Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Drusila Signé [Signaler ceci]
Date: 27/02/2016 20:47 Title: Chapitre 1

Utiliser le théâtre pour la transformation est ingénieux mais aussi très réalistes, car il faut s'imprégner de ses personnages pour les jouer au mieux pour les amateurs ( comme moi^^) ou à la perfection pour les plus talentueux. J'aime bien l'idée qu'une minorité de personne a le talent de ne pas être soi, et l'image de clown pas sérieux qui en ressort.

Reviewer: Catie Signé [Signaler ceci]
Date: 25/02/2016 21:16 Title: Chapitre 1

J'ai trouvé ton texte extrêmement bouleversant, très touchant et très juste. Je ne suis pas familière du monde du théâtre, et j'avais un peu peur de ne pas rentrer dans le texte, mais au contraire, j'ai été totalement absorbé par ton récit ! Tu as un style que j'adore, très accrocheur, et en ces quelques mots, je me suis beaucoup attachée à Constance. La fin est d'ailleurs vraiment cruelle, limite choquante parce que je ne m'y attendais pas du tout ! Mais en même temps je l'ai trouvé très belle. Le point de vue du narrateur est vraiment bien pensé, on est immergé dans ses pensées, et on sent tout son amour, tout son attachement pour Constance, et j'ai trouvé ça très beau. Ta manière de décrire le théâtre et l'identification des acteurs aux personnages est vraiment très réaliste, et j'adore cette image !

Bravo pour ce texte magnifique (Lou, je suppose que c'est toi ? :) ), j'ai adoré de bout en bout. Merci. ♥

Reviewer: Persis Signé [Signaler ceci]
Date: 13/02/2016 23:14 Title: Chapitre 1

C'est excellent comme une idée pour traiter le sujet. La façon d'écrire est plutôt agréable. C'est fluide, le ton est familier.
Ce n'est qu'aux derniers paragraphes qu'on se rend compte qu'il s'agit d'un éloge funèbre, d'un dernier adieu. Du coup, le texte retombe un peu comme un soufflé, on retombe dans le conventionnel et c'est un peu dommage.
Mais dans l'ensemble l'impression est agréable.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.