Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour L'homme gris
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Juliette54 Signé [Signaler ceci]
Date: 28/07/2022 11:31 Title: Othila

Coucou Sifo !

Je prends le temps d’enfin écrire mes reviews avant demain soir < 3 (ui j’avais lu sans review oups)

Déjà, j’avais adoré (et j’ai re-adoré) ta manière de nous plonger dans l’appartement grotte-tunnel-obscurité. On est tout aussi désorienté que l’homme gris et que Zack, c’est très sensoriel, très angoissant mais on sent également que l’homme gris commence à se retrouver et à retrouver ses souvenirs. Les phrases sont plus longues, moins nominales : il retrouve progressivement de la cohérence. L’homme gris et l’univers retrouvent un certain sens, et on voit enfin une progression, on n’attend moins. D’ailleurs, ils rentrent vite chez Tenessee et Zack, ils bougent, ils savent où ils vont. Tu places doucement cette histoire de l’Autre avec l’oiseau qui se réincarne : tu lui donnes littéralement chair, c’est visuel encore une fois.

Ah et ça ne se voit pas que tu as changé d’idée en cours de route, et ce sera très intéressant d’en parler dans la Discu-Lectu !

Ju’

Reviewer: Carminny Signé [Signaler ceci]
Date: 23/07/2022 13:50 Title: Othila

Waouh ! Ce chapitre était intense. J’aime beaucoup le Décepteur et la peur qu’il inspire à l’homme gris, la facilité avec laquelle il le manipule. On sent la différence d’atmosphère avec le chapitre précédent, c’est plus mystérieux, plus étrange. Je suis un peu déçue par le fait que Tennessee ne soit plus humaine parce que je trouvais que ça rajoutait un peu plus de mystère à l’obsession du décepteur pour elle mais après tout, les personnages qui font ce qu’ils veulent je connais XD et si c’est ce qu’il lui faut, je suis curieuse de voir comment elle va évoluer (d’habitude, ils savent ce qui est bon pour l’histoire). Bref, maintenant je suis bien décidée à lire Le Décepteur prochainement ;).

Reviewer: Drusila Signé [Signaler ceci]
Date: 17/08/2021 16:49 Title: Othila

Je ne suis pas sûre d'avoir totalement compris la fin, mais j'avais raison en estimant que Zack et sa Tennessee ne sont pas si humain que ça. Le coup des ombres m'a fait penser à un épisode de Doctor Who, dans la bibliothéque, si tu connais ^^/ ( en vrai, les meilleurs méchants, ce sont les Anges Pleureurs je trouve et peut-être qu'un jour j'arriverai à écrire sur eux..). Cette fin soudaine me donne envie d'en savoir plus sur Zack, sa mère, l'homme gris aura t'il un nom un jour ? Sa relation avec l'Homme gris me fait un peu penser à cette de John ado et au Terminator xd. L'homme gris aura t il un jour son libre arbitre ? Zack et sa mère sont t'ils eux même ou sous influence de ces ombres ? Que de réponses sans questions que j'espère trouver dans "La femme creuse" et le " Décepteur" quand j'aurais le temps de les lire ...

Réponse de l'auteur:

Coucou Bevy,

C'est drôle, ce chapitre s'est écrit tout seul, et je l'ai laissé tel quel, je me suis laissée porter :)

Dans mes toutes premières idées, Zack et sa mère étaient juste des humains, Zack ayant la faculté de voir et interagir avec des personnages magiques, et sa mère étant plutôt passive dans tout ça. Mais en développant le personnage de Tennessee dans La Femme Creuse, elle est devenue autre chose, et Zack aussi. Donc, non, ils ne sont pas vraiment humains.

Je ne regarde pas Doctor Who, mais merci pour la référence !

Dans les deux derniers chapitres de l'homme gris, que je n'ai pas encore écrits parce que je brainstorme beaucoup sur cet univers, l'homme gris va bien retrouver la mémoire, et son identité. Et l'homme gris, comme je conçois ce qu'il est, n'a pas vraiment de libre-arbitre, mais je ne l'ai pas encore développé. Et pour la question de Zack et Tennessee sous l'influence des ombres, je note, je note, parce que très bonne question !

Veux-tu que je te dise ce qu'est l'homme gris ? Ou tu préfères garder la surprise ?

Merci pour tes commentaires, j'espère que cette lecture déroutante t'aura plu :)

A bientôt :)

Reviewer: Lsky Signé [Signaler ceci]
Date: 22/07/2021 07:47 Title: Othila

j'aime beaucoup l'introduction sur le fait de nommer !!! C'ets très poétique, donne une autre jolie approche des choses, une vision des choses...

"Il entre dans le hall de son immeuble, avec une sensation de familiarité et d'étrangeté à la fois, quelque chose qui le met mal à l'aise," et tout le passage avec les ombres, l'oiseau qui se vêt/renait petit à petit est super réussi. Une grande maitrise du fantastique.

"Ce ricanement qui est la marque de fabrique de l'Autre." : marque de fabrique fait un peu sortir du récit ça fait vraiment monde consumériste, "marque" contemporaine.
Mais je trouve super intéressant ce passage : on pense d'abord à une personnification de la mort, sont-ils dans un entre deux car ils ont volé une vie ? Ou alors un esprit maléfique ? On a envie de savoir plus, quand est-ce qu'il a rencontré "l'Autre' qu'est ? C'est super prenant.

Olala vraiment trop cool le déblocage ! ET trop cool les idées, je suis hyyyyper curieuse de voir l'histoire de Tennessee !!! Me tarde les chapitres suivants !

Réponse de l'auteur:

Coucou Lsky,

Merci beaucoup pour ton commentaire ! Je ne sais plus dans quel livre ou article, j'avais lu un truc sur le véritable nom des choses, et celui qui connaissait ce véritable nom des choses, objets, animaux, gens, pouvait les contrôler (je me demande si cela ne vient pas vaguement de la Bible...), et c'est une idée qui me reste en tête depuis pas mal de temps, que je peux un peu évoquer. Mais je ne vais pas l'utiliser ici en tant que tel.

Je suis parti mais complètement en live avec l'histoire de cet oiseau qui avait du m'être donné en contrainte lors d'une Nuit, et ça apporte au texte, justement, en étrangeté, en inquiétude, et peut-être même en pouvoir pour Zack ou l'Autre (je ne sais pas si tu as lu la Femme Creuse - qui est fini - ou le Décepteur - que je galère à écrire), donc je me tairai sur l'identité de l'Autre.

En fait, au niveau des inspirations ciné du fantastique, j'ai globalement tout Guillermo del Toro, Night Shyamalan aussi, ainsi que Tim Burton, et en livres, c'est Neil Gaiman, John Connolly et je ne me souviens plus du troisième, donc je viendrai en causer quand cela me reviendra.

Ah, je viens de vérifier pour marque de fabrique, c'est bien une expression issu du droit et du commerce, mais c'est surtout une expression qui parle de la caractéristique d'une personne. Héhé, je ne vais pas te répondre sur tes questions sur l'Autre (bien que j'en aie super envie), mais j'aimerai te garder l'effet de surprise :)

Merci beaucoup pour tes encouragements !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.