Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour La reine-veuve
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: ARD_Guillaume Signé [Signaler ceci]
Date: 16/02/2021 19:20 Title: Épilogue – La vendetta

Et quelle conclusion ! Dès l'ellipse, je m'attendais à une fin digne des grandes tragédies grecques (après tout, qu'est-ce qu'un mythe grec sans drame ? XD), mais je trouve que c'est très bien amené.

D'une part, parce que je m'attendais pas à ce que les enfants partent et abandonnent leur mère. Ce n'est que là qu'on réalise les répercussions de la mort d'Isabella sur le reste de la famille. A l'image de Clarissa, tu nous as presque aveuglé avec ce personnage, ses émotions violentes qui bataillaient en elle, la destruction de son âme, au détriment des enfants (même si on en voit quelques indices, notamment comment ils se montrent toujours sur le qui-vive dans les chapitres précédents).

Je me demande pourquoi avoir choisi Ottavio du coup, pour la confrontation finale, même si le parallèle avec la Deuxième Guerre mondiale est assez évident du coup, plutôt qu'Eleonora du coup. Mais cette conclusion fonctionne très bien, elle est triste, belle, forte, dramatique, tragique. Il y a ce côté un peu de fatalité, d'inexorabilité. Ca s'inscrit à merveille dans le reste de l'histoire.

 

Et quelle histoire ! Un grand bravo pour ce texte ! Pour cette réécriture. Comme je disais, je ne connais pas ce mythe grec (mais bon, maintenant j'ai un peu une idée de ce qu'il raconte XD) ; et ta réécriture est vraiment très belle. Que ce soit par ton style, mais aussi le format, puisqu'on est plus dans un roman noir, ou un roman de gangster, qu'un réel conte. Pourtant, les messages et les thématiques s'y retrouvent, il y a la moralité derrière aussi, ce que tu veux transmettre au lectorat.

Et comme je disais, j'ai beaucoup aimé ton style. Que ce soit par l'atmosphère que tu crées au fil des mots, l'ambiance qui nous aggripe en permanance du début à la fin, comment tout s'atricule avec l'intrigue même pour transcender le tout, lui donner quelque chose d'épique, presque cosmique. Et tout ça, avec une plume fluide, belle, puissante, pertinante, parfois tranchante, qiu retranscrit à merveille les émotions des personnages et ce qu'iels traversent.

Un grand bravo !

Reviewer: ARD_Guillaume Signé [Signaler ceci]
Date: 16/02/2021 18:55 Title: Chapitre 5 – La vedova

And so he spoke... Pour de bon cette fois-ci ^^

Outre la fin un peu glauque quand même (que Clarissa ressente cette sensation de puissance et d'invincibilité après le meurtre fonctionne très bien et et très bien restranscrit ; par contre, qu'Eugenio trouve ça excitant, ça reste un peu creepy quand même XD), ce chapitre est d'une rare beauté, d'une puissance incroyable, aussi forte que l'impact de la balle qui tue Agostino.

J'ai beaucoup aimé le début, de ce que dégage Clarissa, ce mélange de classe et de charisme, d'assurance aussi. Ce qui ne se trouve que renforcé par la conclusion, ou elle est grisée par ce qui l'anime désormais, et ce qui la rend un peu terrifiante quand même.

Je m'attendais à ce qu'elle le ceuille sur le quai de la gare, mais ta solution est très chouette, d'une part parce qu'elle revêt un côté très personnel, presque décalé (la pensée du corps qui se vide de sang sur le tapis offert par la mère, c'est génial comme visuel !), mais surtout, on voit et ressent toute la déchéance qui s'abat sur Agostino, le mépris qui anime chaque fibre de Clarissa... C'est, encore, très puissant.

 

Par contre, je m'attendais à ce que ça arrive à la fin, du coup, je me demande bien ce que le dernier chapitre nous réserve :D

Reviewer: ARD_Guillaume Signé [Signaler ceci]
Date: 16/02/2021 18:32 Title: Chapitre 4 – La telefonata

And so he spoke, and so he spoke... Ah mince, encore le mauvais univers XD

Ce chapitre est un régal ! Je ne m'attendais pas à l'ellpise temporelle, mais je trouve qu'elle fonctionne bien, elle redistribue un peu la dynamique en montrant l'évolution des personnage. Du coup, j'avais bien pressenti ce qui allait se passait entre Eugenio et Clarissa.

Et puis toute cette rage, cette haine qui explose à la fin, après le coup de fil d'Agostino, cette violence qui nous surprend autant que les enfants, qui nous tétanise même. C'est à la fois beau et terrifiant, j'aime beaucoup ce contraste.

 

Du coup, je me demande bien ce qu'elle prépare pour Agostino et la pauvre Caderina #dommagecollateral

Reviewer: ARD_Guillaume Signé [Signaler ceci]
Date: 16/02/2021 15:57 Title: Chapitre 3 – La reina

And so they spoke, and so they spoke... Ah mince, mauvais univers, pardon XD

J'ai beaucoup aimé ce chapitre. D'une part parce qu'on voit l'accablement de Clarissa, plus bas que terre ; ce qui contrebalance beaucoup avec le grisement de pouvoir qui émane à la fin du chapitre. J'aime beaucoup cette dualité entre le début et la fin, l'opposition entre les états d'esprits de Clarissa.

Et puis, il concrétise surtout ce que tu avais commencé à mettre en place dans les chapitres précédents, à savoir la place de la femme dans cette société très machiste, comment Clarissa était écrasée par ce schéma et comment elle va trouver les forces pour le faire voler en éclats et s'imposer. Et je sens que le petit Eugenio a d'autres idées en tête.

 

Un excellent chapitre, voyons-voir ce que la suite nous réserve !

Reviewer: ARD_Guillaume Signé [Signaler ceci]
Date: 16/02/2021 15:42 Title: Chapitre 2 – Il manifesti di lutto

Ah bah oui, on se doutait que ça sentait pas bon pour la pauvre Isa. Encore une fois, un très bon chapitre. A l'image du précent, j'ai beaucoup aimé ton style mais aussi le rythme que tu adoptes, qui s'harmonise bien avec l'atmosphère. Les deux s'intriquent de façon très naturelle et fluide, si bien que l'un nous entraîne forcément dans l'autre et vice-versa.

Et puis bien sûr, il y a le drame, où on sent toutes ses émotions violentes de Clarissa : le chagrin, la colère, la haine, le deuil... C'est très fort, très puissant, très vivace, très vivant même !

 

Hâte de découvrir la suite !

Reviewer: ARD_Guillaume Signé [Signaler ceci]
Date: 16/02/2021 15:06 Title: Chapitre 1 – La dolce principessa

Ooooohhhhh, mais en voilà une belle introduction ! J'ai beaucoup aimé l'ambiance que tu installes, on se croirait propulsé dans le Parrain ^^

Je ne connais pas le mythe de Clytemnestre, mais j'aime bien comment tu mets déjà en place les différents enjeux et personnages de l'histoire. On est très vite plongé dedans, et on ressent déjà les inquiétudes de Clarissa. Hâte de voir ce que ça va donner :D

Reviewer: Wapa Signé [Signaler ceci]
Date: 14/02/2021 12:51 Title: Épilogue – La vendetta

Waouh bravo pour ta réécriture Seonne ! *.* Je l’ai trouvée très réussie. J’ai beaucoup aimé ce contexte de mafia juste avant la crise financière qui rendait toutes ces morts totalement plausibles. On reconnaissait bien le mythe et en même temps il y avait une tonalité moderne super intéressante. J’ai adoré l’émancipation de Clarissa, qui prend le pouvoir, qui n’est plus « la femme de » jusqu’à cette fin tragique. C’était aussi très bien écrit, avec toutes ces références italiennes. Tu m’as totalement embarquée ! Merci :)

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 08/02/2021 01:13 Title: Épilogue – La vendetta

Salut Seonne,

Je finis ma lecture, j'ai relu du coup le mythe de Clytemnestre que tu as très bien recontextualisé dans ce monde de la mafia au temps de la prohibition.

On y retrouve les codes de la mafia, et tous les éléments du mythe de Clytemnestre.

Merci pour ce beau voyage ;)

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 08/02/2021 00:52 Title: Chapitre 5 – La vedova

Mais que c'est froid, tout ça, implacable !!! Tu retranscris très bien la descente aux enfers et la déshumanisation de Clarissa... Brrr ;)

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 07/02/2021 23:58 Title: Chapitre 4 – La telefonata

Hou... Et bien cela annonce de la bataille par la suite, avec le retour du roi.

On dirait que Clarissa avait déjà cela en elle, cette sauvagerie, qui ne s'est éveillée qu'avec la présence et les encouragements d'Eugenio. A-t-il créé un monstre ?

Je trouve Clarissa très sûre d'elle au début du chapitre quand le jeune homme vient lui payer ce qui lui est du, et avec une petite avance. Clarissa est très à l'aise dans ce rôle de mafiosa...

Je file lire la suite ;)

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 07/02/2021 22:30 Title: Chapitre 3 – La reina

C'est une belle ascension après une belle chute que tu nous décris là. Mais est-ce que le cousin Eugenio ne veut pas être calife à la place du calife ? Je n'arrive pas à déterminer s'il manipule Clarissa de manière à en faire la "reine" pour pouvoir prendre la place d'Agostino, ou s'il l'a réellement motivée à se bouger et sortir de sa très compréhensible déprime pour son bien à elle ? Manipulateur ambitieux ou type sympa ?

Je file lire la suite ;)

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 07/02/2021 22:10 Title: Chapitre 2 – Il manifesti di lutto

Coucou Seonne,

Et bien je me doutais que quelque chose de ce genre allait se produire.

Tu décris très bien la douleur de Clarissa, d'autant plus qu'elle s'en doutait, et tu décris également très bien la colère qu'elle ressent pour son époux, et le fait qu'elle avait raison, au fond...

Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 07/02/2021 21:50 Title: Chapitre 1 – La dolce principessa

Salut Seonne,

Comme je te l'ai dit sur Discord, je lis les participations à RedynaMYTHer afin de pouvoir voter ;)

Alors, pour le mythe de Clytemnestre, j'ai été refaire un tour sur le net pour me rafraîchir la mémoire...

J'aime bien la mise en bouche qu'est ce prologue, qui montre un peu les tensions entre la Cosa Nostra et les Castellammarais, les luttes de pouvoir, en somme. Je trouve émouvante la préparation du mariage, et inquiétante l'espèce de mauvais pressentiment de Clarissa quant à l'union d'Isabella son aînée, et Giovanni...

J'aime bien tout ce que tu montres subtilement, les pères qui ne sont pas si réjouis que cela de l'union de leurs enfants, la mère que cela ne choque pas que sa fille soit donnée en échange de liens d'affaires... Isabella qui paraît se résigner à son sort et ne montre pas de doutes...

Je file lire la suite ;)

Reviewer: AleynaButterfly Signé [Signaler ceci]
Date: 04/02/2021 18:39 Title: Épilogue – La vendetta

Coucou Seonne,

Je reviens terminer ma lecture (bouh honte à moi !) et j'ai beaucoup aimé ton texte. On retrouve bien la trame du mythe original, très joliment adaptée au contexte mafieux.

Franchement, en tant que femme peut-être, j'étais à 100% derrière Clarissa. C'est un très beau récit de pouvoir féminin que tu nous as écrit et une belle fin (roh ce petit ingrat d'Ottavio qui vient nous remettre une couche de patriarchie ^^')

Merci pour cette lecture ! :)
Aleyna

Reviewer: Eejil9 Signé [Signaler ceci]
Date: 10/01/2021 15:53 Title: Épilogue – La vendetta

Roh là là, je suis tellement toute retournée que je ne sais pas si je suis triste ou horrifiée. Je savais que ça allait arriver, et pourtant c'est tellement cruel. C'est drôle, parce que ce sont deux chapitres qui se suivent et se terminent en apparence de la même façon, mais alors que le dernier avait quelque chose d'une montée en puissance jouissive, celui-ci est de toute évidence une chute mortifiante. C'est fou, quand même ?

J'ai adoré cette histoire. La réécriture est parfaitement maîtrisée, l'ensemble colle parfaitement, vraiment... J'en ai tellement dit sur les chapitres précédents que je suis à court de mots (c'est l'émotion, aussi, je tremblote, c'est pas possible). Mais en tout cas, tu peux être fière de toi parce que cette histoire était sublime, au sens classique du terme : tu touches une certaine grandeur et cette grandeur passe d'un instant à l'autre dans l'effroi et l'horreur. Ta Clytemnestre est une véritable héroïne classique, à la hauteur de celle du mythe et d'autres figures féminines incroyables comme Médée, Didon, ou Agrippine.

Bravo, vraiment.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.