Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Sans chocolat, on lit
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 12/07/2019 20:15 Title: 13 décembre : Le chant des baleines

C'est bien ce qui me semblait que ce monde méritait d'être plus développé, tu as effectivement bien des choses à nous compter.
J'aime beaucoup leur complémentarité et ce voyage est "magique" même s'il a lieu dans le monde des humains.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 12/07/2019 20:09 Title: 12 décembre : L'avare

Sympa ce texte. Même si le dragon sur sa montagne d'or est un classique ton approche est originale avec cette histoire  de grotte magique contrôlée par la bête.
Tu as super bien gérer la partie exploration de la grotte, j'étais aux côtés de Claude en me demandant ce qu'il y avait au bout du tunnel.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 12/07/2019 12:30 Title: 11 décembre : À l’élu de mon coeur (écrit au plus que parfait)

L'excercice n'a pas du être facile en écrivant au plus que parfait. ça pourrait presque être un poème de Madeleine des années plus tard à destination de Lucien qu'elle n'a plus oubiler.

C'est doux et triste à la fois.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 12/07/2019 12:26 Title: 10 décembre : Une lettre

Que c'est triste :snif: il me semblait que Madeleine n'était pas indifférente à Lucien, cette lettre va lui briser le coeur. Encore plus sachant que Lucien ne reviendra pas. Et Lucien n'a pas eun au fond de lui l'envie de lui faire parvenir cette lettre puisqu'il ne l'a pas envoyée.
Saloperie de guerre.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 12/07/2019 12:21 Title: 9 décembre : Crayon cassé

J'ai trouvé le texte fantasy plus poétique que celui-ci. C'est un texte assez doux-amer, bien écrit, on sent son amour et sa tristesse. Elle nie encore la réalité et vit dans ses rêves, tant elle souffre de son absence. c'est très réaliste comme histoire.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 12/07/2019 11:35 Title: 8 décembre : Le Louvre

Déjà bravo d'avoir écrit sur un thème même s'il ne t'inspire pas. J'aime ta dernière phrae pleine de volonté.

Par cnotre désolé de décevoir ton personnage, jamais elle ne sera exposée au Louvre, le Louvre n'expose pas d'oeuvres contemporaines, faut aller au musée d'Orsay pour cela. J'espère qu'elle y sera exposée un jour, mais pour le Louvre c'est cuit.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 12/07/2019 11:30 Title: 7 décembre : La forêt

Ce texte est tout doux, poétique et correspond bien à l'image je trouve, tu poses quelques bases d'un univers qui pourrait s'étendre au dela de ce petit texte non ? Je serais bien curieuse d'en savoir plus sur ces 3 royaumes. :D

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 12/07/2019 11:26 Title: 6 décembre : Intrépide

Et bien en voilà une histoire très intriguante, je sais pas si tu as pu être inspirée pour la suite, un thème du calendrier ma aussi guidé vers une sorte de mini fiction en plusieurs chapitres alors que je ne m'y attendait pas (et pareil c'est l'histoire d'une fille "normale" qui bascule dans un monde de magie). Si tu n'as pas encore écrit la suite, je pense que tu pourrais reprendre cette idée il y a je pense matière à aller plus loin.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 11/07/2019 23:47 Title: 5 décembre : L'orage

J'ai beaucoup aimé ce petit texte tout simple, cette complicité entre un frère et une soeur est vraiment rafraichissante. Cet orage a été salateur pour leur permettre de retrouver un plaisir simple. Je croyais ne pas connaître ce jeu, j'ai donc demandé à Google et en fait je connais sous le nom de "petit bac" mais sans matos particulier, juste des feuilles et du papier.

(et vu qu'on a eu une coupure de courant cet aprem ça me parle.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 11/07/2019 23:37 Title: 4 décembre : La chemise à carreaux

Outch... très très dur ce chapitre, pour le coup j'ai beaucoup plus accroché qu'au chapitre  précédent, l'univers SF est plus discret et cette histoire pourrait se partout et n'a pas besoin d'un contexte particuier, du coup j'ai pu plus facilement entrer dans ce texte et l'apprécier à sa juste valeur.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 11/07/2019 17:39 Title: 3 décembre : La nuit était papier - nous étions encre, Adonis : jeunes dans la nuit

Coucou j'ai moins accroché avec ce chapitre, mais tu n'y es pour rien, je n'accroche pas à a SF de base. Le truc c'est qu'en plus c'est pas facile de planter le décor sur un petit OS comme ça, j'ai l'impression d'un trop plein d'info, entre les personnages, l'univers et en même temps un manque de connaissance sur ton univers.
Après c'est  bien écrit mais du coup je ne suis pas rentré dans ce texte en particulier.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 09/07/2019 19:38 Title: 23 décembre : Reste-là

Je suis comme toi, j'aurais aussi aimé qu'elle puisse s'enfuir ou refuser ce mariage, qu'elle ne veut pas j'imagine. Mais bon je comprends aussi que vu l'époque ça ne se faisait pas, que si son père l'avait décidé elle devait s'y plier.

A travers ton texte on perçoit bien la soumission au père, à sa famille. " je reste-là, car c'est ce qu'on m'a appris" tout est dit dans cette phrase de fin.

Ce dernier texte sur Madeleine me fait repenser à celui du 1er décembre et la Tante Anne qui était célibataire malgré les pressions de la famille. Ça veut dire qu'elle a refuser de se marier ?

Bravo à toi pour ces 4 textes sur Madeleine, j'ai trouvé ça interessant à suivre ! Je reviendrai piocher dans d'autres textes de ton calendrier.

Bonne continuation !

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 09/07/2019 19:31 Title: 14 décembre : Le soleil sur ma peau

Quand tu as vécu plusieurs années comme ça, en connaissant la guerre, je me demande s'ils ont réalisé tout de suite que c'était terminé. Je crois que dans une situation pareille j'aurais réagi comme la mère et pleurer de joie toutes les larmes de mon corps.

J'aime bien aussi la façon de célébrer de Madeleine. Elle communie avec la nature. L'ombre de Lucien n'est jamais très loin.

C'était une adolescente et désormais c'est devenu une jeune femme.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 09/07/2019 19:19 Title: 10 décembre : Une lettre

Re,

Je me rends compte que j'avais oublié de mentionner des choses dans mon commentaire précédent. Sur la question de la scolarité et le fait que Lucille ait arrêté ses études pour apprendre à entretenir une maison. Intéressante sa remarque sur le fait qu'elle ne comprenne pas ce que l'argent vient faire dans les études. On perçoit que cela n'est pas son quotidien. Si j'ai bien compris Lucille et Lucien viennent d'une famille plus pauvre ?

Dans le premier chapitre j'avais compris que Madeleine était aussi interessée par Lucien. J'ai pensé ça quand elle se faisait du soucis sur le fait qu'il était en âge d'être appelé pour combattre. J'ai peut-être extrapolé, elle s'inquiètait peut-être seulement pour lui en tant qu'ami.

Après même si leur amour était réciproque,j'imagine qu'un mariage n'aurait pas été aussi simple vu la différence de rang social.

Sa lettre est très belle, mais la note de fin brise trop le coeur, snif !

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 09/07/2019 19:08 Title: 1er décembre : 1939

Coucou Dedellia,

J'ai me suis décidée à faire un petit tour son ton calendrier de l'avent. Déjà je trouve que ton titre est bien vu. Je l'aime bien en tout cas.

Pour ce premier chapitre je trouve ça très intéressant que tu ais réussi à lier les événements de l'année 1939 à ton histoire. Tu t'es renseignée auprès de personnes qui ont vécues leur jeunesse à cette période-là pour capter l'ambiance qui régnait à cette période-là ? Je sais que mes grands-parents qui ont vécu cette période (ils avaient entre 5 et 10 ans) aime transmettre ce qu'ils ont connu, vécu. Je sais que mon grand-père a souffert de la faim. Ma grand-mère me parlait des fois où ils se cachaient dans la cave lors des bombardements...

Pour le côté journal intime c'est très réussi. Figure-toi que je n'avais pas lu la note de chapitre, bouh pas bien, avant de démarrer la lecture et je me faisais la réflexion que ça faisait le style journal.

A travers ton texte on sent bien que Madeleine est encore jeune, il ya des choses qu'elle saisit d'autres un peu moins. Après concernant les élections et le fait qu'elle colle à l'avis de sa famille je pense que ce qui entre en heux aussi là-dedans c'est la place des femmes en politique à cette période. Je ne savais pas par exemple que le droit de vote pour les femmes pour les élections provinciales et féderales n'avait pas été accordé la même année.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.