Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Antigone ne mourra pas
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Clemence Signé [Signaler ceci]
Date: 23/08/2014 12:18 Title: Antigone ne mourra pas

Au niveau du style, je trouve que ton texte est très intéressant. J'aime bien le format poétique que tu as adopté, les rimes, les strophes de trois vers. La litanie "Antigone est morte" aussi est sympathique, mais sur la fin j'ai commencé à la trouver un peu lassante.
Pour ce qui est du contenu, je trouve que l'idée de base, Antigone morte mais vivante est intéressante, parce que c'est un peu ce qu'on insuffle aux figures des révoltes. Cependant je trouve que ça ne colle pas avec le personnage d'Antigone. Tu parles aussi bien de celle de Sophocle que de celle d'Anouilh dans ton résumé, ce qui m'amène à penser que tu as fait une erreur de lecteur des deux oeuvres, si tu vois Antigone telle qu'elle nous apparaît dans ton texte. Et ça bloque mon côté classique, qui, du coup, n'arrive pas à aimer totalement tes lignes. C'est assez dommage. Peut-être ton texte mériterait-il d'être réécrit dans un autre contexte, pour une autre héroïne...

Réponse de l'auteur: Le paradoxe "morte mais vivante" colle aux deux textes: celui d'Anouilh parle de la mémoire. Quant-à celui de Sophocle, la mentalité des Grecs ne concevait souvent pas d'au-delà, mais pour eux un mort resté "vivant" tant qu'on se souvenait de lui. C'est cela qui explique de nombreux processus d'héroïsation, notamment des chefs défuns qui avaient fndé des colonies, des grands hommes.... Pour le reste, c'est vrai que la forme n'est pas parfaite, je l'ai rédigé il y a plusieurs années.

Reviewer: Norya Signé [Signaler ceci]
Date: 29/05/2014 17:56 Title: Antigone ne mourra pas

Bonjour,
Dans le cadre du rangement Héron pour une optimisation de la recherche et de la lecture des textes, nous effectuons certains changements de catégories. Certaines catégories ont été ajoutées, d'autres modifiées.
Nous supprimons la « catégorie » Poésie pour la transformer en « genre narratif » Poésie. Ainsi, je reclasse ton texte dans le bon genre narratif. De plus, étant donné que le texte doit être classé dans une catégorie malgré tout, en fonction de la thématique, je le classe dans Tragique.
Si cela te pose un souci et que tu souhaites discuter ce classement, tu peux toujours contacter l'équipe de modération ou moi-même.
Bonne continuation
Norya, modératrice du Héron

Reviewer: via_ferata Signé [Signaler ceci]
Date: 29/02/2012 10:30 Title: Antigone ne mourra pas

Hum. Que dire ? Bon, Antigone, c’est une de mes chouchoutes.
Tu fais allusions à l’Antigone d’Anouilh, et si c’est bien sur elle que tu te bases, je ne peux en aucun cas être d’accord avec ton texte. Antigone n’est pas morte « pour que vivent, les siens et ses amis. », elle est morte parce qu’elle avait à mourir, ou par égoïsme, pour la tragédie, tout ce que tu veux, mais pas par bonté d’âme.

J’aime beaucoup le « Antigone ne mourra pas », mais j’avoue que je ne suis pas trop pour le cheminement qui y mène. J’ai moi-même récemment écrit un texte (Räles) sur la mort d’Antigone, qui reprend presque cette conclusion, elle demande à Hémon d’ordonner qu’on écrive sur elle « et l’ordre ne l’oubliez pas ne l’oubliez pas», « Hémon écris ordonne je t’en supplie oublie-moi mais qu’on ne l’oublie pas Antigone ». Bref, comme tu vois, la même idée de ne pas mourir, mais tout autrement pensée. Ton texte en soi ne me semble pas mauvais, même si certaines phrases boitent à côté des autres, mais je ne trouve vraiment pas qu’il colle au personnage d’Antigone. (Et je crois qu’il aurait tout gagné à parler d’un personnage « inventé », dont tu aurais laissé au lecteur le soin d’imaginer jusqu’à la révolte.)

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.