Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Vegeta Signé [Signaler ceci]
Date: 08/05/2016 22:50 Title: Défi 6 - Coeurs brisés

Sympa les potes...
Pourquoi tu appelles ce texte un texte à "entropie positive" ? Ca fait longtemps que j'ai pas fait de thermo, je dois encore avoir mes fiches sur le second principe quelque part, mais concrètement tout ce dont je me rappelle présentement, c'est que l'entropie est la mesure du désordre (j'ai toujours rêvé que ma mère me sorte "quelle entropie dans cette chambre", depuis que je sais ça, mais elle ne doit pas connaître le mot, en fait XD). Bref, je vois pas le rapport entre le désordre et ton texte XD
... Je crois que je viens de percuter. Tu parles du désordre des phrases vu que c'est un vrai mic-mac pour retrouver l'ordre des événements ?
Ca m'a pas vraiment horrifiée comme texte, mais je pense que c'est surtout parce que je manque de références cinématographiques, je connais pas Chucky et les Brave Gars, ni Mme Bates, et la "célèbre scène de la douche" ne m'évoque rien ^^ Ignare ? Comment ça ?! :p


Réponse de l'auteur:

Ben pour le coup, faut dire que le syndrome des coeurs brisés c'est pas un truc qui arrive hyper fréquemment non plus. Mourir de peur, c'est plus une expression qu'une réalité en général ^^

Alors entropie positivie... Pour faire simple, l'entropie est comme tu le dis une mesure du désordre, et comme celui-ci ne fait que croître, l'entropie est par définition toujours négative. C'est pour cela qu'une tasse qui tombe d'une table et se brise au sol ne se reconstituera pas spontanément et reprendra sa place sur la table toute seule. Il faut que quelqu'un intervienne.

Du coup, par entropie positive, je voulais dire que ce texte suit justement le parcours d'une histoire qui se rembobine toute seule, allant donc à l'encontre des principes de thermodynamique. D'où le fait que ça peut paraître un peu lourd à la lecture, parce que justement, ça ne va pas dans l'ordre normal des choses (alors qu'avec des flashback de plus en plus lointains, l'action dans ces flashbacks se déroulent dans l'ordre normal des choses), on remonte le temps instant à instant comme si tu rembobinais un film. On force un peu la physique, d'où cette sensation de blocage (enfin, c'est ce que j'ai ressenti à l'écriture et en me relisant).

Bon, c'est vrai que si tu n'as pas les références cinés, tu passes à côté de certains petits clins d'oeil ; mais dans ce cas, c'est plus de l'ordre du contexte qu'autre chose. Mais bon, c'est vrai que comme dans l'horreur ou l'angoisse, le contexte est quand même important, c'est un peu dommage. Je ne peux que te conseiller de regarder ces films ^^

 

Merci pour ton commentaire :D

Reviewer: Vegeta Signé [Signaler ceci]
Date: 08/05/2016 22:23 Title: Défi 5 - Le vif zéphyr jubile sur les kumquats du clown gracieux

Quel est le mot qu'Albus utilise le plus en notes d'auteur ? "Tada !!" XD Pardon, ça n'a aucun rapport, mais ce "Tada !!" quasi rituel me fait rire :D
C'est pas si WTF cette histoire :) Enfermée dehors, voilà un choix assez évident, mais tu en fais une plainte contre le voisinage égoïste très sympa à lire (surtout quand on a des gros cons de voisins ! ^^).
J'ai bien aimé le passage où elle pense à la technique des films avant de renoncer au souvenir (trop drôle) de son frère qui a essayé XD
Mais le meilleur moment, je crois que c'est quand elle percute devant la porte du local poubelles que la clé de cette foutue porte est dans son foutu appart qu'elle ne peut foutrement pas atteindre sans ouvrir la foutue porte d'entrée électronique. Le serpent qui se mord la queue, c'est trop bon ! :D
En parlant du local poubelles, ta description est géniale. dissimulé ainsi à la vue des passants et permettant aux occupants d’y jeter leurs plus sombres secrets en toute discrétion... Mouahahah, c'est juste des poubelles, quoi XD J'adore :D
Bref, tu es taré, et c'est ça qui est bon :D

Réponse de l'auteur:

C'est vrai que le Tada revient souvent ^^

Merci pour ton commentaire. Ca me fait très plaisir de voir qu'il y a plusieurs passages que tu as trouvé amusant, ainsi que la petite pique contre le voisinage. Comme je le dis en note, l'histoire est un peu venue d'elle-même. Au départ, je n'étais pas parti sur un truc aussi comique, mais pour le coup j'ai trouvé que ça collait bien à la situation. Vu que j'y ai été moi-même confronté plusieurs fois, je me dis qu'il vaut mieux prendre ça avec humour que de péter un plomb comme je le fais à chaque fois (chui le gars qui ce serait esquinté l'épaule contre le triple-vitrage XD). Et faut pas croire, mais on apprend beaucoup de choses avec les poubelles des gens ^^

 

Encore merci :D

Reviewer: Vegeta Signé [Signaler ceci]
Date: 08/05/2016 22:12 Title: Défi 4 - Un noeud d'idées saugrenues

Ahahah :) Une réponse aussi folle que le défi proposé XD Je trouve juste un peu facile d'utiliser une tripotée de prénoms pour pouvoir avoir les lettres que tu veux, mais bon, vous n'avez pas poussé le vice jusqu'à limiter le nombre de personnages en scène, alors ^^
Quel effet ça fait de publier quelque chose d'aussi court ? XD

Réponse de l'auteur:

J'avoue que j'ai sans doute un peu tricher avec autant de prénoms. Mais une fois que j'étais parti sur l'idée de l'hôpital psy, je me suis dis que ça restait dans l'esprit. Et puis faut pas croire, c'est pas si facile de trouver un prénom commençant et finissant par les lettres qui nous intéressent ^^

Quant à publier quelquel chose d'aussi court... En fait, vu le temps que j'ai passé dessus, ça m'a pas paru court du tout XD Mais j'avoue que voir le texte tenir sur une page Word, ça fait bizarre quand même ^^

 

Merci pour ton commentaire :D

Reviewer: Vegeta Signé [Signaler ceci]
Date: 08/05/2016 22:06 Title: Défi 3 - Aeron prend du bon plaisir

Bon sang, tu es un grand malade ! 0_0
Et putain, surnommer ton mec Dick alors que l'autre a abusé sexuellement sa femme et sa fille, c'est... j'ai pas de mots... J'hésite entre le rire macabre et le pur dégoût ^^
Enfin, Dick aurait dû s'inquiéter dès la phrase sur les remords, parce que ça sous-entend clairement que lui n'en a pas, de remords. Qu'il ne regrette pas une seconde ce qu'il a fait.
Bon, la coïncidence qu'ils tombent dans la même cellule, c'est un peu gros, mais nécessaire. Par contre, je regrette que tu n'aies pas pu t'étaler sur plus de mots, il y avait effectivement matière à développer plein plein de choses :)
Quant au pitch lui-même... Brrrr, je pense à tous les homicides involontaires dus à des accidents de voiture et à toutes les familles et je me dis que ça pourrait tellement arriver une vengeance comme ça, ça fait froid dans le dos...

Réponse de l'auteur:

Mouahahahahah, oui, chui un grand malade XD

Pour le coup, je n'avais même pas fait le rapprochement avec Dick puisque dans ma tête c'était un clin d'oeil à l'univers Batman (Dick Grayson, alias Nightwing), mais c'est vrai que maintenant que tu le dis, c'est un choix plutôt glauque ^^

Pour la coïncidence qu'ils soient dans la même cellule, j'aime croire que Aeron a tout préparé pour y parvenir, même si c'est très gros comme truc. Mais bon, c'est ça la fiction aussi. Et oui, pour le coup la contrainte des mots m'a un peu bridé, parce que j'avais pas mal de choses à dire sur ça. Peut-être que la version longue sera un jour publiée qui sait. Pour le pitch lui-même, l'idée c'était de surfer un peu justement sur une des thématiques récurrentes dans Batman (d'où le Dick ^^) que j'apprécie beaucoup, à savoir qu'il peut suffir d'une seule très mauvaise journée pour que quelqu'un bascule irrémédiablement.

 

Encore merci :D

Reviewer: Vegeta Signé [Signaler ceci]
Date: 08/05/2016 21:25 Title: Défi 2 - Rencontre du troisième type (2)

Mouarf. Bon, bah, je me suis gentiment laissée berner :D En même temps, coller une bestiole disparue, c'était vicieux XD J'aurais quand même dû m'en douter avec le titre...
Cela dit, j'ai quand même senti venir le truc préhistorique, puisqu'à un moment, j'ai imaginé que ce devait être un mégalodon.
Du coup, j'ai été voir à quoi ressemblait la bêbête, c'est mignon comme tout, dis-moi. Un mélange de crocodile et d'ornithorynque XD En plus grand XD
Du coup, je ne saurais pas ce qu'était le bruit qui a perturbé la tribu de mésosaures, sauf si tu m'expliques *yeux de chat potté* :)
J'ai bien aimé l'argumentaire de ton héros pour éviter que le mésosaure soit tué : "Je n’ai jamais entendu parler d’une telle créature, rétorquai-je, ce qui me fait dire que ça n’a jamais croisé le chemin de l’Homme. Il n’y a donc pas de raison que ça le fasse à l’avenir". C'est très logique, mais je sais pas si tout le monde aurait la présence d'esprit de penser un truc pareil en voyant un monstre préhistorique perturber ses vacances au soleil.
Encore bravo !!

Réponse de l'auteur:

Hihihi ! C'était le but de laisser le lecteur un peu dans le doute pour la créature afin de le surprendre avec ce chapitre. Effet réussi !

Merci pour ton commentaire. Oui, c'est très mignon un mosasaure, faut pas croire vu comme ça. Concernant le bruit qui a perturbé notre cher Willy, il s'agit en effet bien d'un bateau, mais pas de pêcheur. En effet, vu qu'on est à proximité des Bermudes et d'une station balnéaire, je m'étais dis que c'était un paquebot qui en était à l'origine. La taille était suffisant pour effrayer même les mosasaures.

Concernant la réaction du personnage, je voulais effectivement souligner le fait que c'est bien souvent l'Homme qui est responsable des attaques d'autres espèces sur lui, pour diverses raisons. Et qu'une créature, aussi monstrueuse et dangereuse qu'un mosasaure, n'avait aucune raison d'être un danger si on la laissait tranquile. Après, avoir la présence d'esprit d'y penser... Je t'avoue que dans la situation, je ne l'aurais pas eu : j'aurais été tellement excité de "redécouvrir" une espèce disparue que j'en aurais sans doute fait une attaque XD (projet de thèse trouvé et finnancé ! youhooouuuu ! Et plusieurs articles Nature à la clé ! Champagne !).

 

Encore merci pour ton commentaire :D

Reviewer: Vegeta Signé [Signaler ceci]
Date: 08/05/2016 21:11 Title: Défi 2 - Rencontre du troisième type (1)

Je suppose qu'il fallait bien que quelqu'un choisisse cet animal, après tout, le défi tire son nom de son espèce :)
C'est un texte intéressant que ce récit du sauvetage d'une orque échouée sur le sable. Mon problème est que j'ai pas bien compris comment elle s'est échouée. Il y a eu ce bruit qu'elle connaît, au début, je pensais que c'était un bateau pêcheur qui justement chassait l'orque, mais comme après, les humains la remettent à la mer, ça doit pas être ça. Mais la marée, c'est pas si soudain, du coup, je sèche...
Les silhouettes immenses pour parler des hommes, ça m'a fait rire, aux yeux d'une orque, ils doivent pas être si grands que ça XD Surtout qu'un peu plus tard, elles sont désignées par "les petites créatures ^^ Par contre, la grue pour la soulever et le remettre à la mer, oui, effectivement, ça doit être immense. La description de l'appareil est bien faite, d'ailleurs, "les algues écailleuses" pour le filet, le "bruit assourdissant" pour le moteur, c'est vraiment bien fichu :D
Pas mal du tout donc ce petit texte, j'espère que le second chapitre va m'apporter quelques réponses :D

Réponse de l'auteur:

Ah, je vois que la référence à l'orque le plus connu du monde a bien été repérée ^^

Merci pour ton commentaire. Je suis très heureux que tu ais aimé cette histoire et ce point de vue, ainsi que la façon dont j'ai essayé de rendre les descriptions vu par cette créature. Ce fut plus difficile que ce que je ne l'aurais cru au final, mais je me suis bien amusé à le faire.

 

Encore merci :D

Reviewer: Vegeta Signé [Signaler ceci]
Date: 08/05/2016 20:19 Title: Défi 1 - I'm still loving you

Et bien ! C'est un démarrage en fanfare que tu nous fais là ! Pourtant, Still Loving You a une intro plutôt calme :)
C'est une belle histoire, j'aime quand ça finit bien pour les amoureux :) Parce que l'amoûûûûr permet de déplacer les montagnes et dépasser tous les obstacles :)
Je sais pas comment réagirait un homme dans la situation de Martin, en plus, ils réagissent sûrement pas tous de la même façon, mais cette réaction est crédible. Et réaliser au dernier moment que vraiment, c'est le dernier endroit qu'il aurait fallu choisir, parce que les souvenirs sont nombreux ici, c'est tellement vrai.
Christelle, bon, on a envie de la détester, mais son arrivée au Bossu (qui prouve au passage qu'elle connaît bien notre petit Martin) est savamment présentée pour qu'elle nous fasse plus de peine qu'autre chose.
Et pis l'autre, là, Julie, elle doute de rien, vraiment ! Tu dépeins une séductrice très réaliste !
Mon seul bémol est sur l'aveu de Martin à Valentin. Je n'imagine pas du tout un homme confier ça à un serveur, fût-ce un barman qu'il voit fréquemment. C'est pas comme si c'était son meilleur ami (et même son meilleur ami, est-ce qu'il lui dirait comme ça de but en blanc juste après l'avoir découvert ?). Pour moi, la réaction la plus crédible à la question de Valentin aurait été "Pas envie d'en parler". Et ça aurait évité le faux pas de la réaction téléphonée "tu vas lui péter la tronche ?" ^^ Mais c'est vraiment un détail qui m'a chiffonné sur le coup, c'est pas grand-chose.
C'est une très chouette nouvelle, avec des personnages bien ancrés et un fil conducteur parfaitement maîtrisé :) Bravo !

Réponse de l'auteur:

Whaou, merci pour ce superbe commentaire, il me fait très plaisir.

Je suis très content que tu ais apprécié mes personnages, de la façon dont je les ai dépeints et introduits. C'est vrai qu'il est difficile de savoir comment chacun réagirai dans cette situation, et comme tu le soulignes, je ne pense pas qu'il y ait de réaction universelle. Néanmoins, dans cette histoire, je voulais justement montrer l'une des différentes formes que peut prendre l'amour et le pouvoir qu'il peut avoir sur les gens.

Concernant l'aveu de Martin à Valentin, c'est vrai qu'après coup, ce n'était peut-être pas la meilleure idée mais d'un autre côté, je voulais justement lancer sur la réaction téléphonée pour montrer le fait qu'à ce moment précis, Martin ne sait en fait pas vraiment ce qu'il ressent vis-à-vis de ce qu'il vient de voir. Comme s'il était sonné, complètement apathique, dans un état second.

 

Encore meric pour ton commentaire, ça me fait très plaisir de voir que tu as aimé cette histoire et ces personnages :D

Reviewer: LoveYouAnyway Signé [Signaler ceci]
Date: 07/05/2016 16:33 Title: Défi 3 - Aeron prend du bon plaisir

Uargh ! Gosh c'est gai comme texte ! Brrr ça m'en donne des frissons. Surtout la manière hyper légère avec laquelle tu introduis ce grand malade. Urf, beurk beurk beurk...

Réponse de l'auteur:

Hihihi ^^

Merci pour ton commentaire. C'était extactement l'effet que je recherchais à provoquer chez le lecteur, du coup chui très content que ça ait fonctionné à 200%. Encore merci :D

Reviewer: LoveYouAnyway Signé [Signaler ceci]
Date: 07/05/2016 16:17 Title: Défi 2 - Rencontre du troisième type (2)

J'ai beaucoup aim" ce chapitre, plus que le précédent. Avec le point de vue de l'animal, je ne savais pas trop à quoi m'en tenir mais avec celui-ci c'est parfait. Beau boulot Capitaine !

Réponse de l'auteur:

Merci pour ton commentaire. Ca me fait très plaisir que ces deux chapitres t'ait plu. C'est sûr qu'avec le point de vue de l'humain, on comprend un peu mieux, c'était un effet recherché. Dans l'autre sens, le chapitre sur Willy aurait perdu son intérêt.

 

Encore merci :D

Reviewer: LoveYouAnyway Signé [Signaler ceci]
Date: 07/05/2016 15:40 Title: Défi 2 - Rencontre du troisième type (1)

J'avoue que je me demande encore quel est l'animal que tu as choisi. En même temps, j'y connais rien en animaux marins alors difficile pour moi de l'identifier. Je trouve ton texte très bien écrit et ta narration très fluide. J'ai beaucoup aimé :)

Réponse de l'auteur:

Héhéhé, c'est fait exprès que la créature vous reste inconnue encore à ce stade du récit. D'une part, je voulais gardias un peu la surprise ; mais aussi respecter la contrainte en ne l'humanisant pas. Du coup, cette créature, qui n'est régie que par la nécessité de se nourire, n'a pas la conscience de soit, de ce qu'elle est, et tout juste si les autres animaux marins ne sont pas une forme de nourriture.

 

Merci pour ton commentaire, je suis très content que ce premier chapitre t'ait plu :D

Reviewer: LoveYouAnyway Signé [Signaler ceci]
Date: 07/05/2016 12:22 Title: Défi 1 - I'm still loving you

J'ai envie de nachos maintenant...

Bref plus sérieusement, j'ai beaucoup aimé ton texte parce que malgré la longueur, on rentre très rapidement dans l'histoire et tout coule et s'enchaine parfaitement.
Après j'avoue que je ne pense pas que je réagirais de la même façon que Martin si une situation comme ça se présentait. Mais bon, on préfère en général ne pas y penser !
Tout ça pour dire, très joli texte, bravo !

Réponse de l'auteur:

Ah les nachos... hihihihi ^^

Merci pour ton commentaire, il me très plaisir. Comme je le disais, c'est une fin complètment ouverte tu peux donc très imaginer que Martin continue à aimer Christelle mais décide de ne pas lui pardonner complètement et de partir. Ou de reste. Ou de massacrer toute sa famille. Ou de partir en Nouvelle-Calédonie avec Julie. Bref, la fin est complètement ouvert. Dans ma vision du monde, aime ne veut pas forcément dire pardonner ou vivre ensemble ; c'est quelque chose de plus profond qui peut faire très mal aussi. Y'a beaucoup de personnes qui pensent que ma fin impliquent que Martin et Christelle vivent heureux ensemble jusqu'à la fin de leur jour, mais pas du tout : vous êtes entièrement libre d'imaginer comment ça se poursuit, et pour ma part on est très loin de ce schéma.

 

En tout cas, merci pour ton commentaire. Je suis très content que l'histoire t'ait hapée aussi vite malgré le fait qu'elle soit un peu longue (enfin, pour mes standarts, c'est court ^^). Encore merci :D

Reviewer: Norya Signé [Signaler ceci]
Date: 05/05/2016 18:28 Title: Défi 11 - Independence Day

Mes hommages pour ta participation à tous les défis ! Bel exploit ! Nous avons réussi un chouette projet qui a amené plein d'auteurs sur plein de genres. C'est parfait. Sinon, j'aime bien ce texte-ci. Je ne connais pas du tout cette partie de l'Histoire américaine voire l'Histoire américaine en général. Mes cours sont loin. Mis à part la date de l'Indépendance et le nom des signataires... Du coup, je ne connais pas la famille Franklin. C'est véridique que son fils était dans le camp adverse ? :) En tous cas, c'est un très bon choix d'événement. C'est une date capitale et j'aime bien ce point de vue intime dessus... Le théâtre est bien là, c'est chouette ! Merci pour cette lecture !

Réponse de l'auteur:

Merci à toi pour ton commentaire, d'autant plus que c'est le 100ème !! (youhou, j'ai passé la barre des 100 o/ ) Et oui, PeF aura été un franc succès, n'est-ce pas ? En plus, ça m'a donné aussi à moi l'occasion d'explorer des genres que j'évite habituellement (la dance, la lettre d'amour, la poésie... ce genre de truc quoi XD)

 

Concernant ce récit, j'ai essayé de coller au plus près de ce que j'ai lu. Si y'a plein de trucs sur Benjamin, c'est beaucoup moins le cas concernant sa famille. Néanmoins, il semblerait qu'effectivement, William n'était pas un partisan de l'Independance mais bien un Loyaliste. Il a même été fait prisonnier après la Déclaration d'Indépendance avant d'être libéré. Il est alors parti pour New-York (restée britannique à l'époque) avant de s'exhiler définitivement pour l'Angeleterre.

Dès le départ, je voulais écrire sur Benjamin la veille de la signature, et c'est en cherchant avec qui il pourrait parler et sur quoi que je suis tombé dessus. Du coup, je me suis dis que c'était un filon à exploiter, même si les informations là-dessus n'étaient pas très développées. Ca rejoignait un peu l'idée que je me faisais où le théâtre et le dialogue pouvait justement permettre d'aborder un point de vue un peu plus intime sur la personne et l'évènement. Je suis très content que tu ais apprécié cet aspect là :)

 

Encore merci pour tes commentaires au fil de PeF, ils m'ont toujours fait bien plaisir :D

Reviewer: Vegeta Signé [Signaler ceci]
Date: 03/05/2016 23:06 Title: Défi 10 - Secret inavoué

Ahlàlà, qui d'autre que toi aurait pu écrire une déclaration d'amour à un président américain pour ce défi ? :) En fait, je ne suis même pas surprise par ton choix :)
J'aime bien cette idée de la déclaration d'amour anonyme (pas complètement, on a le prénom, un peu de contexte sur comment ils se sont connus, mais c'est une anonyme et d'ailleurs, elle ne signe même pas de son nom).
Il y a beaucoup d'admiration dans cette lettre et c'est aussi ce qui fait l'amour. L'amour partagé, c'est une admiration mutuelle. Si on perd l'admiration, alors on perd bien plus que ça...
Bien joué :D

Réponse de l'auteur:

Roooh, c'était si prévisible ? XD

Merci pour ton commentaire ! Je suis très content que tu ais aimé l'idée ainsi que la façon dont j'ai décrit cet amour. C'était pas facile et je n'étais pas trop sûr du résultat.

 

Encore merci :D

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 03/05/2016 07:14 Title: Défi 10 - Secret inavoué

Un amour impossible c'est beau et triste à la fois. J'ai bien aimé même si j'ai eu du mal à situer qui pouvait être l'auteure de la lettre. J'ai imaginé une domestique?

Réponse de l'auteur:

Merci pour ton commentaire !

L'auteure de la lettre est en fait une "amie" d'enfance d'Abraham Lincoln totalement fictive (enfin, j'me doute qu'il a dû en avoir, mais je l'ai inventée) qui par la suite l'a suivi durant toute sa carrière et sa campagne. Qui est-elle réellement ? Je l'imagine plutôt comme une femme qui reste en retrait, qui se noit au milieu de la foule, pas vraiment comme une domestique (à l'époque, c'était surtout des afro-américaines je crois, et Lincoln était moyennement fan des domestiques si j'ai bien compris).

 

Encore merci :D

Reviewer: anhya Signé [Signaler ceci]
Date: 03/05/2016 01:06 Title: Défi 9 - Un petit pas pour l'homme.

Pour ce que on en a fait aprés!! Pardon c'est surtout ce qui me vient à l'esprit quand je pense aux pas de l'homme sur la lune! J'aime beaucoup ton texte néanmois. Très realiste bien sur, mais surtout très bien écrit et c'est le principal.

Réponse de l'auteur:

Merci pour ton commentaire !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.