans ce texte. Ouais, il s'appelle Victoire mais ce texte, c'est toi à mes yeux. Et j'ai vraiment bien aimé cette lecture, surtout le dernier paragraphe que je trouve très beau (et puis la phrase descriptive du trottoir dans le premier ^^) Tu joues avec les mots et ça se lit avec une certaine délectation (un peu moins pour les paragraphes du milieu et les quelques fautes d'inattention restantes mais ça ne fait que souligner la beauté du dernier =D) Si je n'avais pas été trop fatiguée l'autre jour, j'aurais pu finir ce commentaire comme ton texte mais voilà, je préférais avoir les yeux en face des trous pour essayer de retranscrire un peu mieux ce que cette lecture m'a inspiré. Alors, juste, bonne soirée ;)

Reviewer: Hugo Signé [Signaler ceci]
Date: 19/12/2013 19:36 Title: Chapitre 1

Très beau texte et il est d'autant plus touchant car cette Victoire existe vraiment.
Tes mots, comme d'habitude, sont forts, tu les fais glisser, c'est très agréable de te lire, on a l'impression d'arrêter le temps juste un petit moment et tu nous transporte avec ta Victoire.
Bravo !

Réponse de l'auteur: Aha, ça, c'est sûr que Victoire existe bel et bien et ce texte doit être l'un des plus "authentique" que j'ai dû écrire/publier. J'aime bien quand les gens ont l'impression que le temps s'arrête un petit moment (ça, et les perdre en plein texte o/) alors j'suis contente. Merci pour ton commentaire, Hugo !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.