Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour L'Orange du Soleil
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Charliz Signé [Signaler ceci]
Date: 02/06/2018 19:20 Title: L'Orange du Soleil

De rien ! :3

Hey Salut !

Ton texte a été proposé pour les sélections et je suis bien contente qu'il le soit puisque sinon, je ne l'aurais jamais lu... J'ai lu beaucoup de tes fanfic HP, mais jamais de tes originaux, c'est un peu une première pour moi ! Haha !

Bon alors déjà, je dois te faire une confidence : je détester les/l'orange. Que ce soit le gout, la couleur, l'odeur... Pouark ! Non ça passe pas ! Et pourtant, tu m'as donné envie d'en manger, là, tout de suite. Ce qui est cruel puisque la saison est passée !

J'aime beaucoup ce texte et la valeur sentimentale qu'a l'orange pour Ana Maria, la manière dont elle a idéalisé sa saveur, son odeur... J'aime beaucoup ta chute également avec le fait que cette orange vienne sans doute de la même plantation que celle où elle savourait ses premières oranges. C'est très bien tourné, très bien écrit, et super top !

Merci pour ce petit texte !

A bientôt !

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 23/10/2015 17:28 Title: L'Orange du Soleil

Je trouve ton texte intéressant. J' aime bien la façon dont tu exploites ses souvenirs d'enfance, de la plantation, et du goût de ses oranges qui vont avec.

J' avoue que la chute est pas mal, surtout qu'elle arrive d'un coup. En fait j'ai de la peine pour elle quelque part car ses souvenirs semblent tellement précis, tellement ancrés en elle que j'ai cru qu'elle aurait reconnu si ses oranges venaient de la plantation de sa famille. Mais bon finalement on se rend compte qu'il y avait un contexte particulier à rattacher à ce goût, celui de la chaleur et de l'amour du foyer familial certainement et sans cela ses mêmes oranges n' ont plus la même saveur.

Reviewer: Pimy Signé [Signaler ceci]
Date: 22/10/2015 20:35 Title: L'Orange du Soleil

Wahou, ton texte m'a beaucoup touchée ! Les descriptions, les souvenirs de cette fille, c'est tellement vivant ! J'aime énormément ta façon de décrire son ancienne vie, si simplement et dans tes mots, on sent à la fois la nostalgie, combien cette vie pouvait parfois être dûre mais en même temps avoir la légereté de l'enfance. Je trouve que tu as réussi à écrire quelque chose de très beau avec des mots simples.
Et puis cette fin. C'est tellement triste, ça donne un gout amer. On comprend que ce gout d'orange qu'elle aimait tant, ce n'était pas tant celui du fruit en lui même finalement, mais celui du soleil, de son pays et d'avoir cueilli directement à l'arbre. Ça imprègne tout le texte d'une drôle d'ironie presque cruelle. Je trouve seulement dommage que la fin soit si abrupte. Je comprends si c'est fait exprès, mais peut-être une petite transition pour revenir à l'instant présent n'aurait pas été de trop ? Cela dit pour un texte écrit en une heure, un grand bravo !

Reviewer: Drusila Signé [Signaler ceci]
Date: 07/09/2014 20:46 Title: L'Orange du Soleil

J'aime bien comment tu relies le goût et la saveur aux souvenirs d'enfance et surtout, cette petite fin où l'on se rend compte que les souvenirs ont toujours plus de saveurs une fois qu'ils sont passés. Connaissant la difficulté de faire de l'original sur les nuits HP, je laisse quand même un petit commentaires pour ce texte.

Reviewer: lalaulau38 Signé [Signaler ceci]
Date: 07/09/2014 12:56 Title: L'Orange du Soleil

J'ai bien aimé, j'avoue que j'ai été un peu déçue par la fin parce qu'elle qui garde un souvenir qui parait tellement impérissable des oranges de chez ses parents, je pensais que si elle se retrouvait à en manger une plus tard, elle se souviendrait... Mais au final il y a toujours le fait que les souvenirs d'enfance sont bien souvent plus fort que n'importe quoi d'autre et je comprends du coup cette chute... ca fait tellement longtemps que je n'ai pas mangé de baba au rhum de ma grand mère, par exemple, que je suis sur que je serai un peu déçue si ça arrive un de ces quatre parce qu'il est 1000 fois mieux dans mon souvenir !
Bref, sinon j'ai beaucoup aimé la construction de ton texte. Je me suis retrouvée au Mexique en même temps que tu le racontais et c'était franchement bien !
Donc du coup, y a des choses que j'ai aimé, d'autres un peu moins mais dans l'ensemble c'était cool :)

Reviewer: 0ctave Signé [Signaler ceci]
Date: 11/03/2013 22:58 Title: L'Orange du Soleil

J'aime bien l'idée. Le Mexique, les oranges, le soleil, la famille... tout est plein d'images, d'odeurs et de souvenirs. Comme dans ton texte sur le "poisson", en disant les choses simplement, tu parviens à évoquer beaucoup. Peut-être que ça aurait mérité d'être plus long encore.
Quant à la chute, j'aime beaucoup. Je la vois comme un pied de nez à cette nostalgie qui imprègne le texte, comme une petite critique du "c'était mieux avant", alors qu'en fait les souvenirs ne sont que sublimés, et si on les revivait, ils nous paraitraient fades, comme ces oranges qui pourtant viennent bien du lieu de son enfance... Oui, j'aime beaucoup.

Reviewer: Norya Signé [Signaler ceci]
Date: 01/03/2013 11:25 Title: L'Orange du Soleil

Ah, la chute est inattendue, vraiment !
Elle montre que finalement, le goût, les odeurs, les couleurs peuvent s'estomper avec le temps ou bien encore que le plaisir du goût est peut être lié plus à un lieu et à des gens qu'au goût lui-même.
J'aime bien cette idée... Et ton texte n'est pas nostalgique à mon sens mais empli de couleurs, d'odeurs, de bruits... J'apprécie, bravo !

Reviewer: verowyn Signé [Signaler ceci]
Date: 19/10/2011 23:13 Title: L'Orange du Soleil

J'aime assez, même si en général j'ai besoin de textes un peu plus développés pour pouvoir vraiment rentrer dedans.

Mais je trouve que tu as un style qui se prête bien à ce genre de petites vignettes, tu as bien le sens des détails.

Et contrairement à Via, j'aime bien la fin. Le principe d'une chute, en général, c'est que c'est un truc bref qui renverse le texte. Et c'est bien ce que tu fais ici.

Ah, et bienvenue sur le Héron vu que c'est le premier commentaire que je te laisse ! ^^

Réponse de l'auteur: Merci Vero ! Malheureusement le principe des Nuits ne permet pas trop de développer, mais bon... Et désolée pour les délais de réponse /part se cacher honteusement.

Reviewer: via_ferata Signé [Signaler ceci]
Date: 19/10/2011 10:07 Title: L'Orange du Soleil

Première réaction : « une trentaine d’arbres, c’est assez pour vivre ? » *choc*
Ensuite, alors, autant j’aime bien l’effet de mettre plusieurs noms comme ça dans une tranche de souvenirs, sans plus d’explications que celles que la logique procure, ça donne très vrai et tout, autant, vu que ma mémoire des noms est absolument pathétique, je finis toujours par m’embrouiller. Souvent, en fin de texte, j’ai déjà oublié le prénom du personnage principal (… et ça vaut aussi quand j’écris, vive le calvaire). Bref, c’est pas une critique en soi, juste une remarque parce que j’ai une crise de logorrhée et du temps à passer en attendant la fin de la pluie…

Alors, sinon. En soi, j’aime bien. J’aime beaucoup les texte au goût de nostalgie, et je crois que c’est un ton que tu maîtrises assez bien.
Par contre, bon, je sais que c’est imputable à la contrainte de l’heure, mais la fin est mal tournée, précipitée et un peu maladroite, c’est dommage. Même si en soi elle n’est pas mauvaise, juste que la forme ne suit plus.

Réponse de l'auteur: Euh j'avoue que pour le nombre d'arbres je me suis pas posé de questions, j'avais pas trop la tête à me focaliser dessus je dois dire... x) Sinon, effectivement, je suis d'accord avec toi, la fin est un peu beaucoup trop abrupte, donc je ne peux pas trop objecter quoi que ce soit au reste de ta critique. Merci d'avoir pris le temps de la faire !

Reviewer: Vifdor Signé [Signaler ceci]
Date: 20/09/2011 16:54 Title: L'Orange du Soleil

Tiens, ça parle encore de nourriture, comme le premier texte que tu as posté. XD
j'ai trouvé ton texte un peu trop linéaire et n'enfonçant pas assez le clou, comme s'il n'assumait le fait d'être purement dans la nostalgie en s’accrochant un peu trop au quotidien immédiat. il est bien écrit mais aurait pu aller plus loin dans l'évocation.

Réponse de l'auteur: Evidemment que ça parle de nourriture. Tu as vu mon gabarit ? Il est évident que le manger et moi entretenons une relation torride et passionnée... :mrgreen: Enfin bref, je suis totalement d'accord avec ton commentaire. Je me dis qu'un jour je reprendrai ce texte, mais bon, je suis trop attachée à la règle du "une heure, pas plus" des nuits... ah dilemme insoluble ! Merci pour ce commentaire et ta franchise !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.