Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Xuulu Signé [Signaler ceci]
Date: 16/05/2021 12:40 Title: Chapitre 1

Hello!

Le format est très réussi, on voit bien toutes les étapes narratives et l'effet de conte initiatique avec le personnage principal qui change en cours de route et est plus sage à la fin qu'au début de l'histoire.

La seule chose qui m'a un peu déroutée est le temps auquel se déroule l'histoire: on a l'impression que c'est plutôt contemporain, mais le coup du cheval et de l'illetrisme de tout un village m'a un peu fait buguer. Je me suis dit que tu avais essayé de travailler sur cette période intemporelle caractéristiques du conte, mais je n'ai pas trouvé ça extrêmement lisse dans ton texte.

Mais dans l'ensemble, le rythme m'a plu, les personnages aussi, et bien sûr toutes les petites touches d'humour disséminées partout!

A très vite!

Reviewer: Juliette54 Signé [Signaler ceci]
Date: 10/05/2021 10:26 Title: Chapitre 1

Salut Violety !

Ton conte (avec toutes les étapes aha) est très plaisant à lire ! C'est amusant comme tu fais retomber ton intrigue avec le collier pour te tourner vers le sauvetage de Yadah par les villageois. C'est une belle chute aussi ;)

J'ai bien aimé aussi qu'elle ne cherche pas à garder le collier, ça change des têtes brûlées irréfléchies. Et puis finalement, le collier voulait juste qu'elle sorte de sa ville et découvre le monde...

Juliette

Réponse de l'auteur:

Coucou Juliette !

Peut-être que ce collier avait des intentions autres, en effet ;) ça m'amusait de faire retomber cette intrigue rapidement, j'aime bien les histoires à tiroir un peu. Je suis contente que mon petit conte t'ait plu :) Merci pour ta review !

Reviewer: MadameGuipure Signé [Signaler ceci]
Date: 09/05/2021 17:13 Title: Chapitre 1

Hello Violety !

 

D'abord, j'aime beaucoup ton titre, il fait très conte, et rien qu'en lisant les titres des textes rouges, je me suis dit que c'était toi qui avait hérité du genre conte, donc bien joué ;)

De même, en lisant ton texte, j'ai tout de suite retrouvé les codes et l'ambiance des contes.

Je ne m'attendais pas du tout à une telle utilisation du couple de mots ! J'ai bien aimé les pouvoirs de ce collier et aimerait beaucoup en savoir plus. Concernant la chute, Yadah me déçoit d'avoir besoin de tomber pour s'ouvrir aux autres ! Elle m'a paru tellement arrogante lors de la scène de l'auberge ! Heureusement que cette chute lui a fait un peu ouvrir les yeux. En fait, Yadah me fait beaucoup trop penser à Hermione aha et la morale de ton conte me fait penser à sa réplique dans le tome 1, du genre j'ai tout appris dans les livres, mais il y a des choses plus importantes...

 

Bref, j'ai passé un très bon moment en te lisant, merci beaucoup !



Réponse de l'auteur:

Hello MadameGuipure !

Merci beaucoup pour ta review, je suis contente que ce conte t'ait plu et que tu aies été plongée dans l'ambiance, c'était vraiment ce que je voulais essayer de faire :)

Je n'avais pas spécialement fait de lien avec Hermione, même si je vois où on peut voir la ressemblance ! Je pense toutefois qu'Hermione est plus empathique que Yadah qui est assez autocentrée jusqu'à sa chute... Mais heureusement cela change !

Merci encore ! :)

Reviewer: Seonne Signé [Signaler ceci]
Date: 07/05/2021 18:17 Title: Chapitre 1

Coucou Violety ! Félicitations pour ton texte, je pense que le genre "conte" est un exercice qui peut être difficile et je trouve que tu t'en es très bien tirée : on en retrouve en effet la structure, mais aussi le style de narration assez simple, presque orale. Très bon point pour moi, ça m'a totalement convaincue ! Ensuite j'ai trouvé ta façon d'utiliser tes deux mots plutôt inattendue et c'est une bonne chose ;) la chute prend une double signification puisqu'elle fait un peu "tomber" Yadah de sa "tour d'ivoire" et permet bien de mener jusqu'à la morale de la fin, caractéristique de ce type de récit. Le personnage de Yadah, d'ailleurs, je l'ai trouvé très bien construit et puis on peut facilement s'y identifier (rien que parce que c'est une lectrice haha mais aussi pour ses moins bons côtés) et du coup ça véhicule un message d'autant plus fort quand on te lit. Ma seule toute petite déception c'est que je sais pas pourquoi, je m'attendais à voir le collier revenir à un moment. Il a bien son importance mais au final il sert plus de "prétexte" pour faire bouger Yadah de chez elle et ça fait un genre de petite cassure entre la première et la deuxième partie du texte qui sont deux arcs pas hyper connectés l'un à l'autre ? Mais je chipote parce que je suis une perfectionniste en vrai peut-être que je me suis juste fait des idées pour rien. En tout cas bravo c'était un très joli texte et j'ai beaucoup aimé le lire :)

Reviewer: Pruls Signé [Signaler ceci]
Date: 07/05/2021 10:17 Title: Chapitre 1

Coucou Violety !

J'avais l'impression d'avoir ouvert un vieux livre de conte et de me laisser porter le cœur léger. Je trouve ça tellement difficile, en fait, de trouver l'équilibre entre l'histoire que l'on veut raconter, la morale qu'on veut insuffler, la sobriété du style... Et puis surtout réussir à penser à tout ça en aussi peu de temps ? Tu t'en es très bien tirée.

(C'est drôle parce que j'imaginais Collier/Chute en policier avec une vieille dame qui fait une mauvaise chute et en fait on découvre à la fin qu'on voulait lui chiper ses bijoux) (mdr désolée pour le HS, mais j'aurais jamais pensé à utiliser la combinaison de mots comme tu l'as fait ici mais j'ai beaucoup aimé !)

J'ai trouvé Yadah très touchante, elle est en effet "sympathique mais [carrément] donneuse de leçon" (comme si c'était à elle de dispenser son savoir aux autres...). D'ailleurs j'aime comme tu dis simplement les choses (bon c'est aussi un truc propre aux contes mais vraiment tu le fais bien, j'ai trouvé ce ton que j'aime bien dans le genre). J'aime la réflexion que tu introduis par le collier (et j'aime le fait que ce collier ne soit pas juste un collier, qu'il soit au centre tout en étant le support de quelque chose d'autre, c'est malin) Un collier qui rend omniscient… J'adore sa réflexion un peu naïve "j’ai mes livres, c’est bien suffisant". D'un côté, elle reconnaît qu'il ne sert à rien de désirer l'omniscience (#UnGrandPouvoirImpliqueDeGrandesResponsabilités) et de l'autre on sent quand même un peu son orgueil, comme si sa soif de lire lui permettait de toucher au plus près de ce que sont les choses. Je pense que là où elle est dans l'erreur, ça n'est pas tant sur ce que lui apportent effectivement les livres, mais sur sa posture de jugement vis-à-vis des autres et des autres manières d'être.

Sa chute est un bon prétexte pour la voir doublement tomber de haut : blessée, elle va devoir se reposer sur d'autres, et elle va tomber de haut en étant confrontée aux autres, à leur générosité, et à sa propre intolérance. C'est vraiment une jolie leçon que tu livres en peu de mots. J'adore le titre de ton conte, parce que là où on pourrait opposer les deux univers de ton histoire (celui de la bibliothécaire citadine civilisatrice vs. les habitants de ce village isolé qui s'est civilisé autrement que par les lettres), tu les réconcilies. On comprend bien que partout il y a de la valeur. Et puis j'adore cette idée de bibliothèque itinérante. La réécriture de la conclusion canonique "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants..." est juste géniale, elle m'a tiré un grand sourire. Mais alors quand j'ai lu l'incise finale MDR, j'adore ces petites touches d'humour disséminées çà et là (j'avais aussi beaucoup aimé le petit trait d'humour de Maïa dans le paragraphe précédent).

C'est vraiment un joli conte, et il remplit toutes les attentes qu'on pourrait avoir en lisant un texte du genre. Bravo, et bonne chance pour cette session !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.