Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Sapiens sapiens
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Virginia Signé [Signaler ceci]
Date: 06/07/2011 18:31 Title: Poème

Bon tu veux vraiment un mot... un mot ce serait beau.
J'ai relu plusieurs fois ton poème et je ne trouve pas se qui me dérange... C'est agaçant.
Tu as pourtant une bonne mise en page, un bon style les vers coulent les un après les autres sans discontinu. Peut-être que c'est le thème, enfin tu as quand même une belle photo pour représenter ton poème. Virginia.

Réponse de l'auteur: merci pour ta critique.

Reviewer: via_ferata Signé [Signaler ceci]
Date: 11/06/2011 12:46 Title: Poème

J’hésite à commenter depuis que j’ai lu ce poème, pour la simple raison que je n’arrive pas à mettre le doigt sur ce qui ne m’y plait pas.
Pris indépendamment, les vers me plaisent, voire me plaisent beaucoup, mais mis ensemble, j’ai plus de mal à les savourer.

Un truc qui me perturbe, c’est que tu ne mettes pas de ponctuation en fin de vers, sans pour autant y renoncer au sein des vers.

Cela dit, je viens de m’essayer à un exercice que je dédaigne généralement, j’ai lu le poème à voix haute (je suis incapable de lire à voix haute sans bafouiller allègrement), et ça donne très bien. La poésie ne prend son sexe qu’avec la corde vocale, tout comme le violon prend le sien avec l’archet qui le touche, comme dirait l’autre ^^

Réponse de l'auteur: La poésie ne prend son sexe qu’avec la corde vocale => Autofellation? *je sors*
Bon ben vive la lecture à voix haute hein. ^^ Merci de ta critique.

Reviewer: QueenOfDarkness Signé [Signaler ceci]
Date: 10/06/2011 01:00 Title: Poème

Un mot? Un seul? Bon, ben... Splendide. Pour développer un peu, ton poème me laisse un peu nostalgique, et avec une pointe d'ironie à la fin: L'Homme Blanc, fier et savant, revient jouer les colonisateurs sur la Terre alors qu'au départ on ne faisait qu'un, tous des frères... Et puis l'absurdité du monde: Dessiner des dieux, monter aux cieux avec eux = que c'est bien dit, et que c'est pathétiquement triste comme réalité... Puis d'ailleurs, je me laisse littéralement envahir par le troisième vers, il résonne dans mon coeur

Réponse de l'auteur: Wouah, merci de ta critique, elle me fait plaisir. :D
Content que ce poème te plaise.

Reviewer: verowyn Signé [Signaler ceci]
Date: 04/06/2011 21:17 Title: Poème

Review pas constructive juste pour signaler que j'ai lu et apprécié.

Rimé sans que ça soit artificiel, ça coule bien. :)

Réponse de l'auteur: Cool, merci. :)

Reviewer: Halalyl Signé [Signaler ceci]
Date: 30/05/2011 21:14 Title: Poème

C'est la première critique que je laisse sur ce site, et j'avoue être peu confiante.
Comme ce sont des textes originaux,j'ai l'impression qu'il me faut plus de pertinence et moins de brouillonnage dans mes avis. Bref, ceci est complètement hors sujet, revenons à ce qui nous intéresse.

L'odyssée des premiers hommes est un vrai mystère, on a très peu d'information sur les trajets et le chemins empruntaient. Nous sommes encore au temps des conjectures. D'ailleurs l'institut géographique américain veut lancer une compagne ADN mondiale pour en savoir plus je crois.

Le style est particulier, tu commences par une apostrophe et tu finis sur un ton plus impersonnel, plus global.
Cependant, j'aime assez le rythme qui dégage une certaine mélancolie.
On est tout de même distancié selon moi.

J'aime le dernier vers, ne saisis pas le troisième, et respire le deuxième.

Petite coquille d'ailleurs pour "les futures gloires"

Bon j'ai encore du boulot niveau critique!^o^

Ciao^^

Réponse de l'auteur: Non elle est bien ta critique. ^^
Coquille modifiée, merci d'avoir signalé et d'avoir pris le temps de commenter. ;)

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.