Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour De quatre à sept
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Yoguany Signé [Signaler ceci]
Date: 23/10/2013 23:42 Title: Chapitre unique

Bon texte. Le thème n'était pas des plus simples et tu t'en es très bien sortie, franchement. Surtout lorsque l'on connait les contraintes du concours. Par ailleurs, les deux seuls critiques que je peux te faire (le format beaucoup trop court et les quelques mots un peu trop... forcés, on va dire) n'en sont pas vraiment puisque l'une comme l'autre est lié à ces contraintes.
Bravo cependant pour ce texte qui n'a vraiment pas dû facile à écrire.
A la prochaine,
Yoguany

Reviewer: Enaid Signé [Signaler ceci]
Date: 17/11/2012 16:10 Title: Chapitre unique

J'ai aimé ton texte. C'est vrai que c'est pas évident avec tous ces mots compliqués que tu as dû intégrer, et c'est vrai que c'est trop court pour qu'on s'attache d'avantage au personnage principal. C'était pas facile comme défi ! Mais tu l'as bien réussi, je trouve. La violence conjugale, j'en ai pas vu souvent mise sur le papier, en fait c'est la première fois, et ça m'a touché. Merci, Enaid ^^.

Réponse de l'auteur:

Ça me fait un immense plaisir de t'avoir touchée. Merci beaucoup de me l'avoir dit :)

Reviewer: verowyn Signé [Signaler ceci]
Date: 23/10/2011 14:17 Title: Chapitre unique

Bonjour !

J'avoue que je trouve ce thème un peu dur à traiter en seulement 200 mots. Par ailleurs, le vocabulaire ne me semble pas forcément le plus adapté. Il est très recherché (subodorer, pérenne, etc.) et nous met à distance du personnage. Trop intellectuel pour qu'on soit dans le ressenti, tu vois ce que je veux dire ?

Néanmoins, ça reste un texte intéressant.
Bonne continuation !

Réponse de l'auteur:

Merci beaucoup de ton commentaire ! Puisque ce texte a été écrit pour un concours, je n'avais pas le choix du nombre de mots et j'avais aussi dix mots obligatoires à introduire, pérenne par exemple. Certains des mots faisaient partie du vocabulaire courant, mais d'autres non, donc j'ai du adapter mon vocabulaire pour ne pas que ces mots ressortent comme des intrus. Je comprends très bien ce que tu entends par "trop intellectuel pour qu'on soit dans le ressenti", mais je dois opposer que certains textes peuvent être extrêmement intellectuels tout en étant ressentis du plus profond de l'âme, bien que le mien n'en était pas un. Merci encore pour ton commentaire, c'est grâce à ça qu'on s'améliore. :)

Reviewer: Vifdor Signé [Signaler ceci]
Date: 08/07/2010 18:41 Title: Chapitre unique

"trop souffrant", ça fait bizarre comme expression. :/
Le coté court du texte le rend parfois elliptique, on arrive trop vite à la chute pour vraiment s'attarder sur les ressentis. Sinon des phrases ne font pas très naturelles, comme si elles avaient été plusieurs fois "raffistolées", faudrait peut être faire plus confiance à ton premier jet. ;)

Réponse de l'auteur:

Ouais je comprends ce que tu veux dire, comme j'avais une dizaine de mots imposés ainsi qu'une limite à 200, certaines parties sonnent moins naturellement et sont plus forcées. Merci du commentaire, j'essaierai d'en tenir compte la prochaine fois :) !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.