Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Une étrange maladie
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: GG 1952 Signé [Signaler ceci]
Date: 21/11/2022 13:39 Title: Une étrange maladie

Incontestablement ce très beau texte nous fait penser à la Peste d'Albert Camus.
J'ai aimé et au regard de l'humanité qui transparaît dans votre histoire, si je suis souffrant je n'hésiterais pas à vous solliciter. Très bonne journée.

Réponse de l'auteur: Re-bonjour GG, merci pour ce gentil commentaire ! Très bonne journée à vous aussi, je vous souhaite de ne jamais avoir besoin de mes services ^^ Mathilde

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 20/11/2022 13:37 Title: Une étrange maladie

Coucou Mathvou !

Ce texte fait pas mal écho à la récente pandémie, et j'ai vraiment apprécié son côté intemporel, parce que je pensais être dans une histoire plutôt moderne, et tu me diras si je me trompe, mais les épidémies de peste sont plutôt anciennes (enfin, j'espère, il me semble qu'il y a encore des cas de lèpre et de peste en Inde...)

En tout cas, j'ai trouvé ce texte très efficace dans sa construction, avec l'insistance sur l'espoir qui s'amenuise, l'amour du père pour son enfant, le soin qu'il lui apporte, le feu dans la cheminée, les couvertures... Tous ces détails qui ne vont rien faire pour empêcher l'issue fatale... Cela fait aussi pas mal écho à ce que peuvent vivre des familles touchées par une maladie mortelle d'un de ses membres, ce désespoir qui colle à la peau.

Merci pour ce très beau texte aussi !

Sif.



Réponse de l'auteur: Hello Sifoell, je suis vraiment ravie que ces deux petits textes t'aient plu ! Merci beaucoup pour tes commentaires. Mathilde

Reviewer: Pruls Signé [Signaler ceci]
Date: 19/11/2022 17:18 Title: Une étrange maladie

Bonjour mathvou ! J'ai vu que tu avais commencé à publier sur le Héron, alors j'étais vraiment curieuse de lire ça !

J'ai vraiment beaucoup aimé ce texte. Il est terrible. On se retrouve frappé en même temps le narrateur, le malaise se diffuse dès qu'il pose ses yeux sur l'enfant, sauf que nous n'avons pas le fin mot de l'histoire jusqu'à la dernière phrase. Le drame est très bien amené.

Merci à toi d'avoir partagé ce texte avec nous. En espérant que tu continueras à le faire à l'avenir ! En tout cas, ça pourrait bien me plaire.

Réponse de l'auteur: Hello, Merci beaucoup pour ton commentaire !! J'avais écrit ce texte il y a longtemps, mais j'étais contente de le retrouver et de le partager. Merci beaucoup pour tes encouragements en tout cas, ça me fait très plaisir ! Je pense que j'y publierai d'autres textes à l'avenir et j'espère qu'il te plairont aussi ;)

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.