Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 03/08/2021 23:25 Title: 19

Et bien, tu réussis à faire un spectacle de lumières d'une scène de crime ! Tout le jeu de lumière et de couleurs est vraiment super bien décrit, et cela vient presque rendre indécents le crime, les gens autour. Tout est super poétique, et en même temps, glauque et glaçant. Bravo, et merci !

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 03/08/2021 23:19 Title: 16

Ben pourquoi tu ne l'aimes pas ?

Moi j'aime bien, Salma, jeune retraitée qui s'ennuie, cherche des occupations, et trouve un peu de bénévolat à faire dans le ciné du quartier. Salma a envie de rêver un peu :)

Tu n'aimes peut-être pas les écrits qui sont trop près du quotidien ?

 

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 03/08/2021 23:13 Title: 15

Coucou,

Oh mais qu'elle est glaçante cette histoire ! Cela fait partie de l'univers de Leyme ? Cela pourrait, je trouve.

Zora est assez terrifiante, elle-même, à ne vouloir se sauver qu'elle-même, et pas les enfants, sachant que personne ne les sauverait, que les membres du Clergé étaient prioritaires.

Je trouve que les histoires glauques, de fantômes, tu les exploites très bien. Les allers et venues entre les pensées du personnage, ce qu'elle vit, ses souvenirs, et la portée fantastique de ces deux fantômes qui se décomposent... Brrrr.

J'aime beaucoup aussi la fin, et le côté un peu ironique de ces deux amants supposés enfuis, alors qu'ils ont été assassinés dans le lac d'à côté. La femme sur la chaise, c'est typique des noyades de sorcières, non ? Mais pourquoi tuer le fils du baron ? Tu n'es pas obligée de répondre à mes questions, ne t'inquiète pas, laisse planer le mystère si tu préfères.

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 03/08/2021 22:36 Title: 14

Coucou, je poursuis ma lecture !

Tu as une petite coquille ici : "au contraire de la couleur violacée des bleus rappelant rappelant celle des cadavres."

J'aime beaucoup comme tu décris l'état de peur et de confusion de ton personnage, ce contrôle qu'il prend sur elle, les coups, les allers retours entre le passé et ce présent qu'elle essaie de fuir, et le retour conditionnel auprès de lui.

Très joli texte, même si le sujet est glaçant ;)

 

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 03/08/2021 22:24 Title: 13

Oh, comment je ne m'y attendais pas du tout !

T'ayant pas mal lu, sur le Héron et HPF (et pis en privé, héhé), je me suis demandée si tu écrivais "juste" l'histoire de quelqu'un perdu dans le désert, une sorte d'histoire éternelle, sans vraiment de début ni de fin, et puis je me suis demandée si une part fantastique allait arriver, un monstre grimaçant.

Je trouve ton texte très efficace dans ses descriptions, dans l'expression de cette solitude un peu désespérée.

Et c'est une belle chute que voilà, tu m'as bernée ;)

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 28/06/2021 18:04 Title: 12

Hey,

J'ai vraiment apprécié ce texte (j'aime beaucoup le genre fantastique, les histoires de fantômes). Alors, clairement, la présence de Vladimira est super flippante, et je trouve assez étonnant le calme d'Alyona.

Brrrr, et on finit par une possession !!! Bien flippant tout ça :)

(J'ai l'impression de lire un peu Leyme...)

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 28/06/2021 17:52 Title: 11

Hey,

J'aime beaucoup ce texte empreint de sensualité. On parle bien d'une relation monnayée, ici ?

Je file lire la suite :)

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 28/06/2021 16:50 Title: 10

Hey,

J'ai vraiment apprécié ce récit de voyage (le pauvre), et j'aime la manière dont il pense en relisant ce récit. La chute est très belle, aussi. On le sent plus apaisé, moins idéaliste.

J'aime beaucoup le fait que l'on ne sache pas grand chose de sa vie de maintenant, hormis que sa mère vient de mourir, l'abandonnant (alors que lui l'a abandonné quarante ans plus tôt en ne lui disant pas où il allait).

Et bien fait de laisser Jeanine en plan, non mais, elle n'a pas été super réglo sur le coup...

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 28/06/2021 16:30 Title: 09

Oh, comme je m'y attendais pas du tout !

Au tout début, je pensais être dans une histoire fantastique avec des enfants effrayés, des monstres, peut-être un monde SF. Puis est arrivée cette peur de mourir tôt, l'histoire de leur famille, et un glissement vers le conte avec cette histoire de Solomon Grundy que leur grand-mère leur a raconté (mais quelle idée, mémé). J'ai tiqué sur les trois oreilles, mais me suis laissée porter.

Mais cette chute !!! Oh la vache, je suis sur le cul (sur mon canapé). Je ne m'y attendais pas du tout. L'épitaphe est glaçante.

Merci !

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 28/06/2021 16:24 Title: 08

Hey,

Et bien, je suis un peu perplexe sur la fin (surtout la partie: "ce soir, tu te vends pour la première fois" : c'est en rapport avec son compte twitter ? ou c'est quelque chose de bien plus glauque ?)

Mais j'ai aimé le départ, le fait qu'elles se lancent toutes deux dans la rédaction d'une lettre à leur moi dans dix ans, que l'une est plus inspirée que l'autre. Celle qui n'est pas inspirée a l'air d'avoir un sacré humour qui lui fait son charme, en tout cas.

Merci !

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 28/06/2021 16:16 Title: 07

Hey, coucou,

Je me suis aperçue que je n'avais pas poursuivi ma lecture de ton calendrier de l'avent :)

J'ai bien aimé ce texte, qui flirte entre le rêve et la réalité, jusqu'à ce qu'ils se confondent et que cela soit difficile d'en fixer les limites. Je présume donc que toute la partie cambrioleurs-vol-course poursuite se passe dans l'esprit fatigué du personnage.

J'aime bien que le fait de faire abattre soit ce qui finisse de la sortir du rêve et de la plonger dans le réveil :)

Je file lire la suite :)

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 23/05/2021 15:20 Title: 06

Coucou Lsky,

J'aime beaucoup ce texte aussi, tout le vocabulaire autour de la sensualité et l'histoire de ces tatouages qui s'animent.

J'aime bien ce que tu as fait de la contrainte, que ton personnage parle à une plante qui est un tatouage, et tout l'histoire de ces fleurs et leur signification pour elle.

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 23/05/2021 01:13 Title: 05

Oh, une dame blanche ! Comment je ne m'y suis pas attendue du tout ! Je pensais vraiment à un texte contemporain, un peu critique, sur la futilité des apparences, des relations, des sorties en boîte de nuit.

J'ai vraiment été agréablement surprise par ce texte qui me rappelle ce que tu as pu écrire sur Leyme :)

Cela me fait un peu penser aussi à l'étrange vie de Nobody Owens, de Neil Gaiman (sur un gamin bien vivant élevé par des fantômes).

En tout cas, ton interprétation du mythe de la dame blanche, l'organisation des fantômes, leur contexte de vie et de mort, tout cela est très cohérent et bien amené !

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 22/05/2021 23:18 Title: 04

Hey, salut,

Et bien, j'ai beaucoup aimé ce texte aussi. Je ne suis pas trop familière du vocabulaire de la danse ou du piano, mais ce sont des activités que tu as pratiquées ? Si ce n'est pas le cas, je dirai que tu as fait de solides recherches :)

J'aime beaucoup le cheminement et l'entêtement de Sarah qui ne veut pas renoncer à la danse, malgré son corps qui n'en peut plus, le fait qu'André soit dépassé, ainsi que le médecin de famille qui ne connait pas ces blessures-là. Et j'aime le cheminement de la danse au piano, que tu as mentionné au début, en parallèle, et qui s'affirme sur la fin quand Sarah prend cette décision.

Encore une fois, j'adore ce que tu écris. Merci pour ce beau texte :)

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 22/05/2021 23:03 Title: 03

Oh comme c'est brillant et glaçant ! Je retrouve des thèmes qui sont communs à ta réécriture de Notre Dame de Paris.

J'adore tes descriptions, elles sont puissantes, ces femmes !

Brrr, j'en ai le frisson (et pas que parce que je n'ai plus de chauffage et que je me réchauffe de thé depuis le début de la soirée, on a un mois de mai frisquet, n'est-ce pas ?)

J'aime beaucoup ce que tu écris :)

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.