Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Un présage
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: lunalice Signé [Signaler ceci]
Date: 31/03/2011 12:00 Title: Chapitre 1

Bonjour !
J'ai beaucoup aimé ton texte, l'idée de parler des indiens d'amérique, ce présage... Mais ce qui m'a le plus plu, c'est l'incompréhension de tes personnages face à la mort du grand aigle. Le coeur du lecteur se serre car lui connaît malheureusement la suite de l'histoire. Je n'ai qu'un seul reproche : tu t'es un peu trop éloigné du sujet, tant de celui de l'atelier que de celui de l'ivresse des profondeurs.
Bravo pour ce texte ;)

Réponse de l'auteur: Pour le sujet, j'ai gardé plutôt l’aspect "dernière plongée" que "ivresse des profondeurs"... je n'avais pas spécialement envie de réécrire "le grand bleu". XD
Merci pour ta critique.

Reviewer: Avel Signé [Signaler ceci]
Date: 30/03/2011 19:56 Title: Chapitre 1

J’aime beaucoup l’idée du monde indien. Avec ce sujet, je m’attendais à un univers sous-marin. Mais le monde indien, déjà en soi j’aime, et en plus tu m’as étonné avec ce thème. :-)

Le côté « ivresse » a été totalement perdu dans l’histoire, c’est-à-dire que le sujet de l’atelier ne se trouve pas au centre de ton texte. En cela il colle peut-être moins que les autres participations, mais ça ne me dérange pas du tout. Je dirais même que c’est un bon point, tout est bien lié.

J’ai l’impression que je ne vais pas réussir à être très constructive, alors en vrac : j’aime beaucoup le symbole de l’aigle, j’aime la sagesse indienne, observer les signes de la nature, j’aime l’annonce de la cruauté de la société occidentale, j’aime le gouffre présenté entre ces deux mondes.

C’est une jolie histoire que tu nous as livrée là.

Réponse de l'auteur: Pour le sujet, je n'ai gardé qu'une phrase "Ce devait être sa dernière plongée. Il n’a plus jamais été le même après cela.", après je n'ai pas insisté sur le reste car ça ne m’inspirait pas.
Content que mon thème t'ait plu, je voulais écrire une histoire avec des indiens d'Amériques depuis un bout de temps, c'est chose faite. ^^
Merci de ta critique.

Reviewer: via_ferata Signé [Signaler ceci]
Date: 29/03/2011 22:15 Title: Chapitre 1

Première chose, j’adore ton interprétation du sujet. Très loin de ce qu’on aurait pu imaginer, bravo ! Et au-delà de l’interprétation, ton histoire est très intéressante. Captivante, je dirais même. La fin qui plane, qu’on perçoit, et qu’on ne comprend pas.
Un bruit dans la plaine et c’en est fini de la majesté. C’est assez écoeurant.

Bref, j’aime beaucoup l’idée. Cela dit, j’apprécie moins la forme, que je trouve un peu trop hachée. Comment dire ? Il y a pas mal de phrases descriptives courtes, ce qui casse un peu le rythme, sans compter que s’ajoute à ça une impression de répétition. Répétition de l’importance de l’aigle, répétition de l’épisode du lapereau…
Sans que je mette de mots dessus, ça m’avait assez gênée à ma première lecture, à la deuxième aussi, naturellement, mais moins. J’étais plus concentrée sur l’histoire, qui m’a vraiment beaucoup touchée. Le drame ouvert. Les deux dernières phrases me semblent néanmoins de trop, encore une redite, qui elle enlève à la chute une part de son dramatique.

Ah, et j'ai failli oublier : L'aigle le lâche à nouveau pour lui casser la nuque. -> pourquoi à nouveau ?

Réponse de l'auteur: "à nouveau"... C'est une erreur ou ce qu'il reste d'une phrase que j'ai modifiée. XD
Pour le rythme haché, je pense que ça vient du fait que j'ai voulu faire dans le genre de beaucoup de récits de pionniers ou de natifs que j'ai lus quand j'étais plus jeune... Ce n'est pas un regard occidental dans ce texte, j'ai voulu que ça se ressente aussi dans la manière dont s'est écrit. je vais songer à retirer les deux dernières phrase vu qu'elles semblent de trop. XD
Merci pour ta critique.

Reviewer: Ellie Signé [Signaler ceci]
Date: 23/03/2011 19:55 Title: Chapitre 1

J'ai beaucoup aimé la chute (sans jeu de mots XD). Par contre je vois pas trop pourquoi ils ont tué l'aigle, ça se bouffe pas un aigle XD

Petite note technique : Indien n'est pas "politiquement correct", il faut dire Amérindien plutôt.

Réponse de l'auteur: Ils ont tué l'aigle par jeu/par cruauté/pour vérifier si le fusil fonctionnait. XD Une mort pour rien comme il y en a eu tant à l'époque...
Merci pour ta critique.

Reviewer: verowyn Signé [Signaler ceci]
Date: 02/03/2011 22:10 Title: Chapitre 1

Alors tout d'abord : félicitations pour l'originalité du sujet ! Il fallait y penser d'écrire sur un tel thème avec le sujet de départ. J'aime beaucoup quand les auteurs s'amusent à détourner les contraintes et nous emmènent dans une direction inattendue.

Quelques points de détail maintenant :
Sa chasse d'ailleurs est bonne et quand il rentre au village de tipis dressés dans un creux de la plaine, non loin des passages de gibier et offrant un large panorama pour voir arriver les oiseaux migrateurs, il sourit en pensant à sa famille, ses femmes qui l'attendent en tannant et assouplissant les peaux. Cette phrase est un peu lourde, trop longue.

Une pierre qui a longtemps chauffé au soleil, puis qui, à l'approche de la nuit, peu à peu se refroidit. C'est peut-être pour cela que Roseau reste auprès du feu maintenant. Ici, j'aime bien la comparaison avec la pierre qui refroidit, mais je trouve la deuxième phrase maladroite : elle ne fait que dire l'évident.

Et ici, enfin, j'ai l'impression qu'il manque un verbe :
Autour des tipis, la vie continue, comme elle l'a toujours fait, tant que l'Esprit se manifestera et que les hommes chanteront ses louanges le soir autour du feu. "comme elle l'a toujours fait, comme elle continuera à le faire tant que etc.", plutôt, non ?

Sinon, l'intrigue est sympa, tu te situes sur un instant-charnière dont les personnages ont vaguement conscience mais sans réellement le comprendre alors que le lecteur lui sait parfaitement ce qui est en jeu.
Par contre, je suis pas fan des deux dernières phrases : encore une fois, j'ai l'impression que tu dis l'évident et que tu n'as pas besoin d'insister autant.

Réponse de l'auteur: Si j'insiste à la fin, c'est pour marquer le coté "première chose qu'ils ont prise" et signifier que d'autres suivront... Mais c'est peut être maladroit.Je verrai pour revoir les phrases mal-construites que tu m'as indiqué. Merci pour ta critique.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.