Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: ARD_Guillaume Signé [Signaler ceci]
Date: 26/11/2016 16:36 Title: Chapitre unique

Ouch, c'est vrai que c'est quand même glauque comme histoire, y'a une atmosphère très lourde dans ce texte. Ce qui le rend d'autant plus efficace, bravo !

Reviewer: sfan Signé [Signaler ceci]
Date: 06/01/2015 00:47 Title: Chapitre unique

Je viens de relire ta RàR à ma précédente review où tu disais que tu étais pas satisfaite. C'est dommage. Moi en tout cas, je sais que ce texte m'a marqué énormément, peut-être beaucoup à cause de la photo je n'en disconviens pas.
Tout à l'heure, j'étais en train d'écrire une rue très vide et dans un flash j'ai repensé au texte, avant de repenser à la photo. J'ai dû écrire ce dont je me souvenais de la photo avant d'aller relire le texte, pour bien séparer le souvenir de sa réactualisation. J'ai relu le texte, je l'ai encore trouvé violent, frappant, glauque comme le Sud. Puis j'ai comparé la photographie avec le souvenir que j'en avais et je me suis rendu compte qu'à l'exception d'un détail que j'avais oublié, j'avais tout bon.
Je demeure convaincu que c'est par ton texte que j'ai photographié cette photo, et je sais que ce texte m'a énormément marqué. Plus que ça. J'y reviens toujours. Les petites filles en robe blanche vaporeuse et les rues désertes, dans la lumière du soir. Le texte et la photo sont indissociables, mais je répète. C'est le texte qui a gardé la photo, j'en suis convaincu.

"Je me souviens de sa robe blanche et de ses bras nus. Ses bras étaient bronzés et, parce que la photo était en noir et blanc, ils semblaient plus sombres que bronzés, ils en apparaissaient plus morts et pas plus vivants. Elle avait un visage très pale et déjà vieux, surtout les yeux qui étaient assez cernés. Le visage contrastait beaucoup avec les bras sur la photo en noir et blanc, et tout cela créait un dégradé entre le visage, les bras, la robe très blanche. Il y avait aussi ses cheveux qui étaient clairs, longs pour une fille comme elle, si jeune, ondulés. De très beaux cheveux, parce qu’elle était très belle, sans doute, même si on n’aurait je crois pas pu la trouver vraiment belle si on l’avait vue. Ce qui était étonnant, avec ces cheveux à elle, c’est qu’on aurait je crois me souvenir pas pu vraiment dire s’ils étaient plus ou moins clair que le visage, mais qu’ils étaient certainement plus lumineux, par contre, alors que le visage avait quelque chose de terne, d’à moitié mort ou au moins de très fragile. Elle avait l’air très fragile, d’ailleurs, très vaporeuse, mais tout ça était cassé par ses yeux qui étaient beaucoup trop vieux, directs. Ils provoquaient l’objectif comme pour demander de quel droit on la photographiait. Elle posait avec naturel, c’est quelque chose, je crois, de rare, mais qui est pour une fois vrai, pas feint, avec elle.
Elle était légèrement à la gauche de l’image, et du coup, sa main droite était parfaitement au centre. C’était une main sale, celle des enfants pauvres, et ses doigts frêles d’enfant fragile étaient repliés autour de ce qui ressemblait à une cigarette mais qui ne dégageait pourtant pas de fumée. Mais l’effet était quand même là, elle avait l’air très vieille avec ses yeux, sa cigarette peut-être fausse, sa chevelure lourde et lumineuse, alors que c’était une petite fille fragile et vaporeuse dans sa robe blanche sans manche. Le fond est flou et on ne distingue rien de précis. À droite de l’image il y a une petite fille, encore plus petite, de dos. On ne voit pas ses yeux et c’est pire, parce qu’on a peur qu’elle aussi soit vieille. Les deux enfants sont sur un chemin ou une route. Je répète, la petite fille nous tourne le dos. La fille déjà vieille, trop vieille, nous regarde. Elle seule nous regarde."

Reviewer: ChocolatCake Signé [Signaler ceci]
Date: 21/10/2014 20:06 Title: Chapitre unique

Woah *.*
C'est magnifique et triste à la fois. Tu arrives à toucher avec peu de mots, mais bon sang, quels mots!
J'ai cru lire un classique de la littérature par moment. Comment tu joues avec les mots, les phrases qui se répètent...
Chapeau bas!

Reviewer: Ellen Signé [Signaler ceci]
Date: 21/10/2014 18:08 Title: Chapitre unique

Voilà que je "débute" sur le Héron et je découvre un texte comme ça. Alors comment dire, je suis encore un peu sur le cul parce qu'on lit pas des choses comme ça tous les jours et dans un tel style. En tous cas, arriver à retourner tes lecteurs en si peu de mots et avec une telle aisance... On dirait que les mots ont coulé tout seuls sous ta plume. Et cette image qui vient compléter le désastre... Je trouve que c'est une bonne idée de l'avoir mise. L'expression de la fille est terrible. Et donc euh... je ne peux que t'encourager à continuer à écrire de l'original.

Reviewer: aliix Signé [Signaler ceci]
Date: 24/03/2014 18:33 Title: Chapitre unique

Waouh. La claque.
Ce texte est aussi beau qu'il est horrible. Et il est vraiment très beau.
Ce n'est pas un sujet sur lequel il est facile d'écrire, ta version est vraiment superbe. Je ne m'attendais pas au point de vue de la fin.
J'ai adoré, bravo.

Reviewer: yunus Signé [Signaler ceci]
Date: 14/09/2013 12:16 Title: Chapitre unique

Bravo pour ce super texte. Tu as réussi à faire transparaître un sentiment de révolte envers cette petite fille.

Tu as parfaitement représenter cette photo assez horrible.

Bravo en tout cas, continue comme ça tu as un super style :)

Reviewer: Hugo Signé [Signaler ceci]
Date: 14/08/2013 16:03 Title: Chapitre unique

Plein de frissons partout O_O
Juste extraordinaire. Fin passionnante, choquante, cruelle et surtout, très réelle, c'était parfaitement rythmé, comme si tu avais tout bien préparé, tout bien fait, wahou c'était fantastique. Et puis la photo et la môme !

Bravo Emi, tu m'as fichu sur le cul là.

Reviewer: Norya Signé [Signaler ceci]
Date: 09/06/2013 18:28 Title: Chapitre unique

J'aime beaucoup la rythmique de cette nouvelle, les sonorités des "elle est" qui reviennent, les "sans bruit..."
De la vraie poésie mais sombre dans ce texte.
La chute est parfaite, vraiment.


Franchement, tu as un vrai talent, de ceux qui montrent un vrai style, une vraie présence dans l'écriture. :)

Reviewer: Dedellia Signé [Signaler ceci]
Date: 20/03/2013 13:07 Title: Chapitre unique

Je suis impressionnée ! Publier pour la première fois quelque chose comme ça c'est... wow !
Surtout un texte de ce genre. J'ai bien l'aspect descriptif, car même s'il était très présent, ça ne devenait pas lourd et ne créait pas es longueurs à n'en plus finir.
La fin, je ne l'ai pas trouvé choquante, ça fait parti de la réalité de la vie et ça à offert un beau contraste avec la première partie du texte.
Je ne sais pas si tu vas voir ce commentaire, puisque ça fait longtemps, mais bravo !

Réponse de l'auteur: Je ne voyais effectivement pas les commentaires, mais je me suis remise au Héron récemment alors voilà, merci beaucoup beaucoup pour tout ce que tu dis, ça me touche énormément. Voui, c'était ma première fois x). Je suis ravie que tu n'y aies pas trouvé de lourdeur ni de longueurs, ça me fait vraiment plaisir. Merci encore pour tous tes compliments !

Reviewer: Pimy Signé [Signaler ceci]
Date: 03/03/2013 12:05 Title: Chapitre unique

Dur. Très dur. Je suis soufflée, on dirait de la poésie, c'est tellement bien écrit. C'est de la poésie. Et oui, la fin est terrible, j'avais du mal à comprendre l'état de cette petite fille, mais cette fin !

J'adore la description de sa conception du monde, où elle ne vit pas mais survit, ça ne rend les choses qu'encore plus dures.

Et à la fin, ce "je" qui arrive, cet homme qui suggère tant, c'est... répugnant et ça me donne envie de vomir.
Et je suis d'accord pour la photo et son titre, terrible et magnifique. :)

Réponse de l'auteur: Gnaaaaah aw, t'es trop adorable ! Merci merci merci pour tous ces compliments, pour avoir cerné tout ce que j'essayais de démontrer dans mon texte, tout ce que tu me dis... Merci infiniment !

Reviewer: Ewie Anonyme [Signaler ceci]
Date: 03/02/2013 17:15 Title: Chapitre unique

Bwaaaaaaaa *___*
C'est dingue avec si peu de mots, tu arrives à nous foutre une belle claque ! à me foutre une belle claque x)
Je ne m'attendais pas à ça, c'est vraiment ouf malade.
T'as choisi un thème très licencieux et c'est ça qui est cool ^^
N'hésite pas à refaire des trucs du genre, moi j'aime beaucoup !!

Réponse de l'auteur: Gnaaaah Erwaaaaan. J'aime trop quand tu m'écris des trucs aussi adorables *.*. Mais t'es pas à moitié censée t'appeler Ewie, ici ? :mg: Brayffe, ça m'étonne pas que ça te plaise, le licencieux, mais wosh c'est juste adorable tout ce que tu m'écris ici ! Merci beaucoup beaucoup pour tout ce que tu me dis là :canard:.

Reviewer: Clo32 Signé [Signaler ceci]
Date: 24/12/2012 16:10 Title: Chapitre unique

Wosh...attends que je digère la claque...

C'est horrible, choquant, brutal, mais qu'est-ce que j'aime. La chute est magistrale, ton style est...(je crois qu'il n'existe pas de mot supérieur à excellent, donc je n'ai pas de mots pour le qualifier ^^) et l'idée est vraiment bien trouvée.
J'aime beaucoup. Bravo pour ce texte magnifique =)
Et Joyeux Noël !

Réponse de l'auteur: Wow, ou comment répondre trois ans plus tard -_-'. Merci infiniment pour ce commentaire de Noël absolument adorable... Ca me touche énormément, je suis vraiment ravie que ça t'ait plu à ce point. Merci *.*

Reviewer: Enaid Signé [Signaler ceci]
Date: 18/11/2012 11:09 Title: Chapitre unique

Ce que tu as écrit est poignant, choquant, déroutant. Tu as une plume directe, poétique, fabuleuse ! "Belle et terrible, blonde et horrible", c'est sublime ! Bravo ^^ Enaid.

Réponse de l'auteur: Ohlala, merci !! Merci beaucoup pour ces qualificatifs incroyablement valorisants, je suis ravie que ça t'ait plu à ce point et je suis touchée par ta review, merci beaucoup !

Reviewer: via_ferata Signé [Signaler ceci]
Date: 19/10/2011 10:20 Title: Chapitre unique

Ah, tiens, j’ai pas commenté ?
bon, ben je devais avoir la flemme…

Belle et terrible, blonde et horrible. ->… tu as mon vote dès la deuxième phrase !
Cela dit, je trouve un peu répétitifs les « elle est, elle est, elle est ». J’aime beaucoup ce genre d’affirmation, de confirmation de froide beauté par l’absolu, mais là, c’est trop, c’est comme la maison des Médicis : il y a tellement à voir, tellement compressé, qu’on ne peut plus tout voir et que tout s’encombre. (oui, j’aime bien faire des comparaisons foireuses… c’était les Médicis ou le maquillage d’une bourgeoise.)

Et je trouve que le passage où se dévoile le narrateur n’est pas très bien tourné. Je ne parle pas du « combien ? » qui offre au contraire une parfaite conclusion à mes yeux, mais du paragraphe qui précède, un peu maladroit, un peu évident, et pas… comment dire… On ne pense pas en termes aussi évidents, et on n’imagine pas aussi platement après avoir parlé de rêves, de déesse, de beauté figée intemporelle, je trouve.

Mais donc, globalement, c’est un texte que j’ai bien aimé, même si je ne suis pas douée pour faire comprendre que sous la critique j’apprécie.
J’espère lire autre chose de toi bientôt ^^

Réponse de l'auteur: Tiens, j'ai pas répondu ? Je devais avoir la flemme... ^^ Non, j'avais pas la flemme, mais j'ai du mal et je vais très lentement dans mon appréhension du Héron. D'où ma réponse tardive ^^. Merci beaucoup pour les compliments que tu me fais, venant de toi c'est d'autant plus valorisant, et merci aussi pour les critiques. J'ai relu mon texte avant de venir répondre, et j'ai été dérangée par les mêmes tournures, les mêmes soucis. J'ai, il faut le dire, bien du mal à passer de la fanfic à l'original donc je suppose que les maladresses viennent de là. Moi j'aime beaucoup ta comparaison foireuse, elle m'a fait rire. Je suis ravie que tu aies apprécié mon texte, malgré tous ses défauts, et qu'il t'ait plu suffisamment pour que tu viennes m'en parler. Merci encore.

Reviewer: sfan Signé [Signaler ceci]
Date: 02/07/2011 21:46 Title: Chapitre unique

Je dois confesser être un de tes grands admirateurs sur un autre site (je crois que tu vois duquel on veut parler). J'ai ici retrouvé tout ton style, ta violence. La dernière phrase m'a heurtée, mais vraiment dans le bon sens du terme. Je trouve les dernières phrases avec cette plongée dans l'action très déroutantes. C'est innatendu mais parfaitement approprié. Merci mille fois pour ce texte.

Réponse de l'auteur: Awww, sfan, c'est toujours un bonheur quand tu commentes un de mes textes. D'autant que je ne suis pas très satisfaite de celui-ci x). Merci à toi pour tous tes compliments, et pour ton soutien.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.