Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Sans chocolat, on lit
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 16/05/2022 18:24 Title: 1er décembre : 1939

Coucou Dede,

J'avais envie de lire de l'historique et du long, et me voilà servie, je suis tombée sur toi <3

J'ai beaucoup aimé ce premier texte en mode journal intime, où la jeune Madeleine raconte un peu ce qu'il se passe autour d'elle, sans forcément tout comprendre au niveau des élections, ou de la guerre, parce qu'elle est jeune, justement.

J'aime beaucup aussi l'alternance de petites saynètes quotidiennes, comme son anniversaire, le fait qu'elle porte le petit Marcel, et ses inquiétudes quant à la guerre qui arrive, comme un espèce de monstre menaçant sur lequel Madeine n'a pas de prise, ne peut rien faire, est complètement impuissante.

La dernière phrase est hyper glaçante.

J'ai trouvé ce premier texte très bien écrit, merci :)

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 09/07/2019 19:08 Title: 1er décembre : 1939

Coucou Dedellia,

J'ai me suis décidée à faire un petit tour son ton calendrier de l'avent. Déjà je trouve que ton titre est bien vu. Je l'aime bien en tout cas.

Pour ce premier chapitre je trouve ça très intéressant que tu ais réussi à lier les événements de l'année 1939 à ton histoire. Tu t'es renseignée auprès de personnes qui ont vécues leur jeunesse à cette période-là pour capter l'ambiance qui régnait à cette période-là ? Je sais que mes grands-parents qui ont vécu cette période (ils avaient entre 5 et 10 ans) aime transmettre ce qu'ils ont connu, vécu. Je sais que mon grand-père a souffert de la faim. Ma grand-mère me parlait des fois où ils se cachaient dans la cave lors des bombardements...

Pour le côté journal intime c'est très réussi. Figure-toi que je n'avais pas lu la note de chapitre, bouh pas bien, avant de démarrer la lecture et je me faisais la réflexion que ça faisait le style journal.

A travers ton texte on sent bien que Madeleine est encore jeune, il ya des choses qu'elle saisit d'autres un peu moins. Après concernant les élections et le fait qu'elle colle à l'avis de sa famille je pense que ce qui entre en heux aussi là-dedans c'est la place des femmes en politique à cette période. Je ne savais pas par exemple que le droit de vote pour les femmes pour les élections provinciales et féderales n'avait pas été accordé la même année.

Reviewer: flodalys Signé [Signaler ceci]
Date: 08/07/2019 23:04 Title: 1er décembre : 1939

Je ne connais pas du tout l'Histoire contemporaine Canadienne, et du tout ton texte nous instruit à travers les anecdotes familiale de Madeleine, on sent que tu as fait un réél effort de recherches et c'est grandement agréable.

Je trouve que tu as bien doser le "contexte historique" et les anecdotes familiales.

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 16/03/2019 08:59 Title: 1er décembre : 1939

Bonjour Dedellia ! Notre weekend review commence ... Je me suis laissée tenter par lire ton calendrier de l'avent. Je n'avais pas réussi à tout suivre en décembre ! Déjà Bravo à toi pour avoir écrit sur les 24 thèmes.

Ce premier texte m'a déjà convaincue. Le thème est bien traité. Ton idée du journal est bien trouvée pour parler de l'année entière avec les anecdotes et les sujets sérieux de l'époque.

Ca m'a bien plu aussi de découvrir ainsi la vision du début de la guerre de l'autre côté de l'Atlantique. Madeleine, du haut de ses 15 ans, ne se fait pas d'illusions. Elle est déjà bien avertie. C'est à la fois fort et inquiétant.

Reviewer: Jello Jaune Signé [Signaler ceci]
Date: 01/12/2018 20:38 Title: 1er décembre : 1939

T'as sorti tes manuels d'histoire ou quoi? Mais j'aime beaucoup l'idée du journal intime, ça commence bien!

Réponse de l'auteur:

J'ai fait beaucoup de recherches pour arriver à trouver des événements qui arrivaient vraiment en 1939, je voulais pas nécessairement parler juste de l'idée de la guerre vu qu'elle commençait en 1939

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.