Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour La Balade des gens heureux
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: GG 1952 Signé [Signaler ceci]
Date: 02/08/2022 18:56 Title: Chapitre unique

Très beau poème et très bel hommage à votre mère, derrière le bonheur se cachent aussi des moments plus difficiles, ils sont diablement bien murmurés.

Reviewer: Juliette54 Signé [Signaler ceci]
Date: 04/07/2022 09:33 Title: Chapitre unique

Coucou Pruls !

Je viens enfin jeter un coup d'oeil à ce texte qui est extra. J'adore comme tu as réussi à rendre toute l'imagination enfantine dans ces quelques strophes, comment les rimes participent à rendre l'histoire que l'enfant s'invente presque intuitive. Tout semble logique finalement, tout semble réel et c'est adorable.
J'aime bien aussi comment tu montres le pouvoir de l'imagination : l'enfant s'en sert pour repousser la réalité ou du moins la tordre et la modifier à sa convenance, l'atténuer et tout simplement comment il réussit à l'appréhender lorsqu'il observe sa mère qui semble bel et bien rongée par un quelconque malheur... c'est amusant parce qu'il est observateur -comme on dit souvent des enfants- et en même temps on voit qu'il interprète plus ou moins ce qu'il voit, il l'interprète comme il le peut pour défendre et redonner le sourire à sa maman... bref j'ai beaucoup aimé l'apparente innocence du texte qui en fait en dit bien plus **
Ju

Reviewer: dreamer Signé [Signaler ceci]
Date: 09/05/2022 17:42 Title: Chapitre unique

Très jolie ballade, j'ai bien aimé ton travail sur les rimes et la légèreté "enfantine" que tu as réussi à insuffler dans un texte qui dépeint plus graves/adultes. La façon dont tu mêles ça à l'imaginaire d'enfant devenu chevalier (en plus, il s'appelle Guillaume, ça parle à la normande que je suis :D) est très bien faite aussi. Merci pour ton texte ! 



Réponse de l'auteur: Oh comme c'est gentil de ta part ! Merci Dreamer, ça fait très chaud au cœur ! Je pense que l'imaginaire est une manière très efficace de se protéger de la réalité. J'aime beaucoup la naïveté et la légèreté enfantines. A vrai dire, je les envie souvent. Ça doit être pour ça que j'écris beaucoup sur des enfants.

J'aimerais bien dire que la référence à Guillaume le Conquérant était un clin d'œil délibéré à mon lectorat normand xD En vrai, il m'a surtout servi pour la rime, et puis je l'ai bien aimé dans le contexte alors je l'ai laissé. A te lire, je suis ravie de l'avoir fait !

Encore merci pour ton adorable commentaire !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.