Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Le fil d'Ariane
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: lalaulau38 Signé [Signaler ceci]
Date: 13/06/2015 17:10 Title: Chapitre 1

Il y a une tristesse qui ressort de ce texte qui est magnifique ! Malgré l'environnement et la détresse d'Ariane, tu a su trouver les mots et le rendu est génial.
Merci pour ce moment

Réponse de l'auteur: De rien ! x) merci de m'avoir lu et d'avoir laissé un petit mot. :)

Reviewer: 0ctave Signé [Signaler ceci]
Date: 28/03/2013 23:19 Title: Chapitre 1

J'étais sceptique en lisant les premières lignes, car le thème de la banlieue étant archi rebattu en ce moment, la manière dont tu la décris n'a rien de très original. Pourtant, progressivement, un certain charme a opéré, et ta manière d'utiliser le mythe pour magnifier, sublimer ces poncifs rendent ton texte assez séduisant finalement. Tu parviens à sublimer ces banalités sur la banlieue, ainsi que cette scène en elle-même assez triviale, de manière remarquable. Et c'est bien écrit, évidemment.

Réponse de l'auteur: j'ai conscience que le texte est plutôt cliché, mais content que l'écriture ait sauvé un peu tout ça.
merci de m'avoir lu et pris le temps de laisser tes impressions. :)

Reviewer: Norya Signé [Signaler ceci]
Date: 05/01/2013 23:34 Title: Chapitre 1

Je n'aurais pas pensé au lien de cette manière, tiens. J'ai lu tes autres reviews, je n'ai pas été choqué par les possibles côtés clichés de cette banlieue. A vrai dire, n'y ayant jamais vécu, je dois moi-même véhiculer mille clichés, donc je n'aurais pas de reproches à te faire là^^

J'ai bien aimé l'idée de la mythologie dans ce cadre, c'était plutôt inattendu. Et il y a de jolies phrases, notamment celle-ci, surtout dans sa seconde partie : Elle sait quel chemin prendre pour échapper aux représailles de ceux que la colère a consumés.

Réponse de l'auteur: Content que mno texte t'ait plu malgré les clichés... enfin adapter de la mythologie impose toujours de faire quelques concessions je suppose... merci de la critique. :)

Reviewer: verowyn Signé [Signaler ceci]
Date: 15/12/2012 23:16 Title: Chapitre 1

J'aime bien, jolie imagerie du fil, du labyrinthe... Infuser la banlieue de mythologie, c'est un contraste intéressant.

Pas énormément d'action, mais j'aime assez ce côté "tranche de vie", cette petite scénette figée hors du reste.

Le style te ressemble, on te reconnait.

Réponse de l'auteur: Damned je suis repéré !
Merci d'avoir laissé une critique. :)

Reviewer: Ocee Signé [Signaler ceci]
Date: 14/12/2012 20:24 Title: Chapitre 1

J'ai bien aimé ce texte, le parallèle avec le mythe. Je trouve qu'il est bien écrit et se lit tout seul et, même si j'ai trouvé la cité/la situation un peu innocente, je suis restée accrochée pour voir ce qui allait se passer et la fin ne m'a pas déçue.

Réponse de l'auteur: Merci pour la critique. :)

Reviewer: Yudith Signé [Signaler ceci]
Date: 08/12/2012 14:22 Title: Chapitre 1

Joli ! J'ai mis un peu de temps avant de comprendre, puis il y a eu le nom, Ariane. Thésè à vélo s'est perdu dans le labyrinthe de la banlieue. J'aime bien comme tu as réinterprété le mythe, comme tu l'as inscrit dans une ligne contemporaine, ces minotaures, ceux que la colère a consumé qui brûlent les bancs tagués.

Réponse de l'auteur: Merci d'avoir pris le temps de laisser tes impressions. ;)

Reviewer: Avel Signé [Signaler ceci]
Date: 03/12/2012 22:04 Title: Chapitre 1

J'ai bien aimé ton texte. J'y ai trouvé une certaine poésie dans l'écriture.
Il y a une description sans concession d'une banlieue, mais avec un regard de hauteur, sans que le lecteur ne ressente la violence pour autant.
On aimerait que le personnage suive le jeune homme à vélo, et en même temps on sent bien la fatalité, qu'elle ressent aussi, qui l'amène à rester là.
Quelque part, c'est sa maison, là où elle est chez elle, elle en connait tous les rouages. Et partir de chez soi, c'est une démarche extrême, et ton personnage n'en est pas là.

Mais elle est une sorte d'ange gardien de la banlieue ici, avec une réelle tendresse.

Réponse de l'auteur: Content que le texte te plaise, merci pour la critique. ;)

Reviewer: Vegeta Signé [Signaler ceci]
Date: 29/11/2012 14:23 Title: Chapitre 1

Je suis désolée, mais j'accroche pas vraiment.
Le mythe du fil d'Ariane est joli et bien intégré à l'histoire, mais... la cité semble tirée d'un film, pas vraiment ce à quoi ça ressemble dans la vie réelle... Un peu trop téléphonée.
Et le garçon est un peu trop innocent par rapport au lieu. Tu décris une cité glauque de banlieue mal famée (même si elle est clichée) et il ne semble pas se douter qu'il est dans un endroit peu sympathique. C'est juste... impossible en fait. Dommage, ton histoire aurait gagné à être plus réaliste.

Réponse de l'auteur: Le problème de vouloir mêler mythe et vie réelle... On a en a parlé de vivie voix de toute façon, mais ce texte ne me satisfait pas pour de nombreux aspects, dont celui-ci.
Merci d'avoir critiqué. ;)

Reviewer: Uzy Signé [Signaler ceci]
Date: 28/11/2012 22:33 Title: Chapitre 1

Ce que j'ai préféré dans ton texte, c'est que tu as réussi à faire passer tout une ambiance, un décor un peu oppressant, avec brio. Et aussi, avec ces images de labyrinthe, de fil (au passage la toute dernière phrase est excellente).
Certains passages étaient parfaits, d'autres(bien moins nombreux) un peu maladroits parfois, mais au final l'ensemble rend très bien et j'ai été très contente d'avoir pu te lire !

Réponse de l'auteur: maladroit? de quelle manière? =)
Merci pour ta critique. :)

Reviewer: Aredhel Signé [Signaler ceci]
Date: 24/11/2012 14:32 Title: Chapitre 1

Je n'ai malheureusement pas beaucoup accroché à ton texte. Le parallèle entre le mythe et la cité est bien établi, ton style est agréable et sans lourdeur... mais ta description de la cité et de la misère est remplie de clichés. C'est fort dommage, étant donné que ton texte repose sur le malaise de l'enfermement de la cité. Il y a cependant quelques bonnes trouvailles, comme "Oh bien sûr, elle est déjà sortie de sa cité, mais jamais assez longtemps pour oublier l’impression d’enfermement de ces grands murs encadrant les squares. Un peu oppressant, un peu rassurant aussi, quand on a connu que ça."

Réponse de l'auteur: Comme je l'ai dit dans la rewiew de Litsiu j'ai conscience que mon texte est très cliché. Enfin c'est cool si tu as trouvé malgré tout quelques phrases qui te plaisent. :) Merci de ta critique.

Reviewer: lunalice Signé [Signaler ceci]
Date: 21/11/2012 17:17 Title: Chapitre 1

J’aime bien ce texte. Je ne peux pas dire que je connais de cité comme celle qui y est décrite, donc qu’il en respecte bien l’atmosphère, mais j’en ai au moins l’impression. J’aime la métaphore filée du fil (ce n’est pas un jeu de mot pourri, j’ai pas fait exprès :mg: ) et on ressent vraiment la triste résignation d’Ariane. L’indifférence du garçon, ou plutôt son innocence, fait réfléchir à des situations où on a pu être à sa place, ces fois où on nous a protégé sans qu’on s’en rende compte.
Bravo pour ce texte =)

Réponse de l'auteur: merci pour ta critique, content que le texte t'ait plu.

Reviewer: litsiu Signé [Signaler ceci]
Date: 18/11/2012 22:19 Title: Chapitre 1

J'aime bien la référence mythologique et le parallèle avec le labyrinthe de la cité (les « minotaures encolérés »), les diverses facettes du thème qui sont exploitées sans lourdeur.
Et ce petit moment de vie plein de désarroi...
Par contre, je ne sais pas si le décor en lui-même n'a pas un petit côté... hum, cliché, peut-être.

Réponse de l'auteur: Carrément cliché. je parle d'un truc que je connais pas du tout dans ce texte. ça sentirait même le 20h de TF1. *boulet*
Merci pour la critique.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.