Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Anonymium
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Vifdor Signé [Signaler ceci]
Date: 26/07/2011 17:51 Title: Bar

Ce texte me confirme l’impression que j'avais déjà eu en lisant un autre de tes textes, tu réécris sans fin la même histoire, sans évolution. Tu nous montre que tu sais bien décrire la "belle" image du "dépressif ivre", et c'est tout, y-a rien d'autre derrière, ça tourne à vide.


Réponse de l'auteur: Je pense que tu as raison, mais je ne sais pas pourquoi, je n'arrive à rien d'autre. Quand j'essaie un autre thème, ça me paraît... superficiel. Les mots ne viennent pas. Si je ferme les yeux, il n'y a que ça qui me vient en tête. Quant à écrire un texte joyeux... c'est même pas la peine d'essayer. Ceci dit, je vais tenter quelque chose. Je ne suis pas sûre du résultat, mais je veux au moins essayer. On verra ce que ça donnera...

Reviewer: via_ferata Signé [Signaler ceci]
Date: 26/07/2011 09:49 Title: Bar

Oh, über-trop-cool ! Tu te mets à la 2PS ! J’ai vu ça, j’ai souri, excellent a priori.
Car le verre de vin dans lequel se reflètent les volutes (…), lui ne ment pas -> il faudrait une virgule après lui. Par ailleurs, tant que j’en suis à parler de cette phrase, je la trouve un peu maladroite, un peu longue. « Ta cigarette qui rend son dernier soupir » particulièrement me laisse mitigée. C’est le rajout de trop, avec une image que je trouve peu élégante (la cigarette qui agonise, oui, la cigarette qui soupire, non )

Deuxième paragraphe, j’adore les images, le bar un peu sombre, les regards qui fuient la vérité, qui se fuient, et la rebelle, au milieu. Avec ses allumettes. Oui !

tu écrases le bout embrasé de ta cigarette sur la liasse qu'il a déposée, avant d'un revers de main, la balayer. -> ici, tu dois mettre une virgule après « avant », ou enlever celle qui va avant « la balayer ». Et la fille qui se détourne sans sourire, miam et re-miam.

Bref. Les images, définitivement, me plaisent. Elles ont la poésie, l’alcool, la mélancolie et la beauté. Parfois, tes phrases sont maladroites ou incongrues, cependant. Par exemple, ici, Et tu te repais de cette comédie humaine, de cet hétéroclite ballet duquel tu peux te moquer, omettant d'admettre que tu en fais partie toi aussi, à tes heures perdues, prétextes-tu., j’ai trouvée bizarre l’utilisation de la ponctuation, très peu claire. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autre, pas forcément le plus judicieux, et ma critique n’est pas très claire à mon avis, mais il est tard, je suis morte de fatigue, en plein camp scout, j’ai été m’asseoir au bord d’une route pour avoir internet, enfin bref, voici mes justifications inutiles à la rien à voir…

Oh, et puis j’ai envie de te dire un truc sur ton titre, mais je suis vraiment désolée, j’ai la flemme.

Réponse de l'auteur: Tihi^^Merci pour les petites correction, j'y vais tout de suite! C'est dur quand on n'a pas Internet. :P Merci pour ta critique et ton appréciation, c'est gentil :) Je vais essayer d'améliorer le style.

Reviewer: Persis Signé [Signaler ceci]
Date: 23/07/2011 13:32 Title: Bar

Malgré deux ou trois petites maladresses, ce texte est empreint d'une grande poésie, chaque ligne la distille, en émet les effluves enivrants pour la plus grande griserie du lecteur.

Un tout grand bravo!

Réponse de l'auteur: merci beaucoup! Je ne m'attendais pas à recevoir un si beau com's... Ça me fait vraiment plaisir. Merci d'avoi lu, commenté et apprécié! :) Queen.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.