Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Thé chaud et nez gelé
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Persis Signé [Signaler ceci]
Date: 26/12/2015 14:18 Title: 16 décembre - 1001 nuits - Et puis après, partir en paix

Encore une fois, ton texte brille par sa justesse.
Et tu ravives des souvenirs, même si je n'ai pas connue personnellement cette femme. C'était la mère et la soeur d'une collègue. On ne lui donnait plus que deux mois à vivre et elle a tenu bon quelques mois au-delà de l'espérance des médecins, mais chaque fête en famille qu'elle passait devait la plus belle et la plus merveilleuse, parce qu'on savait que ce serait la dernière : le plus bel anniversaire, la plus belle saint-Nicolas, le plus beau Noël ...

Réponse de l'auteur: Merci pour tous tes beaux, je vais bientôt rougir. Ton anecdote est très triste :(

Reviewer: ARD_Guillaume Signé [Signaler ceci]
Date: 16/12/2015 22:38 Title: 16 décembre - 1001 nuits - Et puis après, partir en paix

Pour le coup, on a droit à une histoire vachement triste aujourd'hui. Triste et déprimante.

Une nouvelle fois, tu saisis à merveille l'essence de ton personnage, de ses sentiments. On le sent profondément triste, au bout du rouleau, un peu nostalgique... C'est à la fois dramatique, tragique et magnifique.


Je me répète, mais encore bravo !

Réponse de l'auteur: Oui des fois il faut du triste sinon c'est pas drôle. Bon là, je te suis, c'est franchement triste. Merci pour ton commentaire

Reviewer: Norya Signé [Signaler ceci]
Date: 16/12/2015 22:22 Title: 16 décembre - 1001 nuits - Et puis après, partir en paix

Oh... Mais c'est pas vrai, c'est tout triste ! :(

bon, je ne sais pas quoi dire de plus... c'est triste mais c'est joli. Et euh... câlins ???

Réponse de l'auteur: Oui c'est pas très gai... Câliiiiiiiiiiiiiiiiins

Reviewer: The Night Circus Signé [Signaler ceci]
Date: 16/12/2015 12:04 Title: 16 décembre - 1001 nuits - Et puis après, partir en paix

Aouch, j'espère en effet que t'en auras pas de plus tristes que celui-là pour la suite du calendrier...
En tout cas c'est un texte qui prends forts aux tripes !

Réponse de l'auteur: Non je crois que là c'est fini question tristituuuude ! Et heureusement que j'ai réécris celui du 24, parce qu'il était dans la même veine. Bonjour déprime ;) Merci pour ton commentaire :)

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.