Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Violety Signé [Signaler ceci]
Date: 20/07/2021 16:45 Title: 1. Vingt mille lieues sous les mers

Coucou Juliette !
Je suis très contente de retrouver ton Jeannot et ses aventures ici-haut sur cette épreuve - et d'ailleurs je n'ai toujours pas commenté les précédentes, il faut que je le fasse ! Encore une fois, ses aventures sont hilarantes. Déjà, cette première phrase m'a directement attrapée - ta structure, les parallèlismes que tu reprends à chaque fois, ça marche super bien.

J'étais un peu déçue de ne pas retrouver les gamins, mais Nubestus le Sculpteur de Nuages est une chouette rencontre ! Vraiment, comme on s'amuse à te lire, tu nous balades dans ton univers, ton écriture est très dynamique et les dialogues sont savoureux. J'aime bien le fait que les pensées de Jean soient entendues une fois sur deux, ce Dieu débonnaire et somme toute assez chill, et le fait que la communication par nuages avec les Vivants soit apparemment un phénomène récurrent x) Surtout, les passages sur Lucette qui s'entraîne ailleurs en attendant Jean m'ont fait bien rire...

bref, c'est une fois de plus un super texte, j'ai hâte de voir où tu vas nous emmener ensuite avec cette histoire !

Reviewer: Ella C Signé [Signaler ceci]
Date: 20/07/2021 15:08 Title: 3. Causer aux nuages

L'humour marche toujours aussi bien ! J'adore tous les détails de l'univers, le deuxième jugement dernier, le frère/cousin de dieu, les habits, les injures... C'est très bien dosé, c'est très frais, j'ai été prise par surprise plusieurs et surtout on ne s'ennuie pas une seconde... Tu donnes envie d'explorer le paradis !

J'aime que l'humour soit mêlé à des touches plus sensibles, notamment la relation entre Lucette et Jean est vraiment touchante... (d'ailleurs, j'adore comment tous les deux parlent de son amant, en parler comme de la tromperie serait trop lourd pour ce texte, alors qu'ici ça montre leur complicité, c'est vraiment agréable). La scène de sculpture avec ces commentaires est vraiment adorable, et j'adore qu'on puisse réellement sentir leur amour qu'ils ont l'un pour l'autre dans un moment aussi léger !

Ce texte me rappelle une précédente épreuve.... Tu as été inspirée par les cartes ? ;) En tout cas c'est très agréable et joli, j'ai beaucoup aimé et j'ai passé un très bon moment à voyager avec Jeannot !

Reviewer: Xuulu Signé [Signaler ceci]
Date: 19/07/2021 16:58 Title: 3. Causer aux nuages

Coucou Juliette!

Ces petits interludes avec Jeannot sont toujours aussi rafraîchissants et drôles, il lui arrive plein d'aventures bien sympas et il est très fort pour se mettre dans plein d'emmerdes!

La relation entre Lucette et lui est à la fois douce et triste, je me demande comment tu pourrais gérer la réaction de Lucette à l'annonce de la mort de son doux ami, pour que ça reste léger?

En tout cas, bravo pour maintenir l'équilibre entre l'humour et la poésie!

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 18/07/2021 19:41 Title: 3. Causer aux nuages

Ahah il me fait trop rire avec tous ses jugements derniers lol, on dirait qu'il ne va jamais s'en sortir de tout ça. Il a l'art de se mettre dans des situations merdiques faut dire aussi.

Il devient quoi Matthias au final ? Bon il doit mieux s'en sortir que Jean, il n'y a pas trop de risque à vrai dire.

Sculpteur de nuages c'est génial comme idée de taf ça. J'essaie d'imaginer la tête qu'il a faite quand on lui a annoncé.

Le paradis n'est pas de tout repos pour lui mais au final peut-être que ce n'est plus de tout repos au paradis depuis qu'il est là. Et ouais je crois que la question se pose lol.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 18/07/2021 19:31 Title: 2. Travaux généraux d’intérêt

J'aime toujours autant l'humour de la situation. J'ai bien rigolé au début quand il ne sait pas si Dieu parlait de l'Angerie ou Langerie. J'ai d'ailleurs adoré sa réaction dégoûtée en pensant aux langes.

La rencontre avec les enfants est rigolote aussi et donne lieu à une conversation surnaturelle on va dire quand il leur demande où est leur mère. Bah elle est vivante... habituellement la gêne vient de l'autre réponse mais bon là vu où l'on se situe...


Vu le titre du suivant je suppose qu'il va perdre l'un des enfants lol. Hâte de découvrir ce qu'il va se passer.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 18/07/2021 17:32 Title: 1. Vingt mille lieues sous les mers

J'aime bien Le côté humour tragique, le côté absurde du texte. Déjà j'essayais de m'imaginer le mec mort qui croise un autre mec mort, mais lui il est moins bien tombé lol, et ils se tapent la discute.

Il y a des phrases bien marrante comme celle sur l'eau froide, il ne sent plus rien mais rien que de le savoir ça le refroidit. Et aussi quand il y a le requin et que s'in n'était pas mort il serait mort de peur.

J'aime bien la référence à Jules Verne aussi.

Bravo pour t'en être sorti avec ces contraintes, c'est réussi !

Reviewer: Pruls Signé [Signaler ceci]
Date: 18/07/2021 13:54 Title: 3. Causer aux nuages

"Je suis nounou depuis trois jours quand je perds l’un des gamins" PURÉE, je suis déjà morte de rire.

Ce n'est pas un secret pour toi, j'adore cet univers et j'adore ton humour. J'adore les parenthèses qui entrecoupent la déclaration de Dieu au début ; elles permettent de remettre les personnages pour le lecteur qui n'a plus forcément en tête les précédents chapitres et en même temps c'est super drôle d'imaginer Jeannot (enfin… Jean Le Kertizec) mettre pause sur image pour expliciter à chaque fois ce dont il est question. Son "où chui ?" aussi, c'est tout bête mais ça me fait rire à chaque fois de le voir mal articuler et prononcer les choses. J'ai aussi été très émue qu'il pense à la chevelure de sa Lucette en traversant le sol blanc… puis qu'il s'inspire de ce qu'elle aime pour sculpter les nuages. Jeannot me touche, voilà.

Je savais que la carte de Dixit de Cache à la dernière session t'avait inspirée, mais je ne pensais pas que tu reprendrais l'idée ici. C'est génial de découvrir Nubestus le Sculpteur de Nuages (j'adore son omnipotence et le fait qu'il réagisse immédiatement au fait que, dans l'esprit de Jeannot, il soit le frère de Dieu… puis quand il hurle "je vous entends"… et Jeannot en mode #VousN'aurezPasMaLibertéDePenser). J'adore la leçon de sculpture, c'est poétique, ça laisse rêveur. Et puis Jeannot qui se retrouve comme un con : "C’est bien beau ce qu’il a dit, mais comment je fais, moi ?".

Hâte d'assister à son troisième Nouveau Jugement Dernier (le premier et le deuxième n'ayant plus rien de Derniers, de fait). J'ai besoin de suivre les aventures de Jeannot, j'en suis totalement fan ! Autant te dire que ça part dans les favoris. ♥

Merci pour cette lecture et un grand bravo pour cette session !

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 16/07/2021 09:52 Title: 3. Causer aux nuages

Oh mais comment je suis fan de cet univers, Juliette ! J'y retrouve vraiment tout ce que j'ai aimé dans les deux textes précédents : la tendresse de Jeannot pour Lucette (qui a vraiment l'air de s'entraîner par amour), la facilité qu'a Jeannot de se mettre dans des situations impossibles (un troisième Nouveau Jugement Dernier au prochain chapitre ?), et j'aime beaucoup la manière dont il voit le monde, le fait que tu utilises son point de vue permet de décrire le Paradis avec un regard d'enfant, presque, et je trouve que cela amène le lecteur à vraiment avoir de l'affection pour Jeannot.

Merci Juliette pour ce beau texte !

Reviewer: Xuulu Signé [Signaler ceci]
Date: 30/06/2021 14:24 Title: 2. Travaux généraux d’intérêt

Coucou!

J'ai beaucoup aimé cette suite des aventures de Jeannot, qui m'a de nouveau fait rigoler. Je pense préférer ce chapitre au premier, parce qu'il contient un peu plus de péripéties, mais toujours autant d'humour!

Les jeux de mots et les idées loufoques sont bien trouvées, c'est le genre de textes qui fait du bien à la lecture.

Bravo et à bientôt!

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 18/06/2021 15:21 Title: 2. Travaux généraux d’intérêt

Salut Juliette,

Ah, quel plaisir de retrouver Jeannot ! Il est vraiment super drôle, ainsi que l'univers que tu construis. C'est tout léger, ça fait chaud au coeur ! On sent bien que Jeannot est quelqu'un de gentil, et c'est drôle aussi quand il dit qu'il ne connait pas encore tout du paradis.

J'aime quand il s'est fait arrêter par les anges, et qu'il a vu le bon dieu lui-même.

Il y a vraiment un côté très innocent chez Jeannot qui est super attachant, et un côté "c'est pas ma faute" aussi, qui le rend adorable.

J'espère que tu continueras à écrire sur lui et le paradis (mention spéciale à tous ces noms hilarants, je crois que mon préféré c'est la Barquaradis :D )

Ah, et puis les mentions à sa Lucette sont vraiment super attendrissantes :)

A bientôt, et merci pour ce texte :)

Reviewer: Ella C Signé [Signaler ceci]
Date: 05/06/2021 19:53 Title: 1. Vingt mille lieues sous les mers

Oh Juliette, je suis tellement fan ! xD C'est vraiment absurde et tu e rajouets sans cesse : la faim, le requin, les fils, Lucette, et puis DIEU... Comment tu peux avoir autant d'idées en si peu de temps ?

Le ton blasé du personnage marche très bien avec toutes les péripéties qui s'enchaînent. J'adore ce contraste. Les dialogues entre Jeannot et Mathias marchent bien, c'est agréable d'avoir un autre pont de vue, et de ne pas baigner dans la solitude (sans mauvais jeux de mots). Vraiment bravo pour ce texte !



Réponse de l'auteur: Ohh Ella, mais merci merci merci !! xD Je venais de me réveiller, j'étais dans le train, deux heures à tuer, les idées pas claires... ça marche autant que d'être pompette je crois ! Je garderai ce contraste dans une prochaine suite intitulée avec ton superbe jeu de mot : "Baigner dans la solitude", qu'en dis-tu ? (tu seras créditée bien sûr). Merci pour cette review adorable <3

Reviewer: Xuulu Signé [Signaler ceci]
Date: 05/06/2021 14:05 Title: 1. Vingt mille lieues sous les mers

Coucou!

Le passage qui m'a fait le plus rire c'est "Aaaaah un requin! Si je n'étais pas déjà mort, je serai mort de peur!", j'ai beaucoup aimé le côté absurde de cette réplique!

Le côté humour noir ne m'a pas dérangée, je pense que tu pourrais même le marquer davantage, parce que finalement, même mort, il a l'air d'être plutôt tranquille, le Jeannot! Ton texte m'a fait penser au drôle de film avec Daniel Radcliffe, que je n'ai pas vu, mais dont la bande-annonce ressemble un peu à ce que tu as fait avec de l'eau, un mort et des fesses :D

A bientôt!



Réponse de l'auteur: Merci Xuulu ! Ahh oui, c'est carrément absurde, contente que la réplique t'ait plu ! Tant mieux si le côté humour noir ne t'a pas dérangée, et Jeannot est tranquille c'est vrai, si je fais une suite je marquerai d'avantage ce côté humour noir (c'est juste que plaisanter sur la mort ça peut gêner des gens j'ai l'impression). Ouhla, faut que je regarde cette bande annonce xD

Reviewer: AleynaButterfly Signé [Signaler ceci]
Date: 01/06/2021 18:46 Title: 1. Vingt mille lieues sous les mers

Coucou Juliette, 

Quel humour déjanté ! J'ai bien aimé le ton que tu as utilisé du début à la fin, sur les sensations, les problématiques. Le passage avec Lucette m'a fait rire aussi, je m'attendais à une autre réaction de sa part, mais je préfère ta version ! 

Je me demande de quoi tu t'es inspirée pour écrire ce texte ?

Merci pour cette lecture, 

Aleyna



Réponse de l'auteur: Merci Aleyna ! Ouiii j'ai laisse mon humour partir n'importe où (et pas sur terre) et n'importe comment ahah. J'ai failli faire Jeannot grognon en voyant Lucette, mais ça aurait été moins drôle ;) Je ne me suis pas inspirée de quoi que ce soit de précis, mais j'ai lu le texte à une copine qui m'a dit qu'il y avait un film sur ce thème du mort qui vient voir sa femme encore vivante, c'est à ce film que tu penses ? Merci à toi <3

Reviewer: Lyssa7 Signé [Signaler ceci]
Date: 31/05/2021 15:25 Title: 1. Vingt mille lieues sous les mers

Hello Juliette,

Ce texte a une aura humorisitique assez sombre qui varie un peu entre tragique et comédie. J'ai trouvé ton texte très sympathique (si on peut dire ça de la mort ahah), et j'ai beaucoup aimé la petite référence à Jules Verne avec ton titre.

Merci pour ce texte !

Lyssa



Réponse de l'auteur: Merci Lyssa ! Oui, le thème de la mort est sombre... mais sympathique ahah

Reviewer: Carminny Signé [Signaler ceci]
Date: 29/05/2021 15:57 Title: 1. Vingt mille lieues sous les mers

C'est bien marrant cet après-mort avec les deux marins. J'espère juste que c'est pas ça en réalité XD J aime beaucoup le caractère inquiet pour Lucette de Jeannot, il a l air de vraiment l'aimer.

Réponse de l'auteur: Merci Carminny ! J'espère aussi que ce n'est pas ça en réalité xD Ouiii Jeannot aime vraiment sa Lucette

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.