Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Meurtre dans l'orchestre
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 04/08/2021 23:09 Title: 9 décembre : Vélos volés

Répété vélos volés plusieurs fois à la suite ça fait un bon exercice.

C'est original comme façon d'échanger avec un nouveau suspect. Du coup Geneviève avait rencontré Jean, je ne sais plus si on avait eu son prénom avant mais il me semble que non. J'espère qu'Augustine ira lui parler.

Geneviève était aussi dans la combine pour les vélos. Bon ça pourrait nous mettre sur une nouvelle piste concernant son meurtre mais dans ce cas Jacques et Frédéric seraient inquiétés aussi ce qui ne semblent pas être le cas donc ça doit juste être une fausse piste pour nous.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 04/08/2021 22:57 Title: 8 décembre : La suspecte trop occupée

En fait ils rencontrent quelqu'un et il y a une petite fille qu'ils préfèrent ne pas rencontrer lol.

Finalement elle ne nous apprend rien de plus je trouve, elle confirme juste ce que l'on sait déjà, la jalousie entre les cousines, l'une cherche la reconnaissance l'autre l'amour...
On apprend qu'elle ne savait pas pour le meurtre. Est-ce vrai ? Est-elle bonne comédienne ? Vu ce que l'on a aperçu lors de cette courte visite, elle avait en effet d'autres chats à fouetter avec sa fille malade donc c'est en effet possible qu'elle n'ait pas été informée avant.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 04/08/2021 22:43 Title: 7 décembre : La suite

En effet dans l'hypothèse d'un échange il est intéressant de savoir quel était l'intérêt pour Geneviève. Avoir une vraie famille, un frère et des parents. Bon ça me paraît maigre tout de même car visiblement elle avait déjà l'admiration de son oncle ce qui suscitait la jalousie de sa cousine.

Dans ce que nous raconte Marie Bienheureux ça nous donne de nouveaux motifs de meurtre pour Isabelle. Je ne sais pas ensuite quel était le lien entre Marie et Isabelle. Sont-elles amies ? En tout cas Marie semble beaucoup apprécier Isabelle et est consciente de tout ce travail en sous-marin qu'elle effectue pour faire connaître l'orchestre.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 04/08/2021 18:13 Title: 6 décembre : Premier entretien

Pour cette histoire d'échange je pense que ça peut être crédible mais je trouve aussi que tu insistes pas mal du coup je trouve ça louche et je me dis que ça ne doit pas être ça le truc. Au final ça me fait penser à un truc encore plus tordu, car on ne peut pas nier qu'il y a des éléments qui feraient penser à un éventuel échange. Je me dis que ça pourrait être dans l'intérêt d'Isabelle d'induire en erreur Augustine en la menant sur la piste il y a eu un échange et ce n'est pas Geneviève mais Isabelle qui est morte. Parce que du coup ça redistribierait les cartes et les questions se porteraient sur pourquoi avoir tuer Isabelle, avait-elle des ennemis ?... bref ça décalé l'enquête et les recherches et ça éloigné les soupçons d'Isabelle comme meurtrière. Elle l'a pensé Augustine qu'il ne fallait pas qu'elle se laisse berner par Isabelle et le fait qu'elle lui ait facilement dévoiler des choses comme la détérioration de son violon.

La jalousie s'est peut-être muée au fil des ans, on va dire qu'elle a mûri comme elles, mais à mon avis elle devait toujours être un minimum présente.

Un élément sur lequel on n'a pas plus d'informations encore c'est sur leur vie de famille. On sait que l'adoption de Geneviève a créé des tensions mais on ne sait pas encore à quel point. Est-ce que les parents ont fini par divorcer ? Ce qui constituerait un motif de plus. En fait entre elles il y a cette histoire de place dans l'orchestre mais aussi au niveau de la famille et de place au sein de celle-ci.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 04/08/2021 17:45 Title: 5 décembre : La paperasse des témoignages

Cette histoire de ressemblance entre les deux jeunes femmes est troublante en effet. Et surtout tu l'as mentionnée plusieurs fois depuis le début de cette histoire.

Geneviève avait donc été adoptée à 10 ans par son oncle et cela a créé des tensions dans sa famille.

Son collègue a l'air fort sympathique lol !

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 04/08/2021 17:36 Title: 4 décembre : Le début de l'enquête

L'échange entre les cousines aurait pu être bien vu. Mais ce n'est pas forcément un échange au moment de la mort ça pourrait très bien être un échange voulu par les deux qui remonterait à plusieurs mois par exemple. On ne connaît pas trop leur vie finalement à chacune mais pourquoi pas. Et si elles ont fait ça ce ne serait donc pas la bonne personne qui aurait été tuée. Ça supposerait aussi qu'Isabelle joue très bien du violon.

J'ai hâte de rencontrer les autres suspects, notamment les meilleurs amis de Geneviève.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 04/08/2021 17:24 Title: 3 décembre : Cousine

C'est pas mal de faire la connaissance avec sa cousine car dans cet échange on en apprend plus sur Geneviève aussi.

Suite à l'explosion je comprends qu'il vérifie la solidité de l'opéra. J'imagine la catastrophe si derrière il s'écroule en plein concert.

Geneviève ne portait donc plus sa cravate, cela pourrait en effet avoir son importance... ou pas, suivant l'endroit où on la retrouve. Elle a pu l'enlever après la répète, je sais que le port de la cravate est la sienne mais ça peut très bien être la première chose qu'elle fait une fois la répète finie, retirer la cravate pour se sentir plus libre.
Et sinon une idée qui me vient avec cette histoire de cravate c'est l'étranglement, reste à savoir s'il y a des traces de strangulation sur elle. Après visiblement c'est surtout qu'il y avait du sang partout mais bon l'un n'empêche pas l'autre on va dire.

J'ai bien aimé le passage avec Florent qui se prend un vent.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 04/08/2021 16:13 Title: 2 décembre : Boum !

Quand on comprend que le violon est une bombe j'ai directement pensé que ça visait la police ou le chef d'orchestre. Si un ou une musicienne de l'orchestre s'est fait engueuler par le chef d'orchestre par exemple et qu'il ou elle l'a mal pris ça pourrait expliquer la vengeance derrière. Bon pour le coup ça paraît disproportionné mais ça peut aussi être une vengeance pour une autre chose.

Que le ou la meurtrière et le ou la poseuse de bombe soient deux personnes différentes ça sous-entendrait que ces deux personnes sont en lien. Ou alors la première tue et l'autre se dit "ouais chouette, je voulais tout faire péter c'est l'occasion " construit sa bombe, choppe le violon et la glisse dedans. Mais ça ne serait pas rassurant du tout car ça voudrait dire qu'on peut construire des bombes vite fait comme ça.
Si c'est la même personne ça veut dire qu'elle rôdait encore quand les policiers sont arrivés. Je n'ai pas encore compris qui était encore présent après la répétition en dehors du chef d'orchestre.

Dans le premier chapitre et celui-ci tu as écrit empruntes au lieu d'empreintes.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 03/08/2021 15:24 Title: 1 décembre : Le meurtre

Une nouvelle enquête d'Augustine Pinson que je n'ai pas lue. Je me demande si on avait su dans une autre histoire ou si on saura d'où lui vient son mutisme. Je m'étais dit que ça devait avoir un lien avec la mort de sa mère mais peut-être que je me trompe.

De nouveau dans cette nouvelle enquête il y a plein de mystères dés le début.

Bien placé pour le manchot, c'est vrai que dans ce genre d'exercice ce n'est pas toujours évident de rester proche du thème, d'autant plus quand on fait une histoire suivie.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 17/02/2021 09:37 Title: 24 décembre : La scène finale des aveux

Bah, je suis triste pour Isabelle. Au fond elle n'est pas méchante, et le harcèlement bouffe réellement.

Quoique... autant pour Geneviève c'était pas prémédité mais l'explosion... malgré le bouleversement émotionnel qu'elle vient de vivre elle arrive a calculer cette histoire de bombe  (d'ailleurs d'où elle sait faire des bombe?) et à prémédité une tentative de meurtre... et elle semble avoir espéré que son père meure aussi ou je rêve : "Malheureusement vous n’avez pas explosé. Même mon père en a échappé"  bref pas si oie blanche, elle a peut-être encore menée Augustine en bateau.


Par contre je trouvais le comportement de Jacques pas net non plus je l'aurais cru plus impliqué.
 
Voilà, voilà. J'ai bien apprécié la lecture, et Augustine. Même si j'ai été plus embarquée par l'autre enquête d'Augustine, j'ai également apprécié cette lecture.



Réponse de l'auteur: Oui, en fait il n'y a pas de vrai innocent ni de vrai coupable dans cette histoire '^^. Mais je préfère aussi l'enquête précédente, celle-ci j'ai trop tourné autour du pot. Merci beaucoup pour tes commentaires et ton soutien, flo <3

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 17/02/2021 09:13 Title: 23 décembre : Le chapitre inutile qui comble

Oh ce titre ce chapitre, non mais au moins tu annonces la couleur.

Je vois bien la petite Eva  qui pourrait avoir recopié un texte sans faire attention au sens des mots. Bichette.

Je m'attends quand même à une révélation sur le dernier chapitre, mais je ne vois vraiment pas laquelle.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 17/02/2021 08:57 Title: 22 décembre : Et x est égal à…

Ils me semblaient louches tous les deux, entre l'embrouillamini sur l'identité de la cousine et l'attitude de Jacques ce détachement par rapport à la mort de sa petite-amie. 
Pou l'explosif, se serait Isabelle-Geneviève... qui aurait presque lâche l'existance d'un ami "expert en explo...." pour accuser Fredéric... mais c'est d'un machiavelisme...

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 17/02/2021 08:39 Title: 21 décembre : Beaucoup de réflexions en double

"s’il avait été au courant le sapin lui aurait répondu" mais tellement, c'est ce que j'ai dit l'autre fois, c'est pas le sapin qui parle, c'est lui qui sait des choses... mais il peut aussi jouer le fait que le sapin ne lui réponde pas pour feindre l'ignorance. Il n'est peut-être pas "perché" juste manipulateur.  

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 17/02/2021 08:27 Title: 20 décembre : Ces gens qui veulent absolument de l’attention

Punaise au début j'ai cru que le médecin connaissait la langue des signes. Je pensais que Hugo aurait mentionner le handicap de sa collègue.

Au tout tout début je pensais pas que c'était un rêve je pensais qu'Augustine avait rouvert les yeux mais que tout était floue, mais j'ai assez vite compris que c'était son enquête et que certaines choses se mettaient en place. Je sais pas si c'était voulu de donner cette impression au début mais j'ai trouvé ça sympa, ça m'a un peu surprise.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 15/02/2021 23:16 Title: 19 décembre : Prends garde de choir, les chats le soir

Après les glaces, les chats perfides... une histoire pour miss green ton texte :D

 

Ah bin sacrément perché le Jean, ça doit être de la bonne comme on dit. Mais il a raison pour les chats. La preuve c'est bien le chat qui a fait tomber Augustine afin de l'empêcher de déméler le vrai du faux.
Les chats jouent un rôle j'en suis certaines :lol:

 

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.