Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Sans chocolat, on lit
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 13/07/2019 17:20 Title: 23 décembre : Reste-là

Oh moi aussi j'aurais voulu qu'elle se révolté, qu'elle s'émancipe. Pourtant Madeleine est plus qu'une simple poupée dont le rôle est de sourire. J'espérais une fin plus heureuse pour elle.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 09/07/2019 19:38 Title: 23 décembre : Reste-là

Je suis comme toi, j'aurais aussi aimé qu'elle puisse s'enfuir ou refuser ce mariage, qu'elle ne veut pas j'imagine. Mais bon je comprends aussi que vu l'époque ça ne se faisait pas, que si son père l'avait décidé elle devait s'y plier.

A travers ton texte on perçoit bien la soumission au père, à sa famille. " je reste-là, car c'est ce qu'on m'a appris" tout est dit dans cette phrase de fin.

Ce dernier texte sur Madeleine me fait repenser à celui du 1er décembre et la Tante Anne qui était célibataire malgré les pressions de la famille. Ça veut dire qu'elle a refuser de se marier ?

Bravo à toi pour ces 4 textes sur Madeleine, j'ai trouvé ça interessant à suivre ! Je reviendrai piocher dans d'autres textes de ton calendrier.

Bonne continuation !

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 17/03/2019 15:57 Title: 23 décembre : Reste-là

C'est peut-être l'un des textes les plus tristes de ton recueil. Pauvre Madeleine ... Et en même temps... C'est tellement compliqué de faire autrement... 

Encore une fois, les émotions sont bien decrites. En peu de mots, on est rapidement plongé et emporté par l'ambiance du texte.

Reviewer: Jello Jaune Signé [Signaler ceci]
Date: 27/12/2018 04:30 Title: 23 décembre : Reste-là

Au moins on a beaucoup plus de libertés qu'avant :)

Réponse de l'auteur:

Oui heureusement

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.