Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour La mémoire de la peau
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 31/08/2021 11:50 Title: Chapitre unique

Coucou CacheCoeur,

Je suis ravie de lire ce premier texte de toi sur le Héron. Ce n'est pas le premier que je lis mais vu que c'était le premier que tu as publié il faut bien marquer le coup. Après l'avoir lu je me dis que je serai ravie d'en lire d'autres et ce qui est bien c'est que je sais déjà que tu en as publiés d'autres.

Ce texte est très dur et poignant dans ce qu'il raconte. On imagine bien cette horreur qu'elle a vécue plus jeune et les séquelles qu'elle a encore aujourd'hui de cette période.

Mais j'aime bien cette note d'espoir à la fin tout de même qui nous fait comprendre que tout n'est pas foutu et qu'une évolution est possible.

Bravo à toi et à bientôt sur l'un de tes prochains textes.

Reviewer: Alena Aeterna Signé [Signaler ceci]
Date: 24/08/2021 01:04 Title: Chapitre unique

Coucou Cachou !

Je suis encore un peu retournée par ton texte parce que je ne sais pas exactement à quoi je m'attendais mais sûrement pas à ça. Le sujet que tu abordes est très sérieux, et tu le fais d'une manière assez touchante, en passant par tant d'émotions que tu parviens à nous les faire toutes ressentir. J'ai aimé les différentes réflexions de Noanne, que ce soit sur les mains ou sur son passé, et aussi ses visions d'elle-même dans le miroir. Les deux faces de Noanne sont très intéressantes à découvrir, j'ai bien aimé ce passage (je crois que c'est l'un de mes préférés avec la fin).

D'ailleurs, j'ai adoré la chute, cette remontée vers un peu plus d'espoir, ce pas vers l'avant qui montre que tout est possible, même quand on pense que tout est fini.

C'est peut-être ton tout premier texte sur le Héron mais cela n'enlève rien à la qualité :)

Reviewer: MelHp7 Signé [Signaler ceci]
Date: 15/06/2021 22:19 Title: Chapitre unique

Bravo ! Tu as bien fait de te lancer sur le héron. Ton texte est empreint de réalisme. En tout cas il a provoqué chez moi une totale empathie pour la protagoniste. Tu n'as pas eu besoin de t'étendre sur son passé, de détailler les tortures qu'elle a subit en les décrivant, ta façon de le raconter comme un témoignage en pensées fonctionne parfaitement. Malgré les petites maladresses ci et là (comme le manque d'un mot par exemple), j'ai été complètement happée. Pour une fois, je suis contente que ça se termine bien. Même si je suis une adèpte des tragédie et des histoires horrifiques, je suis soulagée que Noanne ait pu surpasser sa peur, donner de sa confiance. Peut-être parce que ça me rappelle une réalité...

Reviewer: Violety Signé [Signaler ceci]
Date: 20/04/2021 22:14 Title: Chapitre unique

Cachou,

Je n'ai qu'une envie après cette lecture : te lire plus. J'aimais déjà tes fanfictions, mais je crois que quand c'est tes mots sur tes propres personnages, ton propre univers, c'est encore plus intense. Ce texte, je ne m'y attendais pas, il m'a un peu retournée je crois ? C'est puissant, c'est prenant - ça prend aux tripes, et ça ne nous lâche pas, jusqu'à la dernière phrase qui permet enfin de souffler.

Ma review va être un peu désordonnée - c'est l'état dans lequel tu m'as mise, et encore j'ai laissé passer du temps entre la lecture et la review. Il y a quelque chose de terriblement brut, à vif, comme les émotions de Noanne, comme les blessures toujours vives. J'imagine que cet aspect est exacerbé par le noeud du problème : cette absence de confiance qui se traduit dans le toucher - ou plutôt la peur d'être touchée. Je n'ai pas de souci avec le toucher, mais la peur de faire confiance, l'angoisse me sont familières, et j'ai retrouvé ces sensations, et j'en ai traversé bien d'autres avec que je ne connais pas, avec ton texte. C'est brillant, je n'ai pas vraiment les mots pour dire tout ce que ça fait. Peut-être que je reviendrai le relire et le re-reviewer ?

Tu parles d'un projet plus large. Je ne sais pas si c'est le projet bidule-truc ou autre chose, mais Cachou, j'espère vraiment, vraiment, vraiment que tu vas le faire lire. En tout cas, moi, j'ai très envie de lire ça - je suis prête à être bouleversée.

J'avais envie de te dire des phrases que j'aime particulièrement, mais il y en a plein, alors je ne sais pas laquelle choisir. Mais il y a cette fin, que je trouve très, très belle, tant dans l'image que dans le rythme. "Je resserre mes doigts près des siens. Je lui offre une partie de ma confiance. Un minuscule morceau, parce que je n’en ai qu’en faible quantité. Je ne la lui reprendrai pas."

Merci pour cette lecture, et de nous avoir confié ces mots et ces sensations ❤

Reviewer: Carminny Signé [Signaler ceci]
Date: 19/04/2021 18:55 Title: Chapitre unique

Je sais pas trop quoi te dire à part que ton texte est surpuissant et que maintenant j'ai envie de m'enfuir sous ma couette avec du chocolat en réconfort (je veux bien partager le chocolat avec Noanne, pas la couette). Comment ça devrait se prononcer au fait ? (Parce que moi je pensais No-Anne. Bravo et bonne chance pour le concours !

Reviewer: MadameGuipure Signé [Signaler ceci]
Date: 19/04/2021 18:11 Title: Chapitre unique

Hello CacheCoeur !

 

C'est un très très beau texte que tu nous as écrit en un temps record !

Je suis du genre tactile, mais bon dieu ton texte m'a quand même bouleversée.

J'ai juste adoré ton paragraphe sur les réflexes, l'intelligence du corps humain qui se souvient de tout. C'est tellement vrai. Tout ce qu'on pense (et qu'on espère) avoir oublié, bien souvent notre corps s'en souvient.

Je me suis quasi immédiatement attachée à Noanne, sa fragilité, mais en même temps son cynisme.

Et puis, ta description de la main, très froide, digne d'un manuel de médecine, pour finir sur le fait qu'une main est une arme. C'est dur, très dur, je pense que peu de gens donnerait cette fonction principale à la main, mais en même temps, c'est tellement vrai.

Bref, désolée pour cette review totalement décousue.

J'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé ton texte. J'espère que Noanne réussira à continuer à franchir les obstacles, avec ou sans Esteban, pour lui, mais surtout pour elle.

 

Vraiment merci pour ce texte

Reviewer: Juliette54 Signé [Signaler ceci]
Date: 19/04/2021 18:06 Title: Chapitre unique

Coucou CacheCoeur ! Team premier texte posté sur le Héron pour le concours d'Omi et Catie ! < 3 (et team jaune aussi héhé)

J'ai pris plaisir à lire une nouvelle fois ton texte avant de mettre une review et encore une fois, j'ai été frappée et transportée par la justesse des mots et la boule dans la gorge que j'ai eu tout le long du texte. Si un jour tu décides de mettre la suite ou ton original sur le héron pour qu'on puisse le lire, je viendrai bien y faire un tour (c'est une idée comme ça, pas du tout intéressée bien sûr aha).

L'obstacle semble insurmontable pour Noanne, alors que tenir la main de quelqu'un qu'on aime semble si naturel. La phrase de fin, m'a fait frissonner à chaque fois que je l'ai lue.

Ah et j'ai oublié de te le dire, j'adore le prénom Noanne !

Des bisous
Juliette

Reviewer: Xuulu Signé [Signaler ceci]
Date: 19/04/2021 14:15 Title: Chapitre unique

Coucou Cachou!

Félicitations pour ce premier pas franchi avec DEXTERITE (oui je fais des blagues étymologiques tu peux me juger

Ton texte est puissant, il donne un beau coup de poing (je continue, ça doit être un mécanisme de défense après avoir été renversée par ton texte héhé) et donne carrément envie d'en savoir plus sur ce personnage.

Son prénom est si étrange, d'où vient-il?

Je me suis aussi demandée si le traumatisme que tu décris comme étant extrêment lié aux mains, d'une manière super claire et belle avec tous ces parallèles et ces prises de conscience, pouvait avoir épargné d'autres parties de son corps? On pourrait imaginer des caresses du coude, par exemple, ou des cheveux promenés sur un bras, ou encore d'un baiser...? Bon ce n'était pas vraiment le sujet de ton texte, de trouver des solutions alternatives, mais la construction de ton texte m'a fait me poser la question.

Je suis contente du petit pas gigantesque que Noanne a fait sur le chemin de l'acceptation, de ce triomphe sur cet obstacle invisible et tellement concret pour elle.

Merci pour ce beau moment, et ne t'arrête pas de publier sur le Héron!

Reviewer: Lyssa7 Signé [Signaler ceci]
Date: 19/04/2021 10:39 Title: Chapitre unique

Hello ! Je ne sais vraiment pas quoi dire face à ton texte. Je pense que ça résonne beaucoup en moi d'une certaine manière, ce qui explique que j'ai pu avoir les larmes aux yeux à la fin. C'est un très beau texte, violent à sa façon dans les émotions qu'il procure. Merci pour ce texte ! 

Lyssa

Reviewer: Omicronn Signé [Signaler ceci]
Date: 15/04/2021 18:11 Title: Chapitre unique

Tu sais ce que je pense de ton texte, et cette version me charme tout autant que la première, brute de décoffrage. Tu dis que tu écris d'autres choses sur cette histoire, j'ai bien hâte que tu les postes, alors.

J'aime ta plume, crue et belle à la fois. Ce texte est poignant et me coupe le souffle. Et j'ai tiqué sur une phrase parce qu'elle résonne en moi, parce qu'elle représente à elle seule la difficulté de ceux qui ont vécu des traumatismes à refaire confiance aux autres, bataille constante pas avec les autres mais avec soi-même, parce qu'on se sent trop cassé pour mériter quoi que ce soit, parce qu'on nous l'a trop répété ou que l'on se l'ait trop répété : "Mais là, c’était sûrement trop, même pour lui." Et bordel que j'aime qu'il lui donne tort et qu'elle lui offre une partie de sa confiance. Merci ❤

Reviewer: Pruls Signé [Signaler ceci]
Date: 15/04/2021 13:27 Title: Chapitre unique

Bonjour Cache,

Je ne sais pas bien par où commencer. Je suis impressionnée que tu aies écrit si vite un texte de cette envergure. L'émotion est partout. J'ai fini ma lecture en tremblant. C'est sûr que l'obstacle est d'autant plus difficile à franchir quand l'obstacle c'est soi, son corps, sa tête.

Le toucher est peut-être un des sens les plus importants à mes yeux. Ce peau à peau avec l'autre a un impact direct sur notre santé, notre épanouissement, notre bien-être... autant qu'il peut être potentiellement destructeur. Tu as écrit un très beau texte sur le traumatisme. On sent que cette peau, ce corps, ont tout gardé en mémoire. Et que c'est extrêmement difficile pour Noanne de laisser de côté ces souvenirs et d'oublier ce spectre qui plane sur elle depuis tant de temps (même si elle a mis quatorze ans à en prendre conscience, sans doute son corps savait). Il y a son désir et sa volonté qui vont la pousser au premier pas, mais on sent tout ce que ça lui coûte. J'espère qu'elle pourra progresser (avec ou sans Esteban), et faire encore d'autres pas vers la guérison, vers l'ouverture aux autres, vers la reconquête de la confiance. C'est un drame comme il en existe malheureusement beaucoup ; tu l'as très bien écrit et ça tord le ventre.

J'ai été impressionnée par ta plume ici. Ces vulgarités et cette violence qui fusent parfois, la douceur et la bienveillance d'Esteban, et ce rejet de Noanne de tout ce qui lui paraît ridiculement beau et factice (les comédies romantiques, les sérénades et autres "conneries"). Cette utilisation du miroir qui va permettre l'introspection (pas que le procédé soit nouveau mais c'est super bien fait ! avec la mise en abîme de l'enfermement...). Cette description méthodique et très anatomique de la main - très froide en somme - pour arriver à cette définition cynique de la main comme arme... Elle se souvient de ce que les mains font de plus mauvais, de plus mal... mais elle a totalement oublié le reste. Le parallèle mémoire/oubli est vraiment super beau.

J'ai été vraiment bouleversée par ce texte, je l'ai trouvé intense et d'une justesse incroyable dans chaque mot, dans chaque enchaînement de phrases. Bravo, et merci.

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 11/04/2021 16:26 Title: Chapitre unique

Salut Cachou qui fait peur,

Mais quel premier texte ! Tout le vocabulaire autour du traumatisme, le fait d'être vraiment dans les pensées du personnage, sa fragilité, fragilité qu'elle a partagé avec Esteban (c'est un bond sur son chemin je trouve), tout ça est superbement exploité. On s'y attache, à Noanne, et en si peu de mots.

Et j'apprécie vraiment que le texte finisse sur une note d'espoir, qu'elle franchisse cet obstacle, et on sent bien que c'est dur.

Merci pour ce très beau texte, Cachou, et je veux en lire tout plein d'autres de toi sur le Héron <3

Reviewer: AleynaButterfly Signé [Signaler ceci]
Date: 11/04/2021 15:13 Title: Chapitre unique

Coucou Cachou ! 

Héhé, en effet j'ai eu le privilège de le lire en avant-première. En tout cas, c'est un beau texte, on ressort le coeur brisé pour Noanne, dont on devine en filigrane ce qu'elle a vécu. Ce traumatisme si violent qu'elle ne supporte plus ne serait-ce que le contact d'une autre peau sur la sienne. 

Esteban est patient, mais j'ai envie de dire, ce n'est pas à elle de se justifier, de s'excuser donc je ne vais pas dire qu'il a du mérite. Juste qu'il fait ce qu'une personne décente est dans le "devoir" de faire. Mais clairement, il aurait pu se lasser d'être fui ainsi et je suis très admirative devant le courage de Noanne de franchir cet obstacle psychologique, qui lui permet de goûter au bonheur d'être touchée.

J'espère qu'il ne trahira pas cette confiance.

Sinon, j'aime beaucoup ton écriture, ta manière de décrire les sentiments de Noanne est poignante. Bravo pour le respect des contraintes aussi.

Merci pour cette lecture,

Aleyna. 

 

Reviewer: Melody Signé [Signaler ceci]
Date: 10/04/2021 22:52 Title: Chapitre unique

Coucouuuu ! 


Je viens de valider ton texte et j'ai adoré ! Ça me donne vraiment envie de découvrir le projet dans sa globalité. 


Par contre, tu feras attention, je crois qu'il manque un mot dans la deuxième partie de la phrase "Quatorze longues années pour comprendre que je n'étais pas normale, que les choses qu’on ne l’était pas non plus". 


J'aime vraiment bien ta plume sinon, elle est juste en fait. Tu t'adaptes extrêment bien au ton de tes histoires et de tes personnages et on ressent ici toute la détresse de Noanne et l'injustice de sa situation, on voit bien que c'est dur pour elle et qu'elle s'en veut, tout en sachant que ce n'est pas normal de s'en vouloir. I relate à mort, je trouve ça hyper humain en fait. 


Bref, merci d'avoir partagé ce texte sur le Héron ! ❤️

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.